Sybel logo

Brise Glace

Brise Glace  cover
Brise Glace  title
play sample pause sample

Un podcast qui s'intéresse à tout ce qu'on n'ose ni dire ni demander aux gens qui nous entourent.

Ouvrir Sybel

Saison 1

1. Dans la vie de Louisa, 30 ans, asexuelle

Louisa, 30 ans, ne ressent aucun désir pour personne: ni homme, ni femme. Dans cet épisode de «Brise Glace», elle nous parle de son coming out et de ses angoisses face aux 1000 injonctions liées à la sexualité.

2. Dans la vie de Gabriela, accompagnatrice de suicide assisté

Gabriela, quadragénaire, est accompagnatrice au sein de l'association pour le suicide assisté Exit. Elle a fait le choix de mettre sa vie au service de la mort de ceux qui demandent à partir. Dans cet épisode, elle nous parle de ses propres deuils, de bienveillance, et de l'au-delà.

3. Dans la vie de Charles, travailleur du sexe à Genève

Charles, trentenaire genevois, a fait le choix de devenir travailleur du sexe. Il se donne un an pour déterminer si le métier lui plaît. Dans cet épisode, il nous parle de ses doutes face aux clients, de ses joies de «thérapeute», et de la colère que lui inspirent les préjugés

4. Dans la vie d'Hubert, sportif en exosquelette

La veille de son anniversaire, Hubert part en montagne avec des amis. Après quelques heures de rando, une avalanche l'avale, et lui arrache une jambe. Comment accepter sa «jambe de Robocop»? Comment faire face au regard des autres?

5. Anabelle, ni femme, ni homme, ni transgenre

Anabelle, Lausannoise de 26 ans, ne se sent ni femme, ni homme, ni transgenre - mais "neutre". Qu'est-ce que ça change? Tout, dans une société binaire. Comment en parler autour de soi, et quand? La question peut sembler absurde à quiconque n'a jamais eu de doute quant à son genre. Et pourtant, elle lui a causé bien des tourments

6. Dans la vie d'Antoine, ex-héroïnomane devenu professeur d'échecs

Il y a eu cette première rencontre fortuite avec une poudre blanche non identifiée. Une deuxième soirée avec l'héroïne, bien plus tard, par nostalgie. Puis le grand plongeon. Cet épisode de «Brise Glace», le podcast du «Temps», raconte l'histoire d'Antoine, rescapé de l'héroïne

7. Dans la vie d'Odile, métisse façonnée par le racisme ordinaire

Comment vit-on une enfance métisse dans un petit village suisse très, très blanc? A quoi fait-on face quand on est la seule personne racisée de sa classe? Odile, 32 ans, met des mots sur un racisme ordinaire que ceux qui n'y sont pas confrontés tendent souvent à minimiser.

8. La vie en «trouple»: difficultés et joies du couple à trois

Pourquoi se contenter de l'amour en duo quand on est plus heureux encore à trois? Faïk, trentenaire lausannois, nous parle de son initiation au «trouple», de son choix et des conventions sociales qui collent aux coeurs et aux corps.

9. Survivre à l'appel de la mort

Loïc, trentenaire lausannois, est atteint d'un mal aux multiples facettes: la dépression. La sienne le pousse à considérer régulièrement, malgré une prise en charge psychiatrique et les médicaments, les chemins qui mènent vers la mort. Il nous parle de ses angoisses, du vertige du suicide, et des dangers liés aux tabous

10. De l'angoisse d'être parent

Être parent, est-ce vraiment le plus beau métier du monde? Coline, trentenaire genevoise et maman d'un petit garçon, raconte ses angoisses face aux sourires épanouis des jeunes mamans, ses envies de fuite, et les réactions - parfois d'une extrême violence - face à ses doutes.

11. Sandrine, vingt ans de management et un burn out

«Elle a fait un burn out». Ces mots, souvent chuchotés, comme honteux, peinent à décrire la situation de celles et ceux dont le corps a lâché parce qu'ils n'en pouvaient plus, et bien souvent parce que leurs supérieurs n'ont rien vu (ou rien voulu voir). De quoi souffre-t-on exactement, emmuré dans le silence du «burn out»? Voici l'histoire de Sandrine.

