Podcast| Roustan Foot | Sybel

share sybel series logo

Partager

Roustan Foot vous parle donc de foot, celui d'aujourd'hui, d'hier, ou de demain..Des versions courtes, d'autres longues, il y en aura pour tous les goûts.. Bref de l'humeur, de l'actu, de l'histoire (et des histoires..), et des sentiments.. Un peu d'...voir plus

episode sybel imglogo play

112 - Lyon prout prout ?

Il fut un temps où l’OL dominait le foot français, et rivalisait plus que bien avec les cracks européens (dans l’épreuve Reine alors nettement moins concurrentielle certes..).. et puis le paysage du football a changé.. mais même si alors, et on peut très bien le comprendre (face à une « artillerie » si lourde hein..), la fameuse « institution » a alors été sur les terrains moins performante, on ne remettait jamais en cause le sérieux/professionnalisme de la gestion/vision de ce club, illustré principalement (pour ne pas dire uniquement..) par son Big Boss JMA.. et puis.. et puis patatras.. depuis ces dernières saisons on sentait bien comme un léger flottement au niveau déclarations et management de l’omniprésent et si vaillant Président.. et le papier/l’enquête dans l’Équipe du 10 mai dernier, qui nous explique de l’intérieur le pourquoi de la longue descente aux « enfers » de cette saison, est édifiant .. on est loin du petit prout prout de Marcelo (sur lequel ici on ne revient quasiment pas d’ailleurs..) qui a tant fait parler.. c’est parfois à tomber de la chaise, à l’occasion on peu même en rire ou limite en pleurer etc, mais ça montre aussi par certains côtés, enfin parfois,  l’insoutenable légèreté du foot (et de l’être aussi.. chère à Milan K..que de soirées pasta..)..

episode sybel imglogo play

111 - RASSEMBLER..

Si on met bout à bout tous les problèmes du foot français cette saison par rapport à toutes les familles du football - étroitement liées comme on le sait d’une manière ou d’une autre.. -, c’est à dire supporters- entraineurs-joueurs-arbitres-dirigeants on flirte (enfin au moins pour la relation entre certaines d’entre elles..) avec un véritable désastre.. certes il y a toujours eu des frictions et autres tensions entre ces familles.. certes, la folie de l’économie de ce sport ajoutée au vide de repères et d’éthique que délivre la société, font que ces problèmes vont crescendo depuis bon nombre d’années.. il n’empêche que la dernière vague (celle de la saison actuelle donc..) semble avoir - et je le dis sans être maoïste hihi.. n’est pas Paul Breitner qui veut..- fait un grand bond en avant alors que pendant ce temps nos dirigeants, assis sur ce baril de poudre, n’offrent guère de perspectives, même embryonnaires, de solutions pour réduire les problèmes.. en donnant suite à une réflexion lancée lors du dernier « Good Morning Roustanie.. » (une des rubriques de l’application « La Roustanie », disponible ici : laroustanie.com) je vous propose (leur propose même !! ils n’ont qu’à se servir, c’est gratuit .. et c’est fait pour ça d’ailleurs..) une possibilité de réduire une fracture avant qu’elle ne soit définitivement consommée.. Bonne écoute les Braves, et ceux habitant déjà en Roustanie n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires à ce sujet puisque dans ce pays/cette appli nous pouvons avoir un lien plus ou moins direct.. Bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

110 - Les yeux bandés..

.. il s’en est passé des choses en football ces derniers temps (et avec l’application de la Roustanie - quel beau pays en perspective.. - le 11 avril prochain je vous dis pas ..), boudiouuuuu.. avec sans doute en guise de cerise sur le gâteau, tout au moins d'un point de vue émotionnel, au moment où j’écris ces lignes (il est précisément 1h09 du matin dans la nuit du 29 au 30 mars..) les barrages de qualification pour la CDM, et en particulier ceux de la zone Afrique, avec notamment cet incroyable dénouement entre l’Algérie et le Cameroun.. pour tout vous dire je n’en reviens toujours pas.. mais comme j’ai enregistré ce podcast 77 Nonies dans l’après-midi, et que je ne suis pas encore devin, nous n’allons pas en parler ici.. non, aujourd’hui je vais revenir sur quelque chose de très récent certes mais qui n’a pas spécialement remué/bouleversé la planète foot.. personnellement j’ai trouvé cependant cela très important, car, au-delà d’être assez rare au niveau de la démarche, le discours de la personne dont nous allons parler me semble fondamental.. cet homme, passionné comme nous tous par ce sport (qu’il a d’ailleurs pratiqué avec un certain succès au plus haut niveau..), et se trouvant à un poste envié par beaucoup, va pourtant choisir de partir s’isoler dans une sorte de désert footballistique, ce que je trouve vraiment dommage, même si en avoir ras le bol de toutes les règles un peu truquées du jeu qu’on veut te faire jouer, et tout cela les yeux bandés, peut se comprendre aussi.. Bonne écoute à tous les Braves !! futurs roustaniens ou pas.. enfin surtout les futurs roustaniens hihihi..

episode sybel imglogo play

109 - Le PSG « post-traumatique.. »

On a le sentiment d’avoir souvent vu le film de mercredi dernier avec le PSG non ? .. c’est-à-dire une équipe qui semble maîtriser son sujet (bon ici c’était sur 3 mi-temps alors que d’habitude ce serait plutôt sur 2.. les 2 premières d’une double confrontation donc..) et qui tout d’un coup s’écroule.. contre un Real Madrid, sans doute globalement inférieur, l’égalisation à 1 partout de Benzema a tout fait basculer, et cela à un point qui en a manifestement, et curieusement, surpris beaucoup (supporters comme journalistes et experts, etc.. pompon des pompons, également du côté du PSG pour certains..) .. et c’est ce qui m’étonne le plus peut-être finalement.. alors qu’on nous a si souvent projeté ce film « d’horreur », et pas seulement au Nou Camp contre le Barça et au Parc contre Manchester United, les gens dans leur majorité se font encore avoir, s’acharnant alors sur les joueurs semble-t-il (sur la direction du club aussi j’imagine mais ça ce n’est pas nouveau - et c’est vrai qu’il y a de quoi dire ok ok.. -, sauf que ce n’est pas le moment je trouve.. puisque concernant les lacunes de sa politique sportive, tout a été analysé depuis fort longtemps..), joueurs qui deviennent alors des pestiférés, des moins que rien, ce qui me paraît pour le moins excessif.. au-delà d’être faux.. dommage car pour ceux qui, à mon humble avis, n’ont toujours rien compris au film, c’était sans doute l’occasion d’essayer de creuser un peu la réflexion afin de saisir le pourquoi de ces strictement semblables scénarios, au lieu de partir dans des conclusions hâtives et pour le moins simplistes.. et parfois même à l’occasion rageuses et vulgaires à ce qu’il parait.. Bonne écoute à tous les Braves en attendant la Roustanie hihihi..

episode sybel imglogo play

108 - Messi, a rock’n’roll suicide ?

.. notez bien le point d’interrogation, car les dés ne sont pas encore définitivement jetés.. après tout  le « money time » est enclenché depuis peu, et si l’obstacle Real est maîtrisé prochainement à Madrid, il va forcément un peu durer.. un peu ? beaucoup ? who knows ? Joe j’imagine, mais pour les autres.. donc restons prudents, et, tapis dans l’ombre, espérons.. peut-être qu’au bout du compte notre Ziggy reprendra de belles couleurs, et ne sera pas victime de son talon d’achille en bon cancer qu’il est.. il n’empêche, au moment où l’on se parle, et ce en dépit de quelques éclaircies récentes, il y a bien lieu après tout ce temps de s’inquiéter de la fin de cette histoire.. qui fait peine pour certains (j’en fait partie..), et qui curieusement en amuse d’autres (ce qui au-delà d’un côté assez irrespectueux me paraît pour le moins malsain, mais bon..).. enfin quoi qu’il en advienne, ça reste curieusement très beau - car quelque part si touchant.. - , et pour un certain nombre de raisons qui sont données dans ce podcast 77 septies, ça le demeurera.. qu’il y ait donc au bout du compte un rock’n’roll suicide.. ou pas..

episode sybel imglogo play

107 - Le Roi Lion..

.. y’a des lions agressifs et d’autres plus accueillants.. y’a des attaquants tu ne les vois pas, et puis parfois ils deviennent « Panthère ».. y’a des scorpions et même des requins bleus, incroyable non ? y’a des TAB bien cruels qui peuvent te hanter jusqu’à la fin de ta vie, on pourrait trouver LA solution (mais purée je l’avais trouvée dans un podcast héhé, et merci à un Brave qui a une bonne mémoire ) qui nous permettrait en plus d’avoir des prolongations de haute voltige, ce qui se fait bien rare de nos jours vous avez remarqué ?, mais les gens ont besoin de sentir le goût du sang.. y’a un gars qui tous les samedis va danser à Pigalle mais qui rêve de bain de minuit, à poil sous la lune.. et puis dans ce podcast il y a aussi je trouve une interview très intéressante d’un sorcier (non ce n’est pas Piment..) qui nous en dit beaucoup sur une compétition dont la dernière édition a été assez décriée alors que finalement.. et puis il y a un Lion qui devint Roi après avoir avouons-le frôlé la cata.. mais ouf, l’histoire finit bien.. 

episode sybel imglogo play

106 - Le grand tournant..

.. c'est terrible les enfants, et comme dirait le regretté Roger Gicquel (célèbre présentateur du 20 heures de TF1 dans les années 70..) : « La France a peur.. ».. forcément puisque c’est le grand tournant.. et ce grand tournant si tu le rates tu fais du coup la terrible passe de 3 qui aurait eu alors des conséquences terribles, brrrr.. car soyons-en sûrs, c’est alors une génération, qui à défaut d’être réellement sacrifiée - car elle était jeune tout de même.. - , l’aurait payé au prix fort, et par ricochet également tout le football d’un pays qui n’était alors qu’un vulgaire pion sur l’échiquier mondial du foot.. il faut l’avoir vécu les enfants ce soir, pluvieux sur la fin, de novembre.. inoubliable.. inoubliable car exceptionnel.. « Le port de l’angoisse », mais de cette angoisse qui te donne le sentiment de vivre, de vivre le moment pleinement/intensément.. oui, un moment d’exception, définitivement !!! .. et j’ai eu le privilège de l’accompagner des tribunes, et vous chers Braves vous allez avoir le luxe de le revisiter dans ce podcast par l’intermédiaire de 2 cracks qui se trouvaient ce soir là sur la pelouse.. le grand tournant, ce n’est pas rien houlala, j’en tremble encore..

episode sybel imglogo play

105 - A Football with no name..

.. comme un cheval bien connu (A horse with no name..), ou des rues qui le sont tout autant n’est-ce pas (Where the streets have no name..).. bon j’aurais aimé terminer l’année avec un podcast positif, et un football qui illumine le rectangle vert de nos nuits blanches.. mais avec ce qui s’est encore passé niveau tribunes en Coupe de France, ben c’était un peu difficile je l’avoue.. pour ceux qui minimisaient encore les choses alors que nous sommes plus que jamais « Close to the Edge » hein, j’espère que la nuit des longs couteaux de Charlety (bon on parlera plus à propos de ces demeurés, cagoulés ou pas, de nunchaku, barres de fer, chaînes de vélo, ou ceintures..) fera cette fois office d’électrochoc car la réunion des grands de ce monde il y a peu, et ce qui en déboucha, me sembla un peu léger pour tout dire.. maintenant évacuer les extrémistes de tous bords (mais commençons par là évidemment..) ne suffira pas forcément à régler tous les problèmes car il y a un autre mal qui touche ce sport, qui l’a toujours touché d’ailleurs, mais disons que vaille que vaille on arrivait à une époque à canaliser cette violence, à la contrer avec plus ou moins de réussite, alors qu’aujourd’hui, la société faisant, il va falloir faire en sorte de régler le problème à la source.. car ce mal est bien ancré, il est pervers, pernicieux, et d’autant plus déroutant qu’il est finalement en chacun de nous, mais à des degrés divers évidemment.. du coup si comme dit la chanson de U2 nous ne voulons pas que notre amour pour ce sport ne se rouille inexorablement, battu et secoué qu’il est par le vent, et piétiné dans la poussière par le mal dont je vous parle, il est plus que temps de dévier notre route de ce chemin mortifère vers cette plaine désertique, là où le football, comme les rues, n’a pas de nom.. Bonnes et joyeuses fêtes à toutes les Bravettes et tous les Braves !!   

episode sybel imglogo play

104 - Ballon d’Or, le scandale Messi ?

