Podcast| Y'a deux écoles | Sybel

share sybel series logo

Partager

🏅Prix Longueur d’Ondes de la création documentaire 2017
Delphine réfléchit au choix de l’école pour ses filles. Beaucoup de parents, y compris d’origine étrangère et de milieu populaire, ont fait pour leurs enfants le choix du privé...
...voir plus

episode sybel img

4 - Y'a deux écoles (1) : les deux fleuves

Le choix de l'école raconté à la première personne - Prix Longueur d’ondes de la création documentaire 2017 Chaque matin, Delphine Saltel emprunte avec ses filles le chemin de l’école. Mais à un moment le flot des familles se divise en deux. Beaucoup de parents, y compris d’origine étrangère et de milieu populaire, ont fait pour leurs enfants le choix du privé. Delphine a choisi l’école publique où ses filles sont parmi les rares « blanches » de leur classe. Pourquoi choisit-on une école plutôt que l’autre ? Que dit la sociologie ? Et que valent mes convictions face au réel ? En interrogeant des parents, des enfants, des spécialistes et ses propres angoisses, Delphine Saltel pose à la première personne les enjeux d’un débat brûlant.  Delphine Saltel est documentariste sonore (Journal d’une jeune prof, Une amie de trente ans sur ARTE Radio). Elle a reçu le prix des radios francophones pour le Journal de Mohammed et Yi sur France Culture. Y'a deux écoles (1) : les deux fleuves. Où le flot des enfants se sépare en deux, et où la mère distingue la couleur des eaux.  Enregistrements : 14-15 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Réalisation : Delphine Saltel - Production : ARTE Radio

episode sybel img

3 - Y'a deux écoles (2) : le passage à niveau

Ecole publique ou école privée ? Enquête intime - Prix Longueur d’ondes de la création documentaire 2017 Y'a deux écoles (2) : le passage à niveau. Où la mère inquiète cherche le réconfort chez les parents d'élèves et la sociologie. Beaucoup de parents, y compris d’origine étrangère et de milieu populaire, ont fait pour leurs enfants le choix du privé. Delphine a choisi l’école publique où ses filles sont parmi les rares « blanches » de leur classe. Pourquoi choisit-on une école plutôt que l’autre ? Que dit la sociologie ? Et que valent mes convictions face au réel ? En interrogeant des parents, des enfants,  des spécialistes et ses propres angoisses, Delphine Saltel pose à la première personne les enjeux d’un débat brûlant.    Enregistrements : 14-15 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Réalisation & voix : Delphine Saltel - Production : ARTE Radio

episode sybel img

2 - Y'a deux écoles (3) : les vases communicants

Parents rebeus, parents bobos - Prix Longueur d’ondes de la création documentaire 2017 Une mère immigrée qui se prive pour mettre ses enfants dans le privé. Des bobos qui insistent pour garder leurs ados dans le public. La vie est surprenante quand on lui tend une perche. Pourquoi les Blancs ont-ils déserté l'école publique du quartier ? Pourquoi les parents immigrés se sacrifient pour mettre leurs enfants dans le privé ? Et que valent mes convictions face au réel ? En interrogeant des parents, des enfants et ses propres angoisses, Delphine Saltel pose à la première personne les enjeux d’un débat brûlant.Delphine Saltel est documentariste sonore (Journal d’une jeune prof, Une amie de trente ans sur ARTE Radio). Elle a reçu le prix des radios francophones pour le Journal de Mohammed et Yi sur France Culture.  Enregistrements : 14-15 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Réalisation : Delphine Saltel - Production : ARTE Radio

episode sybel img

1 - Y'a deux écoles (4) : l'autre rive

Delphine va-t-elle résister à la tentation du privé ? - Prix Longueur d’ondes de la création documentaire 2017 Chaque matin, Delphine Saltel emprunte avec ses filles le chemin de l’école. Mais à un moment le flot des familles se divise en deux. Beaucoup de parents, y compris d’origine étrangère et de milieu populaire, ont fait pour leurs enfants le choix du privé. Delphine a choisi l’école publique où ses filles sont parmi les rares « blanches » de leur classe. Pourquoi choisit-on une école plutôt que l’autre ? Que dit la sociologie ? Et que valent mes convictions face au réel ? En interrogeant des parents, des enfants, des spécialistes et ses propres angoisses, Delphine Saltel pose à la première personne les enjeux d’un débat brûlant.  Delphine Saltel est documentariste sonore (Journal d’une jeune prof, Une amie de trente ans sur ARTE Radio). Elle a reçu le prix des radios francophones pour le Journal de Mohammed et Yi sur France Culture. Y'a deux écoles (4 et fin) : Où la mère laïque et obligatoire est tentée par le privé.   Enregistrements : 14-15 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Réalisation : Delphine Saltel - Production : ARTE Radio

Produit par :
ARTE Radio

Réalisé par :
Delphine Saltel

Musique composée par :
Arnaud Forest