Podcast| Crunch | Sybel

share sybel series logo

Partager

Tous les lundis, l'actualité du rugby et du Top14 par la rédaction de L'Equipe. Un podcast animé par Chrystelle Bonnet....voir plus

episode sybel imglogo play

21 - Le Leinster, une mini-Irlande

Dans le sillage de son ouvreur Jonathan Sexton, la province irlandaise réalise une saison exceptionnelle et s’en va affronter La Rochelle, samedi à Marseille en finale de coupe d’Europe, dans la peau d’un favori. Crunch décrypte son jeu, son effectif et son style si particulier. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Adrien Corée et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

20 - Alldritt, le tout-puissant

Le troisième-ligne de La Rochelle, étincelant en demi-finale de Coupe d'Europe face au Racing 92 (20-13), dimanche, n'a fait qu'illustrer une fois de plus son talent et son âpreté au combat. Comment analyser l'évolution du Gersois en club et en équipe de France ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Frédéric Bernès, Clément Dossin et Yann Sternis.Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

19 - Les Bleues vers le Grand Chelem

Il ne reste plus qu'un match, un seul petit match, et pas n'importe lequel : un Crunch, un vrai, pour le titre et la suprématie européenne, samedi à Bayonne face à l'Angleterre. Les Bleues sont-elles favorites ? Comment juger l'évolution de cette équipe et son aura auprès du grand public ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Adrien Corée, Clément Dossin et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

18 - Dupont toujours à fond

Meilleur joueur du tournoi des Six Nations après avoir été élu meilleur joueur du monde, le capitaine du XV de France aligne les succès. « Crunch » s’interroge son image, son état physique, sa gestion en club et en sélection : faut-il le préserver ? Et sa popularité peut-elle dépasser le rugby ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Clément Dossin et Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

17 - « Les autres nations ne vont pas nous lâcher »

Après le Grand Chelem réalisé par le XV de France, « Crunch » reçoit Thibault Giroud, directeur de la performance. Il raconte cette victoire, ce groupe, comment le staff s’organise et comment ces Bleus sont devenus des machines. Invité : Thibault Giroud. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

16 - Dernière marche pour un très Grand Chelem

Après quatre victoires bien différentes sur la forme, et notamment la dernière, fruit d’une rude bagarre au Pays de Galles (13-9), l'équipe de France n’a « plus qu’à », face à l’Angleterre, son rival de toujours. En quoi ce dernier match peut être piège ? Avec quelles certitudes avancent les Bleus ? Animé et réalisé par Antoine Bourlon, avec Renaud Bourel, Clément Dossin et Guillaume Dufy.

episode sybel imglogo play

15 - Il faut toujours se méfier de l'Écosse

Chat noir du XV de France depuis quelques années, l'Écosse de Stuart Hogg et Finn Russell, prochain adversaire des Bleus, a de nombreux atouts à faire valoir et pourrait une nouvelle fois briser la dynamique tricolore. Mais quels sont-ils, ces atouts ? Et leur force réside-t-elle dans l'ambiance de Murrayfield, les individualités, le jeu... ou tout à la fois ? Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Adrien Corée. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

14 - Une troisième ligne de fer pour les Bleus

Une première période aboutie, un retour des vestiaires bien plus délicat et une fin à suspens maîtrisée : le XV de France est passé par tous les états samedi soir pour venir à bout des robustes Irlandais (30-24). Crunch revient en détails sur cette seconde victoire dans le Tournoi des Six Nations, après l’Italie (37-10). François Cros, Anthony Jelonch et Grégory Aldritt sont notamment sortis du lot sur le plan des individualités. Pourquoi la troisième ligne des Bleus est-elle aussi performante ? En attendant le retour de blessure du capitaine Charles Ollivon, Fabien Galthié peut compter sur des éléments fiables dans cette troisième ligne et dispose de plusieurs possibilités stratégiques en fonction de l’adversaire. Avant le déplacement en Écosse à la fin du mois, Crunch se penche sur ces nouveaux hommes forts des Bleus. Animé par Clément Dossin, avec Romain Bergogne​, Alex Bardot et Maxime Raulin. Réalisé par Adrien Mathieu. 

episode sybel imglogo play

13 - France-Irlande, un air de finale

Si, par moments, ce fut laborieux, le XV de France a fini par dominer l’Italie (37-10) en ouverture du tournoi des 6 nations. Que doit-il faire pour élever le curseur avant d’affronter l’Irlande, l’autre favori ? Animé par Clément Dossin, avec Romain Bergogne​, Frédéric Bernès et Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

12 - Les Bleus favoris pour le tournoi des VI Nations ?

Malgré une préparation perturbée par quelques cas de Covid, le XV de France a rendez-vous ce dimanche avec l’Italie pour entamer de la meilleure des manières son tournoi des Six Nations. Annoncés comme les favoris de la compétition, les Bleus vont devoir gérer cette pression et confirmer leur belle dynamique. Leur succès 40-25 face à la Nouvelle-Zélande est encore dans toutes les têtes. Comment Fabien  Galthié et son staff comptent-ils capitaliser là-dessus ? Quelle gestion des émotions face à cet enjeu ? À un peu moins de deux ans de la Coupe du monde, le traditionnel rendez-vous du début d’année va aussi permettre aux Bleus de voir où ils en sont face aux meilleures sélections du vieux continent. L’occasion aussi de gagner enfin un titre sur la route menant au mondial, pour la première fois depuis 2010. Quelles sont les attentes principales autour de ces Bleus pour ce cru 2022 ?  Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Maxime Raulin. Réalisé par Adrien Mathieu.

episode sybel imglogo play

11 - Encore des nouveaux chez les Bleus ?

Alors qu’il s’était fait une maxime à resserrer son groupe au maximum, le sélectionneur Fabien Galthié a sensiblement changé son fusil d’épaule, n’hésitant plus à faire appel à de nouvelles têtes : comment l'expliquer, au regard des circonstances et des besoins ? Est-ce voué à durer ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot​, Renaud Bourel et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

10 - Le leader Bordeaux à la loupe

Premiers du Top 14 après leur victoire face à Toulouse, dimanche (17-7), les Girondins ont rompu avec une grosse série de défaites face au champion en titre. Qu’est-ce que ce match raconte ? Et comment Christophe Urios construit-il son équipe ? Invité : Jean-Baptiste Dubié. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Adrien Corée, Laurent Crocis et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

9 - Comprendre l'exploit face aux All Blacks

Quarante points, une première victoire à domicile depuis l'an 2000 et le sentiment que, désormais, tout est réalisable : quels sont les ingrédients de l'immense succès des Bleus face à la Nouvelle-Zélande et les clés de la préparation et de l'approche tactique tricolore ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Renaud Bourel et Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

8 - Autopsie d'All Blacks

À quelques jours du choc entre la France et la Nouvelle-Zélande, revue de troupes côté All Blacks dans Crunch : comment expliquer leur défaite en Irlande ? En quoi les Bleus peuvent-ils s’en inspirer ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Renaud Bourel, Clément Dossin et Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

7 - Tout feu tout Flament

Le deuxième-ligne français, passé par l'Argentine, la Belgique ou encore l'Angleterre, a été parmi les meilleurs face aux Pumas en ouverture de la tournée automnale : quel est son parcours et quel style de joueur est-il ? Une percée à la Brodie Retallick, des mains de trois-quarts, une science du placement : il n'y a rien de bien bourrin ou bien « deuxième-ligne à la française » dans ces petits mots qui situent quel type de joueur est Thibaud Flament. Mais d'où vient-il, ce joueur unique ? Et quel a été son parcours de l'Europe à l'Amérique du Sud ? Dans la fumée des « asados » argentins ou le brouillard des terrains anglais, Thibaud Flament ne s'est pas construit qu'une personnalité à part. Il ne joue pas comme les autres et, d'ailleurs, c'est bien ce qui l'a mené jusqu'au XV de France, samedi. Comment construire un pack d'avants autour de ce profil atypique ? Quels sont ses manques, ses qualités, ses axes de progression ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Clément Dossin et Dominique Issartel. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

6 - L'évidence Jalibert-Ntamack

Les deux meilleurs ouvreurs français du moment, Matthieu Jalibert et Romain Ntamack, devraient être associés dans le XV de départ durant la tournée d’Automne, une première : pour quels bénéfices et avec quelle organisation ? C’est un constat facile, un choix complexe aussi. Avoir deux joueurs formidables et devoir en reléguer un sur le banc, une gageure de l’avis de tous, pro ou amateurs, que Fabien Galthié et son staff vont s’épargner cet automne. Sauf retournement de situation, Matthieu Jalibert et Romain Ntamack seront titulaires, ensemble, en 10 et 12. D’où vient l’idée ? Comment lire cette association à travers les standards internationaux et leurs qualités propres ? Cela peut marquer un léger tournant dans le « projet rugby » du XV de France. Jamais deux ouvreurs n’ont joué ensemble depuis le début de l’ère Galthié. Les questions sont multiples : quelles vont être les organisations offensives et défensives ? Le style tricolore va changer ? Qui va s’occuper du but ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Renaud Bourel, Laurent Campistron et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

5 - Galthié se creuse les méninges

Le staff du XV de France a dévoilé la liste des 42 joueurs convoqués pour la tournée de novembre, autant de noms que d’interrogations : comment a-t-elle été bâtie ? Les réflexions de Galthié ont-elles évolué ? Si la liste de noms, froide, limpide, fige les meilleurs éléments du rugby français à l’instant T, Fabien Galthié a le chic pour en donner un peu plus, toujours, lors des conférences de presse. Ainsi, il a annoncé avoir construit son effectif à partir de la fin du match, stratégie visant à régler le problème des défaites sur le gong. Le banc est-il si important ? Faut-il y voir que le XV de départ ne va pas bouger, ou très peu ? Il existe d’autres questionnements avant cette tournée qui verra les Bleus affronter l’Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande, à commencer celui du capitanat. Charles Ollivon, leader habituel, est blessé et plusieurs candidats pourraient émerger. Qui sont-ils ? Que va chercher l’équipe de France, avec ce nouveau capitaine, lors de ce triptyque de matches ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Renaud Bourel et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

4 - Toulon, là-bas tout est différent

Malgré ses moyens conséquents, le RC Toulon peine à retrouver un niveau décent et les relations entre l’équipe et les supporters se compliquent. Comment expliquer ce contexte ? En quoi le club de la Rade est unique ? Une victoire et une bronca, il n’y a pas dans tous les stades de France que vous verrez cela. C’est pourtant ce qui est arrivé aux Toulonnais, vainqueurs dans la douleur de Brive, 13-9, lors de la dernière journée de Top 14. Que se passe-t-il à Mayol ? Comment expliquer les difficultés du club ? Forcément, après les années fastes avec Mourad Boudjellal, le projet du RCT est remis en question. Le président a décidé de bâtir sur le long terme et sa confiance avec Patrice Collazo ne semble pas vaciller malgré les contrariétés du vestiaire et des supporters. Quelles sont les ambitions du club ? Les arrivées (Kolbe) et les retours de blessure vont-ils changer la donne ? Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Karim Ben-Ismaïl et Adrien Corée. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

3 - À un mois des All Blacks

Le 20 novembre, l’équipe de France accueille la Nouvelle-Zélande au Stade de France. Elle aura affronté l’Argentine et la Géorgie avant ça : comment prépare-t-elle cette tournée d’automne ? C’est un match pour briller, faire un exploit et confirmer les nouvelles attentes. L’équipe de France a repris des couleurs depuis un moment et, dans le sillage de sa bonne tournée estivale en Australie, veut capitaliser. L’objectif d’un titre est dans toutes les têtes et un beau match face à la Nouvelle-Zélande déclencherait une chouette dynamique avec le prochain Tournoi des Six Nations. Comment le staff s’attend à cet événement ? Sans ses joueurs majeurs (Dupont, Ntamack, Jalibert, Ollivon…), l’équipe de France avait brillé en Australie. Ce fut autant une bonne surprise que la preuve définitive que le réservoir est conséquent, mais aussi un tas de questionnements pour la suite. Y a-t-il des surprises à intégrer au XV de départ ? Faut-il faire évoluer le “jeu de dépossession” ? Animé et réalisé par Antoine Bourlon, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Laurent Campistron.

episode sybel imglogo play

2 - Gibbes-O'Gara, retrouvailles sous pression

Défaits pour leurs deux premières rencontres de la saison, Clermont et La Rochelle s’affrontent ce samedi. Un match qui verra s’affronter l’entraîneur néo-zélandais, qui a quitté La Rochelle, et son ancien élève irlandais, promu à son poste : pour quel résultat ? C’est une entame de championnat dont les deux derniers finalistes vaincus du Top 14, à chaque fois battus par le Stade Toulousain, se seraient bien passés. La Rochelle est tombée face au même Toulouse puis au Racing 92 tandis que Clermont s’est pris les pieds dans le tapis à Lyon puis face à Castres à domicile : comment expliquer ces débuts difficiles des deux côtés ? De chaque côté, les effectifs n’ont pas beaucoup évolué et les changements sont surtout à observer du côté du banc. Jono Gibbes a succédé à Franck Azema à la tête de l’ASM, laissant le navire rochelais à Ronan O’Gara. Les deux hommes s’admirent et se respectent. Alors qu’attendre de ces retrouvailles où la victoire sera primordiale ? Quel est leur projet à la tête des deux clubs ? Animé par Clément Dossin, avec Aurélien Bouisset, Adrien Corée et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

1 - Toulouse déjà trop fort ?

Vainqueur à La Rochelle pour son premier match de la saison, le Stade Toulousain a impressionné et pris un ascendant psychologique sur son principal concurrent. Mais y en aura-t-il vraiment cette saison ? Après un doublé Top 14-Coupe d’Europe qui les plaçait au sommet du rugby, les Toulousains ont repris leurs bonnes habitudes. La Rochelle en a fait les frais en ouverture de la saison, défaite 20-16 à la maison, terrassée par un exploit individuel de Romain Ntamack en fin de rencontre. Comment les coéquipiers du jeune ouvreur international ont-ils préparé leur saison ? Pour ce premier épisode de la saison 5 de Crunch, la rédaction rugby de L’Équipe fait un tour d’horizon du projet du « Stade ». Le staff d’Ugo Mola envisage notamment d’améliorer encore la qualité du jeu proposé et le départ de Cheslin Kolbe à Toulon semble être un écueil déjà oublié. Y a-t-il des pièges à éviter ? Le club est-il le favori inévitable de cette saison ? Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Adrien Corée et Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

29 - Toulouse et La Rochelle, comme on se retrouve

Après s’être affrontés en finale de Coupe d’Europe, les deux clubs vont se disputer un autre trophée, vendredi au Stade de France, le Bouclier de Brennus. Y a-t-il déjà un ascendant psychologique pour Toulouse ? Sa dynamique actuelle peut-elle profiter à La Rochelle ? En comptant un match amical de présaison, cela fait quatre victoires à rien pour Toulouse face à La Rochelle. Autant dire que les Jaune et Noir sont, sur le papier, loin d’être favoris. Vraiment ? Leur victoire sur le Racing en demi-finale et les difficultés de Toulouse pour s’imposer face à l’UBB tendent à dire le contraire. Comment se présentent les deux équipes ? Il faut dire, aussi, que les effectifs sont touchés. Romain Ntamack, victime d’une commotion, est forfait pour la finale. Une perte importante pour Toulouse qui va compenser derrière mais aura plus de mal devant où, justement, La Rochelle excelle. Dans quel état d’esprit sont les deux groupes ? Quelle est l’ambiance dans les deux villes ? Animé par Clément Dossin, avec Romain Bergogne, Laurent Campistron (à Toulouse) et Adrien Corée (à La Rochelle). Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

28 - Le Stade Français sur sa lancée ?

Auteur de la meilleure fin de saison toutes équipes confondues, le club parisien aborde les barrages dans la peau d’un outsider. La saison s’est construite dans la douleur mais la fin peut-être encore plus surprenante. Le décès de Christophe Dominici, les tweets racistes de Pablo Matera, le départ inattendu de Gaël Fickou… Drôle de saison qu’a vécue le Stade Français, néanmoins qualifié pour les barrages du Top 14. Les Parisiens affronteront leur voisin du Racing pour une place en demie. Tâche ardue, mais comment ont-ils réussi à arriver jusque-là ? Gonzalo Quesada, qui avait pris l’équipe l’été dernier, n’y est pas étranger. Il est question dans ce Crunch de son approche psychologique, notamment, et de la manière dont le groupe s’est remobilisé. Ce Stade Français a montré des ressources, un collectif, de l’amour-propre, aussi, en signant six victoires sur les six derniers matches de la saison. De là à les imaginer encore plus haut ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Maxime Raulin et Thomas Perotto. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

27 - Le Top 14 de tous les suspenses

À une journée de la fin du championnat, dix équipes, des sommets du classement à la zone rouge, ont encore quelque chose à jouer. Crunch fait un état des lieux. Conseil d’ami : pour écouter ce podcast, munissez-vous du classement du Top 14 (le lien est un peu plus bas). Car il faut bien avouer que les cas de figure avant la dernière journée, ce premier week-end de juin, sont bien compliqués à comprendre. Les subtilités sont nombreuses et tout le monde n’a pas son destin entre ses mains. Comment se dessine la fin de saison ? Ces incertitudes, pas les premières du championnat français, disent peut-être quelque chose de notre Top 14. Souvent décrié, à juste titre parfois, il offre cependant beaucoup de suspense, dû à sa formule unique par rapport à ses collègues celtes, anglais ou de l’hémisphère sud. Est-ce une garantie de qualité ? Quels sont les antécédents ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Adrien Corée, Clément Dossin et Thomas Perotto. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

26 - Le rendez-vous des brutes

Rochelais et Toulousains ont proposé, en finale de Champions Cup, un combat à toute épreuve. Faisant des étincelles pour au final un champion, le Stade Toulousain, qui s’offre un cinquième sacre européen. Comment en sont-ils arrivés là ? On pourrait évidemment citer l’énorme tampon de Levani Botia sur Maxime Médard, si dangereux que le Fidjien rentra aux vestiaires directement sur ordre de l’arbitre à la 28e minute, mais c’est tout le match entre La Rochelle et Toulouse qui s’est révélé être une guerre de tous les instants. À ce petit jeu, qui a réussi à prendre le dessus sur l’autre ? Comment la rencontre a basculé en faveur de Toulouse ? Ce n’est pas une surprise que de voir Toulouse, vainqueur 22-17, remporter cette cinquième Coupe d’Europe. Le projet du club, qui avait vu Ugo Mola remplacer la légende Guy Novès en 2015, a pris forme peu à peu. L’amas entre pépites du club et joueurs parfaitement recrutés a permis de remporter un Brennus et cette Champions Cup. Que faut-il retenir de cette domination ? Et qu’en est-il pour un éventuel doublé ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Laurent Campistron, Clément Dossin et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

25 - Qui sera le meilleur des Stades ?