.. décidément plus le prix le plus prestigieux d’un point de vue individuel en matière de football avance dans le temps, plus les résultats semblent matière à débats.. mais des débats au vitriol et le plus souvent « destructeurs » on dira (signe des temps.. finalement..).. Que le Ballon d’Or pour un aficionado suscite un intérêt certain pourquoi pas, mais de là à s’en rendre malade (et c’était vraiment le cas pour certains croyez-moi..), il y a vraiment quelque chose qui m’échappe.. Avec la victoire finale de Messi sur Lewandowski j’ai lu et entendu de ces choses - et même pour le prix du meilleur gardien entre Donnarumma et Mendy, c’est vous dire.. - , boudiouuuuu un délire permanent.. ah pour le coup tout le monde y est allé de son petit refrain (ça piaille, ça pleurniche, ça s’insurge et tout le tralala..), mais un refrain, je le répète, le plus souvent teinté, à des degrés divers, de rancoeur.. la honte, le football sali, l’injustice du siècle, que dis-je, l’affaire du siècle !! et, plus étonnant me semble-t-il, les commentaires de bien des journalistes, ou de personnes dites « expertes », auront été finalement de la même veine, et avec des excès similaires.. Assez curieux également, et en particulier pour les derniers cités (journalistes/experts donc..), le manque de connaissance des critères liés à ce prix et, bien pire, les incroyables lacunes concernant la grande histoire de ce trophée.. qui ne date pourtant pas d’hier, il s’agissait quand même de la 65ème édition.. mais pour certains on avait vraiment l’impression que nous n’en étions qu’à la première tant des choses pourtant évidentes, puisque X fois répétées dans le passé, leur paraissaient visiblement totalement étrangères.. je vous le répète, avec ce Ballon d’Or on a vraiment nagé dans le délire le plus total et à l’écoute de ce podcast 77 Ter vous allez, enfin je l’espère, mieux comprendre pourquoi il me semble que ce n’est pas la soirée et les résultats qui en découlèrent qui auront été pour moi une « mascarade » (ce mot a souvent été employé..), mais plutôt les commentaires et autres grandes analyses qui s’en suivirent en majorité.. Bonne écoute à tous les Braves ..

episode sybel imglogo play

103 - Au bord du gouffre..

.. Close to the edge, au bord du vide, au bord du gouffre.. au fond près d’un fleuve (down by the river..).. Fantastique disque du célèbre groupe britannique « Yes », avec la chanson du même nom - Close to the edge donc.. - d’une durée de 18 minutes (et ouais ça rigole pas..), tout au long de laquelle entre Get up et Get down nous allons essayer de donner les clefs aux aveugles et autres aficionados dont les neurones semblent en ce début de saison de plus en plus sérieusement touchés en certaines occasions.. comme « l’homme aux communiqués » reste fébrilement réfugié dans sa tanière, comme nous semblons en la circonstance/sur le sujet naviguer à vue, sans gouvernail, sans boussole, et sans capitaine donc.. et sans réelle volonté aussi semble-t-il de prendre le taureau de la connerie humaine par les cornes.. ben nous allons revenir près d’un demi-siècle en arrière, et en pleine période psychédélique nous imprégner de « cette sorcière desséchée.. », de « cette goutte de rosée pouvant nous exalter comme la musique du soleil.. », de « cette dame vêtue de dentelle au regard si triste » etc.. et « en crucifiant notre haine.. », sans oublier que « c’est l’espace entre le point de mire qui s’élève vers la connaissance de l’amour.. », nous allons faire en sorte « de découvrir le nom du maître.. » et ainsi peut-être « découvrir les saisons de l’humanité.. ».. alors que moi je me retrouve de mon côté avec des templiers barbares au cul, et ma mère qui me hurle constamment que le repas est prêt.. mon Dieu quelle vie !!! Bonne écoute à tous les Braves ..  

episode sybel imglogo play

102 - Tant de choses à vous dire..

.. et puis patatras, le requin-taureau.. bref j’ai bossé et imaginé plein de trucs pour rien, enfin pas pour maintenant on dira, car ça servira sans doute à l’occasion.. du coup le Podcast est un peu moins long que d’habitude, et le texte de présentation aussi mais ça c’est pour une autre raison, je meurs de faim, une faim de loup !! Houuuuuuu.. ça sera pas des pastas pour le coup - souvent de circonstance dans les podcasts hihi.. - mais une salade de pommes de terre dont j’ai le secret.. avec œufs mollets, thon, tomates, oignons, et olives noires.. et une vinaigrette qui « tue sa mère ».. assez basique je l’avoue expliqué comme ça, mais j’adore.. « Je viens du Sud, et par tous les chemins j’y reviens.. ».. bon j’vous laisse, suis affamé, bonne écoute à tous.. PS : au fait Bravettes et Braves, je vous demande un truc en début de podcast, alors merci d’avance d’être bien attentifs.. et je l’espère réactifs !! surtout que c’est pas la mort du petit cheval non plus hein..

episode sybel imglogo play

101 - Europe, c’est la même chanson..

.. mais la différence c’est que toi etc.. vous connaissez la chanson je suppose.. oui mais la vraie, elle vous dit quelque chose ? Bah peu importe après tout, mais vous ratez quelque chose de grandiose cela étant.. ah au fait, que j’vous dise, ce podcast 76 - le quinzième quand même hihi.. - sera le dernier, mais ouiiiiii, tout arrive !!! et vous connaîtrez du coup le grand secret.. celui que me donnait il y a quelques décennies le grand et illustre Wayne Gretzky (quel souvenir !! ) du côté de L.A ( I Love L.A, we love it !!).. grand Dieu que de soirées Pasta avec Randy.. petit détail cependant, ce ne sera pas ici le même secret vous le constaterez, mais on ne parle pas de la même chose faut dire haha.. bon y’a pas mal de musique dans cette heure 37 (et 47 secondes histoire d’être précis..), un peu de philosophie, de la sagesse et de la folie (ça peut souvent être relié contrairement à ce que l’on peut imaginer..), de l’humeur, des souvenirs, des idées/suggestions, de l’anecdote, de l’Histoire - avec un grand H donc.. - , les loups, l’éléphant (Colonel Athi of course..), les putois qui hurlent, le Général, et du foot, du foot, et encore du foot.. bref c’est un podcast Roustan Foot quoi.. bonne écoute à tous, et prenez soin de vous.. et des autres aussi hein..  

episode sybel imglogo play

100 - Nice-OM, c’est compliqué.. (+ tic-tac..)

.. enfin ça le sera, et forcément ça va hurler d’un côté comme de l’autre comme des putois.. les premiers responsables comme toujours sont passés depuis longtemps entre les mailles du filet, les Docteurs et les Misters, et au milieu coule une Rivère... ce que j’attends maintenant c’est la suite, pas nécessairement les sanctions mais les actions à mettre en place pour faire en sorte que les excès dont on parle (et qui étaient mas o menos considérés comme acquis.. finalement..) ne se produisent plus ou presque.. pour le reste ce mercato, incroyable par certains côtés, est enfin terminé et je ne suis pas mécontent pour tout dire qu’on mette un peu en veilleuse les fameux tic-tac.. et puis, bien plus important si mes comptes sont exacts (et ils le sont !!), ce podcast est dans un sens historique hihi comme je vous l’explique d’entrée de jeu, et ça oui ce n’est pas rien.. Allez bonne écoute à toutes les Bravettes et tous les Braves..  

episode sybel imglogo play

99 - Messi c’est cadeau, mais..

... car il y a toujours un « mais » (et même plusieurs d’ailleurs pour le coup ici..) de nos jours dans nos sociétés, un « mais » qui nous empêche souvent de pleinement apprécier, pour ne pas dire au final si souvent rejeter.. certaines fois et dans le cas qui nous intéresse ici je peux le comprendre, mais pour d’autres raisons évoquées permettez-moi de mettre un gros bémol.. pour tout dire ce qui me gêne dans bien des « mais », je parle en général, dans bien des situations quoi, c’est ce côté pavlovien qui nous pousse désormais à ne voir que la grisaille et jamais, ou si rarement, les belles couleurs qui peuvent aussi se trouver dans le secteur.. car ici c’est quand même le plus grand joueur du monde actuel qui arrive en L1.. alors ok l’argentin n’est plus au sommet de son art/talent mais ça reste quand même 1 miracle de le retrouver chez nous car d’autres poids lourds de championnats majeurs pouvaient par rapport aux chiffres avancés largement se positionner.. alors ok il y a des « mais » qui.. qui se tiennent/justifient on dira, mais pour bien d’autres il me semble qu’ils sont surtout liés à un - mauvais - réflexe profondément ancré en nous malheureusement aujourd’hui.. et qui s’explique - ce réflexe.. - assez facilement me semble-t-il.. attention à ne pas en être esclave (car à l’arrivée il nous procure un mal dangereux puisque se situant alors au détriment de certains de nos besoins vitaux, mais oui mais oui..) tout en gardant cependant, là je suis d’accord, notre esprit de révolte.. d’autant plus que même s’il y a dans ce « dossier » certaines sommes conséquentes d’argent en jeu (ben ouais c’est le foot et la société d’aujourd’hui, ça ne vous a pas échappé je suppose..) je demeure persuadé que pour X raisons Messi à ce prix là c’est « cadeau ».. même si on parle d’un « cadeau » que tout le monde ne pouvait pas s’offrir je vous l’accorde (certains oui j’insiste..).. mais là encore on a rien inventé et pour le coup ça ne date pas d’hier et au passage ça ne se limite pas au football hein.. bref bonne écoute à tous les Braves..    

episode sybel imglogo play

98 - J’aurais voulu vous parler de...

... seulement « je n’aurai pas le temps, pas le temps.. de visiter, toute l’immensité, d’un si grand univers etc.. » .. vous connaissez la chanson j’imagine (que de soirées Pasta avec Michel F..).. ou pas.. ben oui, l’Euro, avec sa « Famous final scene.. » (boudiouuuuu les soirées Pasta avec Bob S..), Roberto.. Gareth Roi des TAB (et de Bayonne, et des couillons..), et puis le reste de la compétition, et puis la France, et puis Deschamps.. et puis l’impayable Père Noël (notez bien que c’est sa femme, la mère Noël donc, qui a perdu son chat.. lequel ? celui de DD pardi !! c’était une chatte en fait, et le Père Lustucru cette fois d’y faire n’a rien pu.. c’est la vie des hommes, la vie du foot.. où l’on se retrouve parfois dans le rôle du cocu..) qui nous fait un tour de passe-passe de haute voltige digne de Garcimore.. sauf qu’ici même Denise (roooh les soirées Pasta avec Denise F..) aurait compris le truc.. c’est beaucoup tout ça hein, et il est évident que « je n’aurai pas le temps, pas le temps.. même en courant.. même en chantant.. même en 100 ans.. etc.. » Raaaah et si on y ajoute la Copa America, et puis cet incroyable Messi qui a de par son immense talent (sauf en finale, mais bon qu’importe le champagne pourvu qu’on ait la Coupe.. qui ici n’était pas un flacon pour le coup, pute borgne vous avez vu la taille de l’engin..) et cette fois son caractère de leader, a enfin gagné un titre majeur (je mets de côté la médaille dorée des JO..) avec l’Argentine.. ah non, « je n’aurai pas le temps..de tout faire.. », et ce d’autant plus que je vais commencer par une anecdote qui va bien me prendre une vingtaine de minutes hahaha.. Allez, bonne écoute à tous les Braves ..

episode sybel imglogo play

97 - C’était un 22 juin..

.. il faisait chaud et l’herbe semblait belle et moelleuse bien qu’un peu haute sans doute.. c’était un 22 juin, et il gambadait, il survolait, aérien un poil martien dans cette soucoupe volante géante qui à chacune de ses accélérations de bonheur et parfois de stupéfaction bruissait.. de côtoyer à ce point l’excellence et les étoiles il en devint l’ultime, car si folle et si brillante.. alors oui bien sûr l’Euro, oui évidemment la Copa America et son fils spirituel, mais il y a ce 22 juin, miracle de ce sport et de la vie, miracle de nos yeux ébahis, miracle des loups, qu’ils soient des Carpates ou de Paris, enfin ceux qui jadis y entrèrent comme le chantait si bien Reggiani.. c'était un 22 juin, il y a 35 ans, j’y étais, et de plein fouet, comme mes 100-110.000 voisins d’alors, cet instant m’a violemment pénétré, intensément pris.. mais c’est bien après, que plus mûr et plus vertébré à n’en point douter, j’ai mieux compris.. et qu’aujourd’hui, profitant de cette symbolique date je voulais encore un peu vous parler de lui, et discrètement lui dire.. merci..

episode sybel imglogo play

96 - PSG, EDF, la tentation ZZ..

