Podcast| Beatmakers S2 | Sybel

share sybel series logo

Partager

Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs Français sortent de l'ombre et racontent le « making of » de leurs plus grands tubes. Une production de David Commeillas et Samuel Hirsch pour ARTE Radio....voir plus

episode sybel img

11 - Bande-annonce Beatmakers, saison 2

Les génies de l'ombre désossent leur musique Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube. Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

10 - Beatmakers S2 (1/10) : King Doudou pour PNL

King Doudou « Oh Lala » de PNL Et si le style de PNL n’était finalement qu’une version ghetto de la sensibilité de Francis Cabrel ? Dans son petit home studio à Lyon, le producteur King Doudou dévoile les ficelles de l'énorme tube qu’il a composé en 2015 pour l’énorme duo star du rap français : « Oh Lala », avec plus d’une centaine de millions de streams sur les plateformes. Une déclinaison de ce que les Américains surnomment le « cloud rap ». Mais le producteur n’est pas seulement un esthète du trap moderne, il s’inspire aussi de la cumbia péruvienne, du ragga jamaïquain, du rap sudiste de Lex Luger, ou des B.O. de films apocalyptiques comme « La Route » de John Hillcoat. Question subsidiaire : comment fait-on, quand on ne l'a jamais rencontré, pour proposer un beat au groupe le plus mystérieux et le plus clanique du rap français ? Le site et le SoundCloud de King Doudou. Autres extraits dans l’épisode :- Omulu & King Doudou : « Bonde da pantera »- Francis Cabrel : « Octobre »- PNL : «  Luz de la luna »- 2 Live Crew : « Me so horny » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

9 - Beatmakers S2 (2/10) : Laurent Garnier

Laurent Garnier « Jacques In The Box » feat. LBS crew Entre transe et amertume, euphorie et désespoir, Laurent Garnier nourrit ses machines de sentiments humains intenses. Le DJ français est aussi généreux aux platines que lorsqu’il s’agit de parler musique, et pas seulement celle de Carl Graig ou du label Transmat par exemple. Pionnier de l’electro en France, icone des clubs internationaux, l’adolescent qui rêvait de faire danser les gens est toujours dans le coup après 30 ans de carrière, comme le prouve ce single, « Jacques In The Box ». Avec son complice Scan X du LBS crew, ils décomposent ensemble chaque ingrédient de leur recette avec la précision des grands chefs. Le site et le SoundCloud de Laurent Garnier. Autres extraits dans l’épisode :- Carl Craig : « Goodbye World »- Dream Frequency featuring Debbie Sharp : « Feel So Real »- Laurent Garnier « First reaction »- DJ Medhi : « Tunisia Bambata » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

8 - Beatmakers S2 (3/10) : TrackBastardz pour Damso

TrackBastardz "Julien" de Damso D’abord, un orgue B3 à la Deep Purple. Ensuite, des skanks reggae et une flûte digne des musiques de westerns d’Ennio Morricone. Enfin, un gimmick sonore ayant fait le succès du "Clandestino" de Manu Chao. Fidèles à leur réputation, les TrackBastardz agencent un spectre très large d’influences pour concocter un instrumental d’une richesse rare. Leur son digital sonne presque acoustique, et le rap de Damso se transforme en chant urbain sur le très sulfureux "Julien". D’ailleurs, question subsidiaire : accepteriez-vous de signer la musique d’un titre dont les paroles racontent la vie d'un pédophile ? Les TrackBastardz répondent pour "Beatmakers"… SoundCloud et Instagram des TrackBastardz. Autres extraits dans l’épisode :- Manu Chao : « Je ne t’aime plus »- Jok’air : « La mélodie des quartiers pauvres »- Migos : « Stir fy »- Deep Purple : « Child in time » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