La finale de Champions Cup, qui va opposer La Rochelle à Toulouse, devrait offrir un beau match de rugby entre deux formations joueuses. Est-elle, dans le même temps, un bon révélateur de la forme du rugby français ? L’un joue pour une cinquième étoile, l’autre pour un premier grand trophée. Toulouse et La Rochelle, les deux premiers du Top 14, vont s’affronter dans un match qui s’annonce électrique. Imaginons deux, trois duels : Levani Botia vs. Pita Akhi, les frères Arnold vs. Will Skelton, Antoine Dupont vs. Tawera Kerr-Barlow. Comment peut se dessiner cette rencontre au sommet ? Le contexte de la finale aura aussi toute son importance, avec un déplacement à Londres pour ravir l’enceinte de Twickenham et un retour des spectateurs. Tous avaient sûrement oublié les frissons du public. Alors comment les équipes se sont préparées à l’événement ? Qui est le favori ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Laurent Campistron et Yann Sternis. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

24 - Une finale colossale

Qualifiées pour la finale de Champions Cup, les deux formations françaises offrent un alliage de puissance et de technique parmi les meilleurs du rugby actuel. Crunch revient sur leur parcours et le choc des titans qui s’annonce. Samedi, fête du travail, Toulouse gagne sa demi-finale face à Bordeaux-Bègles (21-9). Dimanche, La Rochelle l’a aussi, le job, dominant le quadruple champion d’Europe, le Leinster, sur sa pelouse charentaise (32-23). Deux victoires bâties différemment mais pour un même but : se retrouver à Twickenham en finale, le 22 mai prochain. Comment se sont dessinées les rencontres ? Quels joueurs sont sortis du lot ? De Will Skelton à Rory Arnold, de Levani Botia à Pita Akhi, les joueurs des deux équipes vont proposer des oppositions physiques, mais aussi de style et de stratégie. Qui peut prendre le dessus physiquement ? Quels sont les duels à suivre absolument ? Animé par Alex Bardot, avec Romain Bergogne, Adrien Corée et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

23 - La Rochelle tout-terrain

La Rochelle affronte le Leinster en demi-finale de Champions Cup, dimanche, et rêve toujours d’un titre, sur la scène nationale ou européenne. Toujours placé, jamais gagnant, le Stade Rochelais va-t-il y parvenir cette année ? Un jeu varié, léché, collectif, et des individualités qui ne cessent d'impressionner. On ne sait pas vraiment par où commencer pour décrire le jeu de La Rochelle, tant les atouts sont multiples. Entre autres, une troisième ligne de classe internationale ou des trois-quarts qui ont fait de la vitesse leur principale arme. Quelles sont les clés du jeu de La Rochelle ? Et qui sont ses hommes forts ? Si tout est beau sur la côte Atlantique, l'adversaire, en demi-finales de Champions Cup, s'appelle le Leinster, quadruple champion d'Europe et ogre de la compétition après avoir éliminé Exeter, tenant du titre. La Rochelle devra aussi oublier les petits mouvements internes, le départ de l'entraîneur Jono Gibbes à la fin de la saison pour Clermont ayant été officialisé il y a peu. Le contexte peut-il enrayer la machine jaune et noir ? Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Yann Sternis. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

22 - Micmacs du rugby moderne

Le transfert de Gaël Fickou du Stade Français au Racing 92 a ravivé les débats sur l’évolution du rugby et ses supposées dérives. Le monde du ballon ovale se voile-t-il la face entre ses “valeurs” et ses finances ? Joker médical, montage financier, salaire partagé, salary-cap… Il y a des mots qui déplaisent et donnent le tournis à ceux, qui, un jour, ont bien cru que le rugby resterait ce sport d’antan qui ne sacrifierait jamais ses valeurs (sic). Pourtant, comme tous ses copains de stades, de salles ou de courts, le rugby a évolué, jusqu’à ce mois d’avril où Gaël Fickou, en quittant Paris pour la proche banlieue, s’est retrouvé dans l’œil du cyclone. Comment s’est ficelée l’opération de ce transfert décrié ? Évidemment, il faut aller chercher plus loin que la dite transaction pour saisir l’époque dans laquelle elle a fini par se faire, entre choix des uns - le Stade Français voulant libérer sa masse salariale - et envies des autres - le Racing qui renforce sa ligne de trois-quarts avant les phases finales. Ce transfert questionne notamment le statut des joueurs internationaux dans notre championnat : les clubs de Top 14 ont-ils vraiment intérêt à signer les stars du XV de France ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Adrien Corée et Thomas Perotto. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

21 - Matthieu Jalibert, tout pour plaire

Le numéro 10 de Bordeaux-Bègles, étincelant face au Racing 92 (24-21) en quarts de finale de Champions Cup, ne cesse de confirmer les grands espoirs placés en lui. Comment définir son jeu, sa personnalité, et analyser sa place grandissante au sein du XV de France ? En inscrivant 22 points face à Bristol, puis 24 face au Racing, Matthieu Jalibert devait bien se douter qu'au-delà d'une qualification pour le dernier carré de la Champions Cup, c'est la planète rugby qui serait charmée par ses performances. Car après un Tournoi des Six Nations réussi, le Bordelais continue de surfer sur la vague et d'épater dans des registres différents. Comment a-t-il évolué, autant dans son style de jeu que dans son approche tactique des rencontres ? Forcément, réussir à l'échelle du Top 14, de la Coupe d'Europe et du rugby international ne peut s'accompagner que de louanges, qui nourrissent malgré tout des débats sur son talent, son utilisation ou encore son tempérament, créatif, libre et affirmé, parfois clivant selon le regard qu'on porte sur lui. Que retenir de cette personnalité ? Et comment analyser, dans le même temps, les équations qu'il impose au staff de l'équipe de France pour le futur ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Clément Dossin et Thomas Perotto. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

20 - Une fin de Tournoi qui pose question

Défait en toute fin de match par l'Écosse (23-27) en clôture du Tournoi des Six Nations, le quinze de France est passé à côté d'un match qui pouvait lui offrir un premier titre sous l'ère Fabien Galthié. Comment cela peut influencer l'avenir des Bleus ? Un match un peu étrange, conclu par cinq minutes de n'importe quoi ou presque : il n'en fallait pas moins pour mettre un dernier coup à la dynamique de l'équipe de France. De presque favori avant le Six Nations, elle est passée à presque vainqueur (2e), et en dépit l'exploit face au pays de Galles la semaine précédente, c'est l'Écosse qui a remis les pendules à l'heure. Le quinze de France a-t-il perdu son feu ? Malgré tout, impossible de noircir le tableau d'une équipe qui a repris confiance et retrouver l'attrait du public français. Elle joue, elle vit, elle crée de l'émotion, fruit d'un cocktail entre minutie stratégique et talents inspirés. Alors comment passer un nouveau cap à deux ans de la Coupe du monde à domicile ? Quels sont les axes de progression ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

19 - Un sommet de jeu et d’émotion

La victoire renversante du XV de France face au pays de Galles, samedi (32-30), a permis de faire vivre l’espoir d’un titre mais aussi de savourer un match intense, fort en rebondissements et en fulgurances, qui restera comme une référence rugbystique. On retiendra les palpitations, les cris et la joie d’une fin de match épique, peut-être un peu moins le déroulé d’une rencontre hors du commun. Il faut un peu de tout pour faire d’un affrontement un moment de postérité, et si tout n’a pas été parfait, le niveau de ce France-Pays de Galles a atteint des sommets. Du jeu, des séquences intenses et d’autres très longues, de l’inspiration comme du jeu millimétré : comment analyser cette grande partie de rugby ? Pour l’introspection côté tricolore, on pourra retenir le coaching, qui avait fait défaut face à l’Angleterre une semaine plus tôt, comme l’efficacité en première période, où, avec peu, les Bleus ont fait beaucoup. Deux essais avant la pause pour finalement en inscrire quatre, bonus offensif dans la besace, un plaisir immense pour un XV de France encore en course dans ce tournoi des Six nations. Peuvent-ils encore créer l’exploit face à l’Écosse ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Adrien Corée et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

18 - Leçons de Twickenham

Chaque match entre la France et l’Angleterre, qu’il soit des Six Nations ou récemment automnal, apporte son lot de surprises, de confirmations et de nouvelles dynamiques. La défaite à Londres (23-20), samedi, ne déroge pas à cette règle : alors que retenir de cette rencontre ? C’était une partie en deux temps, passée de fantasmagorique lors de la première moitié à brouillonne lors de la seconde. Un match où l’on a vu des joueurs relancer de leur camp - cela existe encore -, un splendide essai en première main - ça aussi -, puis une décrépitude au fil des minutes jusqu’au coup de massue de Maro Itoje pour la victoire anglaise. D’un point de vue technique et tactique, quelles leçons tirer de ce match ? La défaite, presque au Gong, change finalement peu de choses à l’analyse de ce match. La stratégie était claire, intéressante et différente de l’habituelle sous l’ère Galthié, mais les Bleus ont alterné le génial et le désordonné. Est-ce lié au coaching du staff, à l’état physique des joueurs ou au deux ? Que cela inaugure-t-il pour les lendemains tricolores ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

17 - Retrouver le mojo après le cluster

Le cluster Covid au sein de l’équipe de France de rugby a brisé une dynamique derrière laquelle couraient les Bleus depuis longtemps. Comment remettre en état ce cercle vertueux bâti depuis la Coupe du monde 2019 ? De joker couloir à patient zéro, de flèche du temps à cluster Covid, de haute intensité à vives tensions. Le champ lexical a changé autour du XV de France et tout ce qui avait été construit semble désormais bancal, la faute à une bulle sanitaire éclatée et à des contaminations multiples. Les Bleus, toujours en lice pour le Grand Chelem malgré le report de leur match face à l’Écosse, marchent ainsi sur un fil. Comment l’identité de ce groupe est contrariée par les événements ? En même temps que s’interroger sur les prochains jours, entre prises de parole nécessaires et stratégies des uns et des autres, Crunch se demande quel impact aura cette situation sur le contrat de confiance entre les joueurs et le staff tricolores. Faut-il y voir une grosse frustration avant les prochains matches ? Ou plutôt une histoire courante que le jeu effacera rapidement ? Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Laurent Campistron et Maxime Raulin. Enregistrement : Antoine Bourlon. Montage : Roland Richard.

episode sybel imglogo play

16 - Brice Dulin, un incroyable destin

Désormais peu discutable à l’arrière du XV de France, l’Agenais est passé par toutes les émotions pour retrouver le maillot tricolore et le très haut niveau. Comment a-t-il bâti son retour en grâce ? Malgré sa petite taille, Brice Dulin a encore une fois été impérial, dimanche, sous les ballons hauts balancés en rafale par des Irlandais vaincus (15-13). L’équipe de France a battu le XV du Trèfle et confirmé une fois de plus que la dynamique actuelle n’est pas un mirage. Mieux, elle trouve des hommes qui, match après match, confirment que leur place n’est pas un hasard. Brice Dulin est des leurs. Après des années d’absence en Bleus, comment l’arrière de La Rochelle s’est reconstruit ? En quoi son parcours est-il révélateur du renouveau de l’équipe de France ? Si Brice Dulin a regagné une place de titulaire chez les Bleus, c’est que son profil et ses qualités collent aussi à la stratégie et à la philosophie du staff de Fabien Galthié. Il est un formidable joueur dans les airs, le rugby international l’exige. Il a un pied gauche puissant et précis, le jeu moderne est fait d’occupation abusive. De quelle façon est-il utilisé exactement ? Que lui reste-t-il à gommer pour définitivement s’installer ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Laurent Campistron et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

15 - Les contrastes de Teddy Thomas

Virevoltant, électrique, l’ailier du Racing 92 fait assurément partie des meilleurs joueurs français. Il souffre pourtant d’une réputation de génie inconstant et garde l’étiquette d’une personnalité indolente. Est-ce vraiment justifié ? Que Teddy Thomas soit un surdoué, personne, et surtout pas le staff de l’équipe de France, ne dira le contraire. Et avec 15 essais en 23 sélections (il a encore marqué face à l’Italie, samedi en ouverture du Tournoi des Six Nations), les chiffres plaident pour lui. Pourtant, il y a des idées reçues qui collent à sa peau. Le joueur formé à Biarritz serait arrogant, individuel, même si ses coéquipiers sont souvent dithyrambiques à son sujet. Qu’en est-il vraiment ? Pourquoi Teddy Thomas traîne-t-il cette réputation ? Au fil de sa carrière, si l’international a oscillé entre le bon et le moins bon, il a démontré des capacités uniques : franchissement, appuis, finition. De quoi utiliser tous les poncifs du bon ailier à son sujet, même s’il laisse un goût d’inachevé. Teddy Thomas n’est pas un grand défenseur ni un grand duelliste dans les airs, par exemple, ce qui convaincra ses détracteurs sur le futur de son jeu. Mais en quoi a-t-il progressé ? Comment est-il utilisé ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot et Frédéric Bernès. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

14 - 2021, objectif titres

À l’orée d’une année cruciale, le XV de France ne cache pas ses ambitions : il veut gagner, à commencer par le tournoi des Six Nations, qui débute le 6 février. En quoi cela est-ce si important à deux années d’une Coupe du monde à domicile ? Si Fabien Galthié a tracé une « flèche du temps », représentation imagée du processus qui doit conduire son équipe au Mondial 2023 dans les meilleures conditions, celle-ci doit passer par des victoires. Et pas des moindres. Après être passé proche de la victoire dans le tournoi des Six Nations l’an passé, le XV de France doit transformer l’essai rapidement pour faire le plein de confiance et confirmer toutes les belles choses affichées. De quelle manière les matches à venir sont-ils décisifs dans l’évolution du quinze tricolore ? Fort d’une génération exceptionnelle, le rugby français doit monter en puissance jusqu’à 2023, date à laquelle il recevra la grande messe de l’ovalie. Mais à se replonger dans le passé, il y a de quoi tirer des enseignements, bons ou mauvais, quant à la préparation d’un tel événement. Les Anglais avaient raté la leur avant le Mondial 2015, avant d’être éliminés en poule, et les All Blacks, victorieux en 2011, avaient bien failli passer à côté en finale sous le joug de la pression. Alors quels sont tous les ressorts, de la technique à la psychologie, qui vont impacter les Bleus ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Aurélien Bouisset et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

13 - Mohed Altrad, quel chantier à Montpellier

Le licenciement de Xavier Garbajosa, après la défaite face à Toulouse (9-16), relance les débats sur la gestion du MHR. Entre un président illisible et une inconstance chronique, quelles sont les raisons de cette nouvelle saison compliquée ? Une treizième place en Top 14 et, malgré quelques rencontres en retard, pas grand chose de positif à l’horizon. Montpellier est dans une impasse, avec seulement 17 points en 10 matches de championnat. Xavier Garbajosa, l’entraîneur depuis le début de la saison dernière, vient d’être remercié et Philippe Saint-André, directeur du rugby, va le remplacer jusqu’à la fin de l’exercice en cours. Un nouveau turnover qui nourrit les vieilles discussions sur le MHR : mais de quelle manière Mohed Altrad imagine-t-il son club ? Avec un effectif rempli de stars et du talent - on peut citer Mohamed Houas, Arthur Vincent et d’autres encore -, il aurait été difficile d’imaginer un tel destin à une équipe qui avait fini à la première place de la saison 2018-19, l’ultime ayant été à son terme. Pourtant, des mots des protagonistes, il est désormais question de survie à l’heure d’évoquer le futur proche du club sudiste. Comment imaginer la suite des opérations à Montpellier ? Comment peut-il, à l’image du Stade Toulousain post-Novès, se reconstruire ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Clément Dossin et Philippe Pailhories (à Montpellier).. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

12 - Coqs en stock

Battue à l'arraché en Angleterre, en finale de la Coupe d'automne des Nations, l'équipe de France n'a pas à rougir de sa prestation. Mieux, elle s'offre de multiples raisons de croire que son avenir sera encore meilleur. La presque victoire à Twickenham, dimanche face au XV de la Rose (22-19), n'a rien d'une presque réussite. Au contraire, elle est totale, puisque révélatrice d'un vivier exceptionnel et d'une organisation collective pour le moment très efficace. Si le jeu des Bleus se veut moins proactif, moins « French Flair » que par le passé, il y a dans l'esprit de Fabien Galthié un plan qui s'adapte autant à l'adversaire qu'aux forces individuelles du quinze de France. Comment l'esprit de tous les joueurs, titulaires ou non, interagit avec cette idée du rugby ? La performance de Londres, aussi géniale soit-elle, n'est cependant pas propice à un remaniement. Les titulaires habituels, indisponibles pour ce match en raison des accords entre la Fédération et les clubs, ont d'abord donné pleine satisfaction ces derniers mois. Et Fabien Galthié est dans une optique de continuité et de performance qui ne devrait pas être contrecarrée par ce dernier match dans ce contexte particulier. Malgré tout, quels joueurs peuvent tirer leur épingle du jeu ? À quels postes y a-t-il des possibilités ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Laurent Campistron. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

11 - Christophe Dominici, un être à part

L’ailier tricolore, héros du XV de France et auteur d’exploits légendaires, s’en est allé. L’Équipe lui consacre un podcast en hommage à sa carrière et surtout à l’homme qu’il était, empreint de passion et de générosité. Il y a des gens qui marquent des vies, et celui-ci en faisait partie. Christophe Dominici était un homme chaleureux, « bonnard » comme on balance autour des buvettes, qui laissera une trace indélébile dans les têtes et les cœurs. Il y a le joueur, forcément, qui prit de court toute la défense des All Blacks en 1999 et fait rêver les Français. Il y a aussi l’homme, le leader, « l’excessif », comme dit le consultant Benoît Cosset, qui eut l’occasion de travailler avec « Domi » après sa carrière. Que dégageait-il hors des terrains ? Sa biographe Dominique Bonnot, invitée de Crunch, narre l’histoire d’un bonhomme affable et passionnant. En perpétuelle quête de mieux, Christophe Dominici fut un chef d’entreprise et un curieux. À ses heures perdues, il s’intéresse à la philosophie, la physique quantique et nourrit un omniprésent affect que le rugby lui avait offert. Quelles furent ses inspirations ? À quel point était-il une star du rugby français ? Invitée : Dominique Bonnot. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Renaud Bourel et Benoît Cosset. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

10 - Charles Ollivon a réussi l'essai

Propulsé capitaine de l’équipe de France début  2020, le troisième ligne de Toulon a pris la pleine mesure de ce statut. Devenu indiscutable, le Basque nourrit les hautes ambitions tricolores : de quelle façon incarne-t-il le renouveau ? « Pourvu que ça dure ». Avec ces mots, Charles Ollivon capte l’essentiel : il y a longtemps que le XV de France n’avait pas pris son pied et égayé un public las de jeu brouillon et de résultats si mauvais. Deuxième du Tournoi des six nations et encore vainqueur ce dimanche en Écosse (22-15), le capitaine des Bleus est d’ailleurs à l’image de son équipe : après la pluie vient le beau temps. Pendant des années, les blessures l’ont éloigné des terrains et de ses ambitions, éteignant l’enthousiasme du troisième ligne. Comment s’est-il reconstruit jusqu’au capitanat ? Pour en arriver là, le meneur d’hommes est d’abord passé par la case grand joueur. Dans un rôle offensif de « joker couloir » dixit son sélectionneur Fabien Galthié, Charles Ollivon marque des essais et brille. Aussi bien capable de trimballer son double mètre en soutien que de découper en défense, le Bayonnais se mue en un flanker complet et précieux, respecté et craint. Quels sont ses atouts majeurs ? Quels sont ses ultimes axes de progression ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Clément Dossin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

9 - Les fantômes de Murrayfield

Huit mois après la défaite à Édimbourg, le XV de France retourne en Écosse avec l’ambition de prendre sa revanche. Comment cette défaite, la seule de l’ère Fabien Galthié, a permis aux Bleus d’évoluer ? 8 mars 2014, 8 mars 2020. Une date pour se rappeler aux bons souvenirs d’une victoire en terre écossaise, une autre pour remettre à l’esprit un amer passage à vide. L’équipe de France n’a plus gagné depuis six ans à Murrayfield et la dernière rencontre en date n’a pas connu le succès escompté. Battus 28-17, les Bleus avaient laissé échapper leurs espoirs de Grand Chelem, la faute aux petits détails comme aux gros, parmi eux un poing-visage qui vous envoie à la douche et des oublis défensifs. Avec du recul, quels enseignements tirer de ce match ? Quels furent les éléments perturbateurs ? À en croire le staff de l’équipe de France, il s’agirait pourtant là d’un acte fondateur. Plus que le match au pays de Galles (23-27) encore, Fabien Galthié et Cie y voient une manière d’apprendre, d’interagir avec le sentiment de déception et de s’élever un peu davantage. Apprendre par la défaite, en somme, un vieux poncif du sport qui pourrait s’avérer précieux dans la reconquête tricolore, ce dimanche à 16 heures. Avec quel état d’esprit le staff et les joueurs ont-ils appréhendé l’après ? Qu’ont-ils changé ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourelet Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

8 - Gaël Fickou, centre, ailier ou les deux ?

Si à l'aile la vie est belle, le joueur du Stade Français a été formé au centre et son utilisation est toujours une source de débat. Et puisque de cela découle en partie la réussite collective du XV de France, comment en tirer la quintessence ? Son talent avait rapidement suscité de l'appétit et des curiosités. Aujourd'hui, si le surdoué Gaël Fickou a répondu à de nombreuses questions, en voilà que d'autres semblent toujours bien en suspens. « Je joue où le coach me dit de jouer », pourrait bien-t-il nous dire, lui le joueur le plus capé de l'effectif français avec 57 sélections, tant il navigue entre les numéros, les missions et les zones occupées. Mais au fond, est-il plutôt un centre ou un ailier ? Et comment le staff des Bleus peut-il maximiser ses qualités ? Il va de soi que le contexte de l'équipe de France est propice aux changements. Le jeune Arthur Vincent et le tranchant Virimi Vakatawa donnent par exemple satisfaction au centre du terrain et c'est toute une réflexion qui semble être menée. À l'aile, le réservoir est moins fourni, les certitudes plus rares et Gaël Fickou apparaît comme un atout dans différents secteurs du jeu. De quelle manière peut-il être le plus utile ? Comment l'évolution du jeu peut influencer son rôle ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Renaud Bourel. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

7 - Fabien Galthié, le maître d'œuvre

Voilà plus d’un an que l’ancien demi de mêlée a pris la tête des Bleus, passés depuis d’une léthargie pugnace à des résultats prometteurs et enthousiasmants. Comment analyser cette première phase du projet ? Expérimental, parfois brouillon, le rugby français post-finale de la Coupe du monde 2011 restera comme un long chemin de croix. Qu'on croirait presque révolu, désormais, tant le XV de France revit. Comment ? L’incroyable réservoir, illustré par Antoine Dupont, Romain Ntamack et Cie, est une première indication. L’autre s’appelle peut-être Fabien Galthié. Staff élargi à ses côtés, le sélectionneur a bousculé l’ordre établi en un peu plus d’une année. Avec quelle mentalité a-t-il abordé cette nouvelle mission ? Et pour quels résultats ? Cette patte Galthié, qui trouve écho dans la très belle deuxième place du XV de France au Tournoi de Six Nations, s’explique par différentes évolutions : choix forts, stabilité, confiance des individus, culture de travail et aventure collective… Comment les joueurs adhèrent à sa philosophie ? Enfin, Crunch se penche sur le projet de jeu de l’équipe de France. Retrouvé et cohérent, il tend forcément vers le positif, le capitaine Charles Ollivon et ses hommes proposant des matches enlevés face aux plus grandes nations européennes. Quelles sont les inspirations du staff ? Quels sont les points forts du XV tricolore ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Renaud Bourel, Clément Dossin et Maxime Raulin. Réalisé par Antoine Bourlon.

episode sybel imglogo play

6 - Virimi Vakatawa, force bleue

Brillant avec le XV de France face au pays de Galles (38-21), le centre du Racing 92 est dans la forme de sa vie. De quoi s’interroger sur les origines de cet état de grâce, entre planètes enfin alignées et parcours enrichissant. Il a gardé sa fougue îlienne, ses appuis, ses passes après contact et son sens du jeu. Il a aussi grandi en bleu-blanc-rouge, appris la langue de Molière et trouvé un spot, en plein milieu du terrain, pour s’épanouir. Il va sans dire que Virimi Vakatawa n’a pas un chemin tout tracé. De son village fidjien au modernisme de la U Arena, le joyeux-taiseux-rigoureux du Racing 92 est passé par plusieurs émotions : la déception après son premier échec, lui qui est arrivé en métropole à 18 ans ; la joie d’un rugby à 7 vivifiant ; le bonheur du 15, en bleu ciel puis bleu tout court. Mais derrière les idées reçues, comment Virimi Vakatawa est-il arrivé jusqu’aux sommets internationaux ? Dans un rugby moderne qui a fait du rapport vitesse-puissance son mantra, l’international tricolore semble combiner à la perfection inspirations sudistes, héritage de sa jeunesse, et jeu organisé. Un temps calé sur une aile, peut-être la faute aux stéréotypes, Virimi Vakatawa a désormais une place de choix dans la hiérarchie mondiale des seconds centres. Et après ses exploits répétés en Champions Cup et sa nouvelle prestation réussie face au pays de Galles, samedi (38-21), avec quel regard peut-on envisager le futur proche et lointain du numéro 13 des Bleus ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Aurélien Bouisset, Renaud Bourel et Clément Dossin. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

5 - XV de France, six matches et des questions

Habitués aux nations sudistes, les Bleus vont cette année devoir surtout se confronter à leurs rivaux européens. Avec six matches au programme, quel impact peut avoir cette tournée automnale sur le XV tricolore et son développement ? Le pays de Galles, l'Irlande, les Fidji, l'Écosse, l'Italie et un petit dernier, surprise, pour clore la toute nouvelle « Autumn Nations Cup ». Sacré programme... Face au XV du trèfle, le 31 octobre au Stade de France, il s'agira d'abord de mettre un terme au Six Nations débuté en février dernier. Un match pour s'accrocher à une infime chance de victoire d'un Tournoi au  format inédit. Ce nouveau calendrier vient contrarier « la flèche du temps » du sélectionneur Fabien Galthié, plan à long-terme du staff tricolore. Comment le XV de France va-t-il devoir s'adapter ? Crunch s'interroge également sur l'effectif français, métamorphosé par le Covid-19 et l'interdiction, pour les joueurs, de disputer plus de trois matches sur les six prévus. Notamment à l'ouverture, où la seule présence de Romain Ntamack reste une anomalie. Matthieu Jalibert, habituel challenger au poste, est positif au coronavirus et Fabien Galthié a choisi de ne pas piocher dans la réserve « de métier » pour palier cette absence. Alors qui viendra épauler le numéro 10 toulousain pendant cette série de tests ? Et quels nouveaux visages peuvent toquer à la porte des Bleus ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot et Renaud Bourel. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

4 - Enfin l’année du Racing ?