.. Zidane est sur le marché du travail, et il veut rebondir rapidement.. le problème c’est que compte tenu de son statut, et de son légitime intérêt à entraîner de grands joueurs, il n’a pas vraiment l’embarras du choix.. et ce d’autant plus que les clubs au bon profil, finalement assez rares, ont déjà pour leur grande majorité trouvé (depuis longtemps ou tout récemment suivant les cas..) leur mâle nécessaire.. il était dans l’air du temps que ZZ, très déçu par sa direction pour des raisons diverses, allait demander le divorce une deuxième fois, et du coup bon nombre de spécialistes l’envoyaient déjà à la Juventus puisqu’il semblait également écrit que le beau Pirlo n’échapperait pas à une crise de couple fatale avec la Vieille Dame.. mais cette dernière ayant finalement eu un retour de flamme pour l’élégant Allegri, l’un de ses récents amants, voilà que notre playboy français se retrouve sans la moindre partenaire.. l’histoire d’amour avec la Marianne (Dieu !! mais que Marianne était jolie, quand elle descendait les rues de Paris etc..) au bonnet phrygien lui semble certes promise mais le timing est loin d’être évident, alors.. alors Paris, c’est une blonde, qui plaît à tout le moooonde (le nez retroussé, l’air moqueur, les yeux toujours rieurs etc..), et qui, en l’occurrence, possède sans doute les atouts capables de le faire fléchir.. surtout que vous pouvez compter sur elle pour lui jouer le grand jeu et frétiller du cucul en mettant en avant ses atouts majeurs.. et comme notre Zizou national aurait également beaucoup à y gagner.. il est vrai que pour sensiblement tout le monde ce mariage aurait encore semblé encore impossible il y a peu, mais.. mais impossible n’est pas football n’est-ce pas, le récent retour de Benzema en EDF (ça valait pourtant une sacrée cote ça hein..) en étant encore la preuve la plus éclatante.. alors grattons un peu..

episode sybel imglogo play

95 - Évitons la mise à mort !!

.. ou au pire atténuons la on va dire.. en mettant un peu mieux aussi en perspective des performances somme toute bien souvent significatives, qui, sous le couvert du sacro-saint résultat, perdent toute forme de saveur.. tout au moins en apparence.. et pour tout vous dire ça m’agace sérieusement.. y’a des discours réducteurs par rapport aux résultats (tant de la part des médias, des supporters, des aficionados.. et forcément pris dans la vague des dirigeants...), vraiment j’en ai ma claque parfois, et de nos jours en matière de football ça devient de plus en plus ridicule et grotesque.. alors les neurones ont travaillé, se sont agités, entrechoqués parfois, et tout cela a débouché sur des idées (du coup vous aurez droit à un nouveau jingle héhé..) que vous ne jugerez pas trop sottes je l’espère.. Bonne écoute à toutes les Bravettes et les Braves !!

episode sybel imglogo play

94 - C’est dévastateur..

.. et en plus con comme la lune, sans compter que ça n’a aucune chance de faire avancer les choses.. progresser dans ce domaine où il y a vraiment je vous le concède des "murs/barrières" absurdes, des trous d’air, des manques, parfois même pourquoi pas des aberrations ici et là, mais je suis pour à 4000%.. simplement il faut déjà en avoir une réelle volonté (pour gueuler, chouiner, rejeter systématiquement la ou les fautes etc.. ces gens là sont toujours très fortiches.. pour se donner les moyens, jouer ensuite le jeu, et à l’occasion mettre un peu les mains dans le cambouis etc.. heu curieusement y’a toujours moins de monde hein, je les connais les loulous..) et si elle est bien présente, alors réfléchir, travailler, puis mettre en place des choses pas trop connes.. et ça ne me parait pas si sorcier .. j’apporte d’ailleurs ici quelques pistes et idées, à vous d’juger, et si vous êtes sur Twitter - et que vous me suivez bien sûr..- ne vous gênez pas pour me donner votre sentiment si le cœur vous en dit.. La critique est aisée mais l’art est difficile comme disait l’autre, surtout qu’ici l'atmosphère est à la base viciée de rejet et d'intolérance, et les dès un peu pipés par certains obstacles assez.. assez minables pour tout dire.. alors ok je le répète, le camp d’en face a ses torts et se doit aussi de se remettre en question sur certains points, mais si de votre côté au lieu de potasser intelligemment et avec honnêteté (et un minimum de générosité..) sur le sujet vous vous contentez de déverser votre bile, histoire de libérer vos petites ou grandes frustrations de grands mâles si intelligents et importants que vous croyez être (en plus vous jouez sur du velours puisque une très large majorité des aficionados vous donnent raison, du coup allez-y gaiement !!) alors qu’incapables de vous contrôler et d’avoir si souvent un minimum de dignité, de lucidité, et de sens des responsabilités (attitude dévastatrice aux conséquences considérables je le répète, mais ça ce n'est pas vraiment votre problème n’est-ce pas ), ben on va dire qu’au-delà d’avoir tout mon mépris, je pourrais être particulièrement vulgaire.. Hauts les cœurs les Braves, le combat continue,et bonne écoute à tous pour ce podcast « express » (le 76 octies, purée je m’en sors plus de ce 76.. mais j’ai mes raisons hihihi..), enfin pas tant que ça pour tout dire hahaha.. Raaah ne cherchez pas la p'tite bête, je suis le Grand Maître du Temps et puis c'est tout..

episode sybel imglogo play

93 - La Super League, allons plus loin..

.. ben oui, on ne va pas y passer la nuit, c’est terminé tout ça.. heu terminé, vous en êtes bien certains ? perso je ne crois pas, bien au contraire même, et au passage désolé de plomber l’ambiance.. j’ai même lu et entendu à ce sujet, et par des observateurs connus à défaut d’être reconnus (enfin peut-être reconnus dans la rue par quelques aficionados vous m’direz..), que le football était finalement sauvé.. parfois je me demande si je ne rêve pas éveillé, mais passons.. alors aller plus loin - pour revenir au titre.. - c’est essayer de percer quelques mystères, y’en a un au passage où j’ai assez de mal j’avoue.. une zone sur 2 jours 1/2 particulièrement ombragée.. mais sur le fond ça ne change finalement rien à la finalité du « plan » et sur celui-ci je crois déceler 2,3 trucs, et même une fausse piste machiavélique signée F.Perez (et son frère jumeau A.Agnelli ne doit pas être très loin.. forcément..) qui est peut-être du coup bien moins « demeuré » en la circonstance qu’il n’y parait.. car tant d’amateurisme, tout au moins en apparence, se doit sans doute de nous alerter.. et puis le futur, à court ou moyen terme, pour ce sport qui pourrait radicalement changer.. à travers l’arrivée d’un autre acteur, et non des moindres, tapi dans l’ombre pour l’instant.. Allez, bonne écoute à tous les Braves ..

episode sybel imglogo play

92 - « La France a peur.. »

Les plus anciens connaissent bien cette phrase qui avait beaucoup été commentée dans la 2ème partie des années 70.. (à la louche je penche pour 76 ou 77 mais bon, je vais pas jouer non plus mon triplex à Manhattan sur ce genre de truc hein.. limite mon 200 m2 à Gstaad, et encore..).. et si Roger G présentait encore la « messe » du 20 heures aujourd’hui je pense qu’il attaquerait le journal du mardi 13 avril 2021 à nouveau de la sorte.. même si cette fois c’est quand même bien moins grave, ça reste du foot ne l’oublions pas.. mais bon, foot ou pas, on a peur !!! et la phrase récente de mon fils (à découvrir dans ce podcast) n’est vraiment pas faite pour me rassurer, brrr.. faut dire que ce match incroyable à Munich, boudiouuuuu.. Bon à la base je comptais faire ce podcast après le match retour PSG-Bayern, et puis en me levant ce matin, allez savoir pourquoi, je me suis dit entre 2 bâillements, tel un majestueux lion dans la savane, que je pouvais vous faire quand même un p’tit coucou en cette fin de soirée.. alors ça part un peu dans tous les sens car c’est moins « pensé/infusé » que d’habitude, mais il va vous falloir faire avec mes chers Braves hihihi..

episode sybel imglogo play

91 - L’influence des sentiments..

.. ces sentiments, liés à toute notre « histoire » footballistique, sur une ou un certain nombre de décennies (ça dépend bien sûr de l’âge de chacun d’entre nous, en partant du principe qu’hormis cas assez rares les premiers sentiments par rapport à ce sport arrivent très tôt dans nos vies..), influencent évidemment, à des degrés divers cependant, nos sentiments actuels dans nos analyses d’aujourd’hui.. et comme les premiers sentiments ont inévitablement un rôle fondateur (puisque ils mettront leur grain de sel sur ceux qui suivront et ainsi de suite..) on peut même en conclure que ceux qui sont « nés »,  footballistiquement hein, dans les années 70 par exemple auront des sentiments - de base en tout cas.. - plus ou moins différents que ceux nés dans les années 80, 90 etc.. sauf pour ceux qui feraient une psychothérapie (de foot..) - ou passeraient par Backer Street.. -  (ou auraient un certain éveil et une volonté d’apprendre..) afin de donner une chance à un « basculement des sentiments » (ce qui devait être le titre initial de ce podcast 76 quinquies ..).. hum, le vague sentiment que ce texte n’est pas d’une grande clarté pour tous hihihi.. Allez, bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

90 - Poch, câlinous Ney-Mbappé..

.. expliquer sans heurter, tout un programme avec ces grands fauves, puissants et pourtant parfois si sensibles/fragiles.. et susceptibles surtout hihi.. expliquer sans en donner l’air alors, puisqu'au final ce sera toujours lui « le propriétaire ».. « Comment lui dire, comment lui faire comprendre d’un sourire.. » chantait France (que de soirées Pasta à l’anis mes très chers Braves.. comme les sucettes en somme..).. du coup il faut que cela reste amical, histoire de ne pas donner l’apparence d’être trop lourd hein.. à toi de jouer Poch !! et si ça peut t’aider on a posé la question à l’un de tes illustres compatriotes, tant au niveau joueur qu’à celui d’entraîneur.. après, actualité oblige, on a parlé de robots, de cyborgs et de sentiments-humeurs-émotions dictés par de sacrées pupuces.. et de gens à la curieuse voix métallique jamais rassasiés.. tout cela en dégustant des pâtes particulièrement épicées vous le constaterez dans ce Podcast 76 Qater.. que je vous souhaite au passage très agréable..

episode sybel imglogo play

89 - L'âme du football...

... elle se perd au fil des années, des saisons, et je crains fort que nous vivions actuellement son automne avant un hiver des plus rudes, si rude qu’elle ne reviendrait plus ou presque.. terminado les bourgeons et oiseaux sur branches, gais comme les pinsons, avant d’aller s’encanailler dans les buissons.. ou alors tout explosera un jour, qui sait ?, et refleuriront du coup celles - les âmes donc.. - des poètes.. et oui, même au bord de l’apocalypse, on s’en approche, nous nous devons de rester positifs n’est-ce pas.. et de toute manière, au moment de toucher l’iceberg des fossoyeurs aux mains pleines - loin d’être innocents en la circonstance.. -, et d’inexorablement couler alors, l’orchestre de nos émotions passées, sachez-le bien, continuera de jouer.. Les printemps étaient pourtant si « Verts » à Eindhoven, et les chemins si verdoyants aux abords du stade Philips.. surtout depuis que tout avait basculé pour moi du côté de Baker Street, un lendemain d’une large victoire des Verts.. du Celtic.. Glasgow, on s’en approche les Braves, alors bonne écoute à toutes et à tous de ce Podcast 76 Ter..

episode sybel imglogo play

88 - Le match du siècle !!!

.. celui à couper le souffle, celui qui dépasse l’entendement, celui que le plus grand scénariste du monde n’aurait pu écrire.. celui qui a tout fait basculer (on ne le réalise peut-être pas sur le moment..) car s’il y a eu un avant, un avant désespérément long, il y aura désormais un après (ce match ne se jouait donc pas à St Germain-des-Près puisque, vous le savez bien, il n’y a plus « d’après.. » à St Germain-des-Près..) pour notre plus grand bonheur.. et puis tenez-vous bien il y a aussi l’action du siècle !!!! ... dans ce match du siècle.. et puis tenez-vous bien, 5 des héros du match du siècle sont avec nous dans ce podcast 76 Bis !!!! Bonne régalade à tous chères Bravettes et chers Braves..

episode sybel imglogo play

87 - Le cauchemar du footballeur..