12. Dans la vie d'Olivier, cadre et fétichiste du latex

La semaine, Olivier exerce une profession réglementée dans les environs de Genève. Le week-end, il enfile volontiers une tenue complète en latex...cagoule inclue. Sans complexes, Olivier raconte sa passion pour cette étonnante matière mais aussi les raccourcis qui diabolisent, sans la connaître, la pratique du fétichisme.

13. Boris, autiste Asperger dans un monde si «normal»

Un anniversaire dans un bar? Un cauchemar. Un café entre collègues? L'angoisse. Le quotidien peut être épuisant pour qui n'interagit pas comme le commun des mortels. Boris, officiellement diagnostiqué Asperger depuis un an, nous raconte sa quête désespérée de normalité avant de s'accepter, enfin, la cinquantaine passée.

14. Dans la peau de David, une drag queen nommée Nancy

Trois heures de maquillage, quelques milliers de francs de produits de beauté, sept couches de collants et de corsets... Devenir Nancy est un énorme investissement en temps, en énergie et en argent pour David. Et pourtant, parce que c'est un combat pour la tolérance et la bienveillance qui lui tient à coeur, et surtout parce que Nancy «fait partie de lui», David continuera à se transformer en drag queen - malgré les insultes, les regards et les risques.

15. Le combat de Sylvie, mère et séropositive

Ca commence par un rendez-vous chez le médecin. Il annonce à Sylvie, jeune Vaudoise de 19 ans, qu'elle est séropositive. Son monde s'effondre. On est en 1988 et le sida est associé aux mœurs débridées, à la toxicomanie. En plus de lourds traitements, Sylvie devra désormais subir les jugements, le dégoût de sa propre famille. Plus tard, elle verra sa fille, elle aussi porteuse du virus, se faire malmener. Mais aujourd'hui, cette mère courage ne veut plus se taire: au micro, elle raconte son combat pour la dignité.

16. Martin, 80 ans et la solitude d'un amour perdu

Six décennies: c'est ce qu'ont partagé Martin et Mireille, couple vaudois aussi heureux qu'amoureux, avant que celle-ci ne soit emportée par un cancer en 2015. Depuis, Martin, 80 ans, avance cahin-caha vers le crépuscule de sa vie. Comment surmonter le deuil et la solitude, souvent mal perçue, quand un pilier de son existence a disparu? Lucide, Martin nous raconte les ombres du passé mais aussi les petits plaisirs et la tendresse des amis qui restent.

17. Homosexuel en 2018, une lutte pour se construire

D'aussi loin qu'il se souvienne, Martin a toujours préféré les garçons. Plutôt simple, finalement. Sauf que ce Lausannois a grandi dans une famille évangélique, où homosexualité rime avec pêché. Comment s'accepter quand ses propres parents refusent qui on aime, qui on est? Martin, la trentaine approchant, raconte le poids du secret, la douleur du rejet mais aussi la vie aujourd'hui, dans une société où se tapit encore l'homophobie.

18. Episode bonus

Vous aviez des questions, nous y répondons : ) Pour clore la première saison de Brise Glace, le podcast natif du Temps, nous vous proposons ce petit épisode bonus. A dans quelques mois pour de nouvelles aventures!

Saison 2

1. Surmonter le traumatisme d'un deuil périnatal

Est-ce parce qu'elles sont si redoutées qu'on en parle si peu? Les interruptions prématurées de la grossesse concernent selon les sources entre 10 et 20% des femmes enceintes. Lila nous raconte ces semaines entre la vie et la mort, et le silence qui les entoure encore aujourd'hui.

2. Oui, il y a une vie après la ménopause

Qu'est-ce qu'être une femme de 65 ans dans une société qui rappelle à tous les coins de rue l'importance cruciale des soins “anti-âge”? En quoi est-ce que le jeunisme ambiant pèse sur nous tous, et pourquoi la ménopause est-elle encore si taboue? On a demandé à Laura, poétesse sexagénaire, de nous parler du temps qui passe, du regard sur soi et de celui des autres, quand on est une femme qui vieillit.