Les Ciel et Blanc s’apprêtent à disputer une troisième finale européenne en cinq ans. Cette fois, ce sera face à Exeter samedi 17 octobre. Après deux revers, le Racing 92 a cette fois de bonnes chances de parvenir à ses fins. Pourquoi ? Pour le club du président Jacky Lorenzetti, il n’est pas question d’égaler le triste record de Clermont et ses trois finales de Champions Cup perdues. Les Franciliens ont fait tomber le champion d’Europe sortant, les Saracens, en demies (19-15) et ont prouvé qu’ils avaient de la moelle. Mais sont-ils vraiment favoris ? Ont-ils quelque chose de plus que les Anglais d’Exeter ? Leur préparation a quoi qu’il en soit été perturbée par des cas positifs au coronavirus au sein de l’effectif. Après un isolement des joueurs à domicile, décision a été prise de se rendre en Corse où le virus ne circule pas avec la même virulence. Il s’agissait à tout prix d’éviter une défaite sur tapis vert si jamais trop de Ciel et Blanc étaient touchés. À quel point cela a-t-il affecté la préparation du Racing ? Enfin, c’est un adversaire méconnu du Championnat anglais qui se dresse cette fois sur la route des champions de France 2016. Exeter a pourtant dominé Toulouse (28-18) dans sa demi-finale continentale et vient de se qualifier pour la finale de Premiership en écrasant Bath (35-6). Alors, quelles sont les forces de cette équipe emmenée par Jack Nowell et Stuart Hogg ? Animé par Clément Dossin, avec Alex Bardot, Frédéric Bernès et Dominique Issartel. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

3 - Le gabarit ne fait pas le Kolbe

1,71 m, 74 kg, Cheslin Kolbe n'a pas les mensurations d'un rugbyman moderne, encore moins sud-africain. Pourtant l'ailier polyvalent épate l'Europe avec Toulouse comme il a dominé le monde avec les Springboks. Comment le phénomène s'est-il forgé ?  Quand son nom est sur la feuille de match, nombreux sont les fans de rugby à s'installer sur le canapé. En quête d'un frisson, d'un évitement suprême, d'un rugueux troisième-ligne tombé le postérieur sur le gazon. L'homme aux crochets dévastateurs ne serait pas devenu champion du monde sous le maillot sud-africain en 2019 sans la France, sans les Rouge et Noir où il a débarqué en 2017. Quelle est donc l'histoire de Cheslin Kolbe ? Sur le plan du jeu, la polyvalence semble traduire très imparfaitement la pluralité de ses qualités. Explosif, dribbleur, diaboliquement efficace, passeur précis des deux côtés et redoutable défenseur, Kolbe est un arrière complet capable même d'évoluer à la charnière. Ses changements d'appui font le tour du monde sur Internet comme lors de ce quart de finale de Champions Cup contre l'Ulster (36-8) le 20 septembre. Kolbe peut-il devenir, ou est-il déjà, un de ces visages dont le rugby a tant besoin pour attirer le grand public ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Aurélien Bouisset et Laurent Campistron (par téléphone). Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

2 - Clermont, l’heure du rebond

Avec un succès à l’arraché contre Toulouse en supériorité numérique puis un revers à Bayonne, Clermont réalise un début de saison cahoteux. Alors simple démarrage poussif ou signe d’une réelle fin de cycle ? On y va fort, dont acte. L’ASM est toujours le vice-champion de France 2019 et il dispute samedi 19 septembre un quart de finale de Champions Cup, à Marcel-Michelin face au Racing. Alors faut-il s’inquiéter de voir les Jaunards encaisser tant de points et souffrir autant en fin de rencontre, contre Toulouse (33-30) comme à Bayonne (19-21) ? Faut-il s’alarmer de voir le nombre d’internationaux français de moins en moins important dans l’effectif ? Habituellement grand pourvoyeur de joueurs pour le XV de France, le club auvergnat a toujours misé sur une formation de grande qualité. Est-elle toujours au rendez-vous ? Et reste-t-elle au cœur du projet clermontois alors qu’un nouveau président, Jean-Michel Guillon, a remplacé Eric de Cromières, décédé d’un cancer au mois de juillet dernier ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Aurélien Bouisset et Thomas Perotto. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

1 - Top 14, ça ira mieux demain

La saison passée, le Championnat s’était terminé en eau de boudin dès le mois de mars, sans phases finales et sans Brennus à cause de la pandémie. Les amoureux du rugby ont retrouvé leur Top 14 le week-end dernier avec plaisir… Mais le jeu était-il de la partie ? Il s’agissait de voir comment les corps avaient encaissé ces six mois sans match. Les esprits sont régénérés comme jamais, les joueurs l’affirment. Mais cette fraîcheur s’est-elle retrouvée sur les terrains du Top 14 ? Hormis un savoureux Clermont-Toulouse dimanche soir (33-30), le rugby français s’est surtout illustré par son manque de guiboles et de jus. Les conséquences d’une préparation altérée, principalement sans matches amicaux à cause du coronavirus, sont-elles durables ? Chaque saison, le rugby se réinvente et change ses règles. L’objectif, ces dernières années, était de préserver l’intégrité physique des joueurs. Cette fois, ce sont les gratteurs qu’on veut protéger dans les rucks, en les récompensant plus vite lorsqu’ils contestent. L’objectif est qu’ils ne soient plus aussi souvent percutés par les soutiens de l’équipe adverse. Mais cette règle a fait gonfler les statistiques des pénalités (34 en moyenne par match sur cette première journée de Championnat) et haché les rencontres. Ces mesures décidées par World rugby mettent-elles le jeu en danger ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Aurélien Bouisset, Clément Dossin et Thomas Perotto. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

25 - Les Bleus coupés dans leur élan

Un revers sous la pluie écossaise conjugué au report du match contre l’Irlande à cause de l’épidémie de coronavirus ont eu raison de la dynamique de la jeune équipe de France. Il faudra sans doute attendre l’automne pour voir les Bleus défier le quinze du Trèfle. En 2001 déjà, la fièvre aphteuse avait provoqué un report du choc entre l’Irlande et l’Angleterre. Battu sept mois plus tard, en octobre, le quinze de la Rose avait malgré tout remporté le Tournoi. Alors que les Tricolores joueront peut-être, eux aussi, leur cinquième et dernier match face à l’Irlande en fin d'année, comment les joueurs ont-ils réagi à l’idée qu’ils ne pourraient pas rebondir tout de suite après la désillusion de Murrayfield (28-17) ? Après trois succès contre l’Angleterre (24-17), l'Italie (35-22) et au pays de Galles (27-23) et malgré la défaite en Écosse, le bilan de cette équipe de France avec Fabien Galthié à sa tête est globalement positif. Le sélectionneur a semble-t-il réussi à instaurer des entraînements efficaces mêlant jeu et préparation physique ainsi qu’à mettre en place un jeu de pression et de contre-attaques. Mais une équipe type s’est-elle vraiment dégagée ? Que faudra-t-il corriger pour éviter une nouvelle désillusion comme celle de l’Écosse ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Maxime Raulin. Réalisé par Roland Richard. Pour plus d'informations sur la confidentialité de vos données, visitez Acast.com/privacy

episode sybel imglogo play

23 - Pourquoi le jeu des Bleus enthousiasme-t-il autant ?

Ce XV de France n’a pas ressuscité le légendaire French flair. Les Bleus de Fabien Galthié ont construit leurs trois premières victoires dans le Tournoi sur une défense majuscule et un mitraillage au pied. Alors pourquoi le public et les observateurs sont-ils emballés ? Sans jeu à la main et relances amorcées dans son propre camp, point de salut. Le rugby français révère le panache. Pourtant, les succès contre l’Angleterre (24-17), l'Italie (35-22) puis au pays de Galles (27-23), ont été obtenus avec la possession moyenne la plus faible du tournoi (41 %), en étant l’équipe réalisant le moins de passes (309) et celle qui tape le plus au pied (3,5 km de progression sur le terrain). Pourquoi donc se pâme-t-on devant cette équipe ? Un des éléments de réponse tient sans doute au fait que la France est la meilleure attaque du Tournoi des Six Nations avec 86 points et 11 essais inscrits. Mais comment expliquer que cette équipe au parfum britannique - rush defence et kicks à répétition - soit si spectaculaire et si efficace ? Comment les Bleus marquent-ils leurs essais ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Clément Dossin. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

22 - Ntamack, le fiston a bien grandi

La France a triomphé de l’enfer de Cardiff (27-23). Vainqueurs de leurs trois premiers matches du Tournoi, les Bleus doivent beaucoup à leur ouvreur de 20 ans, Romain Ntamack. Qui de mieux pour évoquer sa performance que son père Émile, ancien international ? Alors que les Gallois se demandent encore comment un gamin de 20 ans, 15 sélections, a pu les mettre au supplice ce samedi 22 février (victoire des Bleus, 27-23), Romain Ntamack a tranquillement regagné Toulouse le lendemain pour voir, avec son père Émile, ses coéquipiers dominer Montpellier (25-7). L'ancien ailier du quinze de France, invité de Crunch, est revenu sur la prestation de son fils. Était-ce le meilleur match du jeune ouvreur sous le maillot bleu ? Une chandelle diabolique qui amène le premier essai de Bouthier, un 100 % au pied (5/5), une interception magistrale pour s’offrir le troisième essai français et 17 points au total, son record en bleu, la performance a impressionné l’Europe, y compris les sujets de Sa Majesté comme Clive Woodward. En concurrence avec Matthieu Jalibert, Ntamack a-t-il conforté sa place pour de bon ? Lien vers le reportage sur les chorales galloises : https://www.lequipe.fr/Rugby/Article/Tournoi-des-six-nations-comment-se-preparent-les-chorales-d-avants-matches-du-pays-de-galles/1112018 Invité : Émile Ntamack (par téléphone, à Toulouse). Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Maxime Raulin et Arnaud Requenna. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

21 - Galles, terre hostile

Le Millennium de Cardiff est bien souvent le cimetière des illusions françaises. Samedi, le jeune quinze de France tentera pourtant d’y gagner un troisième succès dans le Tournoi des Six Nations 2020. La série s’étire depuis 2010. Voilà dix ans que les Bleus ne se sont plus imposés dans l’enceinte bouillante du quinze du Poireau. Une fois le toit du Millennium fermé, le bruit assourdissant des supporters gallois étouffe les adversaires aussi bien que les bras des solides Diables rouges sur les placages. Parmi les titulaires de la victoire contre l'Angleterre (24-17), seuls trois Français ont déjà évolué dans l’antre de Cardiff : Fickou, Vakatawa et Le Roux. Cette inexpérience peut-elle peser lourd ? D’autant plus que les hommes de Wayne Pivac, le nouveau sélectionneur, ont remporté huit de leurs neuf derniers duels face aux Tricolores, dont le quart de finale du dernier Mondial d’un petit point cruel (19-20). Alors comment s’y prendre, d’autant plus que le pays de Galles connaît parfaitement la défense rugueuse des Bleus pour avoir eu dans son staff, ces onze dernières années (2008-2019), Shaun Edwards, l’actuel entraîneur de la défense française ? C’est un match charnière, un test de maturité aussi pour les hommes de Fabien Galthié. Car en cas de succès en terre galloise, il resterait un déplacement en Écosse et la réception de l’Irlande. Pourrait-on dès lors se risquer à évoquer un Grand Chelem qui fuit les Bleus depuis… 2010, là encore ? Pas si sûr… Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Laurent Campistron et Clément Dossin. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

20 - Dupont, c’est de la dynamite

1m74, 82 kg. Un physique de borne kilométrique. Un punch de dragster. Antoine Dupont a marqué les esprits contre l’Angleterre (24-17) et l’Italie (35-22) dans le Tournoi. La France tient-elle là l’un des meilleurs demis de mêlée du monde ? La défense du XV de la Rose se souvient encore de cette cinquante-cinquième minute, le 2 février, où Antoine Dupont l’avait passée en revue avant de servir Ollivon pour le dernier essai tricolore (24-17). Les démarrages du Toulousain, ses changements d’appui et sa qualité de passe - comme celle pour Alldritt sur le troisième essai face à l’Italie (35-22) - font les délices des résumés vidéos, spécialement sous les ordres de Fabien Galthié où Dupont semble donner sa pleine mesure. Au point de se demander : le nouveau sélectionneur n’a-t-il pas organisé le jeu autour de lui ? Si son jeu épate, sa personnalité réservée, pour ne pas dire timide, suscite toutefois quelques interrogations. Sauf que le jeune Dupont, fondu de rugby, gère parfaitement le stress inhérent à son poste et à son statut. Il y aurait donc une sorte de décalage entre l’image qu’il renvoie et le leader qu’il est en train de devenir. Mais alors, s’il a le jeu et la personnalité, peut-on imaginer le comparer, déjà, aux demis de mêlée des nations majeures : Youngs, A. Smith ou de Klerk ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Clément Dossin. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

19 - XV de France, secrets défense

Le XV de France a entamé l'ère Galthié par un succès convaincant contre l'Angleterre (24-17) dans le Tournoi. Les Bleus ont étalé leurs progrès en défense et fait montre d'une belle cohésion jusqu'à la dernière minute. 203 plaquages réussis, soit plus de 2,5 en moyenne par minute, c'est le bilan défensif impressionnant de l'équipe de France en ouverture du Six Nations face à l'Angleterre (24-17) ce dimanche 2 février. Une intensité qui souligne la qualité du travail de Thibault Giroud, le directeur de la performance, mais aussi celui de Shaun Edwards, l'entraîneur de la défense. Comment l'Anglais a-t-il transformé le XV de France en machine à plaquer ? On craignait que cette équipe manque d'expérience (6 Tricolores comptaient 5 sélections ou moins au coup d'envoi) face aux vice-champions du monde. Mais l'équipe de France est apparue unie. Elle le doit sans doute, en partie, à la fraîcheur de joueurs dont le moral n'a pas été miné par des années de défaites. Mais comment expliquer qu'un groupe soit né en deux semaines de stage à Nice ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Arnaud Requenna. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

18 - Un vent de fraîcheur souffle sur les Bleus

L’ère Fabien Galthié démarre sous le sceau de l’optimisme. En stage à Nice avant le début du Six Nations, le 2 février contre l’Angleterre, le XV de France du nouveau sélectionneur respire l’enthousiasme. Le travail est chirurgical. Les séquences intenses. Les deux semaines de préparation sur la Côte d'Azur ont permis d’y voir plus clair sur la façon dont Fabien Galthié et son staff entendent refaire de la France une nation majeure du rugby mondial, trois mois après le revers face au pays de Galles, en quarts de finale du Mondial (19-20). Mais alors, qu’est-ce qui a changé dans le quotidien des Bleus ? Comment ce climat de légèreté et de sérieux a-t-il été instauré ? Sur le plan du jeu, la réputation de fin tacticien de l’ancien entraîneur de Montpellier et de Toulon n’est plus à faire. Sa science stratégique ne sera pas de trop alors que se dresse l’Angleterre, vice-championne du monde, comme premier adversaire d’un groupe tricolore rajeuni. Quel jeu Fabien Galthié et ses adjoints ont-ils commencé à mettre en place ? Y a-t-il la moindre chance de vaincre la Rose le 2 février au Stade de France ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Dominique Issartel et Renaud Bourel (par téléphone, à Nice). Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

17 - XV de France, puissance 10

De la pénurie à la profusion. Historiquement, le poste d’ouvreur du XV de France a toujours posé question et, souvent, problème. Sauf que cette année, ils sont trois joueurs à fort potentiel à figurer dans le groupe tricolore : Ntamack, Carbonel et Jalibert. Comme à chaque début de mandat en équipe de France, un certain optimisme accompagne le début de l’ère Fabien Galthié. Cette fois-ci, les ouvreurs n’y sont pas étrangers. Le Toulousain Romain Ntamack (20 ans), le Toulonnais Louis Carbonel (20) et le Bordelais Matthieu Jalibert (21) sont jeunes, talentueux et performants en club. Quels sont leurs profils ? Est-il imaginable de conjuguer leurs compétences ? Traditionnellement, le demi de mêlée est de facto le patron du jeu en Bleu et l’ouvreur, épié, est soumis à une forte pression. S’ajoutera à celle-ci, cette fois, une concurrence forte, puisqu’un seul homme portera le numéro dix. La logique voudrait que Ntamack, titulaire pendant la Coupe du monde, parte avec un temps d’avance. Mais Jalibert fait des étincelles avec l’UBB, champion d’automne. Et Carbonel ne se voit pas évoluer à un autre poste. Cette compétition interne peut-elle s’avérer néfaste pour les intéressés comme pour l’équipe alors que le Tournoi des Six Nations débute le 2 février, face aux Anglais ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Maxime Raulin. Réalisé par Roland Richard.

episode sybel imglogo play

16 - Une jeune génération pour sauver la France ?

Un choix radical. La liste de 42 joueurs de Fabien Galthié n'a laissé aucun doute quant à l'orientation donnée aux Bleus pour le Six Nations : un rajeunissement absolu. Mais promouvoir de jeunes joueurs sans expérience est-il la solution pour reconstruire l'équipe de France ? Ils ne sont que 7 sur un groupe de 42 à compter 20 sélections ou davantage. On a souvent évoqué l'absence d'une grande génération pour expliquer les contre-performances de l'équipe de France depuis la finale du Mondial 2011. Assiste-t-on à l'avènement d'une promotion dorée - 17 nouveaux figurent dans le groupe - avec notamment plusieurs Bleus champions du monde des moins de 20 ans en 2018 et 2019 ? Mais quel que soit le talent qu'on leur prête, l'expérience fait défaut à certains de ces jeunes joueurs. Leur vécu professionnel se limite à quelques matches de Top 14. N'y a-t-il pas un risque de donner le sentiment que la tunique bleue est bradée ? Enfin, Fabien Galthié avait déclaré vouloir « gagner des matches, des titres vite ». Peut-on envisager de s'imposer rapidement alors qu'un seul trentenaire figure dans le groupe, Bernard Le Roux (30 ans) ? Mais en même temps, ces dernières années n'ont pas servi la cause des joueurs plus âgés sur le plan sportif. Au bout du compte, y a-t-il donc des raisons d'être optimiste alors que se profile le défi anglais dès le 2 février ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Arnaud Requenna.

episode sybel imglogo play

15 - Bordeaux-Bègles se prend au jeu

C'est un champion d'automne inattendu. L'Union Bordeaux-Bègles, abonnée aux déceptions et aux qualifications manquées en phases finales, n'a perdu que 2 matches en 13 journées. Le tout avec un jeu séduisant. Depuis la création du club en 2006, jamais l'UBB n'avait occupé la première place du Championnat. Avec 47 points au compteur à mi-saison, les Girondins réalisent la quatrième meilleure performance de l'histoire du Top 14 à ce stade. Mais l'équipe de Christophe Urios va-t-elle tenir la distance et se qualifier pour la première fois de sa jeune histoire pour les barrages ou même les demi-finales directement ? En quoi cette UBB est-elle différente de celles des années passées ? Christophe Urios, justement, est arrivé l'été dernier, escorté d'une solide réputation d'apôtre d'un jeu efficace mais restrictif. Après avoir hissé Oyonnax en phases finales (2015) et permis à Castres de décrocher le Brennus (2018), comment le truculent technicien s'est-il transformé en héraut du jeu offensif sur les rives de la Garonne ? Animé par Maxime Raulin, avec Alex Bardot et Yann Sternis.