Coucou les Braves et déjà tous mes vœux pour 2021, bonne année bonne santé et tout le tralala.. alors pour ce podcast 76 vous vous doutez bien sur quoi nous allons nous attarder, d’un point de vue historique en tout cas.. mais pour le sujet central ayant un rapport avec le titre ? mystère et boule de gomme hein.. parce que des cauchemars tout le monde en fait n’est-ce pas, les anges comme les diables, les éveillés comme les abrutis, les gentils comme les méchants, les Braves comme les non Braves etc.. etc puisque tout le monde rêve de toute manière.. bon tous les rêves auraient, enfin paraît-il, une explication.. certaines interprétations sont assez faciles, pour d’autres l’intrigue n’est pas toujours très simple puisqu’il sort bien souvent de notre inconscient, il serait même la voie royale vers celui-ci, selon mon vieux pote Sigmund.. après les rêves c’est comme les chasseurs, y’a les bons et les mauvais (bon pour moi y’en a que des mauvais, mais passons..), et les mauvais ici sont bien entendu les cauchemars.. alors, le cauchemar du footballeur.. Bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

86 - France, le grand tournant..

.. le grand virage quoi, le moment où tout a basculé en somme.. Welcome tout d’abord dans ce Podcast 75 Septies, on n'arrête pas le progrès hein.. en clair c’est le 7ème podcast ayant un lien avec le podcast 75, record largement battu, et je n’en reviens toujours pas pour tout vous dire.. mais au-delà de ce qui restera un petit détail de l’histoire, nous allons revenir ici sur 2 choses qui n’en sont pas, et plus précisément n’en « serait » pas un, de détail donc, pour la deuxième, la première étant d’ores et déjà acquise.. je m’explique : il s’est passé quelque chose de profondément marquant lors de la saison 74-75, une chose qui a entraîné un tournant (le fameux « grand tournant ») incroyable pour le football français.. et de manière positive je précise.. et ce qui est complètement fou, notez le bien, c’est que ce tournant (qui va nous faire gagner des années, des décennies même peut-être/sans doute..) va se jouer à quelques cms près, et ce à 3 reprises sur l’action en question.. à 2,3 cms près, sur la chaussure, le coup de pied arrêté frappé n’aurait pas eu la même précision.. idem au niveau du front de celui qui reprend, de la tête donc, le ballon.. et pareil pour le défenseur qui, à quelques cms près, ne pourra le dégager sur sa ligne, ce ballon.. je me tue à vous répéter que la vie est souvent une affaire de cms, et bien cette action en est le parfait symbole.. pour le 2ème grand tournant de ce podcast, on emploiera le conditionnel car à ce sujet on ne sera réellement fixé que dans quelques mois.. mais disons qu’à la surprise générale, comme je vais vous l’expliquer ici, cela semble être en tout cas dans le domaine du possible.. Bonne écoute à tous les Braves..

episode sybel imglogo play

85 - « Didier, il est parti Diego.. »

Partir, revenir (Volver chantait Carlos Gardel.. « REVENIR avec le front fané, les neiges du temps ont argenté mes tempes.. SENTIR, que la vie est un souffle, que 20 ans ce n’est rien, que le regard fébrile, errant parmi les ombres, te cherche et te nomme.. VIVRE, avec l’âme agrippée, à un doux souvenir, que je pleure à nouveau.. ».. pfff magnifique !! ), c’est un peu la vie de Diego.. une vie aux 1000 vies avec ses très hauts et ses très bas, un visage aux 100 visages tel un David Bowie indien.. et un puzzle aux centaines de pièces qui, outre son génie, laissera l’image d’un homme très complexe.. je ne dis pas un footballeur, mais un homme, car Maradona (déjà ça pète hein, tel Maracana, Guadalajara, Azteca.. tu le vois arriver de loin le feu d’artifice, le cerf-volant cosmique - Barrilete cosmico.. - !!! ) est bien plus qu’un footballeur.. il est la pluie, il est le vent.. le soleil et le tonnerre aussi parfois.. l’ombre et la lumière.. il est surtout en fait.. un sentiment.. un sentiment souvent diffus pour ceux qui ne possèdent que certaines pièces du puzzle, les éternelles qu’on nous brandit à tout bout de champ.. et pourtant.. oui il y a les excès, les paradoxes (encore qu’en s’y attardant de plus près..), les équinoxes, car avec lui effectivement c’est le jour ou la nuit, le blanc ou le noir, et rarement le gris.. sa vie aura été un délicieux et enivrant printemps, un douloureux et désespérant automne, mais l’homme à travers ses montagnes russes aura été, sur le fond, dans les valeurs et les sentiments, bien plus noble et constant (qui ne semble pourtant pas le mot approprié le concernant hahaha..) qu’il n’y parait.. je ne suis pas dupe de certaines zones d’ombre mais à travers ce podcast je vous donne d’autres pièces du puzzle, essentielles à mes yeux, qui vous aideront je crois à vous faire une impression plus nette de l’œuvre finale.. celle de la vie d’un homme, hors du commun, qui mérite vraiment, au-delà de ses défauts, le plus grand respect, la plus grande considération.. pour moi en tout cas, pour vous aussi peut-être.. peut-être pas.. c’est vous qui voyez.. Bonne écoute à tous les Braves..

episode sybel imglogo play

84 - Entre admiration et dégoût..

Coucou les Braves, ce Podcast 75 Quinquies (étonnante cette appellation hein, une grande première pour nos podcasts.. en gros c’est donc le 75 version 5..) sera des autres bien différent.. mais au-delà du léger chambardement ça reste du football rassurez-vous, mais une partie sombre de celui-ci, tant et si bien qu’on le cache régulièrement derrière paravent, qu’on le dissimule sous vieux tapis errant, avant, sans moindre conscience, de le jeter au gré du vent.. et les vagues le week-end suivant réapparaissent.. inévitablement.. puisque comme dans la société, un sparadrap sur la jambe de bois fera ensuite office d’unique médicament.. avant que sur les mêmes alors s’abattent un peu plus tard, inéluctablement, les mêmes violences, le même châtiment.. forcément.. la passion parfois l’emporte, souvent le renoncement.. Je vous laisse un petit peu plus d’une heure avec Nada, petite fleur du sifflet, aux pétales abîmés, lâchement..

episode sybel imglogo play

83 - Le reflet de la catastrophe..

.. enfin pour moi cela en serait une, pour pas mal de ceux qui me suivent (dans mon entourage plus ou moins proche ainsi que ceux par le biais des réseaux sociaux..) également.. après pour une majorité de fans de foot j’ose espérer que oui, mais je n’en ai aucune certitude en fait.. et si ça venait à plaire à une majorité, ben pourquoi pas et à la limite tant mieux pour eux alors.. car le football n’appartient à personne, et à tout le monde à la fois.. le problème c’est qu’après-demain, et peut-être même demain, il appartiendra sans doute à une poignée de personnes.. c’est déjà un peu le cas depuis un certain temps me direz-vous mais là cela va être d’une manière ô combien plus prononcée il faut en être conscient.. mais je crains fort que les gens ne le soient pas trop, et pire, se font à la limite de douces illusions.. on va parler un peu de tout ça dans ce Podcast Quater, et aussi de foot un peu plus pur et dur on dira.. avec ici et là cela va sans dire quelques soirées Pasta, des loups et un éléphant du nom d’Athi, un Général, et Max, le Jimmy Page des supporters de l’OM !!

episode sybel imglogo play

82 - 2ème mission pour les Braves !!

Dans le 75 Bis « L’appel du 23 octobre 2020.. » je vous donnais 2 missions (à condition ok que cette idée de création d’un collectif d’aficionados vous intéresse..).. la 1ère était d’aller sur l’adresse suivante : cadf1023@gmail.com .. et écrire un truc très bref du genre « j’adhère », « j’en suis » etc... la 2ème mission - partant du principe que bien des aficionados n’écoutent jamais mes podcasts mais pourraient bien sûr être intéressés par ce mouvement.. - était de mettre sur vos réseaux sociaux le lien de ce podcast Ter (réalisant rapidement que le 75 Bis serait sans doute bien trop long pour un « non brave.. ») avec un mot d’accompagnement genre : « Écoutez ces 10 mns et si ça vous branche rejoignez-nous .. ».. donc ce sera ce 75 Ter qu’il faudrait mettre comme lien.. voilà, à vous de jouer..

episode sybel imglogo play

81 - L’Appel du 23 Octobre 2020..

mes biens chers Braves cet Appel du « Collectif Aficionados De Foot » (notez bien : cadf1023@gmail.com) vous est destiné et à l’issue de son écoute vous constaterez qu’il s’en suivra vous concernant 2 missions.. bon je vous rassure pas vraiment périlleuses hein.. certes vous êtes à votre manière des résistants mais je ne vais pas pour autant vous demander de saboter une ligne de chemin de fer hahaha, ou de faire sauter je ne sais quel convoi, je ne sais quel pont (celui de la rivière Kwaï ça vous aurait tenté ?).. non ce sera on ne peut plus tranquille mais il faut savoir que ce sera désormais de votre motivation/contribution que dépendra le succès de cette 1ère mission.. après si pour quelque chose d’aussi simple nous ne sommes pas capables de passer la 1ère haie ben on en tirera les conclusions.. sinon on fera en sorte de continuer à avancer.. donc ce podcast est exceptionnellement court, pas de soirée Pasta, de sirène, de Colonel Athi etc.. oh juste un peu de Général quand même cependant puisque un Appel lui rappellera forcément quelques londoniens souvenirs héhé..

episode sybel imglogo play

80 - Science sans conscience n’est que.. MEDIAPRO/LFP..

.. enfin n’est surtout que ruine de l’âme comme chacun sait.. et ici en l’occurrence la terrible crainte de la ruine du football pro français.. au moment de ce Podcast 75 nous n’en sommes heureusement pas encore là, mais notre grenouille à force de vouloir se faire aussi grosse que le bœuf semble en tout cas avoir cruellement manqué de conscience dans cette histoire.. et du coup les moralistes, qu’étaient à un siècle d’intervalle Rabelais et de La Fontaine, se seraient allègrement amusés à n’en point douter de cette faillite morale du foot-business ici.. alors quel(s) enseignement(s) (et ce quelque soit le niveau de  déflagration qui s’en suivra inéluctablement au final..) pouvons-nous déjà tirer de cette histoire aux allures rocambolesques.. comment ignorer encore les dérives, pas seulement mercantiles, de tant de « sciences » qui pour protéger leurs petits intérêts et autres prés carrés (mais il peut être aussi question d’égo, de jalousie crasse, ou tout bêtement de compétence..) mettent leur conscience au fin fond de leur poche, causant alors par ricochet un tort considérable finalement à notre football pro, notre L1.. comment envisager déjà des embryons de solutions en nous attardant un peu sur le système de gouvernance de notre foot pro (avec tout de même un, ou des absents de marque à la table !!! ).. voilà on parle un peu de tout ça, pas loin de 2 heures durant - roooh une paille les enfants.. - entre 2 sirènes et 3 ou 4 soirées Pasta.. Bonne écoute à toutes les Bravettes et tous les Braves..

episode sybel imglogo play

79 - Une année magique..

.. que dire, du foot, rien que du foot dans ce Podcast 74 Ter.. du Johan et du Franz, mais pas que.. du Jojo et du Higelin, mais pas que.. des soirées Pasta avec Stanley Kubrick, mais pas que.. un renard des surfaces, mais pas que.. (quelle action extraordinaire quand même hein, pfff..).. un match d’une violence inouïe après, le même jour un peu plus tôt, une partie de Water-Polo-Foot.. et quelques jours auparavant une rencontre plus politique que sportive.. un exploit d’un club français - ça fait chaud au cœur.. - avec un « Angel Face » blondinet doté d’une coupe de cheveux à la Mireille Mathieu (mais en y réfléchissant en écrivant ces lignes je crois que j’exagère un peu à ce sujet..).. un colonel encombrant et monté sur ressort.. un Général qui y va de sa petite « larmichette ».. et bien d’autres choses encore, notamment un final en musique qui vous plaira je l’espère.. ah mon Dieu quel charivari hihihi..

episode sybel imglogo play

78 - « Messi est-il vraiment un génie ? »

.. cela va sans dire pour beaucoup d’entre vous (à travers un sondage effectué sur mon compte Twitter..) et pour l’ensemble - enfin disons au moins une majorité - des aficionados de foot à travers la planète je suppose.. perso je pense comme eux mais après si l’on gratte un peu, si l’on se penche sur les dires et autres études des grands spécialistes du sujet (le sujet des génies..), on réalise que c’est peut-être plus complexe que ça.. sans compter quelques tweets qui ont ici et là fait vaciller certains de mes appuis, car entre talent, fut-il immense ici, et génie, la marge est parfois c’est vrai très étroite.. finalement.. Alors entre Panenka et Fosbury, et en passant par le fil à couper le beurre - Maradona, Cruyff etc.. aussi.. - nous allons décrypter tout cela, et à la toute fin de ce podcast 74 Bis vous verrez bien si ma position a évolué et de fait si mon verdict a finalement changé.. ou pas..

episode sybel imglogo play

77 - Chaman, George K, et W.C..