3. Être là pour quelqu'un, jusqu'à la fin

La maison de retraite, c’était «hors de question». Pendant près d'une décennie, alors que son père était en fin de vie, Cécile l'a nourri, promené en fauteuil roulant, lavé, même, parfois, quand il le fallait bien - Jusqu'à la fin. Ces années de don de soi, de joies et de sacrifices, les «proches-aidants», comme on les appelle pudiquement, en parlent très peu. A bientôt 60 ans, Cécile a accepté de revenir sur cette responsabilité

4. Dans la vie d'Ysaline, courtisane moderne

«Courtisane mature atypique, loin des milieux professionnels, d'un excellent niveau socio-culturel, disponible sur rendez-vous». Voilà comment se décrit Ysaline, Genevoise quinquagénaire, sur les «petites annonces coquines» qu'elle prend plaisir à rédiger secrètement en sortant du bureau. Si elle vend ses faveurs sexuelles aujourd'hui (sous pseudo), c'est uniquement pour le frisson: employée du secteur médical de jour, elle n'a pas besoin d'argent. Au micro de Brise Glace, elle raconte les dessous de cette décision prise en toute discrétion pour explorer d'autres corps, dans le respect de soi et de l'autre, après son divorce. En soulignant au passage que son silence nait d'un tabou.

5. Dans la vie de Timéa, rythmée par l'endométriose

Il y a d'abord eu l'impossibilité de mettre un tampon, puis des douleurs atroces pendant les rapports sexuels, avant que les spasmes la clouent sur son canapé des jours entiers. Voilà à quoi peut ressembler la vie d'une femme souffrant d'endométriose - une maladie dont souffre une femme sur 10. Timéa nous raconte son calvaire

6. Le regard de Samuel, 88 ans, sur «sa dernière demeure»

Dans sa petite chambre aux murs jaunes, entre le lit électrique, le lavabo, et les quelques meubles qu’il a soigneusement choisis, il nous raconte les petites contrariétés et joies qui rythment la vie d’un sage de son âge

7. Dans l'enfer de l'anorexie

Une mauvaise passe qui lui coupe l'appétit. La joie de découvrir sa silhouette délestée des quelques kilos qui n'étaient superflus que dans sa tête. L'obsession de la taille 36 qui s'installe en essayant des jeans... Voilà comment, en quelques mois, Valentine, romande expatriée à Londres, a basculé dans l'enfer des micro-bouchées et des improbables stratégies d'évitement lors de repas entre amis. Si banales, et si terribles

8. Dans la vie de Claire, 30 ans, assistante sexuelle

Claire est une trentenaire comme les autres, jeune professionnelle, en couple, sociable sans être extravagante. Pourquoi et comment a-t-elle choisi de devenir assistante sexuelle auprès de personnes en situation de handicap? Elle nous raconte ses motivations, ses craintes, et l'évidence, pour elle, du don de soi

9. Comment Valentin, 25 ans, a choisi de consacrer sa vie à Dieu

La jeunesse, pour beaucoup, c'est être libre, voyager, tomber amoureux, faire des folies. Celle de Valentin est un peu différente. À 20 ans, ce Romand a choisi de consacrer sa vie à Dieu. De devenir prêtre. Cette voie, qu'il poursuit aujourd'hui depuis cinq ans, n'a pas toujours été simple à expliquer, dans un monde où peu de jeunes ont la foi. Depuis son diocèse fribourgeois, il nous raconte ce choix fait de sacrifices mais aussi de grandes joies.

10. Jusqu'où peut aller le harcèlement scolaire ?

Tout commence par une insulte, une moquerie répétée en boucle à un bouc-émissaire qui a appris à se taire. Plus tard arrivent les bousculades volontaires dans les escaliers. Les crachats. Les coups. Natasha sort de l'adolescence et du cauchemar. Elle a accepté de nous raconter ce qu’elle a subi, dans un petit village de Suisse romande aux allures de carte postale. Une mise en garde: Son histoire est d’une grande violence et ne conviendra pas aux oreilles les plus sensibles.  

11. 24 heures dans la vie d'une femme (au foyer)

En quittant sa profession pour devenir mère à plein temps, Monique a connu les joies infinies des parents présents et attentifs au bien-être de leurs enfants. Mais aussi la solitude, le burn out domestique dont on n'ose pas se plaindre, et la perte progressive de l'estime de soi. Ses joies et ses peines, elle les raconte au micro de Brise Glace

12. Dans la vie de Clémentine, maîtresse BDSM

Violence et plaisir sont-ils antinomiques? Pas pour Clémentine. Cette trentenaire lausannoise est une experte en BDSM, pratique sexuelle centrée sur la douleur qu'elle pratique depuis dix ans. Entre cravaches et bancs de fessée, respect et règles de sécurité, la «domina» nous plonge dans cet univers controversé, au-delà des clichés.