episode sybel imglogo play

14 - Montpellier, le mal-aimé

La désaffection semble grandir année après année. Depuis 2011 et l'arrivée de Mohed Altrad, le MHR concentre les critiques : jeu trop restrictif, interrogations autour du salary cap, management jugé brutal... Cette image brouillée est-elle vraiment justifiée ? C'est à vous donner le vertige. Au printemps 2011, Montpellier s'inclinait en finale du Top 14 face à Toulouse (10-15) mais les hommes de Fabien Galthié suscitaient l'enthousiasme. En difficulté financière, le club héraultais est sauvé dans la foulée par un inconnu, Mohed Altrad. Huit ans plus tard, l'homme d'affaires cristallise le désamour entourant le MHR. Comment Altrad, qui a tant investi dans son club mais aussi sponsorisé la Fédération française de rugby, peut-il susciter une telle défiance ? On lui reproche de ne pas respecter le salary cap, cette limite de la masse salariale imposée aux clubs évoluant en Top 14 et fixée à 11,3 millions d'euros pour la saison en cours. Mais Montpellier n'est pas la seule équipe cernée par les soupçons. Alors pourquoi le club héraultais est-il toujours au cœur des débats ? L'envie de gagner, vite, d'Altrad n'est-elle finalement pas la mère de tous les maux ? Malgré une quinzaine de millions d'euros injectés dans le MHR, le président montpelliérain n'a gagné qu'une Challenge Cup en 2016. L'arrivée de Xavier Garbajosa au poste d'entraîneur l'été dernier a toutefois ramené une certaine sérénité dans le club. Alors serait-ce la bonne année pour Montpellier ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Clément Dossin et Philippe Pailhories.

episode sybel imglogo play

13 - Stade Français, le blues dans la maison rose

Difficile de croire que le Stade Français était champion de France au printemps 2015. Quatre ans ont passé et voilà la citadelle rose bonne dernière du Top 14. Son entraîneur, Heyneke Meyer, est parti mi-novembre. Comment le club de la capitale en est-il arrivé là ? Qui est le coupable ? Après sept défaites en neuf journées et une place de lanterne rouge, le Stade Français s'est séparé de son entraîneur Heyneke Meyer mi-novembre. Malgré un budget annuel pharaonique de 40 millions d'euros - du jamais-vu en Top 14 - forgé grâce au président milliardaire Hans-Peter Wild, le club de la capitale n'y arrive pas. Mais la faute n'était-elle imputable qu'à l'entraîneur sud-africain, arrivé au printemps 2018 ? La méthode Meyer, fondée sur une préparation physique rude, un jeu de conquête et d'occupation, n'a finalement pas fonctionné. L'avènement d'un jeu restrictif dans un club titré en 2015 avec un entraîneur, Gonzalo Quesada, adepte du beau jeu, ne s'est-il pas ajouté à une gouvernance distante de Wild et au départ mal négocié des leaders historiques (Camara, Flanquart, Parisse à l'été et Plisson, mi-novembre) ? Le Stade Français ne vit-il pas une crise d'identité ? Le diagnostic doit être posé avec précision car il en va du maintien du club dans l'élite. Le duo d'entraîneurs Arias - Sempéré, bricolé à la hâte, manque d'expérience et ne semble pas être appelé à durer. La direction cherche en effet un successeur à Meyer. Quel est le profil ciblé ? L'ancienne gloire de la maison, Thomas Lombard, fraîchement nommé directeur général, trouvera-t-il les solutions ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Thomas Perotto et Maxime Raulin.

episode sybel imglogo play

12 - L'Afrique du Sud, au-delà du rugby

C'est l'histoire d'un triomphe bâti dans l'urgence. En dix-huit mois, les Springboks sont passés des abîmes au sommet. L'architecte de ce succès, le sélectionneur Rassie Erasmus, a réconcilié son pays avec son équipe. Le 17 septembre 2017, l'Afrique du Sud reçoit une fessée record en Nouvelle-Zélande (57-0). Moins de six mois plus tard, Rassie Erasmus est nommé à la tête des Boks et, presqu'un an jour pour jour après la déroute d'Auckland, le 15 septembre 2018, le miracle est en marche : l'Afrique du Sud domine la Nouvelle-Zélande (36-34) chez elle, à Wellington. Un an plus tard encore, les Boks sont champions du monde face à l'Angleterre (32-12). Comment Erasmus a-t-il réalisé ce prodige ? Parmi les décisions fortes prises par l'ancien troisième-ligne international durant son mandat : nommer Siya Kolisi capitaine. Le flanker est le premier Noir à occuper cette fonction dans l'histoire des Boks. Plus généralement, onze joueurs noirs étaient de cette aventure mondiale au Japon. Il n'y en avait qu'un seul lors du premier sacre en 1995 et seulement cinq lors du deuxième en 2007. Cette mixité a-t-elle vraiment suscité une ferveur chez l'ensemble de la population sud-africaine ? Ce troisième titre restera marqué du sceau de la puissance et de la conquête. Alors que retiendra-t-on du jeu sud-africain ? Les autres nations, les franchises et les clubs essaieront-ils de s'en inspirer, de l'imiter ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Richard Escot et Aurélien Bouisset (à Tokyo, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

11 - Retour sur le chef-d’œuvre anglais

Swing low, sweet chariot. Après une entame de folie, les Anglais ont brisé le rêve des tenants du titre en battant 19-7 des Néo-Zélandais éteints, au rugby bafouillant et fanny à la mi-temps, une rareté. La victoire anglaise avait beau être prévisible, personne ne l’avait rêvée aussi éclatante, ou n’avait imaginé un chef-d’oeuvre tactique et stratégique aussi bien appliqué. Un match brillant, un grand match, un des matchs les plus aboutis d’une équipe anglaise qui a su obliger les All Blacks à jouer dans leur camp, leur hantise. Imperturbables, les Anglais sont sortis triomphants de chaque confrontation individuelle tout en conservant une défense collective irréprochable. Cette demi-finale avait des airs de finale, est-ce bon signe pour celle de samedi ? A la tête des « Rising Sons », le seul et unique Eddie Jones, qui prépare donc sa troisième finale de Coupe du monde avec trois sélections différentes. C’est avec beaucoup d’intelligence, de curiosité et d’assurance que l’entraîneur australien a conçu un plan sur quatre ans pour le XV de la Rose. Un plan qui se déroule sans accroc. Quelle est la méthode Jones ?  Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Richard Escot et Dominique Issartel (au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

10 - Pays de Galles-France : immérité mais logique…

A quelques minutes et un point près, l’aventure de l’équipe de France au Mondial s’arrête en quart de finale face aux Gallois (19-20). En livrant un de ses meilleurs matches depuis de nombreux mois, teinté d’un grain de folie sur un plan de jeu au cordeau, et d’une démonstration d’un incroyable potentiel offensif (contrairement au pays de Galles). Mais pourquoi ne pas tenter de drops ? L’équipe de France a beau avoir le talent pour faire des choses compliquées, elle manque de travail pour faire des choses simples avec talent. La confiance et le sang-froid étaient gallois.  D’ailleurs en parlant de sang-froid… Est-ce de la compassion ou de la colère qui vient lorsqu’on repense à l’incompréhensible coup de coude de Sébastien Vahaamahina ? (Cette émission a été enregistrée avant l’annonce de sa retraite internationale).  Et la suite ? Y a-t-il plus d’espoir à la fin de ce Mondial qu’il y a quatre ans ? Les jeunes Français ont du talent, mais comment préparer correctement ces jeunes pour le niveau international ?  Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Yann Sternis et Alexandre Bardot (à Tokyo, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

9 - Le pays de Galles, la bête noire

Une seule victoire pour l'équipe de France lors de ses huit derniers affrontements face au XV du Poireau. Après dix jours sans match, le quart de finale de Coupe du monde face aux Gallois s'annonce velu pour les Bleus. Le principal adversaire du XV tricolore pourrait bien être le manque de rythme. Galles-France, dimanche 20 octobre, ne sera que le quatrième match en cinq semaines des hommes de Jacques Brunel. Une absence de compétition d'autant plus préjudiciable que le Coq partait avec un temps de retard sur le plan physique par rapport aux nations majeures dans ce Mondial. Alors comment faire tomber le pays de Galles, auteur du Grand Chelem lors du Six Nations et vainqueur de ses quatre matches de poule au Japon ? Quatre victoires, aucune défaite, c'est également le bilan époustouflant des Japonais. Les Brave Blossoms finissent premiers de leur groupe après avoir notamment dominé l'Irlande (19-12) et l'Écosse (28-21), vingt-quatre heures seulement après le passage du terrible typhon Hagibis. Le pays organisateur disputera donc, le dimanche 20 octobre contre l'Afrique du Sud, le premier quart de finale de Coupe du monde de son histoire. Le jeu nippon fait l'admiration de tous, au point que certains observateurs lui trouvent des similitudes avec celui des All Blacks. À raison ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Richard Escot et Alex Bardot (à Oita, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

8 - L'Angleterre est-elle imbattable ?

Trois matches, trois victoires, trois bonus offensifs, le XV de la Rose est qualifié pour les quarts. Mais l'Angleterre ne s'est pas montrée irrésistible. La France peut-elle alors imaginer remporter la finale du groupe C de ce Mondial ? Quoi de plus inquiétant qu'une communication prudente ? « Les Français ont été impressionnants face à l'Argentine (victoire 23-21) », assure Eddie Jones, l'entraîneur en chef de la Rose. « La France est une équipe dangereuse », renchérit son ouvreur George Ford. Même si Jones pourrait faire tourner son effectif le 12 octobre face aux Bleus, les Anglais, parmi les favoris de la Coupe du monde, peuvent-ils aborder ce Crunch autrement que pour le gagner ? Pire, ne vont-ils pas vouloir marquer les esprits ? L'inquiétude, pour le vainqueur de ce match, de croiser peut-être la route des Néo-Zélandais en demi-finale, n'a pas effleuré l'esprit des Français, eux aussi qualifiés pour les quarts. Non, le Coq ne pense qu'à une chose, laver l'affront de Twickenham dans le Tournoi (déroute 8-44). Mais la France en a-t-elle les moyens, elle qui n'a bien joué que par intermittence contre l'Argentine (23-21), les États-Unis (33-9) et les Tonga (23-21) ? Les hommes de Jacques Brunel peuvent-ils espérer réaliser un match référence, déterminant pour la confiance d'une équipe en construction ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Thomas Perotto, Dominique Issartel (à Tokyo, au Japon, par téléphone) et Renaud Bourel (à Kumamoto, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

7 - Vraiment indispensables, ces leaders de l'équipe de France ?

C'est en seconde période, quand leurs tauliers sont entrés en jeu, que les Bleus ont fini par prendre le large face aux États-Unis mercredi (33-9). Le XV de France est-il dépendant de leur présence sur le terrain dans ce Mondial ? Pas si sûr... 67e minute ce mercredi 2 octobre. Les Bleus ne mènent que 12-9 contre les Américains lors de leur deuxième match de Coupe du monde. Soudain, Fickou inscrit le troisième essai, synonyme de soulagement (67e), puis Serin le quatrième, synonyme de bonus (70e). À ce moment, sept des huit remplaçants ont fait leur entrée. Guirado, Poirot, Slimani, Vahaamahina, Médard puis Alldritt étaient tous titulaires lors du premier succès contre l'Argentine (23-21). Seul Serin fait exception. Le XV frappé du Coq aurait-il pu assurer son succès et emporter le bonus (33-9) sans eux ? La compo du XV de France face aux Tonga : Médard - Penaud, Vakatawa, Guitoune, Raka - (o) Ntamack, (m) Serin - Ollivon, Alldritt, Lauret - Vahaamahina, Gabrillagues - Slimani, Chat, Poirot (cap.) Quoi qu'il en soit, la composition annoncée pour les Tonga dimanche 6 octobre surprend. Car si dix des quinze titulaires de l'Argentine seront alignés - seuls Guitoune, Raka, Serin, Gabrillagues et Chat n'en étaient pas -, la France connaîtra une troisième association au centre du terrain en autant de rencontres et une troisième charnière. L'absence d'Antoine Dupont pose particulièrement question. Celle du capitaine Guilhem Guirado peut-être même davantage. Si la France a tant besoin de ses leaders, pourquoi se passe-t-elle d'eux alors qu'ils occupent des postes-clefs ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin et Alex Bardot (à Kumamoto, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

6 - Quatre jours, deux défis pour les Bleus

Quatre-vingt-seize heures seulement pour disputer deux matches, prendre dix points et pourquoi pas se qualifier pour les quarts de finale du Mondial de rugby. Comment le XV de France aborde-t-il ces rencontres face aux États-Unis et aux Tonga ? Il s’agit d’abord de préserver les corps. Conserver seulement trois des quinze vainqueurs de l’Argentine (Iturria, Fickou, Huget) contre les États-Unis mercredi 2 octobre alors que se profile le match contre les Tonguiens le 6, c’est aussi l’occasion de donner du temps de jeu aux remplaçants, une gestion décisive pour la vie de groupe. Comment Jacques Brunel et son staff ont-ils préparé ces deux matches si rapprochés ? Pendant ce temps-là, la polémique enfle au sujet de l’arbitrage, ou plutôt autour de l’attitude de World Rugby vis-à-vis de ses arbitres. La Fédération internationale avait fait de la répression des plaquages hauts et du jeu déloyal une des priorités du Mondial. Jugeant les décisions des arbitres trop laxistes, l’instance a désavoué son corps arbitral publiquement. Les garants du jeu sont-ils vraiment à côté de la plaque ou World Rugby a-t-il simplement rendu leur mission impossible ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Thomas Perotto et Arnaud Requenna ​(à Kumamoto, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

5 - La France sur la voie de guérison ?

Quatre ans de difficultés puis ce succès décisif lors de leur entrée en lice en Coupe du monde. Les Bleus ont vaincu l'Argentine (23-21) dans la douleur et ont les quarts de finale en ligne de mire. Mais quelle valeur a cette victoire ? « Il y a six mois, ce match on le perdait », analysait le deuxième-ligne Arthur Iturria après le succès irrespirable face aux Pumas. On ne peut plus exact puisqu'il y a un peu plus de sept mois, la France menait largement contre le pays de Galles à la mi-temps (16-0) et s'inclinait finalement (19-24). Cette fois-ci, les Bleus ont validé (23-21) leur première période de feu (20-3). Ce match pourrait-il être un déclic ? La France a-t-elle enfin vaincu ses démons ? On n'oubliera pas les treize pénalités concédées (contre quatre pour les Argentins) ni ces vingt-huit minutes terribles en seconde période où la France a encaissé un sévère 21-0. Mais il y eut des satisfactions, à commencer par l'ouverture, poste habituellement cruel en France pour ses occupants. Romain Ntamack a brillé, y compris comme buteur (80 % de réussite), et Camille Lopez revêtu les habits de sauveur avec le drop de la victoire. Alors, ça y est, tient-on enfin la charnière des Bleus ? Si le week-end a bien démarré pour les fans tricolores, il ne leur aura pas échappé que les gros bras du Mondial ont joué, eux aussi, et impressionné, davantage. Le rythme imprimé par les Néo-Zélandais et les Sud-Africains lors du succès des Blacks (23-13) fut sidérant. Et que dire des Australiens, Irlandais, Anglais et autres Gallois qui ont tous pris le bonus offensif ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Thomas Perotto et Renaud Bourel (à Kumamoto, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

4 - Un XV expérimental face aux Pumas

C'est le match le plus important depuis quatre ans pour le XV de France. L'Argentine sera le premier adversaire des Bleus, le samedi 21 septembre (à 9h15) lors du Mondial au Japon. Sauf que la composition pressentie respire le manque de vécu commun. Une paire de centres Fickou-Vakatawa qui va se découvrir. Idem pour la troisième ligne Ollivon-Alldritt-Lauret. Une équipe sans buteur de métier puisqu'avec Ntamack à l'ouverture et Médard à l'arrière, les Bleus pourraient évoluer sans un habitué de l'exercice. D'après nos informations, l'équipe de France va débuter le Mondial avec une composition expérimentale. Alors, à quelles logiques répondent ces choix du staff ? Guilhem Guirado devrait finalement bien démarrer au talon. L'incertitude régnait quant au sort du capitaine du XV de France depuis son absence face à l'Italie en préparation (47-19) et depuis la rétrogradation verbale de capitaine à « leader » dans la bouche de Jacques Brunel. Déjà remis en question en mars, dans quel état d'esprit se trouve le Catalan ? Beaucoup de questions restent en suspens. En voilà une de plus : au bout du compte, à quoi ressemblera le jeu du XV de France contre l'Argentine ? Et ces Pumas, justement, de quel bois sont-ils fait aujourd'hui ? Sont-ils toujours aussi brutaux en mêlée et insaisissables à l'arrière qu'en 2015 ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Thomas Perotto et Arnaud Requenna (à Fujiyoshida, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

3 - Y a-t-il toujours un favori pour le Mondial ?

Ce n’est pas faire injure au XV de France d’affirmer qu’il n’est pas favori du Mondial japonais (20 septembre - 2 novembre). Mais un seul pays se détache-t-il vraiment au jeu des pronostics ? Les matches de l’été n’ont-ils pas rebattu les cartes ? Comme ça, à vue de nez, une demi-douzaine de pays peut logiquement prétendre à la victoire finale le 2 novembre à Yokohama. Première nation mondiale, l’Irlande ne fait plus aussi peur que fin 2018 depuis qu’elle s’est fracassée, fin août, sur une Angleterre implacable (15-57). Les sujets de Sa Majesté n’ont, eux, jamais paru aussi effrayants. Mais le pays de Galles, inconsistant cet été, a tout de même réussi le Grand Chelem lors du dernier Six Nations, tout sauf anodin une année de Coupe du monde. L’Europe triomphante donc ? Ce serait folie d’oublier que l’hémisphère sud domine le rugby depuis douze ans. L’Afrique du Sud a ressuscité et modernisé le cocktail surpuissance-vitesse de 2007 pour remporter le Rugby Championship cet été devant l’Australie et… la Nouvelle-Zélande, troisième. Sauf que les All Blacks savent toujours comment corriger un adversaire sur un score de basket et restent les double tenants du titre… Alors, qui est favori ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Richard Escot, Thomas Perotto et Maxime Raulin (à Fujiyoshida, au Japon, par téléphone).

episode sybel imglogo play

2 - Une liste de Brunel ou une liste de Galthié ?

Vous avez dit compromis ? La liste des 31 Tricolores en partance pour le Mondial japonais semble répondre à des logiques contraires entre la puissance d'un Picamoles et un groupe globalement joueur et mobile. Un rugby moderne, rapide, empreint d'adresse et d'intelligence de jeu, c'était la promesse du staff du XV de France. On voyait dans ces vœux la patte de l'adjoint et futur sélectionneur, Fabien Galthié. Alors retenir l'expérimenté Louis Picamoles, notamment aux dépens du 3e ligne François Cros et du 2e ligne Félix Lambey, réputés plus joueurs, interroge. Qui a donné la couleur à ce groupe : le sélectionneur Jacques Brunel ou son adjoint « comme les autres » ? Reste désormais à déterminer qui affrontera l'Argentine le 21 septembre pour un premier match déjà décisif durant le Mondial. La composition sera le reflet du jeu souhaité. Alors faut-il tout miser sur cette vitesse et ce mouvement prônés à l'envi ou se garder en réserve un brin de muscles, avec Picamoles par exemple, pour rivaliser avec les buffles anglais ou les golgoths sud-africains ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alexandre Bardot, Pierre-Michel Bonnot et Renaud Bourel.

episode sybel imglogo play

1 - Le XV de France, pas plus avancé

Transformé, transfiguré lors de son premier succès en préparation face à l'Écosse (32-3), le XV de France a balbutié son rugby contre ce même XV du Chardon la semaine d'après (14-17). Les Bleus restent inconstants. Les années de Coupe du monde se ressemblent pour la France : un tournoi des Six Nations inquiétant, une préparation physique redoutable, l'espoir retrouvé et finalement l'anxiété. Alors que le mondial japonais débute le 20 septembre, quels enseignements peut-on tirer de ces deux mois de préparation ? Les Bleus se montrent positifs, eux. Ont-ils raison ? Pendant ce temps-là, le Top 14, à peine recommencé, s'est peut-être trouvé un patron. Le LOU a fait forte impression en ouvrant le Stade Français en deux lors de la première journée (43-9). Peu impacté par la Coupe du monde avec peu de joueurs sélectionnés, le club lyonnais semble aussi récolter les fruits d'une structuration réfléchie. Déjà demi-finaliste ces deux dernières saisons, le LOU peut-il cette fois dominer le championnat ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Renaud Bourel, Clément Dossin et Thomas Perotto.

episode sybel imglogo play

39 - Jacques Brunel, seul maître à bord ?

Le sélectionneur Jacques Brunel a beau avoir démenti fermement l'implication de son nouvel adjoint, Fabien Galthié, dans l'établissement de sa liste de 31 joueurs pour disputer le Mondial japonais, ce groupe ressemble à l'ancien manager de Toulon. Les profils de Bastareaud et d'Atonio ne semblaient pas correspondre au jeu tout en vitesse et mouvements prôné par Fabien Galthié. Mais si c'est bien l'explication, pourquoi Jacques Brunel refuse-t-il d'admettre cette influence, cette « patte Galthié » ? Plus généralement, le rajeunissement du groupe (26 ans et 22 sélections de moyenne) pose question. Est-ce qu'on ne prend pas le risque de faire deux choses à la fois : préparer 2023 tout en visant un résultat correct en 2019 ? Dans le détail des 31 noms, on compte sept joueurs du Stade Toulousain et autant de Clermont, les deux clubs finalistes du Top 14. Remporté par les Rouge et noir (24-18), ce 20e Brennus toulousain marque-t-il l'avènement de la plus belle équipe stadiste de l'Histoire ? Comment Toulouse s'est-il reconstruit après le départ de Guy Novès en 2015 pour arriver à cette saison régulière de tous les records (21 victoires, 106 essais inscrits et 95 points) ? Animé par Clément Dossin, avec Renaud Bourel, Laurent Campistron et Arnaud Requenna.

episode sybel imglogo play

38 - Toulouse-Clermont, une finale de rêve ?