.. Quelle aventure chers Braves que ce podcast 74, ou comment faire entrer 1 litre 1/2 dans une bouteille d’un litre.. le Pibe d’Or qui tenait le cerf-volant cosmique avait fait en sorte, vous vous souvenez, de ne pas finalement solliciter un partenaire alors qu’il avait 2 rats dans la cervelle (un premier tout au long de l’action et un 2ème à l’issue de celle-ci.. cette fois ce n’était pas un coéquipier mais plutôt l’ultime rempart d’en face..) « Quoi !! un 3ème rat était dans le coup ? mais c’est du délire !!!!! » .. incroyable révélation les enfants.. quoi qu’il en soit il a fallu aussi s’adapter sur ce podcast et improviser, tout en continuant à parler - ben ouais, forcément, tel le hamster dans sa roue on ne peut arrêter la machine.. - sur une corde alors de plus en plus raide.. le retour des Verts, le son étonnant des crocodiles (j’mattendais pas à ça..) et un sacré coup de tonnerre au niveau de l’EDF !!! coup de tonnerre, non c’est trop léger, parlons ici de tremblement de terre !!! Le premier ou le deuxième ? Hum, bifurquons du coup sur un certain George K, et cette organisation abracadabrantesque d’une sélection, à fortiori pour une phase finale de CDM.. le tout, tu le crois ça, au moment d’affronter « L’homme de papier » - pfff un virtuose, un véritable artiste.. - , dont la fin de vie, une poignée seulement d’années plus tard, sera malheureusement tragique.. mais quel tempérament, quelle force de caractère, quel courage tout simplement, c’est beau !!! Bon, passons ici du coq à l’âne, ou si vous préférez de l’abeille au coucou (oui oui celui qui du haut de son grand chêne répondait au hibou.. oui oui ça se passait effectivement dans la forêt lointaine..), afin de réaliser que c’est sans doute ce fameux George K qui est à l’origine de la légendaire formule qui se termine aux W.C.. enfin avec les W.C.. Aïe aïe aïe, notre thème de départ prenant alors sur le plan du timing un certain retard, le plomb dans l’aile devenait du coup inéluctable.. vite une solution de repli, un plan B, et c’est ainsi que le Chaman entra en scène.. qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, qu’importe la destination pourvu que soit beau et riche le chemin, vous le savez bien.. accrochez bien vos ceintures les Braves car ça va être un peu Rock ’n’ roll ce coup ci, et bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

76 - Échec et pleurs... de Bari à Paris...

... les pleurs ne sont pas l’expression des faibles et l’échec n’est pas une fin en soi... Lao Tseu et Paramahansa Yogananda (oui y’a beaucoup de A...) vous l’expliqueraient beaucoup mieux que moi... certains Persans aussi d’ailleurs... la colline était un peu trop haute, voilà tout... De cette finale, on pourrait, comme les feuilles mortes, ramasser des explications à la pelle, des souvenirs et des regrets aussi... Surtout que certains (regrets...) et certaines (explications...) ne datent pas forcément d’hier hein... et par ricochet, des chiffres clés qui font frémir : 31-13 d’un côté, et 32-28-29-47 de l’autre... Ce sont des codes roustanovitchiens qui en disent long tout de même les enfants...  Certes, parfois certains se doivent d’être pris avec des pincettes de crabe, j’en conviens, mais ceux-là de chiffres, désolé, ils sont dévastateurs, a fortiori au high level... rendant fatalement du coup au fil du match la hauteur de la colline quelque peu himalayenne... Alors y’a plus qu’à rebondir et fort de bien des choses positives engrangées repartir me direz-vous... Certes, certes, mais le chantier, il faut en être conscient, reste cependant immense... Et entre George Harrison, Steve Jobs, Julien Clerc, Jacques Brel, Charlélie Couture (possible que j’en oublie hihi...), et quelques sirènes et autres pincées fiévreuses d’hippopotames et autre Colonel Hathi, sans oublier notre incontournable Général, je vous souhaite une bonne écoute à tous chers Braves !!!

episode sybel imglogo play

75 - Lyon, héros juste pour un jour... pour l’éternité...

Retour dans ce podcast 73 Ter sur l’exploit de l’OL... Tant à dire sur ce match, et notamment la maîtrise du manant face au bégaiement, dans le discours, d’un Roi... Après, il est clair qu’au beau milieu de cette savane footballistique, les planètes qui guidèrent les pas de notre Lion furent bienveillantes, et que même Venus and Mars auront été alright to night... Il n’empêche... Et si nous étions dans un état stone devant nos écrans, sentant au fil du match l’ouverture des Portes du Paradis pour les Gones (qu’ils soient Good or Bad...), il n’y avait pour autant rien d’artificiel au niveau de l’herbe lisboète, sur laquelle ça feraillait ferme, centimètre par centimètre... Après la Vieille Dame et les Citizens de Manchester, voici donc les Loups de Bavière... Alors sur les rails de ses rêves de gloire ultime, notre Lion rugira-t-il une troisième fois ? Allez savoir... Être un héros le temps d’une journée ou pour l’éternité, David tu me manques tant...

episode sybel imglogo play

74 - Happy Birthday Paris... sera toujours Paris...

... Et oui c’est ça le truc, pour le meilleur comme pour le pire Paris est, et restera il semblerait, toujours Paris... pour son 50e anniversaire, jour du match contre l’Atalanta donc, le PSG a gardé cette ligne de conduite puisqu’après avoir flirté avec le pire nous avons eu droit, Dieu - du foot - merci au meilleur.. avec du rationnel (Neymar-Mbappé) et évidemment aussi de l’irrationnel (Choupo-Moting..) - mais ça c’est Paris hein... - ... curieuse équipe, comme toujours un peu bancale dans les circuits préférentiels, se faisant un peu balader à l’occasion, mais capable à certains moments cependant de faire des différences individuelles dévastatrices grâce aux 2 joueurs que nous savons... mon vieil ami Victor disait toujours : «Qui regarde au fond de Paris a le vertige...», ben le moins que l’on puisse dire c’est que le PSG est fidèle au sentiment que dégage sa ville... aussi qu’il soit magique ou tragique, le PSG est avant tout unique (en son genre..)... et c’est sans doute aussi pour ça qu’on l’aime... ou qu’on le déteste...

episode sybel imglogo play

73 - LDC et rideau de fer...

Houla le podcast 73 tire à tout va (« pull it all out » histoire d’impressionner mes profs d’anglais de naguère s’ils tombent sur ce texte hihi..) mes très chers Braves.. Anfield et Marakana - oui avec un K !! - ça n’est pas rien pour un gosse de 14 puis 15 ans.. oui mais la guerre froide, le rideau de fer.. oui mais le mur de Berlin, le mur de la honte.. oui mais le coup d’état de Pinochet, le sang et les cris del Estadio Nacional de Chile.. et le but fantôme.. le tout au rythme des soirées pasta avec Fritz L, David B, Iggy P l’iguane, Lou R, etc.. et avec un nouveau jingle Hippopotame, parfois même mixé avec des lamentations de loups, bigre !!! Bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

72 - Triste finale... le grand malentendu...

.. on se faisait une joie de cette finale de CDF - enfin moi en tout cas.. - , le grand retour du foot en France après 4 mois d’arrêt, du jamais vu depuis la guerre.. et puis pfff désastre.. que cela soit globalement faible au niveau du jeu à la limite pourquoi pas, et ce d’autant plus qu’on peut le comprendre compte tenu des circonstances, mais le reste malheureusement.. le reste je l’ai trouvé, perso, aussi évident qu’un nez au milieu d’une figure, mais curieusement je trouve qu’il demeure chez beaucoup d’aficionados de foot en France un grand malentendu sur le sujet.. et nous allons essayer (entre des délires à Southampton, à Milan, ou du côté du stade Vélodrome et du Parc des Princes.. et une soirée pasta avec John Lennon aussi hihi..) tranquillement, mais fermement, de le régler, de l’aplanir, de le dissiper.. ce malentendu..

episode sybel imglogo play

71 - « Le crépuscule des Dieux.. »

.. que dire pour vous présenter ce podcast 71 ? rien, juste qu’il vous faut l’écouter et puis c’est tout hahaha.. et puis vous allez apprendre j’imagine certaines choses, et aussi vous replonger tête première dans d’autres.. et puis y’a de la soirée pasta, Helmut, Luchino, et chauffe Marcel, chauffe mon gars.. et puis ces TAB maudits.. et puis le Général, le Caporal, le Roi.. de Bavière.. et puis ceux qui s’en vont, et nous qui restons.. « et puis, et j’allais dire déjà, l’enfance se fait lointaine, comme un pays d’où l’on s’en va, je ne vois plus qu’à peine, le rivage, mon amour, mon amour.. avec toi j’appareille alors, pour autre part, pour autre chose, à bord, de ma soixantaine.. et je t’emmène, là-bas, dans une image.. ».. Alors bienvenue dans ce nouveau voyage, comme toujours plein d’images..

episode sybel imglogo play

70 - Il était une fois.. à l’ouest.. en Amérique (du nord..).. la révolution..

.. Bon on ne va pas jouer les petits cachotiers, 70 vous me voyez venir hein.. et puis Ennio, et puis entre loups et éléphants cet étrange hippopotame, ah Salif.. et tous ces noms, toutes ces histoires, toutes ces musiques, tous ces contes transmis de génération en génération.. et sur ces pelouses le plus grand de tous, lui et ses buts fantômes.. pour la plus grande équipe de tous les temps, pour la plus grande Coupe du Monde de l’histoire.. car ne nous y trompons pas chers Braves, nous sommes ici dans le cœur de l’histoire, la Grande Histoire.. bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

69 - « 69, année érotique.. »

.. au-delà de l’être effectivement comme chacun sait, 69 aura été pour moi, sportivement je précise hihi, une année très particulière, enfin l’espace surtout de quelques jours on dira.. y’a du vécu, y’a du vécu héhé.. après l’érotisme, histoire d’y revenir un chouïa, est effectivement, avec un poil (pubien ou pas..) d’imagination certes mais quand même, présent ici où là au niveau du foot.. et puis du beau monde pour l’évoquer, de Memphis D à Javier P, en passant par Emmanuel P, George B (pas notre ami neptunien hein..), Sergio R, Hans-Georg S etc.. et comment ne pas évoquer les Joe C, David B, Mickey R, Serge G, Pierre B, Jane B, et autres Lawrence (je les mets au pluriel car ils sont 2.. D.H et T.E, alors ne pas confondre please..).. sans oublier la Grande Histoire les enfants, avec notamment « La Peste.. » surnom donné à un certain Pierino Prati.. bref du beau monde et comme toujours de quoi découvrir, apprendre, et délirer dans notre joyeux bordel.. alors bonne écoute à toutes et à tous..

episode sybel imglogo play

68 - Maradona seul sur son Acropole..

.. toujours peur qu’il dégringole.. 42-59 hum hum.. du Elvis, du Fellini.. et cette fameuse règle qui voyait le jour aussi, même si les matchs d’appui restaient cependant toujours de la partie.. tout comme cette pièce qui tombait parfois du bon côté pour les uns, et alors inévitablement du mauvais pour les autres.. mais ce que réalise Lyon ici est incroyable !! et pendant ce temps les Verts restent toujours redoutables et implacables.. ok mais pentagone ou hexagone ? conviendrait de se mettre d’accord les enfants.. penalty à retirer alors, ok ok qu’à cela ne tienne.. quoi, vous rejouez ce match sur le terrain d’Hambourg !!!??? mais ça n’a pas de sens.. grand Dieu cette gigantesque soirée Pasta à Rome.. et dire qu’on aura frôlé une crise cardiaque pour ce bon Matt un soir de finale dans le Temple du football.. et ce que l’on croyait être un terrible défaut s’avérera devenir rapidement une sacrée force, un sacré atout, allez comprendre.. au fait, que pensez-vous de la pluie ? ça vous inspire quoi ? oui bien sûr Pierino, comme une évidence, mais ça sera une prochaine fois.. au fait n’oublions pas pour autant l’homme qui parlait plus vite que son ombre.. c’est du français ou de l’italien ? je m’y perds un peu j’avoue.. enfin, Diane avait peut-être raison, après tout.. bref pour démêler le tout et s’y retrouver un peu dans ce foutu charivari vous n’avez plus qu’à écouter ce podcast 68.. en attendant tranquillement l’année érotique..

episode sybel imglogo play

67 - La France, un pays de foot ?

