Podcast| LE POUVOIR A-T-IL UN SEXE ? | Sybel

share sybel series logo

Partager

De l'antiquité jusqu'à aujourd'hui, nous nous demanderons si le pouvoir peut être exercé par
une femme, ou si ce dernier est par essence masculin.

Nous questionnerons l’affirmation de Henry Kissinger, conseiller de Richard Nixon, selon

lequel «le pou
...voir plus

Production :
DIANE DUCRET

episode sybel imglogo play

5 - Quand le sexe féminin prend le pouvoir

Longtemps en effet, le politique était avant tout un chef de guerre, laquelle était interdite aux femmes. Mais certaines femmes ont endossé le rôle de chef de guerre, sans renoncer à leur féminité. Catherine de Russie ou la Reine Victoria. Avaient-elle un rapport au pouvoir différent ? Ces deux femmes ont-elles exercé le pouvoir de la même manière ou y avait-il une culture nationale ? Plusieurs femmes, également, ont cassé les codes et ont pris le parti d’utiliser leur sexe comme arme politique.   Mais les femmes sont-elles mieux loties lorsqu’une femme accède au pouvoir ? La femme est-elle un loup pour la femme ? Rien n’est moins sûr !  

episode sybel imglogo play

4 - La naissance du pouvoir

Si certains pensent que le pouvoir est une affaire d’hommes, on s’étonne que le contrôle du sexe féminin, de son pouvoir de reproduction ou de son plaisir, soit, tous régimes confondus, une des obsessions des politiques.  L’interdiction faite aux femmes de maitriser l’art de l’accouchement jusqu’au XVIème siècle, l’interdiction faites aux femmes de pratiquer la masturbation, au XVIIIème siècle, les politiques natalistes et celles de l’enfant unique, la question de l’avortement depuis la Rome antique jusqu’à la ‘war on women’ lancée par des sénateurs américains durant la dernière mandature.  

episode sybel imglogo play

3 - Le pharaon était une femme

La Pharaonne Hatshepsout, l'une des plus célèbres reines d'Egypte avec un long règne prospère de 22 ans entre -1490 et 1460 avant notre ère, passionne les historiens avec son identité androgyne, se montrant tantôt masculine, tantôt féminine et portant la barbe. Cléopâtre, au contraire, joue la carte de la féminité. Laquelle laissera son empreinte comme dirigeante ? Les femmes pour accéder au pouvoir doivent se masculiniser, effacer la dimension sexuelle de leur être : couper les cheveux, coupe rigide, sans taille, Tatcher, Merkel, H. Clinton. 

episode sybel imglogo play

2 - Le dictateur, comble de l'HOMO VIRILIS

La séduction du dictateur : il travaille son image, sa virilité est son bien le plus précieux. Pour l’attaquer, on l’affuble d’impotence ou de difformité sous la ceinture. Hitler, Mao ou Franco furent accusés de monorchisme, de n’avoir qu’un seul testicule. Anecdote graveleuse ? Rien n’est moins vrai, ces accusations révèlent les liens étroits entre pouvoir et sexe.  D’ailleurs, les programmes des dictateurs mettent en avant les « hommes nouveaux », les valeurs viriles et sportives en assignant des rôles définis aux sexes.  Le dictateur, meilleur allié des femmes ? Etonnamment, puisqu’il a besoin des femmes pour établir son pouvoir total, le dictateur leur octroie souvent des droits. Droit de vote pour Mussolini et Saddam Hussein, droit à l’avortement pour Lénine ou accouchement sans douleur, tandis que la chrétienté et le Vatican le refusaient ailleurs en Europe. D’ailleurs, le communisme, proposait l’utopie d’un pouvoir sans sexe. Une égalité parfaite entre les sexes pour les ‘travailleurs’.  

episode sybel imglogo play

1 - La politique, masculin ou féminin ?

La réponse semble, de prime abord, évidente à tous. Le pouvoir tel que nous le connaissons en occident, a été jusqu’à l’aube du XXème siècle, l’affaire exclusive des hommes. Le pouvoir en occident a un sexe, celui des hommes.  Mais le pouvoir est-il intrinsèquement masculin, est-il par essence genré, ou met-il en exergue des qualités non genrées, comme le courage, la témérité qui appartient également aux femmes ? Le leader charismatique théorisé par Max Weber peut-il être une femme ? Nous interrogerons les associations établies entre la nature et les femmes, et la culture et les hommes : la femme est-elle à l’homme ce que la nature est à la culture ?