C'est une première. Jamais depuis l'instauration des barrages lors de la saison 2009-2010, le premier de la saison régulière et son dauphin ne s'étaient affrontés en finale du Top 14. En prime, ce match sent le beau jeu. Rochelais et Lyonnais ont bien sûr une tout autre lecture des événements. Mais bien des amoureux du rugby rêvaient de ce choc pour le titre entre Toulouse, demi-finaliste européen, et Clermont, vainqueur du Challenge. Avec leurs trois revers en 27 matches domestiques, les Rouge et Noir sont favoris. Logique, non ? Sauf que les Jaunards ont pour eux l'expérience récente de ces ultimes matches. Reste à savoir si l'ASM a vraiment mis fin à la malédiction qui la frappe en finale. D'autant plus que Franck Azéma, le directeur sportif auvergnat, n'a pas les mêmes inquiétudes quant à sa composition que son homologue haut-garonnais. Ugo Mola doit lui faire face à un casse-tête pour composer ses lignes arrières avec le buteur Ramos (ouvreur/arrière), Kolbe (arrière/ailier), Ntamack (ouvreur/centre), Dupont ou encore Bézy (mêlée). Alors qui faire jouer ? Enfin, la liste de Jacques Brunel pour le Mondial au Japon (20 septembre - 2 novembre) sera dévoilée le 18 juin, trois jours après la finale. Certains joueurs comme Baille, Mauvaka, Cros, Ramos, Guitoune (côté toulousain) ou Falgoux, Fofana, Lopez et Raka (côté clermontois) peuvent marquer l'esprit du sélectionneur durant cette finale. Quelle incidence cela peut-il avoir ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Aurélien Bouisset, Laurent Campistron (à Toulouse, par téléphone) et Clément Dossin.

episode sybel imglogo play

37 - Le Racing, un échec prévisible ?

Les demies ont échappé aux Ciel et Blanc cette année, en Coupe d'Europe comme en Top 14. Une première depuis la saison 2014-2015 pour le club francilien. Les explications ne manquent pas. L'origine du mal est connue. Le quart de finale européen perdu face à Toulouse le 31 mars dernier aurait brisé l'élan des Franciliens. Sauf que le Racing 92 n'était pas, jusque-là, une équipe hégémonique. Alors ce fameux mal, qui a mené le club à la défaite face à La Rochelle en barrages (13-19), puise-t-il sa source ailleurs ? En outre, le départ pour le XV de France du coentraîneur, Laurent Labit, et les faillites de plusieurs joueurs ne laissaient-ils pas imaginer cette fin sans joie ? En face, les Rochelais ont donc réussi l'exploit de l'emporter à Colombes. Dans l'autre barrage, le LOU a, lui, triomphé d'un Montpellier (21-16) finalement entamé par sa remontée fantastique. Mais alors que l'on présentait le Racing 92 comme un outsider redoutable et le MHR comme le possible épouvantail de ces phases finales, les deux clubs sont tombés. Toulouse, adversaire de La Rochelle en demi-finales, et Clermont, opposé à Lyon, doivent-ils se réjouir de la situation ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Frédéric Bernès, Clément Dossin et Arnaud Requenna.

episode sybel imglogo play

36 - Castres, les limites de la méthode Urios ?

Le champion sortant du Top 14, Castres, ne défendra pas sa couronne en barrages. Pourtant, les occasions de se qualifier n'ont pas manqué pour les Tarnais et leur truculent manager. Alors, que s'est-il passé ? Sur les quatre derniers matches de la saison, le CO recevait trois fois. Une seule victoire suffisait pour atteindre les barrages du Top 14. Mais voilà, Castres a perdu trois fois, devant Toulouse, Montpellier et Toulon. Après ce dernier revers, une certaine lassitude transpirait des rangs du champion déchu. Adepte de la grinta en toutes circonstances, Christophe Urios en a-t-il trop demandé à ses joueurs ? Les Castrais étaient-ils usés mentalement et physiquement ? Le Top 14 aura donc un nouveau maître le 15 juin. Parmi les six qualifiés, un club fait-il figure d'épouvantail ? Montpellier, sixième, a la dynamique pour lui avec ses huit succès sur les neufs derniers matches. Mais le leader toulousain a, lui, enchaîné les records cette saison avec 98 points au classement et 102 essais marqués. Et les Jaunards ? Dauphins et vainqueurs du Challenge, les Clermontois ont de la moelle et l'esprit revanchard par rapport à la saison passée. Alors, qui fait peur aux autres ? Enfin, la saison prochaine, on entendra de nouveau La Peña Baiona dans l'élite. Champion de Pro D2, Bayonne a du cœur et le public fabuleux de Jean-Dauger, c'est entendu. Mais cette âme suffira-t-elle pour se maintenir alors que le budget tourne autour de 17 millions d'euros ? Comment éviter un destin à la Perpignan, au budget semblable et cantonné à seulement deux victoires cette saison ?  Animé par Chrystelle Bonnet, avec Romain Bergogne, Laurent Campistron et Clément Dossin.

episode sybel imglogo play

35 - Le Stade français, autopsie d'un échec

Voilà quatre saisons de suite que les phases finales se refusent à eux. Cette année, les Parisiens avaient pourtant l'argent, des recrues de poids et un coach à la stature internationale. Alors, que s'est-il passé ? Le propriétaire Hans-Peter Wild avait pourtant sorti le chéquier l'été dernier : Maestri, Sanchez, Fickou et l'ancien coach des Springboks, Heyneke Meyer avaient débarqué dans la capitale. Au bout d'une saison irrégulière - six victoires à l'extérieur mais cinq revers à domicile -, le champion de France 2015 a vu ses derniers espoirs enterrés à Montpellier (25-42) lors de la 25e journée. Problème d'état d'esprit ? De maturité de l'équipe ? Les dissensions au sein du staff ont-elles perturbé les joueurs ? Leurs adversaires, les Montpelliérains, vivent eux un printemps radieux et sont en passe de se qualifier. Au soir de la 16e journée et d'une déroute à domicile face à la lanterne rouge, Perpignan, ils étaient pourtant neuvièmes. Trois mois et sept victoires en huit matches plus tard, les voilà sixièmes. Comment le MHR a-t-il opéré cette remontée fantastique ? Quel rôle a joué Vern Cotter, entraîneur en sursis ? Les Toulonnais, eux, ne verront pas les phases finales. C'est une première depuis 2011 et cela ressemble à la fin d'une ère avec les départs de quelques uns des hommes emblématiques du triplé européen (2013-2015) : Guirado, Bastareaud, Fernandez Lobe. Dans l'ensemble, la première année du coach, Patrice Collazo, est ratée. Mais la fin de saison, correcte, n'incite-t-elle pas à l'optimisme ? Quel est le projet pour l'an prochain ? Animé par Maxime Raulin et Alex Bardot, avec Philippe Pailhories (à Montpellier) et Arnaud Requenna (à Toulon).

episode sybel imglogo play

34 - Une liste de 65 noms, à quoi ça rime ?

Alors qu'à quatre mois du début du Mondial japonais, les grandes nations du rugby communiquent des pré-listes de 40 noms, Jacques Brunel, lui, dit suivre 65 joueurs. Le sélectionneur du XV de France n'a-t-il vraiment pas un groupe plus restreint à l'esprit ? Il y a de quoi faire quatre équipes de rugby dans cette liste. Non-événement pour les uns, situation symbolique d'un staff tricolore naviguant à vue pour d'autres, ce groupe des 65 a largement fait parler dans la France de l'Ovalie. Que cache cette communication du sélectionneur ? Faut-il voir dans cette liste élargie la patte du nouvel adjoint, Fabien Galthié, adepte d'un jeu de mouvement à haute intensité ? Pendant ce temps-là, Clermont s'est offert un nouveau titre, le Challenge européen. en dominant La Rochelle en finale (36-16). Après une saison 2017-2018 ratée (9ème), l'ASM revit. Déjà qualifiée pour les demi-finales du Top 14, la voilà sur le toit de la petite Europe. Alors, la saison des Jaunards est-elle déjà réussie ? Ou bien le bilan ne sera-t-il positif qu'avec un troisième Brennus au palmarès ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Laurent Campistron, Clément Dossin et Arnaud Requenna. Note de la rédaction Nos confrères de Midi Olympique ont diffusé une liste de 65 joueurs ce lundi. C'est sur la base de ces informations qu'a été réalisé ce numéro de Crunch. Dans la soirée, la Fédération française de rugby a diffusé la liste officielle. Il y a trois différences entre les deux groupes. Trois joueurs annoncés (Judicaël Cancoriet, Kevin Gourdon et Vincent Rattez) ne sont pas dans le groupe dévoilé par la Fédération, au contraire de Christopher Tolofua, Rémy Grosso et Arthur Retière, finalement présents.

episode sybel imglogo play

33 - Avec Olivier Magne : «Galthié prendra vite les rênes»

Olivier Magne est l'invité spécial de ce nouvel épisode de Crunch pour analyser l'actualité du monde de rugby, et particulièrement celle du XV de France. Pour lui, Fabien Galthié, chargé d'aider le sélectionneur Jacques Brunel pour la Coupe du monde, «prendra très rapidement les rênes.» Olivier Magne, ancien international tricolore (89 sélections entre 1997 et 2007) était l'invité spécial de Crunch. Alors que la saison de Top 14 prendra bientôt fin, il a livré son analyse sur le niveau du championnat. L'ancien troisième ligne ne cache pas sa préférence pour les équipes joueuses comme Toulouse et Clermont. Il s'est par ailleurs confié sur ses favoris pour le bouclier de Brennus. Quatrième du dernier Tournoi des Six Nations, l'équipe de France n'arrive pas à se sortir du marasme dans lequel elle vit depuis plusieurs années. Fabien Galthié viendra aider Jacques Brunel pour la Coupe du monde 2019 en septembre, avant d'en prendre seul les commandes. L'association Galthié - Brunel peut-elle fonctionner ? Les chances du XV de France de réussir un beau parcours lors de la Coupe du monde semble bien minces. Pour le consultant L'Équipe, il faut déjà se projeter sur la Coupe du monde 2023, avec des ambitions bien plus hautes que pour l'édition 2019. Mais lesquelles ?  L'après-Coupe du monde est d'ailleurs déjà prévue par la FFR. Raphael Ibanez sera le prochain manager des Bleus. Un bon choix pour Magne, ancien coéquipier du Dacquois. Il s'agira alors de faire le lien entre le staff, très étoffé, du XV de France, et la Fédération Française de Rugby et Bernard Laporte. Mission possible pour Ibanez ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Frédéric Bernès​, Clément Dossin, et Olivier Magne.

episode sybel imglogo play

32 - Les clubs français ont-ils régressé ?

La France du rugby semble condamnée au désœuvrement. Après les tristes performances de l’équipe nationale l’hiver dernier, aucun club n’est parvenu à se hisser en finale de la Coupe d’Europe. Cela faisait sept ans qu’il n’y avait plus eu une finale continentale sans club tricolore, ce sera le cas le 11 mai prochain où le Leinster défiera les Saracens. En prime, la France courra une année de plus après un titre européen qui la fuit depuis le triplé toulonnais (2013-2014-2015). Alors comment expliquer ce recul du rugby français ? Qu’a-t-il manqué aux Toulousains, largement dominés par le Leinster (12-30) ? De son côté, le XV de France nage en plein brouillard. À cinq mois du Mondial japonais, la préparation planifiée par le staff risque d’être balayée début mai par l’arrivée du super consultant Fabien Galthié. Comment Jacques Brunel et ses adjoints vivent-ils la situation ? La confusion est générale puisque pendant ce temps-là, le président Laporte cherche des adjoints à Galthié pour 2020, quand le technicien sera seul aux commandes des Bleus. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alexandre Bardot, Laurent Campistron et Clément Dossin.

episode sybel imglogo play

31 - Référendum, un échec et après ?

Non, les Bleus ne seront pas entraînés par un étranger après le Mondial au Japon, telle est la volonté de la France du rugby. Que cache ce refus sans appel exprimé via référendum ? Et quelles suites pour le XV de France ? Que de temps perdu ! Après des semaines à vanter les mérites de l’avènement d’un sélectionneur étranger, le président Bernard Laporte a essuyé un échec cuisant. 59% des présidents de club ayant voté ont dit “non”. Faut-il y voir aussi un désaveu de la politique de la Fédération ? Quoi qu’il en soit, il y a urgence à trouver la perle rare : un entraîneur français, libre, volontaire et compétent. Fabien Galthié ? Un autre nom intéresserait la Fédération, celui d’Ugo Mola. Et pour cause, le co-entraîneur du Stade Toulousain a ressuscité les Rouge & Noir et s’apprête à disputer une demi-finale de Champions Cup avec ses joueurs dimanche prochain. Avant d’aller défier le Leinster en Irlande, les Stadistes ont remporté un match fou face à leur dauphin en Top 14, Clermont (47-44). Faut-il retenir une attaque toujours aussi explosive (cinq essais marqués) ou une défense inquiétante (cinq essais encaissés) ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alexandre Bardot, Arnaud Requenna et Laurent Campistron (à Toulouse, par téléphone). 

episode sybel imglogo play

30 - Novès - FFR : tout le monde est content ?

Guy Novès a obtenu gain de cause. Dans l'affaire qui oppose l’ancien sélectionneur du XV de France à la Fédération française de rugby, le conseil des prud'hommes de Toulouse a condamné cette dernière à verser un million d’euros à Guy Novès. L'ancien manager du Stade toulousain avait été licencié par la fédération fin 2017 à mi-mandat, un licenciement reconnu abusif par les prud'hommes. L'équipe de Crunch décrypte cette décision à chaud. XV de France cherche sélectionneur. Pour aider à choisir le successeur de Jacques Brunel, censé préparer l’équipe de France à la Coupe du monde 2023, une consultation de trois jours a été organisée par Bernard Laporte. Du 9 au 11 avril, les clubs amateurs peuvent voter pour ou contre le choix d’un candidat étranger. Tabou depuis des années, cette question, selon le résultat du référendum, pourrait bien devenir le nouveau casse-tête du président de la FFR. Animé par Chrystelle Bonnet avec Alex Bardot, Romain Bergogne et Arnaud Requenna. CRÉDITS Crunch est un podcast de L’Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 8 avril 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Réalisation : Solène Moulin. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Diane Jean.

episode sybel imglogo play

29 - Les maîtres toulousains

En six mois, le Stade Toulousain n'a perdu qu'un seul match sur les vingt-et-un qu'il a disputés. Cette implacable dynamique a eu raison du Racing 92 (22-21), chez lui, en quarts de finale de la Coupe d'Europe. Il a fallu qu'ils soient quatorze contre quinze, à la 23e minute, pour que le match s'équilibre enfin. On exagère ? Pas tant que cela. La jeunesse toulousaine des Dupont (22 ans), Tauzin (20 ans) et Mauvaka (22 ans) a ébloui la Paris La Défense Arena de son culot et de son talent. Est-ce l'avènement d'une génération ? Le staff aussi a fait preuve de panache lors de la recomposition de son équipe. N'est-ce pas la plus belle performance des Stadistes depuis l'arrivée d'Ugo Mola à l'été 2015 ? Il en faudra en tout cas un second en Irlande pour se défaire du champion d'Europe en titre, le Leinster, le 21 avril. Que peut espérer Toulouse dans cette demi-finale à l'Aviva Stadium ? Et en attendant, faut-il à tout prix préserver cette dynamique de quatorze matches sans défaite en Top 14 les prochaines semaines ou au contraire reposer les guerriers de Nanterre ? Après deux finales perdues en 2016 et 2018, le président du Racing 92, Jacky Lorenzetti, avait lui fait de l'Europe son « objectif prioritaire ». Pourquoi les Ciel et Blanc sont-ils passés à côté d'un quart de finale à domicile ? Désormais, il ne reste plus aux Franciliens que le Top 14. Quatrièmes, les Racingmen vont-ils réussir à rebondir comme en 2016 quand ils étaient allés chercher le Brennus ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alexandre Bardot, Frédéric Bernes et Laurent Campistron.

episode sybel imglogo play

28 - Racing 92 - Toulouse, le match de la saison ?

La France du rugby a sué sang et eau pendant le Tournoi et n’aspire désormais qu’à retrouver sa fierté. Quoi de mieux qu’un quart de finale de Champions Cup entre un Racing vice-champion d’Europe et un Toulouse leader du Top 14 ? La première attaque du championnat (72 essais) s’apprête à recevoir à Nanterre la troisième (69). Le Racing comme le Stade Toulousain ont donc des arguments. Le premier avec ses trois succès bonifiés de rang. Le second avec sa série irréelle de quatorze matches sans défaite. N’est-ce tout simplement pas le match le plus excitant de la saison ? D’autant plus que la pelouse synthétique de la Paris La Défense Arena favorise le jeu de mouvement, d’attaque, pratiqué par les deux formations. Mais Racingmen et Toulousains produisent-ils exactement le même rugby ? Quoi qu’il en soit, les deux clubs évoluent à une intensité digne du niveau international. Faut-il que le rugby français les érige en modèles ? Leur dernier duel avait marqué les esprits mi-février. Les hommes d'Ugo Mola étaient venus l'emporter sur la pelouse des Ciel et Blanc (34-29). Le Racing avait commis bien des maladresses. Peut-il rectifier ? Ou bien les deux Laurent, Travers et Labit, vont-ils céder à la tentation de fermer le jeu ? Peut-on assister à un match crispé et donc décevant ?   Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alexandre Bardot, Frédéric Bernes et Laurent Campistron (par téléphone). CREDITS Crunch est un podcast de L'Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 25 mars 2019 à L'Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Prise de son : Roland Richard. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d'édition : Roland Richard. 

episode sybel imglogo play

27 - Galthié, l'homme providentiel ?

Malgré un succès étriqué en Italie (25-14), les Bleus de Jacques Brunel ont conclu leur Tournoi sans confiance, sans certitude. À six mois du Mondial au Japon, le président Laporte a ressorti le nom de Fabien Galthié. Cette fois-ci, ne serait-ce pas la bonne ? La tentation du recours au sauveur est récurrente dans la France de l’Ovalie. Mais Bernard Laporte ne souhaite pas remplacer son ami de sélectionneur, simplement lui insuffler quelques idées neuves. Dans quel rôle Galthié pourrait-il apporter son expertise ? Comment l’ex-entraîneur de Toulon et son caractère s’intégreraient-ils au staff existant ? Est-ce une bonne idée ? Ces questions se posent après cet ultime match du Six Nations raté à Rome. L’Italie, quatorzième mondiale, a dominé la France, huitième. Malgré la victoire, une nouvelle déception après l'humiliation de Dublin contre l’Irlande. Doit-on admettre que la France a régressé ? Au moment du bilan, des joueurs ont-ils tout de même marqué des points ? Animé par Clément Dossin, avec Romain Bergogne, Maxime Raulin et Renaud Bourel. CREDITS  Crunch est un podcast de L'Équipe animé par Clément Dossin. Cet épisode a été enregistré le 18 mars 2019 à L'Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Prise de son : Roland Richard. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d'édition : Roland Richard.

episode sybel imglogo play

26 - La France a-t-elle touché le fond en Irlande ?

On croyait avoir vu et vécu le pire avec la déroute du XV du Coq face à la Nouvelle-Zélande (13-62) en 2015. Mais cet implacable revers en Irlande (14-26) lors de la quatrième journée du Tournoi des Six Nations engendre une interrogation cruelle : n’est-ce pas le plus mauvais match de l’histoire du XV de France ? Après quarante minutes, le XV du Trèfle paradait avec 89% d’occupation et 19-0 au score. Les joueurs tricolores cabossés, humiliés, n’avaient vu les 22 mètres adverses que cinq petites secondes... La débâcle de Dublin invite à une remise en question radicale. Faut-il congédier le staff tout de suite et déjà se projeter sur le Mondial 2023 avec les jeunes dont le talent est perceptible ? Que faire de ce cinquième et dernier match à Rome contre une Italie déjà condamnée à la cuillère de bois ? Si la France l’emporte, ce sera normal. Si elle devait s’incliner, personne ne serait vraiment surpris. Le staff, les joueurs, qui survivrait à un nouveau camouflet ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Alex Bardot, Laurent Campistron et Arnaud Requenna (à Dublin).  CRÉDITS Crunch est un podcast de L'Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 11 mars 2019 à L'Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Prise de son : Roland Richard. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production : Albane Fily. Chargé d'édition : Roland Richard. 

episode sybel imglogo play

25 - Le monde de l'Ovalie se moque-t-il des petits pays ?