.. oh que non reste une évidence pour les uns, mais rien que la question en hérisse les poils de certains autres.. car 2 millions de licenciés, 2 titres de champions du Monde et certains autres succès ici et là, une formation vantée un peu partout, des Kopa-Platini-Zidane et peut-être Mbappé demain, et, quoi qu’on en dise, une longue histoire pour le sport numéro 1 depuis la nuit des temps au niveau du pays.. nous sommes d’accord, le foot français ce n’est pas rien.. mais déjà il faudrait se mettre d’accord sur cette appellation « Pays de foot », ça veut, voudrait, dire quoi en fait, un « Pays de Foot.. ».. et pourquoi en parler, ou essayer tout au moins de le faire, dans ce podcast 67 (si particulier pour notre cher Général..).. de l’histoire, des anecdotes, des chiffres, du vécu, des pistes de réflexion, et la parole qui est donnée à bien des Braves.. bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

66 - Une année charnière..

.. tout a basculé en effet en 1966.. les 2 records qui tombent (le français canari Philou - j’y étais, en populaires à l’ombre des palmiers.. faut dire que j’habitais alors à 50 mètres du stade, ça aide hihihi.. - et l’espagnol de la casa blanca Paco.. - je n’étais pas présent en revanche cette fois-ci à ce match qui se disputait à plus de 1150 kms de mon domicile, ce qui n’était pas un atout vous en conviendrez.. pas même le souvenir d’une retransmission télé à l’époque... - ), les 3 p’tits tours de l’EDF et puis s’en vont, les « moustiques » - woki ou sans doute mieux Hoki, avec le H aspiré, phonétiquement parlant en coréen.. -, l’araignée noire piégée par un Kaiser alors en fleur, la revanche de la C2 sur Lothar et Sigfried pour Roger - prononcer Rodger car il est anglais - (chaque fois avec un maillot rouge, pour le pire puis le meilleur 86 jours après donc.. et à 412 miles d’écart.. 663 kms si c’est plus parlant pour vous..), sans oublier ce beautiful fucking orange ball !!! 8 ans et toutes mes dents et me voilà alors définitivement emporté dans le tourbillon de ce sport et de ses incroyables couleurs et émotions.. marqué à tout jamais, au fer rouge comme l’indiquait le podcast 65.. mais ici c’est le 66 et tout comme la célèbre route du même chiffre qui reliait autrefois Chicago à Santa Monica (près de 4000 kms tout de même !!), je vous le souhaite aussi riche, mythique, et .. « aventurier »..

episode sybel imglogo play

65 - Marqué au fer rouge !!!

.. comme dans la vie il y a des gens en football, ici je pense à des entraîneurs, qui ont marqué de leur empreinte ce sport de manière très prononcée.. ce sont des architectes, des bâtisseurs, des créateurs.. bien sûr le temps passe, les vagues vont, s’effacent et repassent, mais l’empreinte jamais ne trépasse, car la marque demeure.. tout comme pour les gestes (la Panenka, la Madjer, l’Arconada, etc..), les philosophies de jeu se maintiennent ou s’effritent (ou tout simplement se perdent..), mais restent pour l’éternité dans l’histoire.. à l’occasion de ce podcast 65 en voici une bien particulière, avec au passage un hommage à la personne qui la laissa en héritage des décennies durant à son club, et par ricochet à une nation entière.. et pas n’importe laquelle, la nôtre mes biens chers Braves !!!! alors entre 2 soirées pasta, et en compagnie de Marco Polo, du Guesclin, Blake, Mortimer, et quelques autres, bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

64 - L1, la dernière carte..

.. elle existe, histoire de casser un peu moins d’œufs pour faire l’omelette, et donc bien moins d’injustices sur le plan sportif.. c’est une idée, une proposition de plus, histoire de relever la tête après l’image assez déplorable donnée par nos dirigeants ces dernières semaines.. bien sûr tout ce que l’on propose dans ce podcast 64 ne se réalisera jamais puisque dans ce football français, dénué de toute forme de solidarité dans ce genre de situation, tout semble désormais impossible.. impossible car il n’y a aucune volonté de la part de chacun (enfin pour une conséquente majorité on dira..) de travailler dans une sorte d’intérêt général.. là où il y a une volonté il y a un chemin, et là où il n’y en pas figure forcément une impasse.. c’est leur choix après tout.. dommage.. pour nous tous et surtout pour eux.. finalement..

episode sybel imglogo play

63 - Eyraud, les choses de la vie..

.. et c’est reparti pour le traditionnel mélodrame marseillais.. après la saison dernière, où le rôle vedette était alors attribué à R.Garcia, celle qui suit, pourtant conclue d’une qualification pour la LDC, n’échappe pas à la règle.. et si les interprètes sont différents (A.Zubizarreta et AVB donc..), le metteur en scène reste le même, JH Eyraud.. le tout comme toujours avec les pépettes du producteur américain que l’on sait.. incroyable JHE, qui donne l’impression d’être un hippopotame lancé dans un jeu de quilles tant il a le chic pour être chaque fois à côté de la plaque.. au-delà de manquer de tact, de stratégie, car finalement de cible.. le film pourrait chaque fois s’intituler quelque chose comme « chronique d’un désastre annoncé.. ».. et ce d’autant plus que notre metteur en scène semble s’entêter sur la même voie, de garage en l’occurrence.. et comme il ne sait manifestement ni écrire, ni scénariser, ni faire jouer les acteurs, ni filmer, ni monter etc.. le film sent encore le bide à plein nez.. mais curieusement cette histoire du gars (à fortiori à un poste de haute responsabilité..), qui n’est pas à la bonne place fait partie des choses de la vie.. écoutez ce podcast 63, et entre quelques soirées pasta vous allez mieux comprendre..

episode sybel imglogo play

62 - Destination danger..

.. c’est chaud les enfants, mais avant toute chose retenez bien ces 3 chiffres clés : 44-24-56 (et encore le troisième chiffre pourrait être 78 !!!).. l’instant est grave, enfin plus précisément l’instant d’après, c’est à dire ce qui nous attend.. nous attendrait.. peut-être.. pas certain non plus évidemment, mais.. hum un gros MAIS soit dit en passant.. et ne comptez pas sur les soirées pasta avec Sean et Patrick (ou James et John si vous préférez) pour nous sortir de ce piège à rats, qui au fil des mois risquera fort de se refermer sur la planète foot.. de toute manière elles - les soirées pasta donc.. - n’ont rien à voir avec le redoutable danger qui rôde, brrr.. rien à voir non plus que cette histoire de titre qui s’est joué à 18 millièmes de point !!! c’est fou quand même, quelle drôle d’époque vous en conviendrez, encore heureux qu’ils aient rectifié le tir dans la foulée ces lascars marins d’eau douce.. mais en revenant à nos moutons - le danger au bout de la destination.. - , vous comprendrez mieux à l’écoute de ce podcast, que le vrai risque de confiscation définitive du football par les marchands du temple est bien réel..(je sais bien que tout ce que je vous explique jusqu’à présent par écrit est un peu du langage zoulou pour vous tous hahaha..), tout au moins en Europe, et plus précisément dans les 5 pays les plus puissants économiquement.. bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

61 - Cris et chuchotements..

.. si vous aimez l’histoire avec un grand H.. si vous voulez savoir pourquoi un célèbre drapeau est incroyablement en Berne à 7 ans d’intervalle.. si vous voulez découvrir une savoureuse anecdote du temps de la horde sauvage du Mouré rouge (douzaine de renards et plus ou moins autant de souris vertes..).. si vous êtes de Naples et que vous l’êtes pour la vie.. si vous voulez connaître la véritable histoire, non pas de Bonnie and Clyde, mais de ce ballon piqué d’El Loco.. si vous voulez vivre, et de manière intense !!!, le dénouement de cette historique série de TAB avec dans le rôle phare un certain Superman.. si votre ventre est suffisamment en béton armé pour « absorber » des soirées Pasta avec Gianna, Alessandro, Carlo, et Ingmar.. et si bien d’autres choses encore.. alors ce Podcast 61 est fait pour vous..

episode sybel imglogo play

60 - Le Sphinx et les hurlements..

Grand joueur des années 60, entraîneur mythique et charismatique des années 70, Robert Herbin est parti.. parti comme il était venu, comme il nous en avait mis plein la vue.. discrètement.. dans la région où il avait posé ses valises plus de 60 ans auparavant, les yeux du sphinx se sont lentement plissés, puis définitivement fermés.. tel un chien (il les appréciait tant.. je pense qu’il n’avait rien contre cette célèbre citation de Mark Twain : « Plus je connais les hommes et plus j’aime mon chien.. »..) au bout du chemin, au bout de sa vie.. il aura passé les dernières années de son existence en ermite, et je trouve que ça lui correspond assez bien, enfin disons que ça ne m’étonne pas plus que ça.. avare de mots, mais pas d’action, il est à l’origine de la renaissance du football français, et toutes les générations qui ont suivi, et même jusqu’à ce jour, lui en sont en quelque sorte redevables.. mais il ne fallait pas compter sur lui pour en tirer la couverture, pour en tirer la moindre gloire.. Énigmatique « Robby » Herbin, l’homme qui parlait peu mais qui parlait bien, l’homme qui murmurait-chuchotait à l’oreille des siens.. l’homme qui voyait plus loin.. l’homme d’apparence si lointaine et pourtant empli de chaleur.. il fallait sans doute gratter, creuser, pour savoir.. pour comprendre aussi l’être passionné qu’il était.. pourtant.. et puis dans ce sport, il y a aussi ceux qui expriment leurs sentiments avec exubérance, qui hurlent littéralement, d’où le titre de ce podcast 60.. que je vous souhaite agréable à écouter..

episode sybel imglogo play

59 - Les paradis perdus..

.. pour ce podcast 59 j’étais parti sur plein de pistes, tout était enfin prêt et assez bien huilé je crois, - enfin dans le « bordel organisé.. » classique des podcasts on dira.. - , et puis patatras, un coup de fil de Luis Fernandez (excité comme une puce, c’est un pléonasme..), en plein concert perso psychédélique, a tout fait basculer-chavirer.. puisque juste cette bouchée de madeleine m’a fait dériver vers une totale autre voie.. lactée je ne saurais dire, mais délicieusement sucrée assurément.. Christophe s’en est allé, Norman Hunter aussi, pas pour les mêmes raisons, pas dans le même registre de poésie non plus, mais quoi qu’il en soit l’addition devient de plus en plus salée.. et toi cher Brave « peut-être un beau jour voudras-tu, retrouver avec moi - à l’occasion de ce podcast 59 donc.. - , les paradis perdus.. ».. si c’est le cas, bonne écoute à toi, et il va de soit qu’Ettore, Marcel, Yves, Francis, le Général et tous les autres, t’attendent pour une soirée « pasta.. » du tonnerre !!!

episode sybel imglogo play

58 - Saisir sa chance..

.. pour beaucoup d’entre nous, des opportunités, grandes ou petites, se présentent/proposent le long du chemin de la vie.. pour certains elles peuvent changer des choses, et parfois même - c’est plus rare certes.. - , à des degrés divers, le destin, notre destin.. (même s’il paraît pour certaines civilisations, et/ou grands sages on dira, qu’il serait déjà écrit.. Mektoub n’est-ce pas..).. dans le football c’est pareil, et même pire puisque les conséquences sont si souvent, on le sait, très prononcées.. et il arrive qu’un train qui passe vous offre une très grande opportunité.. à vous alors, de forcer votre destin, si l’occasion, les circonstances du match (ou d’une épreuve..) s’y prêtent bien entendu, car vous n’êtes pas seul dans cette histoire.. mais attention !!! si les opportunités se présentent pour le meilleur, elles peuvent malheureusement entraîner le pire.. il y a quelques jours Peter s’en est allé, on le surnommait « le chat.. », mais lors d’un après-midi ensoleillé dans un lieu si lointain de son fog (brouillard.. mais roooh vous avez eu combien en anglais au bac hihihi !!! ) londonien, il n’est pas retombé sur ces pattes mais sur le coin de ses reins.. bienvenue dans la Grande Histoire du foot.. et bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

57 - Le jour d’après..