7 - Beatmakers S2 (4/10) : Guillaume Brière pour OrelSan

Guillaume Brière « Paradis » d'OrelSan Quand OrelSan lui envoie un refrain a cappella, Guillaume Brière l’habille d’une orchestration rappelant fortement « Pastime paradise » de Stevie Wonder. En 2019, a-t-on encore le droit de reprendre ce genre de classiques déjà samplés et rejoués mille fois par les rappeurs depuis les années 90 ? Le producteur plaide non coupable et assume sa passion pour la soul music. Dans son studio de Reims, il explique aussi l’importance de sa rencontre avec le pionnier de la french touch Philippe Zdar (Cassius), pas encore disparu lors de cette interview, et son amitié avec Orelsan, le rappeur ayant patienté pendant un an afin qu’il sorte de l’hôpital pour finir « Paradis » avec lui. Discographie de Guillaume Brière. Autres extraits dans l’épisode :- Primal Scream : « Movie’ On Up »- Kendrick Lamar : « Element »- Phoenix : « 1901 »- Coolio  : « Gangsta's Paradise » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

6 - Beatmakers S2 (5/10) : Chloé

Chloé « Because it’s There » Dans l’espace, les réverbes des claviers de DJ Chloé résonnent à l’infini. Composé en son binaural 360°, avec des delays et échos abyssaux, « Because it’s there » renvoie au rock de Suicide autant qu’au Boléro de Ravel, et même aux exploits de l’alpiniste George Mallory ayant inspiré le titre du morceau. Toujours aussi indépendante dans sa démarche depuis plus de vingt ans, Chloé Thévenin a su sortir des clubs nocturnes pour entrer dans la lumière. Sa musique électronique raffinée n’a rien perdu de son mystère et de son élégance dans le processus. Autres extraits de l’épisode :- Rae Sremmurd : « Swang » (Chopped and Screwed) par DJ Purpberry- Beatles : « Revolution 9 »- Maurice Ravel : « Boléro » par Boston Symphony Orchestar & Seiji Ozawa- Nina Kraviz : « Pain in the ass » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch, Arnaud Forest - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

5 - Beatmakers S2 (6/10) : Isaac Delusion

Isaac Delusion « Midnight sun » Un demi-siècle après la naissance des Beatles, ça ressemble à quoi un groupe de pop ? Isaac Delusion assume leur démarche de beatmakers, avec un process de production qui tourne essentiellement autour des machines, Les Parisiens rejouent ici le scénario de leur premier succès, « Midnight sun », un titre inspiré par « Soul kitchen » des Doors, avec des chœurs mystiques façon chants grégoriens, et une mélodie de clavier Rhodes qui ouvre le morceau vers les étoiles. Autres extraits dans l’épisode :- Neil Young : « Old man »- Gang Starr : « Full clip »- Supertramp : « Goodbye stranger »- Tame impala : « Solitude is bliss » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

4 - Beatmakers S2 (7/10) : Evil Grimace

Evil Grimace « 3 Litres » Désormais, tout est permis : on peut être fan du label néerlandais de techno hardcore Thunderdome et apprécier l’énergie du rap le plus provoquant, celui de LIM par exemple. En mélangeant le gabber (une forme particulièrement tapageuse de techno batave) et des a cappella rap français, Evil Grimace a créé un genre baptisé « Frapcore » : des punchlines scandées a tue-tête, des basses d’une violence foudroyante, et l’acharnement des drums comme des claques dans la gueule à répétition… Il dissèque ici son hymne des free partys, le morceau emblématique et générationnel « 3 Litres ». La chaîne YouTube et le SoundCloud d'Evil Grimace.Le SoundCloud de Casual Gabberz. Autres extraits dans l’épisode :- Jebroer (Prod. by Paul Elstak & Dr.Phunk) : « Kind Van De Duivel »- Wu-Tang Clan : « Protect Your Neck »- Evil Grimace : « Pour mes gens »  (remix de « That's my people » de NTM, avec un sample du Préludes op.28 N.4 de Chopin)- Goth Von Core : « Helplessness » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch, Arnaud Forest - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