Les Fidji et la Géorgie n'intéressent pas World Rugby. Les neuvième et douzième nation au classement de la Fédération internationale ne font pas partie du projet de Ligue mondiale rassemblant pourtant les... douze meilleurs pays du globe : les Six Nations, les quatre du Rugby Championship, le Japon et les Etats-Unis. C'est ce qu'explique le très sérieux quotidien néo-zélandais New Zealand Herald. Mais qu'est-ce que cache cette idée échafaudée par World Rugby ? L'instance risque-t-elle un boycott du Mondial 2019 de la part des pays du Pacifique ? Il espère bien être au Mondial, lui. Teddy Thomas a marqué les esprits avec le Racing 92 face à La Rochelle (50-14). Un triplé avec, au passage, un violent coup de reins pour effacer Victor Vito, meilleur joueur du Top 14, saison 2016-2017. Alors faut-il envisager de rappeler en bleu l'homme aux dix essais en seize sélections ? Qu'a-t-il de si particulier pour que son cas revienne inlassablement sur le tapis ?  En attendant, l'équipe de France se prépare pour le défi irlandais. Dimanche, la jeune garde tombeuse de l'Ecosse, se frottera au XV du Trèfle, deuxième équipe du monde, dans le cadre des Six Nations. Peut-elle tenir le choc à Dublin ? Un Thomas Ramos tiendra-t-il sous le déluge annoncé de coups de pied irlandais ? Un Antoine Dupont résistera-t-il aux clébards de la troisième ligne irlandaise ? La performance médiocre des Irlandais en Italie laisse-t-elle un petit espoir ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Renaud Bourel, Clément Dossin et Arnaud Requenna. CRÉDITS Crunch est un podcast de L'Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 4 mars 2019 à L'Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Prise de son : Roland Richard. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d'édition : Roland Richard.

episode sybel imglogo play

24 - Les jeunes Bleus au pouvoir

Bamba, Iturria, Dupont, Ntamack, Fickou, Penaud, Ramos… pas moins de 9 joueurs tricolores de moins de 25 ans étaient sur le terrain au coup d’envoi du France-Ecosse (27-10). Avec du bon et du moins bon, mais des prestations plutôt satisfaisantes du côté des jeunes, assez décomplexés dans leur jeu, peu intimidés par l’enjeu de la rencontre et un Stade de France bondé. Le fait qu’une majorité de ces jeunes connaissent le succès en club n’est peut-être pas anodin. Faut-il persévérer dans cette voie face à l’Irlande ? Voire conserver cette composition pour la Coupe du monde ?  Etonnant Pays de Galles, qui est venu à bout de l’Angleterre (21-13) dans un match intense et parfaitement exécuté. Attaque, défense, préparation physique : le rugby mondial envie la stabilité galloise dans tous les domaines, et son staff en place depuis 2008.  Faut-il sacraliser les jours où l’équipe de France est sur le terrain ? Après le coup de gueule contre l’horaire du France-Ecosse de Didier Lacroix, président du Stade Toulousain, le débat des doublons revient. Quand on sait qu’il y aura du Top 14 pendant la Coupe du monde, et que milieu sportif raille le rugby, un changement de formule s’impose.  Animé par Chrystelle Bonnet avec Renaud Bourel, Clément Dossin et Aurélien Bouisset.  CRÉDITS  Crunch est un podcast de L’Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 25 février 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Prise de son : Roland Richard. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Camille Regache.

episode sybel imglogo play

23 - XV de France : confusion avant l’Ecosse

Des tensions émergent chez les Bleus après le naufrage londonien à Twickenham (44-8). Le XV de France prépare son match contre l’Ecosse, son troisième du Tournoi des Six Nations. Jacques Brunel, sélectionneur, a décidé d'avancer de quarante-huit heures l'annonce de la composition, habituellement dévoilée à l'avant-veille des rencontres. La complainte des joueurs, comme Morgan Parra, sur leur manque de préparation sera-t-elle entendue ? En Top 14, gagner à l’extérieur est redevenu tendance. Pour la seizième journée du championnat, cinq équipes se sont imposées loin de leur bases : Toulouse au Racing 92, La Rochelle à Grenoble, Castres à Pau, Perpignan à Montpellier et Lyon à Paris. Depuis le début de saison jusqu’à ce jour, plus d’un tiers des matches sont gagnés par des équipes en déplacement - un taux bien plus élevé que les dernières saisons. Comment expliquer cette dynamique rarissime, pour ne pas dire inédite ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Laurent Campistron. CRÉDITS Crunch est un podcast de L’Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 18 février 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Diane Jean.

episode sybel imglogo play

22 - Comment redresser le Titanic ?

Nul n’ignore la déroute historique des Bleus à Twickenham. Humilié par un essai après 65 secondes de match, le XV de France concède face aux trop rapides Anglais (44-8) l’une des défaites les plus lourdes de son histoire. Le Crunch est mort, vive le Crunch ! Le XV de France est-il en retard d'une guerre ? Voire de deux ? Quelles conclusions tirer de ces échecs de jeu accumulés ? La réponse est-elle dans le jeu au pied, qui devrait être la clef de la Coupe du monde 2019 et pour lequel la France accuse un temps de retard ? La solution est-elle dans le staff, clé de voûte d’un rugby français largué, qui se regarde beaucoup ? Et si oui, qui pour redresser la barre du Titanic ? Animé par Clément Dossin avec Alex Bardot, Renaud Bourel et Arnaud Requenna. CRÉDITS Crunch est un podcast de L’Équipe animé par Clément Dossin. Cet épisode a été enregistré le 11 février 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Diane Jean.

episode sybel imglogo play

21 - Les Bleus ont-ils besoin d'un psy ?

La France s’est effondrée face au Pays de Galles. Mener 16-0 à la mi-temps pour finir par perdre 19-24, le XV de France a rarement vécu un tel retournement de situation. « Il est peut-être vrai que, mentalement, l'accumulation de ces situations fragilise le groupe » a répondu Jacques Brunel à L’Équipe au lendemain de cette défaite. Comment les Bleus peuvent-ils reprendre confiance dans ce Tournoi des Six Nations, et aborder sereinement la Coupe du monde prévue au Japon ? Les Anglais, eux, ont frappé fort. Ils se sont imposés à l’Irlande 32-20 grâce notamment à une défense bien organisée. Le XV de France a rendez-vous dimanche avec l’Angleterre à Twickenham. Après l’impressionnante victoire des Anglais et la raclée inattendue des Français ce week-end, comment les Bleus peuvent-ils rivaliser avec l’équipe devenue favorite du tournoi ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Alex Bardot, Clément Dossin, Renaud Bourel et Frédéric Bernes. CRÉDITS Crunch est un podcast de L’Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 4 février 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Diane Jean.

episode sybel imglogo play

20 - 6 Nations, plongeon ou rebond ?

L’Equipe de France débutera son Tournoi contre le Pays de Galles, qui arrive avec 9 victoires consécutives au compteur et une place parmi les favoris du 6 Nations 2019. Rien que ça. Alors, est-ce vraiment le pire adversaire pour entamer cette compétition ? Alors que la défaite face aux Fidji pèse encore du côté français, ce match donnera le ton pour les deux mois à suivre.  Le chouchou Bastareaud est-il réellement indispensable à l’Equipe de France ? Bien que clivant, impossible de ne pas considérer le 3/4 centre malgré quelques problèmes de vitesse sur la longueur et un soutien nécessaire de ses coéquipiers en défense. Faut-il envisager de le reconvertir en 3e ligne ?  Galles écope du calendrier le plus favorable du 6 Nations en recevant l’Angleterre et l’Irlande, les favoris naturels du Tournoi. Malgré leur nombreuses victoires face à des nations du sud en 2018, seront-ils à la hauteur ? Le match Irlande-Angleterre aurait-il déjà des airs de finale ?  Animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot, Clément Dossin et Arnaud Requenna. Crunch est un podcast de L’Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 28 janvier 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Camille Regache.

episode sybel imglogo play

19 - Champions Cup, le recul des clubs français

Il y a comme une ambiance de Frexit en Coupe d’Europe. Seuls le Stade Toulousain et le Racing se qualifient à l’issue des phases de poule, une première depuis 2012. On pensait que Montpellier et Toulon auraient le niveau pour aller en quarts de finale, mais visiblement seul un jeu dynamique paie. Alors pourquoi le Brennus reste-t-il le Graal ? Quelles leçons tirer des stratégies anglaises, écossaises et irlandaises ?  Et puisque les clubs français ont un bon karma, leur quart de finale se composera donc d’un duel fratricide le 30 mars prochain. Qu’attendre d’un Racing - Toulouse après le 6 Nations ? Le décalage d’intensité entre Top 14 et Coupe d’Europe se vérifiera-t-il une fois de plus ?  La question de la santé des joueurs se judiciarise. Pour la première fois dans le monde du rugby, des experts indépendants ont reconnu la responsabilité de l’ASM dans les commotions subies par Jamie Cudmore en 2015. L’ancien Clermontois portera-t-il plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui ? L’annonce de la retraite à seulement 28 ans de Pat Lambie sur conseil des neurologues relance également le débat sur la dangerosité d’un jeu à plus grande vitesse avec de plus grands gabarits. Animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot, Dominique Issartel et Aurélien Bouisset.  L’Équipe Rugby est un podcast de L’Équipe animé par Chrystelle Bonnet. Cet épisode a été enregistré le 21 janvier 2019 à L’Équipe (Boulogne-Billancourt). Direction de la rédaction : Jérôme Cazadieu. Production exécutive : Binge Audio. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Camille Regache.

episode sybel imglogo play

18 - Faut-il du sang neuf en équipe de France ?

Le sélectionneur du XV de France, Jacques Brunel, est sur le point de dévoiler la liste des 31 joueurs retenus pour le tournoi des Six Nations. Après les déboires de la tournée d’automne, l’équipe de France aurait bien besoin de sang neuf. Guitoune, Ramos ou Macalou, quels sont les joueurs qui pourraient faire du bien à ce groupe inachevé ? Cartons rouges, cartons jaunes, y a-t-il un manque de cohérence chez les arbitres ? Ce week-end, plusieurs décisions ont fait polémique. La violente percussion de Tameifuna sur Trinh-Duc n’a été punie que d’un simple carton jaune. Deux contacts avec le cou - celui de Makalou et celui de Gorgadze - ont été sanctionnés de deux cartons de couleurs différentes. Qualification pour les JO de Tokyo, au moins une victoire pour le XV de France, des nouvelles têtes à la Coupe du Monde…Les reporters de l’Equipe émettent leurs prédictions pour l’année 2019. Animé par Chrystelle Bonnet avec Maxime Raulin, Aurélien Bouisset, Clément Dossin. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production : Albane Fily. Chargée d’édition : Diane Jean. Enregistré le lundi 7 janvier 2019 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

17 - Les tops et flops 2018

Quelques tops et des wagons de flops pour faire le bilan d’une année de rugby que la rédaction de l’Equipe quitte sans trop de regrets, même si quelques bonnes surprises se sont glissées entre les défaites du XV de France : la renaissance du Stade Toulousain, les filles du XV et du 7, Jonny Sexton, la saison brillante de l’Irlande, les moins de 20 champions du monde… Animé par Chrystelle Bonnet avec Arnaud Requenna, Clément Dossin et Renaud Bourel. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 17 décembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

16 - Santé : l'état d'urgence

Le jeune Espoir Nicolas Chauvin ne s’est pas relevé de sa première titularisation avec le Stade Français. Encore un décès sur un terrain, le troisième en cinq mois. Au delà de la gravité des commotions, des traumatismes aux articulations, le rugby est en train de se construire une image de sport qui tue. Comment adapter les règles sans dénaturer le jeu ? Pourquoi les dirigeants du rugby mondial minimisent la gravité de la situation ?  Le Racing se dirige-t-il vers une première étoile en Champions Cup après son sans faute du week-end face au Leicester ? Renforcé par des joueurs familiers de cette compétition, le club semble prêt à remporter la finale de la Coupe d’Europe. Encore faut-il ne pas faire comme Clermont… Eben Etzebeth, Nehe Milner-Skudder… que de stars attendues en Top 14 ! Les grands noms de l’hémisphère sud, c’est bien pour la « marque » Top 14, mais quelles conséquences pour les JIFF ?  Animé par Chrystelle Bonnet avec Maxime Raulin, Romain Bergogne et Alexandre Bardot.  L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 17 décembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

15 - Qui après Brunel ?

Bernard Laporte a évoqué de manière très évasive le futur sectionneur des Bleus. En ne voulant perturber personne, ni le staff du XV de France, ni les clubs de Top 14, le président de la FFR révèle pourtant que le nouveau sélectionneur prendra la relève après le tournoi et la tournée de juin 2020, et non après la Coupe du monde 2019. Amputer le contrat du futur sélectionneur de 8 matchs, pourquoi ce curieux calendrier ? Willesme et Raka ont leur passeport français en poche, et sont maintenant en mesure d’être appelés en Equipe de France. Faut-il compter sur eux pour le Tournoi des 6 Nations ? Ont-ils le niveau sur le terrain ? Dupont qui joue en 10 à Toulouse, est-ce que ce n’est pas un peu bizarre ? Parra, Michalak… pourquoi la France transforme-t-elle ses 10 en 9 contrairement à d’autres nations du rugby mondial ?  Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Arnaud Requenna et Alexandre Bardot. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 03 décembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

14 - Est-ce que c'est déjà foutu pour 2019 ?

Au palmarès des matchs humiliants du XV de France, on se souvient de la défaite contre l’Italie en 2011, du nul face au Japon en 2017, et on souviendra du 21 à 14 infligé par les Fidji le week-end dernier. Les Fidji accrochent donc la France à leur palmarès, et passent 8e nation mondiale devant les bleus. Alors à qui la faute ? Tout le monde. Le staff, la ligue, la fédération mais surtout les joueurs qui n’ont pas su mettre assez d’engagement et d’intensité, et qui n’ont visiblement pas assez pris au sérieux leurs adversaires.  Maintenant que les bleus ont quitté le haut du classement mondial, la France peut-elle vraiment sortir la tête haute de sa poule en 2019 ? Avec une équipe aussi imprévisible et illisible, difficile à dire. Difficile aussi de ne pas craindre le pire, quand il faut se méfier des Tonga et des Etats-Unis en plus de l’Argentine et l’Angleterre. Gagner trois matchs consécutifs serait déjà une bonne avancée.  Alors qui seront les sauveurs, les Zorro du XV de France ? Et est-ce que ces sauveurs existent encore ? Raka renoncerait-il à son passeport français pour retourner jouer aux Fidji ? Plus sérieusement, foutu pour foutu, ne faudrait-il pas préparer tout de suite 2023 avec les jeunes joueurs ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin et Maxime Raulin. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 26 novembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

13 - Pourquoi les Bleues sont aussi fortes

L’équipe de France féminine a mis fin à 4 ans et demi d’invincibilité des Black Ferns le week-end dernier, et avec la manière s’il vous plaît. Loin d’une victoire au rabais, pour seulement leur deuxième victoire face à la Nouvelle Zélande, le jeu de mouvement des Françaises leur ont permis de l’emporter 30 à 27 avec élégance, ce qui n’est pas anodin lorsqu’on se cherche un public. Les Bleues cartonnent à 15 comme à 7 : est-ce que l’avenir du rugby français serait féminin ? A quand les prochains titres ?  La victoire du XV masculin face à l’Argentine 28 à 13 fait du bien, malgré une très mauvaise entame de match et un premier essai transformé encaissé dès la deuxième minute du match. Avec une conquête rassurante, une équipe disciplinée malgré quelques scories de jeu, les Bleus semblent bien partis pour gagner les Fidjis, signer un bon bilan pour la tournée d’automne. Et prendre un bon élan pour le Mondial ?  Avec un tout petit score, les Irlandais se sont offerts les All Blacks avec un jeu très propre, planifié, sans folie mais d’une efficacité terrible et un essai grandiose. Quelle autre équipe peut se targuer de tenir ainsi face aux Néo-Zélandais ? 2019 serait-elle l’année où l’Irlande accèderait enfin à une finale du Mondial ?  Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Maxime Raulin, Frédéric Bernès et Julie L'Hostis.  L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 19 novembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

12 - Le XV de France peut-il encore battre des grosses équipes ?

Grande désillusion pour le XV de France. Battue par les Springboks (26-29), l’équipe s’est fait doubler sur le fil au Stade de France. Manque de maîtrise et moral au plus bas, les Bleus sont-ils encore capables de battre des grosses équipes ? Peuvent-ils remonter la pente ? La réponse lors de leur prochain match contre l’Argentine. Un autre coup dur pour les Bleus. Leur match contre l’Afrique du Sud a été boudé par les supporters et les téléspectateurs. Le désintérêt s’installe de plus en plus. Près de 30 000 places vides lors de leur dernier match, le XV de France n’arrive plus à faire vendre. Vont-ils réussir à reconquérir leurs fans à moins d’un an de la Coupe du monde ?  Pour son prochain test match de novembre, la France va affronter l'Argentine. Une bonne nouvelle pour les Bleus ? Rien n’est sûr. En progrès constant après une période difficile, les Argentins sont des adversaires à prendre au sérieux. Est-ce le match le plus important depuis 2015 ? Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Arnaud Requenna et Alexandre Bardot. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Enregistré le lundi 12 novembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

11 - Tournée de novembre : à quoi peut-on s'attendre ?

Déjà un tiers du Top 14 est passé, c’est le moment de faire un premier bilan de la saison. Le retour glorieux de Clermont-Ferrand, le Stade Toulousain en forme, la colère de Patrice Collazo, quels sont les premiers tops et flops ?  Dans un an, le nom des champions du monde sera connu par tous. Les Bleus n’ont plus beaucoup d’occasion de se tester. Après une tournée de juin moyenne, l’équipe de France nous étonnera-t-elle lors de cette tournée de novembre ? Perte de poids en cours de carrière, soucis d’intensité et manque de curiosité, les joueurs sont de moins en moins bien préparés pour les matchs. Le problème du rugby français commence-t-il par l'entraînement ? Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Pierre-Michel Bonnot, Alexandre Bardot et Clément Dossin. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Enregistré le lundi 5 novembre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

10 - Toulon peut-il descendre ?

Après sa nouvelle défaite à domicile, l’équipe toulonnaise est dans une mauvaise passe. Quel avenir pour Toulon si ses joueurs n’arrivent pas à redresser la barre ? L’équipe saura-t-elle sauver son classement dans le Top 14 ? Blessé au poignet, Morgan Parra sera absent trois semaines et laisse vacante la place de titulaire à la mêlée. Pour le remplacer, Jacques Brunel se retrouve avec trois possibilités : Baptiste Serin (UBB), Antoine Dupont et Sébastien Bézy (du Stade Toulousain). Des profils très différents qui laissent présager des nouveautés pour la tournée de novembre du XV de France. Recrutement toujours : le manque d’ailier dans le rugby français et les absences successives obligent les joueurs à jongler de postes. Un phénomène tel que des frontières disparaissent, par exemple entre les deuxièmes et troisièmes lignes. Quelles conséquences sur le long terme pour l’équipe de France ? Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot et Romain Bergogne. L’Equipe Rugby Podcast est un programme de L’Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Enregistré le lundi 29 octobre 2018 à L’Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

9 - Equipe de France : fallait-il se passer de Raka et Willemse ?

Toulouse régale. En battant ce week-end le Leinster, champion d’Europe en titre invaincu depuis dix matchs, le Stade toulousain frappe un grand coup. L’équipe remaniée avec beaucoup de jeunes cherche les intervalles, s’adapte pour aborder intelligemment les duels, et fait part d’une grande prise d’initiative sur le terrain. Tout cela donne beaucoup de bonheur à son public, et Toulouse se démarque nettement des autres clubs français qui ne jouent visiblement pas le même rugby.  D’ailleurs, du côté de Toulon, ça ne s'arrange pas. Après une défaite 40 à 14 à Edimbourg, les espoirs du RCT en Coupe d’Europe sont mis à mal alors que l’équipe est toujours 12e en Top 14. Ce début de saison raté, avec une équipe très moyenne, confirme que cette saison sera certainement celle de la transition.  La sélection de Willemse et Raka pour la tournée d’automne semblait bien partie, jusqu’au véto de Bernard Laporte. La liste finale de Jacques Brunel ne comptera pas les deux jeunes, respectivement sud-africain et fidjien, au motif qu’ils ne possèdent pas de papiers français. L’arrêt des sélections de joueurs étrangers était une promesse de campagne du président de la FFR, mais à défaut d’une politique claire, Laporte est-il en train de faire du cas par cas ?  Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Arnaud Requenna et Laurent Campistron.  L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 22 octobre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

8 - Doit-on encore ouvrir le groupe France ?

Trois victoires samedi, trois défaites dimanche : le bilan des clubs français en Coupe d’Europe est mitigé. Et pourtant, le Racing sort vainqueur des Scarlets dans le dernier quart d’heure, Toulouse doit son salut au sauvetage de Maxime Médard, Lyon et Montpellier ont souffert… Cette saison encore, les clubs français seraient-ils mal préparés pour ces rencontres ? Faudra-t-il attendre la deuxième journée pour se faire une idée plus précise de leur niveau ?   Le RCT était à deux pénalités d’une victoire contre Newcastle, deux pénalités consécutives que les Toulonnais n’ont pas tapé, préférant jouer - sans succès - l’essai pour tenter d’obtenir un point de bonus offensif. Un coup de poker étonnant lorsqu’on sait que Toulon n’a gagné que deux matchs dans sa saison, dont un contre Agen. Alors, la faute à Patrice Collazo ? Les trois points manqués ce week-end manqueront-ils au RCT pour se qualifier en quart de finale ?  Jacques Brunel s’apprête à donner mercredi la composition du XV de France pour la tournée de novembre. Seront très probablement appelés Willemse, Bamba, Marchand... Est-il normal d’ouvrir le groupe France à dix mois de la Coupe du Monde au Japon ?  Un podcast animé par Clément Dossin avec Maxime Raulin, Renaud Bourel et Alex Bardot.  L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 15 octobre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

7 - Les clubs français sont-ils devenus europhobes ?

En quatre déplacements, le Stade Français accumule trois victoires en Top 14. Les parisiens auraient-ils décidé de passer outre la règle tacite qui consiste à perdre à l’extérieur dans 90% des cas en championnat ? Les résultats du club sont-ils liés à la mentalité de Heyneke Meyer qui ne fait aucune différence entre les matchs à domicile et ceux à l’extérieur ? Ou à l’entraînement intensif qu’il impose aux joueurs ? Les parisiens arriveront-ils à tenir ce rythme sur tous les terrains ? Au vu de l’effectif du club, on peut en tout cas penser qu’ils iront très loin cette saison. Montpellier a perdu un joueur de poids ce week-end face à Toulon. Johan Goosen, blessé à la cheville droite sur un plaquage ne sera plus sur les terrains pendant deux ou trois mois. Pourquoi son absence est-elle préjudiciable pour le club ? Les autres ouvreurs sont également blessés, mais il se peut que le retour de Cruden ou Steyn soit ainsi précipité. Le jeu du MHR en sera forcément métamorphosé. La Champions Cup s’ouvre ce week-end, et cela fait maintenant 3 ans qu’aucun club français n’a remporté le titre. Comment expliquer le désengagement des entraîneurs français, mais aussi du public, pour la Coupe d’Europe ? Avec le Top 14, les Français sont-ils moins bien préparés que les Celtes ou les Anglais ? Peut-on compter sur le Racing qui était en finale les deux années passées pour rapporter un titre européen ? Un podcast animé par Clément Dossin avec Renaud Bourel, Richard Escot et Philippe Pailhories. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Judith Hillebrant. Enregistré le lundi 8 octobre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

6 - Le Top 14 est-il "pitoyable" ?

