Sybel logo

The Undersiders

The Undersiders cover
The Undersiders title
play sample pause sample

Dans les années 80, le hip-hop voit le jour. La cocaïne, elle, est déjà partout. Bientôt le crack va faire une entrée fracassante dans le quotidien des ghettos américains. Sa consommation sans précédent va permettre à quelques dealers de devenir les nouveaux rois de la rue et de représenter d’autres modèles pour leur communauté. The Undersiders raconte le destin de 8 d’entre eux. Des histoires vraies, crues. Des histoires de millionnaires de la drogue qui ont eu, un jour, un impact direct sur l’évolution du hip-hop.

Ouvrir Sybel

Saison 1

1. Michael Harris a.k.a Harry O

Los Angeles - 1991. La ville est sous l’emprise des gangs. Un jeune de Compton veut monter son label de rap et faire exploser Dr Dre. Un baron de la drogue en prison veut lui légaliser son business. Leur rencontre changera la face du Hip Hop et fera naître le label le plus sulfureux de l’histoire : Death Row.

2. Kenneth "Supreme" McGriff

New York - 2000, le rappeur 50 cent est touché de 9 balles… mais s’en sort vivant. Derrière cette tentative de meurtre, un caïd de la drogue qui peut amasser jusqu’à $200 000 par jour. Découvrez un homme de l’ombre dont l’influence est allée bien au-delà des frontières de son quartier du Queens…

3. Calvin "Klein" Bacote

Maryland - 1989, la police arrête une BMW. A l’intérieur, 2 jeunes qui risquent 40 ans de prison. L’un d’eux est un tout jeune rappeur nommé Shawn Carter. L’autre, Calvin, un gros bonnet de Brooklyn qui décide de prendre tout sur son dos. Une décision qui se révélera un tournant pour le jeune Jay Z.

4. Terrance "Gangsta" Williams

Nouvelle-Orléans - 1991, la ville possède un des taux d’homicide les plus élevés au monde. Dans la rue, Terrance est une véritable tête brulée. Entre deal d’héroïne et histoires de meurtres, il aide ses demi-frères à monter un label à l’arrière d’une cuisine. 25 ans après, ce label compte les plus gros vendeurs de disques comme Lil Wayne ou Drake.

5. Demetrius "Big Meech" Flenory

Atlanta - 1996, un jeune dealer ambitieux installe ses opérations dans la ville qui accueille les Jeux Olympiques. En 10 ans à peine, son business génère des millions et fait de la ville la capitale mondiale du rap. Ses excès sont à jamais gravés dans une culture rap aujourd’hui globalisée.

6. Ricky "Freeway" Donnell Ross

Los Angeles - 1982, le jeune Ricky cherche un moyen pour payer ses cours de tennis. Le deal semble être une solution rapide. 15 ans plus tard, le voilà un des plus gros distributeur de cocaïne des Etats-Unis. En prison, il découvre qu’il n’était qu’un pion de la C.I.A et qu’un rappeur se fait appeler par son nom.

7. Richard "Rich" Porter

Harlem - 1988, Internet et les réseaux sociaux n’existent pas encore. Malgré cela, un jeune dealer charismatique influence toute une jeunesse par son train de vie hors du commun. Parmi cette jeunesse, nombre de rappeurs en devenir.

8. Alberto "Alpo" Martinez

Washington - 1991, un jeune dealer avoue le meurtre de 14 personnes. Parmi ses victimes, son meilleur ami et associé. Pour lui, c’est du business, rien d’autre. Après avoir été considéré comme un prince à Harlem, son nom résonne aujourd’hui comme le symbole ultime de la trahison.