.. y’aura t’il un avant et un après pandémie ? pour certains cela semble évident, pour d’autres il ne faut malheureusement pas se faire trop d’illusions.. et au niveau du foot, qui semble aussi en passe de bien déguster sur le plan économique, y’aura t’il un après différent de l’avant ? hum.. avec ce confinement à rallonge, au-delà de cette tragédie qui devrait je pense et j’espère nous interroger, il y a inévitablement pour tous - enfin j’ose l’espérer.. - une réflexion, une discussion avec nous-mêmes, une véritable introspection.. ce qui tomberait alors plutôt bien car comme le disait ce bon vieux Karl (ou Carl, c’est comme vous voulez..) Gustav : « Tu n’y verras clair qu’en regardant en toi. Qui regarde l’extérieur rêve. Qui regarde en lui-même s’éveille.. ».. Bonne écoute de ce podcast 57 à tous..

episode sybel imglogo play

56 - Michel Hidalgo, le Petit Prince..

.. un homme rare s’en est allé, un homme incontournable de notre Football dont la pierre amenée à l’édifice de celui-ci n’est pas moindre.. un homme tranquille - même si passionné à l’intérieur.. - , humble, qui aura pourtant été à sa manière un vrai révolutionnaire du jeu.. une révolution sans armes, sans violence, et sans haine.. mais avec de la poésie et un vrai romantisme.. des convictions, et un sacré courage aussi.. et ce côté candide qui l’accompagnait toujours et que l’on percevait d’entrée de jeu dans son regard et ses grands yeux bleus.. et son si doux phrasé aussi.. ah Michel.. j’ai eu le luxe, car c’en est un j’en suis conscient, de l’accompagner sur plusieurs décennies.. professionnellement bien sûr, mais aussi et assez rapidement, comment dirais-je.. intimement.. à travers des voyages, des combats où il n’était jamais très loin, et aussi de temps à autre dans une relation quasi filiale.. c’est vous dire mon sentiment au moment de son départ, même si je me doutais bien depuis un certain temps que sa maladie l’emporterait sous peu loin de nous.. par pudeur je ne vais pas dans ce podcast 56 vous parler spécialement de « mon Michel à moi.. », mais vous découvrirez, et réaliserez sans doute ici et là, au-delà de la « beauté » de l’homme, certaines choses qui méritent d’être retenues, et notamment d’un point de vue footballistique.. où c’est vrai tout à été dit et écrit, et à nouveau rappelé ces derniers jours.. mais tout de même.. et sinon pourquoi le Petit Prince ? Ben écoutez..

episode sybel imglogo play

55 - « En manque de football ? »

.. déjà pour certains ? Dieu que vous êtes impatients, ça ne fait pas des mois et des mois qu’il est à l’arrêt pourtant.. pour les supporters dont toute la vie ou presque tourne autour de leur club, à la limite.. mais pour les autres, qui constituent évidemment la majorité, et ce même s’ils ont souvent un club de cœur, c’est peut-être l’occasion de se poser non ? de se faire plaisir en regardant dans le rétro comme avec ces belles affiches par exemple que vous propose en ce moment La Chaine L’Équipe.. et puis dans ce podcast 55 du coup sont de sortie les fermiers, les boulangers, les Colette B / Jacky C / Marthe K / Juju C / Jean-Claude N / Gilberto G et ses bahianaises.. sans oublier ce magnifique noir hihihi.. et notre Général et sa Yvonne bien sûr.. enfin bref, bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

54 - La solution !! Pour finir championnats, LDC, etc..

Au moment où je vous parle l’Euro devrait être reporté fin 2020 ou mi-juin/juillet 2021.. (il est question que l’UEFA l’annonce le mardi 17 mars et ce podcast a été enregistré le lundi 16 mars..) et on parlerait aussi d’essayer de « restreindre » les dates des Coupes d’Europe, LDC et Ligue Europa donc, permettant ainsi peut-être du coup de faire passer dans un trou de souris les journées restantes (10 pour la France..) des championnats nationaux.. mais au rythme où va cette pandémie, et d’un minimum obligatoire de 4 semaines d’entraînement de reprise pour les footballeurs avant de retrouver un rythme normal de compétition compte tenu de leur arrêt qui sera quoi qu’il arrive assez conséquent, je ne vois pas trop comment on pourrait réussir à tout caser, et ce même en terminant la saison, disons vers la mi-juillet.. alors on zappe les fins de championnat, avec ici et là les lourdes injustices que cela entraîneraient quelle que serait au final la formule choisie ? sans compter que même dans ce cas de figure, je ne vois pas trop comment les coupes d’Europe pourraient aller à leur terme par rapport aux estimations des scientifiques sur la crise actuelle (car y compris dans la meilleure des hypothèses le mois d’entraînement serait nécessaire je le répète, avant de reprendre la compétition..).. que faire alors ? relax, y’a Lavax, oui, pas de panique, IL Y A UNE SOLUTION possible !!! solution que je vous donne, vous propose donc, dans ce podcast 54.. certes il y a quelques œufs qui seraient cassés un peu à droite à gauche, mais à situation exceptionnelle, on passera inéluctablement on le sait par la case « omelette » n’est-ce pas.. bon, cette solution est, vous le constaterez, largement jouable.. il suffit juste que l’UEFA, les Présidents de fédérations - puis de clubs et de syndicats nationaux de joueurs.. - y mettent un peu du leur.. moi je leur donne le mode d’emploi (permettant au passage à mon sens la solution la plus juste, d’un point de l’éthique sportive je veux dire..), après libre à eux d’en faire ce qu’ils en désirent.. comme dit l’autre, je peux amener le cheval à la rivière, mais en aucun cas boire à sa place.. Bonne écoute à tous, et plus que jamais dans ces moments si particuliers chers Braves, prenez soin de vous.. ce qui est dans le contexte la meilleure manière de prendre soin des autres aussi on le sait.. le doublé Coupe-Championnat en somme..

episode sybel imglogo play

53 - PSG-Dortmund, l’indispensable huis clos ?

.. alors j’étais parti pour vous parler des récentes performances des 2 Olympiques (oui, oui je sais il n’y a pour certains qu’un Olympique, mais bon on s’en fout et ce n’est pas ici le sujet..).. et de l’incroyable titre de champion d’Argentine de Boca, avec comme cerise sur le gâteau le retour del Pibe de Oro dans son jardin de la Bombonera.. remarquez je vais un peu évoquer tout ça, mais finalement pas avec la même « profondeur » souhaitée.. il sera même question au passage de quelques anecdotes avec notamment Puskas et Altafini.. mais après un petit détour vers le match du siècle, sorte de tremblement de terre à l’époque, le sujet du jour de ce podcast 53 sera finalement tout autre, actualité oblige.. l’instant est grave chers Braves, enfin grave, ne rajoutons pas une couche à toutes les couches, disons que l’instant est muy especial.. ce match que l’on attendait tant, ce match au goût de sang, ce match sans alternative, puisqu’il était alors écrit que ça passerait ou ça casserait, et bien ce match se jouera de la manière la pire qui soit, puisque ça sera devant des tribunes vides.. stupeur !! certes c’était un peu dans l’air du temps mais quand on pense que tous nos matchs de la dernière journée de L1 se sont disputés dans des conditions normales (sauf le Strasbourg-PSG il est vrai, tiens déjà le PSG..), disons que pour beaucoup d’aficionados cela a du mal à passer.. et à définitivement penser au passage que ce club du PSG a été sérieusement marabouté depuis quelques années.. la compétition est en tout cas (et pas que pour le PSG..) qu’on le veuille ou non faussée.. alors ce huis clos était-il réellement indispensable et surtout n’y avait-il pas une meilleure, ou moins pire on dira, solution à trouver ? pas facile certes mais peut-être.. peut-être pas.. on en parle ici en tout cas.. bon visionnage à tous et, plus que jamais sans doute pour beaucoup par les temps qui courent, prenez bien soin de vous..

episode sybel imglogo play

52 - Zidane, Guardiola.. ridicule !!!

.. ou les clefs, désormais incontournables dans le foot d’aujourd’hui, pour analyser généralement un match, sans tomber dans la facilité, et les excès qui s’en suivent le plus souvent.. bonne écoute à tous les Braaaves, et longue vie à eux, c’est à dire à vous, comme le dit si souvent qui vous savez..

episode sybel imglogo play

51 - Coeur de Lyon, mais..

.. évidemment pour ce Flash podcast 51 nous allons revenir sur l’exploit (mais alors pourquoi ce « mais » dans le titre ? ..) de l’OL.. bravo donc déjà au coach et aux joueurs pour cette belle victoire qui leur laisse, contre toute attente ou presque, des chances assez conséquentes de qualification pour les 1/4.. d’un point de vue statistiques c’est même 60% avec un tel score à l’aller je crois, mais ici je vais dire dans les 35-40 et même peut-être 45% pour les jours où je me lèverai du bon pied.. car les statistiques on ne peut les prendre sans bien les analyser, et si on s’y penche ici d’assez près, en tenant compte déjà de l’écart de niveau entre les 2 équipes, ben forcément.. mais ne faites pas please la fine bouche car mon idée de chiffres (35-40-45 donc..) reste énorme je trouve là où ceux des 3,4,5% auraient été le plus souvent avancés je pense, sur une très grande majorité des lèvres des spécialistes et autres aficionados.. alors pour l’idée de départ, la rigueur 95 mns durant, et la générosité-solidarité-concentration etc (.. en y ajoutant le brin de talent cela va sans dire..) de tous, chapeau bas... roooh, mais avec tout ce tralala, pourquoi-porque-perché-why-warum-何故-为什么- ce « mais » dans le titre me direz-vous !!!????? ben écoutez et vous comprendrez.. c’est, vous l’aurez compris, l’un des axes de ce Flash podcast où l’on parle naturellement de 2,3 autres encore.. Bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

50 - Un instant et tout bascule + suite (6) FRA-ARG finale CDM 86..

.. on approche d’une éventuelle catastrophe alors que tout semblait si bien parti.. mais c’est la vie aussi, on se bat et on met des choses en place en quête de quelque chose qui nous tient à cœur tout particulièrement, et la vie fait qu’un événement, sur lequel on avait une prise-influence ou pas, fait tout basculer.. et en général plus vers un certain désastre-malheur qu’un doux bonheur.. cet événement, s’il n’est pas plus ou moins irrémédiable vous place alors, on va dire, dans une position où vous vous devrez de réagir.. et ou vous en sortirez plus fort (ce qui ne tue pas rend plus fort comme le précise la célèbre formule..), mais si vous faites le ou les mauvais choix, la suite se résumera à un retentissant « patatras ».. et dans le cas qui nous intéresse, et ce jusqu’à preuve du contraire, nous nous situons malheureusement selon toute vraisemblance vers le dernier cas de figure.. la preuve nous l’aurons de toute manière d’ici très peu de temps.. la preuve d’un bon choix ? oh que non, quoiqu’il arrive on ne l’aura pas, pas encore en tout cas, car il faudra encore passer bien d’autres étapes-obstacles pour peut-être se dire que.. finalement.. enfin pour cela il faudrait le Graal ou presque, tant le passif est à ce jour considérable.. en revanche, si ça tourne au vinaigre, on pourra affirmer que le choix effectué était vraiment le mauvais.. qu’il se sera avéré catastrophique même.. et que ce sera alors le 2ème instant où tout a basculé.. le 1er instant on le connaît déjà, car la bascule a été alors violente et tout le monde traîne cela depuis comme un boulet.. et ce d’autant plus on le répète que l’instant qui suivra, suite au choix désastreux qui a été fait (même si au moment où l’on parle on met encore un petit bémol..), risque au bout du compte de faire basculer tout un club dans les bas-fonds du Bronx ou de Spanish Harlem.. et puis en 2ème de ce podcast 50, comme vous le savez, vous aurez droit à la suite de cette légendaire CDM 86.. et nous allons surtout déjà savoir si l’action de génie de Platini est finalement allée à son terme.. quel suspense chers Braves, quel suspense !!! Allez, bonne écoute à vous tous..

episode sybel imglogo play

49 - PSG et.. l’unique responsable..