Le champion de France n’en finit plus de faire parler de lui. Grâce à un mental de titane, Castres a finalement renversé Toulouse ce week-end alors que personne ne s’y attendait. Les joueurs de Christophe Urios sont les rois de la Remontada. C’est en ce sens que le management positif de l’entraîneur paye : il implique tous les joueurs y compris ceux sur le banc de touche, leur délivre les bons messages et dégage une grande sérénité même sur les matchs les plus importants. Mais ce jeu qui réussit bien au CO en Top 14 est-il taillé pour la Coupe d’Europe ?  Alors qu’il poursuit sa tournée des clubs du Top 14, Jacques Brunel a affirmé que certains matchs de ce début de saison avaient été « pitoyables ». Le Top 14 est labellisé meilleur championnat du monde, mais on peut s’interroger sur sa capacité à maintenir les joueurs au niveau international. Bien que les échanges soient plus fluides aujourd’hui entre les clubs et le staff des Bleus, les entraîneurs restent maîtres chez eux, ce qui ne va pas toujours dans le sens de l’équipe de France.  Baptiste Couilloud souffre d’une fracture du péroné et sera absent des terrains pendant trois mois. Le XV de France cherche donc un deuxième demi de mêlée après Morgan Parra. Mais quel joueur est susceptible de pallier au mieux son absence ? Antoine Dupont qui revient à peine d’une blessure ? Baptiste Serin dont le jeu est encore irrégulier ? Malgré tout, on ne doit pas s’inquiéter pour ce poste pour lequel on compte de nombreux joueurs compétents.  Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Romain Bergogne, Clément Dossin et Laurent Campistron. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Judith Hillebrant. Enregistré le lundi 1er octobre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

5 - Comment éviter les impasses ?

Le Stade Français est redevenu attractif en ce début de saison : des joueurs ultra-compétents, quatre victoires en cinq journées, une équipe métamorphosée. Que s’est-il passé ? Est-ce l’arrivée de Hans-Peter Wild et son staff de première classe ? Le recrutement de Fickou et Maestri ? L’entraineur Heyneke Meyer et sa myriade de préparateurs physiques ?  Après de nombreuses années au Munster, l’ancien international irlandais Simon Zebo fait du bien au Racing. Fort sous les ballons hauts, il a un feeling de l’attaque assez rare. En plus d’être un excellent joueur, Zebo est humainement positif pour l’équipe. Mais comment la composition va t-elle évoluer au retour de Brice Dulin ? Qui passera à l’aile alors que les deux joueurs sont meilleurs à l’arrière ? Ce recrutement peut simplement être une solution pour faire tourner les joueurs plus régulièrement entre les matchs à domicile et ceux à l’extérieur. Encore une impasse ce week-end de Toulouse face à Montpellier. Douze changements du côté toulousain, six joueurs lancés pour leur première titularisation au Top 14, et une stratégie totalement assumée par le staff : il faut reposer les cadres qui sont déjà fatigués. Avec un calendrier très chargé, peut-on vraiment éviter les impasses ? Quelles seraient les solutions ?  Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Maxime Raulin, Frédéric Bernès et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Judith Hillebrant. Enregistré le lundi 24 septembre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

4 - Coupe du monde : dans un an, on y sera

Avant leur défaite en finale du Top 14 on qualifiait le MHR de « rouleau compresseur ». Cette saison, l’équipe de Vern Cotter n’a inscrit que sept points en quatre rencontres et a vécu ce week-end une humiliation face au LOU. Alors qu’est-ce qui cloche ? Du mal à digérer la finale du Top 14 ? Le grand nombre de joueurs blessés ? Ou encore le manque de caractère de l’équipe ? Bouleversements dans l’hémisphère sud ce week-end : lors du Four Nations, les Pumas ont battu les Wallabies chez eux et les All Blacks se sont inclinés face aux Springboks. Si la France avait encore de l’espoir il y a quelques mois, les résultats des équipes adverses et notamment celles de sa poule ont désormais de quoi l’inquiéter. Côté FFR, les mesures du programme « Rugby bien joué » soulèvent le débat. Après le décès d’un jeune joueur d’Aurillac, la mesure interdisant le passage en force pour les moins de 14 ans rassure forcément les parents. Mais, en remettant en cause le caractère combatif du rugby, ne risque t-elle pas de dénaturer le jeu en lui-même ? Un podcast animé par Chrystelle Bonnet avec Maxime Raulin, Philippe Pailhoriès et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Judith Hillebrant. Enregistré le lundi 17 septembre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

3 - Jeu de mains, jeu de Toulousains : le retour

Des avants dominateurs, une charnière qui met du rythme, des trois-quarts virevoltants… avec ses cinq essais contre la Rochelle, la rentrée du Stade Toulousain s’annonce bien. Après des saisons compliquées depuis 2016, Toulouse renoue avec son ADN et nous promet des matchs palpitants. Même si le tout n’est pas à 100%, ça promet.  A l’inverse, on préssent une saison galère pour Toulon qui n’a réussi à l’emporter contre Castres que d’un point, sans grande maitrise du jeu. Car à Toulon il y a toujours du coeur, toujours du budget, mais l’effectif bouleversé est encore en période d’adaptation, et on ne sait pas si Toulon aura les moyens de batailler pour le Top 6. Faut-il s’attendre à une saison digne d’une équipe moyenne ?  Avec la rentrée viennent les nouvelles règles concernant les remplacements : quatre changements supplémentaires sont autorisés, et la règle de la 1e ligne est élargie, n’importe quel joueur sorti pour raisons tactiques peut rentrer pour remplacer un coéquipier blessé. Mais déjà, ça grince des dents du côté de l’UBB après l’affaire Reilhac et Steyn ce week-end. Il y a-t-il vraiment des abus stratégiques de cette règle normalement établie pour protéger la santé des joueurs ?  Podcast animé par Christelle Bonnet avec Arnaud Requenna, Alexandre Bardot et Laurent Campistron.  L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 10 septembre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

2 - Le Top 14 le plus indécis de l'Histoire ?

Les efforts des dirigeants de la ligue pour réguler le championnat semble porter leurs fruits. Le Top 14 est sorti du schéma où quelques clubs dominent la compétition et compte désormais pas moins de huit grosses équipes toutes capables de gagner. Dans cet environnement de concurrence exacerbée tous les points sont bons à prendre et il semble enfin possible de gagner à l'extérieur !   S’il y a de plus en plus de grosses équipes, parmi elles certaines sont encore surdimensionnées. C’est le cas du Racing qui s’est pourtant incliné face à Clermont-Ferrand 40 à 17. Après une dernière saison complètement ratée, les Clermontois semblent vouloir prendre de l’avance à la rentrée, cela suffira-t-il à les replacer sur la carte du rugby français ?   Du côté des mini-rugbymens, la rentrée est morose. Le nombre de licenciés est en baisse depuis plusieurs années et étant donné les faibles résultats de l'Équipe de France, le rugby ne fait plus rêver. Avec des blessures qui se multiplient et des drames comme celui du décès de Louis Fajfrowski, le rugby de collision qui se joue en ce moment décourageait-il les parents à inscrire leurs enfants en club ?   Animé par Chrystelle Bonnet avec Aurélien Bouisset, Alexandre Bardot et Renaud BourelL'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 3 septembre 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

1 - Sécurité des joueurs, est-ce qu'on va trop loin ?

De retour de vacances, l’Equipe attaque cette nouvelle saison du podcast rugby avec une fois de plus avec la question de la sécurité des joueurs, après la mort cet été du jeune aurillacois Louis Fajfowski. Avec le carton rouge de Parisse ce week-end, peut-on dire que les nouvelles consignes données aux arbitres sont trop strictes ? Les mauvaises habitudes de plaquage peuvent-elle être corrigées ? Epaule, poitrine, hanche, faut-il modifier la ligne de plaquage ?  Il fallait du lourd pour la rentrée du Racing, et la nouvelle recrue écossaise Finn Russel a fait une entrée fracassante. Nouveau type d’ouvreur un peu fou dans l’équipe, qui a une grande confiance en lui, est-ce que le Top 14 va adoucir son style ? Castres a la rage. Après un match de rentrée impressionnant face à son dauphin Montpellier, le bel esprit et le recrutement pointu des castrais est à craindre en ce début de saison. Animé par Chrystelle Bonnet avec Frédéric Bernès, Philippe Pailhoriès et Clément Dossin.  L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 4 juin 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

37 - La France tient-elle sa génération dorée pour 2023 ?

Enfin un vent de fraîcheur et d’enthousiasme dans le climat morose du rugby français ! Les Bleuets ont remporté le titre de champions du monde face à l'Angleterre. Le match - qui s’est soldé par un score de 33 à 25 en faveur de la France - n’est pas sans rappeler la victoire des moins de 21 ans au championnat du monde de 2006 qui a révélé Médard, Mermoz ou encore Chouly. A peine le titre empoché, la rumeur prédestine déjà la moitié des Bleuets à venir gonfler les rangs de l'Équipe de France et la presse et le public les attendent au tournant pour la Coupe du Monde de 2023. Mais ne s’enflammerait-on pas un peu vite au sujet de cette équipe encore novice qui n’a pas connu l’usure du Top 14 ?   Du côté des “grands”, la France a perdu son deuxième test face aux All Blacks. Mais là où les Bleus avaient pris 50 points au match précédent, ils ont cette fois-ci offert une belle résistance en jouant pendant plus d’une heure à 14 contre 15. Après avoir gagné une première mi-temps à Auckland et une deuxième à Wellington, en restant sur cette lancée, l’équipe de France serait-elle capable de gagner le dernier match test à Dunedin ? Animé par Clément Dossin avec Renaud Bourel, Maxime Rolin et Justine Saint-Sevin   L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache et Albane Fily. Enregistré le lundi 18 juin 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

36 - Comment éviter un nouveau naufrage face aux All Blacks ?

Alors que la saison ovale tire tranquillement sa révérence, la rencontre avec les All Blacks a été brutale pour le XV de France lors du premier match de leur tournée en Nouvelle-Zélande. 52-11, un résultat douloureux pour un des seuls matchs que les Bleus pouvaient espérer gagner face aux Blacks. Alors comment faire pour ne pas reprendre la même claque lors des rencontres à venir ? L’ampleur de la défaite est vaste. D’un point de vue physique, technique et stratégique, les Bleus ont été largement menés. Mais le plus effrayant est peut-être le nombre de fautes de défense, parfois effarantes, qui ont rendu le jeu presque trop facile pour les nouveaux zélandais. L’équipe peut-elle pallier rapidement à ces manques où doit-on espérer d’importants changements côté joueurs pour les matchs à venir ? Au delà d’Auckland, les tournées estivales des Bleus sont rarement synonyme de succès. En 10 ans, 8 tournées et 19 matchs joués, le XV de France a remporté seulement 3 victoires. Fatiguée par le Top 14, a t-on vraiment un intérêt à renvoyer l’équipe se faire battre tous les étés ?  Animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot, Clément Dossin et Renaud Bourel L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 11 juin 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

35 - Castres champion : la victoire du rugby d’avant

Le Brennus arrive dans le Tarn ! Castres a déjoué les pronostics pour cette finale 2018 du Top 14 et se rappelle au monde du rugby. Un titre sinon atypique, en tout cas surprenant. Avec une stratégie, un esprit de corps omniprésent et sans joueurs dominants ni individualités, le CO offrirait-il une remontée dans le temps, au rugby de sous-préfecture avec ce fameux « supplément d’âme » ? Le MHR à l’inverse signe une catastrophe industrielle tout aussi surprenante, et probablement un de ses plus mauvais matchs de la saison que personne n’avait vu venir. L’enjeu de la rentrée sera bien pour Montpellier de bâtir un plan de jeu avec plus de mouvement, de vitesse, de ballons joués par les 3/4… Est-ce que le recrutement qui se dessine en tient compte ?  Le XV de France est en Nouvelle Zélande pour trois matchs tests. Sur la lancée d’un tournoi des 6 Nations plutôt encourageant, les Bleus pourraient-ils, sur un (gros) malentendu, battre les All Blacks ?   Animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot, Richard Escot et Philippe Pailhories. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 4 juin 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

34 - Montpellier déjà champion ?

Prétendant au titre en Champions Cup et en Top 14, le Racing a tout perdu... Ce week-end encore, l'équipe s'est inclinée en demi-finale face à Castres. Avec un jeu peu ambitieux et de vraies difficultés à faire face à la concurrence, peut-on parler de saison ratée pour le club francilien ? Du côté des qualifiés, le Castres Olympique doit probablement sa victoire à Christophe Urios. À 52 ans, cet ancien talonneur va jouer sa première finale après six saisons en tant que manager. Très proche de ses joueurs et réputé pour savoir déjouer l'adversaire avec brio, Christophe Urios fait son entrée dans le cercle des coachs qui forcent le respect. Mais le succès de Castres et de son coach pourrait bien être de courte durée car c'est un MHR en pleine forme qui s'est aussi qualifié ce week-end. Malgré trois semaines de repos, Montpellier n'a pas perdu le rythme et a battu le LOU 40 à 14. Jamais une équipe n'avait marqué autant de points à ce stade de la compétition et on viendrait presque à se demander si la finale n'est pas déjà jouée d'avance. Animé par Chrystelle Bonnet avec Laurent Campistron, Frédéric Bernès et Alexandre Bardot  L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 28 mai 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

33 - Pierre Mignoni, meilleur entraîneur du Top 14 ?

Avec l'effectif dont il dispose, Pierre Mignoni est l’entraîneur qui a obtenu le meilleur rendement de ses joueurs. Dès lors, on peut se demander s’il n’est pas tout simplement le meilleur entraîneur du Top 14 cette saison. Depuis son arrivée à Lyon il y a trois ans, ce pur-produit toulonnais est parvenu à faire remonter le club dans l’élite et à atteindre les demi-finales en éliminant Toulon, ironie de l’histoire. Et ce n’est peut-être pas terminé. Alors qu’est-ce qui fait son succès ? Arrêtons nous sur Toulon justement. Eliminé en quarts de finale en coupe d’Europe et en Top 14, le club entrainé par Fabien Galthié réalise sa pire saison depuis 2011. Pour le moment, le staff est conforté, mais déjà on entend des reproches concernant l’évolution du jeu qui ne correspond plus à l’identité du club. Alors qui sont les responsables de cette saison ratée ? Place donc à des demi-finales surprises ce week-end, avec Montpellier contre Lyon vendredi, puis Racing 92 contre Castres samedi. Les Montpelliérains et les Parisiens partent favoris mais est-ce que les jeux sont faits alors que les derniers matchs ont déjoué les pronostics ? Les Lyonnais ont montré qu’ils pouvaient rivaliser avec n’importe qui et Castres est très ambitieux. Bref, tout est ouvert  Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Laurent Campistron et Alexandre Bardot L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 21 mai 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

32 - Le Racing peut-il se relancer avant la demi-finale du Top 14 ?

Le Racing peut-il se remettre de son échec en finale de Coupe d’Europe face au Leinster ? Après une défaite 15 à 12, un drop de fin manqué, une équipe abattue, il va falloir repartir à l’assaut du Top 14, et se préparer à affronter en demi-finale du Top 14 le gagnant du très gros match Toulouse - Castres. Alors, deux semaines pour tourner la page et effacer les traces de la défaite, c’est suffisant ? Lyon et Castres s’étaient qualifiés sur le fil pour les barrages : est-ce que ces deux équipes ont vraiment les moyens de décrocher une place pour les demi-finale ? Castres a déjà battu Toulouse deux fois cette année, peuvent-ils réitérer l’exploit une troisième fois ? Pour les premières phases finales de son histoire moderne, le LOU peut-il battre Toulon ? Grenoble a battu Oyonnax 47 à 22 avec 7 essais, l’USAP et le FCG donc iront en Top 14 la saison prochaine. Comment préparer la montée et éviter le risque d’ascenseur ? Cette transition est-elle évidente ? Les deux équipes peuvent-elles rivaliser avec les grosses écuries du Top 14 ? Perpignan semble plus taillé pour le Top 14, avec des joueurs déjà aguerris. Grenoble fait le pari de s’appuyer son centre de formation, et une charnière à rebâtir. Animé par Léa Leostic avec Frédéric Bernès, Clément Dossin et Philippe Pailhories. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 14 mai 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

31 - Finale de Coupe d'Europe : le Racing favori ?

Le Racing 92 tutoie les sommets. Mais après sa démonstration et sa victoire contre le Munster, est-il vraiment le club favori pour la finale ? Rien n’est certain, quand son adversaire le Leinster, qui remporté 8 victoires en 8 matchs en Champions Cup et sorti les tenants du titre, visera un quatrième trophée européen. D’ailleurs, est-ce qu’un titre européen ferait enfin aimer le Racing ? Ce club mal-aimé du rugby français, suivi par une poignée de supporters, qui n’est le club d’aucune ville et qui subi un anti-parisianisme primaire, une forme d’antipathie et d’indifférence, arriverait-il enfin à faire grimper sa « cote d’amour », à la hauteur du beau rugby qu’il propose? Pau a récupéré le chat noir resté toute la saison à Clermont. Une défaite à domicile contre Agen, une défaite à Cardiff en Challenge européen… Grosse désillusion pour les ambitieux palois qui visaient la finale du Challenge et une place dans les 6 en Top 14. Avec Montpellier et Toulon au programme de sa fin de saison, Pau a-t-il déjà tout perdu ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Léa Leostic, Clément Dossin et Aurélien Bouisset. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 23 avril 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

30 - La Rochelle en crise de croissance ?

Après sa défaite à domicile le week-end dernier, La Rochelle se retrouve 8e du Top 14, à un point de Pau, et trois de Castres. Après avoir été en Pro D2 jusqu’en 2014, puis demi-finalistes de Top 14 en 2016 et 2017, les Rochelais seraient-ils aujourd’hui en crise de croissance ? Auraient-ils grandi trop vite, se sont-ils vus trop beaux, trop tôt ? Manquent-ils de joueurs installés sur des postes importants ? A deux journées des phases finales du Top 14, on se demande s’il faut réduire le nombre d’équipes qualifiées. Impasses, équipes qui lâchent, faut-il changer la formule du championnat ? En demi-finale de Champions Cup, le Racing 92 peut-il se débarrasser du Munster ? Spoiler alert : il faut toujours craindre le Munster. Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Arnaud Requenna et Aurélien Bouisset. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 16 avril 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

29 - Montpellier, terreur du Top 14 ?

Leader du Top 14 et premier club d’ores et déjà qualifié pour la phase finale, le Montpellier Hérault Rugby dresse un joli bilan avec pas moins de 16 victoires sur 23 matchs. Intraitable à domicile, l’équipe va maintenant devoir s’affirmer en terrain neutre face à d’autres équipes majeures. Doit-on s’attendre à ce que la foudre montpelliéraine s'abatte sur la dernière phase de la compétition ? Choc du bas de classement le week-end prochain avec la rencontre entre Brive (32 points) et Oyonnax (30 points). Brive est en mesure de se mettre à l'abri pour la suite de la compétition mais une victoire d'Oyonnax pourrait tout relancer. Pas de statut de "Joueur Issu des Fillières de Formation" pour Scott Spedding. L’arrière sud-africain de Clermont a obtenu son passeport mais passé trop peu de temps dans les filières de formation françaises pour prétendre à ce statut protecteur. Une aberration du système pour ce joueur qui a porté le maillot bleu à 23 reprises ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Philippe Pailhoriès, Clément Dossin et Ollivier Bienfait. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Enregistré le lundi 09 avril 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

28 - En fait-on trop sur l'arbitrage ?

Toulon s'est incliné face au Munster en quart de finale de Coupe d'Europe à une pénaltouche près signée Trinh-Duc. Le joueur est-il coupable de cette élimination ou n’est-il pas lui-même victime du système français qui forme des attaquants virtuoses sans leur apprendre à utiliser plusieurs armes stratégiques ? Ce week-end européen a été marqué par les débats autour de la justesse du jugement des arbitres. Les coachs montrent les dents et font pression sur les désignations à venir. Alors les clubs français en font-ils trop, ou est-ce une bonne excuse pour trouver un coupable à certaines défaites ? Fin de saison franchement ratée pour l'ASM. Après avoir décroché de la tête du Top 14, Clermont avait tout misé sur la Coupe d’Europe, mais était-ce vraiment une bonne idée ? Animé par Maxime Raulin avec Arnaud Requenna, Frédéric Bernès et Alexa Bardot. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Enregistré le mardi 03 avril 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

27 - La troisième mi-temps est-elle condamnée ?