3 - Beatmakers S2 (8/10) : Myth Syzer

Myth Syzer « Le Code » feat. Bonnie Banane, Ichon, Muddy Monk Le rap est devenu la nouvelle pop music, Myth Syzer élabore des beats acidulés et synthétiques comme des bonbons Haribo. Pour la série Beatmakers, il fait d’abord l'inventaire de ses influences 90’s, du R&B de R.Kelly au boom-bap de J. Dilla qui lui a inspiré son nom. Il décompose les pistes de son fameux single « Le Code », le premier track ou il assume pleinement de chanter au micro, mais aussi celui où il démontre vraiment que son rap est soluble dans une pop « à la Etienne Daho ». Muddy Monk, le rappeur Ichon et l’excentrique Bonnie Banane le rejoignent sur ce tube aussi doux qu'imparable. Du rap qui chante l’amour, avec glamour. La chaîne YouTube et le SoundCloud Myth Syzer. Autres extraits de l’épisode :- Aaliyah : « At your best (You are love) »- Joke : « Kyoto »- Sade : « War of the Hearts »- Etienne Daho et Françoise Hardy: « Et si je m’en vais avant toi » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

2 - Beatmakers S2 (9/10) : Breakbot

Breakbot « Mystery » Les chapeaux à paillettes de Bootsy Collins et les boules à facette de Shalamar peuvent-ils être numérisés dans nos enceintes digitales ? Depuis 2007, Breakbot balance des productions plus funky les unes que les autres. Signé sur Ed Banger grâce à ses copains de Justice, il est vite devenu l’une des figures internationales du label de Pedro Winter. Ses machines filtrent des lignes de moog et des riffs de guitares disco. Dans son studio des quartiers huppés de l’ouest parisien, le producteur aux cheveux longs confie ses secrets pour faire chanter les filles, et particulièrement sa fiancée Capucine sur son tube « Mystery ». Le SoundCloud de Breakbot. Autres extraits de l’épisode :- Michael Jackson : « Thriller »- Justice : « D.A.N.C.E. »- Space : « Magic Fly »- DJ Medhi : « Signatune » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

episode sybel img

1 - Beatmakers S2 (10/10) : Don Nodey pour 25G et Seth Gueko

Don Nodey « Cabochard » par 25G et Seth Gueko Dans sa petite chambre du 13 ème arrondissement de Paris, le producteur franco-vietnamien Don Nodey a produit le beat du fracassant « Cabochard »  par 25G et Seth Gecko. S’il existe une version française du rap white trash (ayant consacré Eminem aux États-Unis par exemple), aucun titre ne la définirait mieux que ce classique underground. C'est le rap des camps de gitans, avec des détonations de flingues en guise de rythmique. Ou comment créer un son crasseux et assourdissant en superposant des samples de « Voodoou Child » de Hendrix, des guitares de Rage Against The Machine et des instruments de musique traditionnelle vietnamienne. Don Nodey explique aussi comment la guerre du Vietnam a permis l’émergence d'un rock vietnamien faisant parti de son héritage, mais l’ayant pourtant moins influencé que les sub-bass de Lil' Jon, ou le son de DJ Medhi en France. Le SoundCloud de Don Nodey. Autres extraits de l’épisode :- Carol Kim : « Cai Tram Em Cai »- Julie Quang : « Ngay Xua Hoang Thi »- Lil' Jon feat E-40 & Youngbloodz : « Snap your fingers »- 113 : « Tonton du Bled » Dans cette deuxième saison, dix nouveaux producteurs français (King Doudou, Laurent Garnier, Trackbastardz, Don Nodey...) racontent le « making of » de leur plus grand tube.En partenariat avec Clique.tv  Enregistrements : 2018 - Auteurs : David Commeillas, Samuel Hirsch - Réalisation : Samuel Hirsch - Illustration : Marine Stéphan - Production : ARTE Radio

Produit par :
ARTE Radio

Écrit par :
David Commeillas & Samuel Hirsch

Réalisé par :
Samuel Hirsch

Illustration :
Marine Stéphan