La mythique troisième mi-temps, ce moment de convivialité après le match partagé entre coéquipiers et adversaires, qui apaise les tensions nées du combat sur le terrain avec une certaine quantité d'alcool et de jovialité, devient rare dans le rugby professionnel. Pourquoi ? Quand on sait où elle commence, mais jamais où elle finit, ce moment cathartique doit-il encore exister à l'heure des dérives festives qui tournent en agressions sexuelles ? La troisième mi-temps peut-elle continuer d'exister sans basculer du mauvais côté de la force ? Peut-elle retrouver sa fonction sociale d'origine ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Dominique Issartel et Jean-Christophe Collin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 19 mars 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt. De gauche à droite sur la photo : Christian Swierczinski, Jacques Crampagne, Daniel Dubois, et Antoine Savio. Photo prise le 7 mai 1967 après la victoire de Bègles face à Angoulême (9-3) en quart de finale du Championnat de France 1966-1967.

episode sybel imglogo play

26 - Bilan du 6 Nations

Les Bleus bouclent leur 6 Nations à un point d’une victoire face aux Gallois. Alors qu’on se demandait au début du mois de février si la cuillère de bois ne nous était pas destinée pour cette édition 2018, on dresse un bilan plus heureux. Une bonne défense et une forme de caractère se dessine malgré peu d’essais et un certain doute sur la qualité du jeu offensif. Côté joueurs, on balaie les tops et les flops : Bastareaud que l’on n’attendait pas à ce niveau à la fois sur le terrain et en dehors avec ses coéquipiers, Pelissié, le gros potentiel de Camara, Guirado, Grosso, Fall… On se souviendra aussi du management exemplaire de Brunel, qui a osé se passer des exclus d’Edimbourg. Enfin on se penche sur la tournée d’été du mois de juin en Nouvelle-Zélande. Sans les finalistes du Top 14 pour la tournée d’été, est-ce que l’équipe de France pourra assurer une tournée honorable face aux doubles champions du monde ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Laurent Campistron, Maxime Paulin et Renaud Bourel. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Sébastien Salis. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Enregistré le lundi 19 mars 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

25 - France is back

Après une victoire improbable face aux anglais, qui n’étaient certes pas au top de leur rugby, le XV de France savoure enfin une belle éclaircie dans son ciel noir. Qui pourrait ne pas durer éternellement, si l’on liste les chantiers encore en cours (touches, mêlées), et la difficulté toujours persistante à marquer des essais. Alors, a-t-on été digne du haut niveau ou a-t-on rendu nos adversaires mauvais ? Au moins la défense a tenu, la cohésion d’équipe aussi. D’ailleurs, ne tiendrait-on pas un XV de référence pour les prochains matchs ? Puisque les dernières victoires sont le fait de beaucoup d’hommes appelés par défaut sur le terrain, les bannis et blessés sont-ils indispensables aujourd’hui ? En tout cas il faudra faire sans eux pour le prochain objectif : battre le Pays de Galles, actuellement 2e du tournoi des 6 Nations, qui a montré des faiblesses face à l'Italie mais qui risque de mettre en danger la défense française. Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Arnaud Requenna et Jean-Christophe Colin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 12 mars 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

24 - Comment battre l'Angleterre

Il était une fois une époque où le match France - Angleterre était l'acmé du 6 Nations. Et pourtant, à quelques jours de la rencontre 2018, une victoire du XV de France relève presque de la science-fiction. Alors oui, stratégiquement, les écossais ont montré une voie. Mais au regard de notre capacité à rivaliser physiquement pendant 80 minutes, imiter l'Ecosse s'annonce difficile. Alors, comment battre les anglais ? Le Stade Français va-t-il descendre cette année ? Après leur défaite face à Oyonnax, et en l'absence de ventre mou dans le Top 14 cette saison, difficile de dire pendant quels matchs les parisiens pourront grappiller des points. A l'inverse, le Stade Toulousain accumule les bons résultats, annonce de bons recrutements pour l'année prochaine et retrouve le jeu qui fut le sien aux grands jours. En quelques mots : le "stade" est-il de retour ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Maxime Raulin et Jean-Christophe Collin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 05 mars 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

23 - Bastareaud, nouveau sauveur du XV

Enfin une victoire pour le XV de France. L'Italie, certes pas dans la meilleure version d'elle-même, s'est inclinée 34 - 17 au Vélodrome, offrant quelques points au capital confiance des Bleus. Suffisant pour battre l'Angleterre dans 15 jours ? Capitaine de circonstance en début de saison, leader par l’exemple sur le terrain, Mathieu Bastareaud revient en pleine forme et revient en grâce. Après avoir prouvé sa valeur et fait du bien à son équipe, à Marcoussis comme à Toulon, Bastareaud nouvelle version serait-il le dernier sauveur en date du XV ? Après le Racing ou le Stade français, la malédiction du champion touche Clermont qui encaisse sa 6e défaite d’affilé en Top 14 contre Oyonnax. Alors que le Brennus est définitivement loin du Michelin, on se penche sur les raisons des saisons post-sacres compliquées. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Aurélien Bouisset et Romain Bergogne. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 26 février 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

22 - Est-ce la pire des équipes de France ?

Les mots nous manquent pour parler du XV de France après le match face à l'Ecosse de ce week-end. Une défaite de plus, un deuxième match que l’on perd en étant en mesure de le gagner : les maux du rugby français seraient-ils trop profonds pour que la nomination de Brunel y change quoi que ce soit ? Malgré quelques fautes de goût et des imperfections, Teddy Thomas est au taquet, seul éclair d'espoir repéré sur le terrain ces dernières semaines. Il dégage une impression de vitesse et de fluidité, débloque les situations, bref, il est en pleine réussite. S'enthousiasme-t-on plus que de raison pour ce jeune joueur ? Huit matchs sans victoire, 10e nation au classement mondial... Clive Woodward aurait-t-il raison : est-ce la pire des équipes de France de l'histoire ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot, Aurélien Bouisset et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 12 février 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

21 - XV de France : en route vers la cuillère de bois ?

Chose impensable il y a tout juste deux semaines : l'équipe de France était en position de battre l'Irlande ce week-end, avant un drop assassin à la 82e minute. Et c'est toute la dynamique française dans le tournoi des 6 Nations qui se voit plombée par cette défaite. Alors, la France va-t-elle décrocher la cuillère de bois pour la première fois depuis 1957 ? Seule une victoire contre l'Italie permettrait d'éviter la dernière place. A moins de battre l'Ecosse le week-end prochain ? A 32 ans et après des performances honnêtes avec le LOU depuis le début de saison, Lionel Beauxis revient en équipe nationale au poste d'ouvreur après 6 ans sans être appelé. Aurait-il gagné en autorité et en assurance dans l'intervalle ? Quoi qu'il en soit, son retour en dit long sur le réservoir très faible de joueurs français à ce poste. Prochain adversaire pour le France, l'Ecosse. Après une rouste 34 - 7 contre les gallois à Cardiff, les "Blacks du Nord" font pâle figure et souffrent plus que jamais d'une première ligne décimée. Côté français, quelle est la stratégie à adopter pour ce match ? Quelle composition privilégier ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Laurent Campistron et Maxime Raulin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d'édition : Camille Regache. Enregistré le lundi 05 février 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

20 - XV de France : un changement de management peut-il suffire ?

Stratagèmes et petits arrangements dans les mêlées de Top 14 : on l'a encore observé ce week-end, les piliers sortent et entrent sur le terrain pour raisons de "coaching" et non pour raisons médicales. Comment ce contournement de la règle est devenu une habitude ? Comment limiter la triche ? L'équipe de France débute son tournoi des 6 Nations samedi face à l'Irlande, 3e nation mondiale. La nouvelle méthode de management Brunel - confiance et enthousiasme - sera-t-elle suffisante pour sortir un bon match ? On en profite pour étudier la composition de l'équipe. Animé par Chrystelle Bonnet avec Alexandre Bardot, Jean-Christophe Collin et Pierre-Michel Bonnot. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 29 janvier 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

19 - Pépites françaises : sitôt repérées, déjà grillées ?

Les quatre clubs français qualifiés pour les quarts de finale de la Champions Cup nous feraient-ils mentir depuis le début de ce podcast ? Le Top 14 est-il meilleur que ce que l'on croit ? La sélection de Matthieu Jalibert à l'ouverture du XV de France repose la question : mettons-nous trop vite les pépites françaises dans les pattes des internationaux expérimentés ? Comment mieux accompagner ces jeunes pour qu'ils deviennent de grands joueurs sans les griller ? Dernier sujet : Boudjellal et les Mormons, Lorenzetti et le ballet, Altrad... les présidents des clubs n'en font-ils pas trop ? Ont-ils pris la place des joueurs charismatiques sous les projecteurs ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Arnaud Requenna, Maxime Rolin et Alexandre Bardot. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 15 janvier 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

18 - Morgan Parra, sauveur du XV de France ?

Réclamé à corps et à cris, Parra devrait faire son retour en Equipe de France après deux ans d'absence, malgré des performances remarquées du côté de Clermont. Un retour indispensable ? Revoilà la moustache "brunelienne" à Marcoussis. Mais qui est vraiment Jacques Brunel, nouveau sélectionneur de l'équipe nationale ? Une chose est sûre, ce caméléon qui a pour habitude d'adapter son coaching au style de jeu des hommes qu'il entraine, devrait ramener sérénité et sourire au XV de France. On se penche aussi sur le paradoxe Montpellier, à la fois en tête du top 14, et quasiment éliminé de la Coupe d'Europe. La faute à un manque de rythme et de vitesse dans leur jeu ? Animé par Chrystelle Bonnet avec Aurélien Bouisset, Alexandre Bardot et Maxime Rolin L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 15 janvier 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

17 - KO d’Ezeala : quelles leçons en tirer ?

Lors de la rencontre Racing - Clermont, le jeune ailier de l'ASM Samuel Ezeala reste à terre après un contact avec Virimi Vakatawa, inconscient plus d'une minute sur le terrain, caché des regards par deux draps blancs. Dans le stade et parmi ses coéquipiers, c'est le choc. La scène soulève des questions éthiques : quelle responsabilité pour les entraineurs, qui alignent des jeunes espoirs trop tôt ? Comment retrouver un jeu moins violent et plus inventif ? A quand une prise de conscience globale du rugby français ? Et retour sur le contrat de 35 millions d'euros remporté par la société Altrad, qui devient sponsor du maillot du XV de France pour cinq ans. Sans surprise, puisqu'elle était la seule entreprise à répondre à l'appel d'offres. Animé par Chrystelle Bonnet avec Dominique Issartel, Aurélien Bouisset et Jean-Christophe Collin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 08 janvier 2018 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

16 - Les tops et les flops 2017

Retour sur un océan de défaites pour les Bleus, le casse-tête Novès et les affaires qui entourent la FFR, l'attribution de la Coupe du Monde 2023, la fusion Racing 92 - Stade Français et autres temps forts qui ont marqué cette année rugby 2017. Animé par Chrystelle Bonnet avec Clément Dossin, Renaud Bourel et Maxime Raulin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 18 décembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

15 - La Rochelle futur champion d'Europe ?

Un sans-faute pour les bizuths : après une victoire 49 - 29 face aux Wasps, les Rochelais régalent tout le monde en Champions Cup. Une belle prestation, et une démonstration du niveau d'exigence imposé par Patrice Collazo et de l'épanouissement d'individualités qui se bonifient dans ce collectif. Autant de bons ingrédients qui servent les ambitions de la Rochelle. Mais seront-ils suffisants pour aller chercher le titre ? Serge Simon a été mandaté par la FFR pour réaliser un audit sur l’Equipe de France, en interrogeant des joueurs cadres, des entraineurs du Top 14 qui ont des internationaux et les présidents de clubs concernés. Laporte est-il en train de recueillir au sein du rugby français des soutiens pour débarquer Novès ? A-t-on vraiment besoin de cet audit pour affirmer que le XV de France va mal ? Et on se demande pourquoi personne ne s'intéresse à la Challenge Cup. Animé par Chrystelle Bonnet avec Renaud Bourel, Alexandre Bardot et Arnaud Requena. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 11 décembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

14 - Affaire Laporte : et maintenant ?

Après trois mois d'enquête, la ministre des sports Laura Flessel a transmis le dossier Laporte - Altrad à un procureur. Le président de la FFR est soupçonné de favoritisme envers Mohed Altrad, président du club de Montpellier. Une décision courageuse quoique logique au regard des faits, mais au timing potentiellement dangereux pour Bernard Laporte juste après l'obtention de la Coupe du monde 2023, et en plein dossier Novès. On s'inquiète un peu pour Clermont qui affronte les Saracens le week-end prochain, avec beaucoup de blessés, un niveau de jeu bien bas depuis quelques matchs et des trous béants dans la défense. Mais on se réjouit pour le Castres Olympique qui a décoché une victoire importante le week-end dernier en extérieur à Toulouse. Castres qui bascule donc dans le positif avant sa double confrontation avec le Racing en Coupe d'Europe. Animé par Chrystelle Bonnet avec Laurent Campistron, Alexandre Bardot et Aurélien Bouisset. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 04 décembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

13 - Laporte doit-il virer Novès ?

Après un match nul 23 - 23 face au Japon dans un match révélateur de la morosité ambiante, la nervosité du jeu et les conditions physiques actuelles des joueurs, la tournée d'automne du XV de France se clôture sur une question : faut-il trouver un nouveau sélectionneur pour l'équipe nationale ? Le président de la FFR se donne 15 jours pour trancher. Mais qui peut faire mieux que Novès ? On en profite pour tirer le bilan au niveau des performances individuelles : quels sont les (rares) jeunes qui se sont distingués lors de la tournée ? Et pour se poser la question de l'influence de la tournée sur le Top 14 : quand la vitrine d'un sport ne fait plus rêver, comment remplir les stades et les clubs ? Est-ce que les piètres performances du XV de France vont pénaliser le Top 14 et l'engouement local ? Animé par Chrystelle Bonnet avecJean-Christophe Collin, Alexandre Bardot et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 27 novembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

12 - Novès est-il toujours l'homme de la situation ?

Faudrait-il renoncer à la Coupe du monde de 2019 pour mieux préparer celle de 2023 ? Faut-il sélectionner pour le Japon la jeune génération au détriment des trentenaires actuels comme Wesley Fofana ou Guilhem Guirado : au vu de la crise que traverse le XV de France, la question se pose et déchire la rédaction rugby de l'Equipe. Deux ans après son arrivée, Guy Novès se révèle incapable de faire gagner l'équipe de France en tant que sélectionneur. Même si Bernard Laporte répète qu'il n'est pas menacé, est-il encore l'homme de la situation ? Le prochain adversaire des Bleus sera le Japon. Alors même si la France refuse l'éventualité d'une défaite, comment construire la victoire face à une équipe qui a là une opportunité de frapper un grand coup, à deux ans de leur coupe du monde. Animé par Chrystelle Bonnet avec Renaud Bourel, Alexandre Bardot et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 20 novembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

11 - XV de France : la semaine de vérité

« New-Zealand by twenty ». La rencontre de samedi 11 novembre face aux All Blacks ne laisse rien présager de bon pour la suite de la tournée. En un an, des réflexes simples sont devenus compliqués pour le XV de France, qui n’a pas progressé en un an, et les erreurs de ses joueurs expérimentés trahissent un manque de repères. Vitesse, justesse des gestes, replacements, angles de course et décisions stratégiques : rien de très positif ou d’encourageant n’a été repéré dans le jeu, sauf de la part de quelques individualités comme Antoine Dupont et sa prestation XXL. Quel peut être l’apport de ce joueur d’instinct, comment le collectif peut réagir à ses choix et ses erreurs ? La semaine qui vient sera décisive, avec la seconde rencontre France - Nouvelle-Zélande, l’attribution de la Coupe du Monde 2023, et le deuxième match de la tournée contre les Springboks. Animé par Chrystelle Bonnet avec Jean-Christophe Collin, Alexandre Bardot et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 13 novembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

10 - Comment battre les All Blacks ?

Jalibert, Trussardi, Verdu, Boudehent : de jeunes joueurs inspirés se sont révélés le week-end dernier sur les terrains du Top 14. Les staffs sont-ils moins frileux ou les alignent-ils contraints et forcés par les blessures à répétition, les doublons et les quotas de JIFF ? La formation française sort-elle de ses années de défaillances ? Battre les blacks samedi 11 novembre, ne pas perdre la face : avec un effectif aussi jeune, le défi semble impossible à relever. D'autant plus qu'un second France - Nouvelle-Zélande, sans enjeu celui-ci, calé par la FFR est prévu 4 jours après. Avec des conséquences pour le reste de la tournée. Animé par Chrystelle Bonnet avec Fred Bernès, Alex Bardot et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 06 novembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

9 - Bizuths en Bleus, doublons internationaux et joueurs fidjiens

Aligner la bleusaille face à la meilleure équipe du monde, est-ce vraiment raisonnable ? Avec le turnover important des effectifs du XV de France, les All Blacks trouveront face à eux, jetées en pâture le 11 novembre, nos jeunes recrues nationales. Avec France - Nouvelle-Zélande, deux styles vont s'affronter : composition improvisée vs. succession millimétrée. Conséquence du calendrier, les clubs français se préparent à vivre plusieurs semaines sans leurs internationaux, avec pour certains deux joueurs d'un même poste comme à Clermont ou Toulon. Quelles conséquences pour le Top 14 ? Economiquement avantageux, qualités d'ailiers et effet de mode : pourquoi les joueurs fidjiens brillent dans le championnat français. Animé par Chrystelle Bonnet avec Aurélien Bouisset, Clément Dossin et Arnaud Requenna. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 30 octobre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

8 - Equipe de France : qui pour remplacer Camille Lopez ?

Le XV de France cherche son demi d’ouverture idéal pour les tests et la tournée d’automne, après la fracture ouverte de la malléole de Camille Lopez. La tâche est ardue, surtout quand le rugby français manque de candidats. Faut-il aller chercher un « vieux » ? Noves peut-il parier sur une charnière Trinh-Duc / Belleau sans froisser Toulon ? Ce qui soulève la question de la place des jeunes en équipe nationale. Lancer les nouveaux talents pour les former, quitte à les « griller », leur faire perdre leurs repères dans des matchs internationaux : la question est posée. Les All Blacks sont dans le creux de la vague, une opportunité pour les Bleus ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Pierre Michel Bonnot, Alexandre Bardot et Renaud Bourel. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 23 octobre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

7 - Comment ça joue en Coupe d'Europe, opération séduction des Bleus

Plus de rythme, un temps de jeu effectif plus long, un arbitrage moins tatillon et plus tourné vers l’attaque : la Coupe d’Europe change du train-train du Top 14. Cette année encore les équipes françaises sont attendues au tournant par leurs adversaires anglo-saxons. Les ex-finalistes ASM et Saracens se retrouvent dans la même poule. Retour sur les particularités de ce club londonien atypique, leur statut d’intouchables et leurs chances de décrocher une troisième année consécutive le titre européen. La ligne Laporte aura eu raison de celle de Novès, le XV de France aura bientôt plus de temps de rencontre avec le public, les médias et les partenaires. L’Equipe de France gagne-t-elle à s’ouvrir ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Dominique Issartel, Aurélien Bouisset et Clément Dossin. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 16 octobre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

6 - Lyon dans les pas de La Rochelle, à qui la coupe d'Europe, les Bleus

Lyon is the new La Rochelle ? Cette année, le leader surprise du championnat a un plus grand pouvoir d'attraction, grâce à un travail de fond et ce, malgré le manque de très grands joueurs. De quoi finir dans les six à la fin de la saison régulière ? A l'approche de la Coupe d'Europe, on discute des clubs français et de leurs chances dans leurs poules respectives, du retour des Bleus et du bilan des deux années Novès. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Frédéric Bernès, Aurélien Bouisset et Arnaud Requenna. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 09 octobre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

5 - Le rugby est-il devenu trop violent ?

Le rugby est plus que jamais un sport de combat, de contact et de collision. Les protocoles commotion sont ainsi de plus en plus nombreux et rythment désormais le Top 14. Alors à qui la faute ? Un manque de récupération des joueurs entre deux matchs ? Une mauvaise technique de plaquage ou de placement de tête ? Faut-il adapter le jeu pour plus de sécurité, et préserver la santé des joueurs ? Pour aller plus loin : https://www.lequipe.fr/explore/rugby-jeu-de-massacre/#BROWSER Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Renaud Bourel et Dominique Issartel. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le vendredi 22 septembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

4 - La France doit-elle vraiment organiser la coupe du monde 2023 ?

La France défend ce lundi sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde 2023. Un grand oral un peu déserté par les soutiens de poids, et dans une ambiance délétère à la Fédération française de rugby. Cette dernière a-t-elle ses chances face aux légitimes Irlandais (qui n'ont jamais organisé de Mondial) ou aux Sud-Africains ? Est-ce une opportunité historique pour relancer l'intérêt pour un sport en perte de vitesse ? Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Renaud Bourel et Dominique Issartel. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le vendredi 22 septembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

3 - Brive à la mine, Montpellier au galop, les blacks injouables ?

Retour sur les matchs à suivre conseillés la semaine dernière, et un quelques commentaires sur l'incroyable match des All Blacks face aux Springboks. Avec en prime, un débat : s'il y a trop d'essais, n'est-ce pas mauvais signe ? Clermont-Brive : un début de saison catastrophique avec 0 points, qui manifestement ne s'est pas amélioré avec une nouvelle déroute ce week-end. Montpellier - Toulon : départ canon de Montpellier, autre prétendant à la phase finale. Même départ que Toulouse en 2005-2006, 4 victoires et 3 bonus offensifs. Stade Toulousain-Stade Français : il n’y a pas eu photo, même si on doit quandd même ne pas crier trop tôt au retour du grand stade toulousain devant la faiblesse de l’adversaire. Les all blacks ont-ils tué le game, avec un effrayant 57-0. Et pour finir, les matchs à suivre du week-end. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Arnaud Requenna, Pierre-Michel Bonnot, Maxime Raulin L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 18 septembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

2 - Montpellier enchaîne, La Rochelle enfonce

Clermont sombre à La Rochelle : théorie du “jour sans” ou naufrage ? Manque d’appétit ou syndrome du champion? Les Clermontois auront l’occasion lors de la prochaine journée face à Brive de retrouver leurs esprits. Retour également sur Montpellier-Toulon. Les pronostics de la rédaction pour la nuit du rugby, organisée par la LNR le 18 septembre prochain. Et les matchs à suivre du week-end. Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Aurélien Bouisset, Maxime Raulin L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 11 septembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.

episode sybel imglogo play

1 - Laporte affaibli - Préparation physique - Les jeunes du Top14 - Du beau jeu ?

Bernard Laporte a déjà réagi aux accusations de favoritisme le mettant en cause en regrettant le contrat qui le lie à Mohed Altrad. Cela suffira t'il ? - Les internationaux français ont subi un entraînement spécifique cet été, sans toucher un ballon. - Le point sur les jeunes du Top14 - Peut-on croire au retour du beau jeu dans le Top 14, grâce à un nouveau type d'entraîneurs ? LE MATCH A SUIVRE : - Clément Dossin : Castres-Montpellier - Aurélien Bouisset : La Rochelle-Clermont - Laurent Campistron : Oyonnax - Agen Animé par Chrystelle Bonnet, avec Clément Dossin, Laurent Campistron et Aurélien Bouisset. L'Equipe Rugby Podcast est un programme de L'Equipe. Production exécutive et moyens techniques : Binge Audio. Production : Joël Ronez. Réalisation : Camille Regache. Enregistré le lundi 04 septembre 2017 à L'Equipe, 92100 Boulogne-Billancourt.