.. le club parisien a donc frôlé la correctionnelle hier (car une défaite 2-1 c’est extrêmement flatteur par rapport à l’ensemble de la rencontre, je pense que tout le monde sera d’accord sur ce point..) devant certes une belle équipe de Dortmund.. cohérente, sûre de sa force, agressive et intense dans son jeu, bref l’opposé du PSG, si souvent on le sait à l’extérieur en pareil cas.. mais rien de grave finalement puisqu'il y a ne l’oublions pas un match retour, que l’écart du score reste donc minime, et surtout parce que l’on a identifié la faille, l’unique responsable, celui qui a fait que tout a lamentablement foiré alors que bon nombre de spécialistes estimaient que le PSG allait exploser ce Borussia, pour les plus optimistes.. ou se qualifier sans problème pour les plus mesurés.. ben oui, nos fameuses individualités, la défense gruyère de Dortmund etc.. Bonne écoute (ou bon visionnage puisque ce Flash podcast 49 existe aussi en images sur le site Roustan TV ou sur l’application Roustan TV..) à tous..

episode sybel imglogo play

48 - Racisme dans le foot + suite (5) FRA-ARG finale CDM 86..

.. les insultes racistes dont a été victime Marega l’attaquant de Porto à Guimaraes sont l’occasion de parler de ce fléau si présent de nos jours dans la société.. évidemment ça ne date pas d’hier dans le football (de même que dans la vie de tous les jours, et depuis bien bien plus longtemps, bien évidemment..), et curieusement, car bien possible que beaucoup d’aficionados en soient ici surpris, cela était réalisé de manière bien plus violente-prononcée autrefois comme il vous le sera expliqué à travers quelques exemples ici dans ce podcast 48.. aujourd’hui force est de constater qu’on s’en émeut bien plus donc, et c’est tant mieux cela va sans dire.. remarquez on n'a pas vraiment l’impression pour autant que les moyens mis en œuvre par les instances du football, tant sur le plan international que sur les plans nationaux, soient réellement appropriés pour éradiquer le problème.. on va en parler, un peu, car tout le monde en est bien conscient et, tout en restant humble, vous savez bien chers Braves que nous essayons dans la mesure du possible de ne pas trop enfoncer les portes ouvertes dans les podcasts.. d’ailleurs la solution qui semble toute trouvée pour 90% (je mets ce chiffre à la louche mais j’ai le sentiment que nous sommes à peu de choses près aux alentours de celui-ci..) des observateurs ne me convient pas tant que ça.. car au-delà de ne pas être convaincu par cette recette miracle, je trouve qu’il faudrait se montrer bien plus ambitieux et aller au-delà du « petit » monde du football.. Bon c’est pas facile à expliquer ici mais surtout le podcast est fait pour ça sinon autant que je m’exprime uniquement de manière écrite hein.. alors écoutez bien et si vous êtes assez attentifs vous comprendrez.. ben ouais, faudra à certains instants un minimum de concentration (le sujet n’est pas vraiment léger hein..) car même par voie orale ce n’est pas forcément si simple.. mais vous pigerez, à défaut peut-être d’adhérer car, une fois n’est pas coutume - et loin l’envie ou le besoin de me démarquer.. - je ne suis pas trop dans cette espèce de mouvance qui semble à ce point « tracée » si j’en crois ce que je lis ou entends depuis dimanche soir.. évidemment sur le fond je suis bien conscient de la « noblesse » des sentiments des uns et des autres, mais disons que je trouve l’analyse générale.. simpliste.. hum non c’est un peu rude, disons plutôt réductrice.. bonne écoute à tous, avec aussi comme toujours en 2ème partie la suite du fameux France-Argentine de 86, puisque fort des multiples interruptions du Général j’ai l’impression qu’il va y avoir autant d’étapes ou presque qu’un Tour de France.. sacré Général, je l’aime bien mais parfois faut vraiment se le farcir hein..

episode sybel imglogo play

47 - Psyfoot.com + suite (4) FRA-ARG finale CDM 86..

.. le foot reste de l’humain et un bon psychologue est toujours le bienvenu, enfin normalement car ce milieu y est souvent réfractaire comme chacun sait.. on veut des hommes, et des vrais n’est-ce pas.. mais si entre le patient et son psy il y a toujours un cadre privé et normalement un secret professionnel, nous avons eu droit récemment à une sorte de show, de reality show, qui n’était pas sans nous rappeler une émission très célèbre du début des années 80 (vous n’étiez pas né.. ou alors maximum petit gastronome en culottes courtes ? pas grave, je vais vous expliquer..).. et, cerise sur le gâteau, ce fût niveau communication (com.. d’où le titre Psyfoot . com ..) du grand art.. enfin pour les plus naïfs d’entre nous on va dire.. décryptage de tout ce tralala dans ce podcast 47 donc.. enfin dans un 1er temps puisque dans un deuxième je me retrouverai, aux côtés de Georges, à mon poste de commentateur dans les tribunes du stade Aztèque à Mexico.. pour l’ouverture du score d’Amoros ? Hum peut-être.. mais pas sûr.. enfin moi en tout cas j’y crois dur comme fer.. bonne écoute à toutes les Bravettes et tous les Braves..

episode sybel imglogo play

46 - FP.. Cacas et cas Mbappé..

.. on vous gâte les Braves, car comme envisagé il y a quelques semaines nous allons désormais vous faire, dans la mesure du possible, 2 podcasts par semaine.. celui habituel donc du lundi-mardi, sur une durée conséquente (entre 45-50 mns et 1h20 on va dire..) et désormais un autre qui sera mis en ligne le jeudi-vendredi, mais surtout celui-ci ne dépassera jamais les 20 mns.. peut-être / sans doute plus pratique pour ceux qui sont souvent à la bourre et qui paniquent au niveau de la durée.. et puis d’un autre côté les Braves qui sont vite en manque une fois le podcast du début de semaine avalé auront ainsi une petite douceur histoire de trouver le temps moins long.. bref tout le monde devrait y trouver son compte et c’est bien là le principal.. évidemment pour la version courte pas de sirène-gong-loups-éléphants.. de Général ou soirée pasta.. et encore moins de neptuniens et de finale à rejouer, on ne peut pas tout avoir.. pour ce podcast 46, qui sera régulièrement nommé FP (Flash Podcast..) nous revenons sur la sortie tumultueuse de Mbappé lors de PSG-Montpellier qui a évidemment beaucoup fait parler.. on va donc, comme toujours du coup, essayer de voir tout ça d’un autre côté de la lorgnette, une lorgnette un peu plus perfectionnée quoi.. bonne écoute à tous.. ou bon visionnage car les Flash Podcasts, sachez le, seront également disponibles en vidéo sur l’appli Roustan TV ou sur le Site Roustan TV.. on n'arrête pas l’progrès..

episode sybel imglogo play

45 - La loi du milieu + suite FRA-ARG finale CDM 86..

.. avant tout mes biens chères sœurs, mes biens chers frères, les Bravettes et Braves quoi, je vous répète encore et toujours de bien écouter les podcasts dans l’ordre.. et c’est un ordre !! .. en particulier évidemment depuis que vous savez pour les néptuniens (mais chutttt c’est un secret, ne l’oubliez pas..).. il va de soi donc qu’il vous est formellement interdit par les autorités - les plus hautes faut-il le préciser - de la Roustanie, d’enclencher ce podcast 45 tant que les 43 et 44 n’ont pas été entendus.. croqués-dévorés.. puis digérés.. surtout que là on va se retrouver en ce début de finale (nous approchons tout juste de la fin du premier 1/4 d’heure..) de Coupe du Monde 1986 entre la France et l’Argentine aux abords de la surface de réparation des « Platinies boys.. », et avec en face un certain Diego - Armando - Pibe de Oro.. enfin bref vous voyez le tableau.. j’ai confiance en Jo mais je dis quand même Brrrrrrr.. bah après tout qui vivra verra, et plus précisément ici qui vivra entendra.. pour ce qui est du thème de la 1ère partie du podcast je pense instantanément à la célèbre chanson de Guy Béart « La vérité.. » (et pas « si je mens » ici hein..) dont voici le premier couplet : « Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié, d’abord on le tue puis on s’habitue.. on lui coupe la langue, on le dit fou à lier.. après sans problèmes parle le deuxième.. le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté.. ».. donc déjà bravo à cet entraîneur qui forcément avec un tel discours s’expose.. ensuite nous allons revenir sur ces/ses vérités.. et des vérités dites par une personne du milieu, cela en accentue évidemment la portée.. puisque la crédibilité aussi.. si au moins elles pouvaient faire avancer les choses, mais connaissant le degré de béatitude de l’ensemble (pas tous hein, mais.. mais pas facile aussi d’arrêter aujourd’hui une spirale surtout quand on sait que les effets, même si bénéfiques, ne se verraient qu’à moyen terme.. surtout si vous faites partie d’une minorité à réaliser - et aussi admettre hein.. - l’ampleur du désastre.. bon le mot est sans doute trop fort, encore que..) de nos dirigeants, et donc décideurs, disons que je ne suis guère optimiste.. allez, bonne écoute à tous, en espérant que le Général ne tape pas trop vite sur la vitre de la cabine des commentateurs au stade Aztèque, c’est à dire là où se trouvent « Georges » et votre serviteur..

episode sybel imglogo play

44 - « L’homme serpent » et suite FRA-ARG finale CDM 86..

.. son jeu incarnait la finesse tant ses contacts avec le ballon faisaient chaque fois preuve de délicatesse.. ses touchers semblaient autant de caresses, mais suite à ses dribbles de son pied gauche « hypnotique.. » (référence à Kaa.. « aie confiance.. »), les morsures qui s’enchaînaient étaient souvent fatales de la part de cet « Angel Face.. » .. finesse, délicatesse, caresses, mais en équipe nationale un peu trop au service d’une altesse.. et c’est finalement quand cette dernière quittera le bateau « Orange/Oranje » que notre serpent fera enfin définitivement sa mue.. non prophète dans 1 des clubs phares de son pays il s’en est allé conquérir le cœur de son fameux voisin.. et par ce biais l’Europe entière.. et le monde, finalement, du ballon.. ce ballon qui ricochera du mauvais côté un soir argentin froid et venteux de 1978, empêchant alors notre Prince, sous les yeux de généraux si peu engageants, de définitivement devenir Roi.. c’est l’histoire les enfants, et dans ce podcast 44 nous en reparlerons, notamment, avec l’un de ses prestigieux coéquipiers d’alors.. et puis en 2ème partie direction le Stade Aztèque, avec la suite de cette fameuse finale de la CDM 86 France-Argentine dont vous vous languissez depuis le podcast 43 je le sens, enfin je l’espère.. Maradona-Platini, la finale de rêve a bien eu lieu, et elle se vit en direct, et en avant-première, exclusivement pour vous les Braves.. le monde entier saura tout ça en son temps, c’est à dire dans 10 ans.. les neptuniens sont quand même incroyables, et les podcasts Roustan Foot aussi.. finalement.. dans un sens.. comme quoi il faut toujours croire en ses rêves, fussent-ils d’apparence chimériques.. et pourtant, et pourtant ici chères Bravettes et chers Braves..

episode sybel imglogo play

43 - Mexico 86.. Finale CDM France-Argentine..

.. Il faut le voir, enfin l’écouter ici, pour le croire !!! Sachez d’ailleurs que vous ne sortirez pas tout à fait indemnes de ce podcast 43 chères Bravettes et chers Braves, mais je me dois, comme toujours compte tenu de notre relation et de nos liens de cœur qui en découlent, de vous dire la vérité.. rassurez-vous elle est finalement loin d’être sinistre, même si ici je n’en connais pas la fin, disons qu’au pire elle sera un peu tristounette si le ballon ne tourne pas du bon côté pour nos couleurs.. enfin ça c’est pour l’histoire dans l’histoire, c’est à dire celle que nous allons vivre tous ensemble au même moment, et en direct par rapport à un événement majeur de ce sport en général (une finale de Coupe du Monde ce n’est pas rien..), et du football français en particulier.. mais l’histoire, la grande histoire dans sa globalité, est, vous allez le constater, incroyablement déroutante, déstabilisante.. car si troublante.. merci au passage d’en garder le secret, sauf si vous voulez passer pour une folle ou un fou auprès de votre ou de vos interlocuteurs.. n’oubliez jamais que n’est pas Brave, avec le côté aérien que cela suppose, qui veut.. enfin, c’est vous qui voyez.. Bonne écoute à tous, et accrochez vos ceintures hihihi...

episode sybel imglogo play

42 - « Les esclaves soumis.. » (R.Kipling)

.. Bon il y a des milieux où c’est sans doute plus compliqué de se libérer de certaines chaînes j’imagine (je pense ici aux principaux acteurs de ce sport, les joueurs donc..), surtout quand finalement au niveau de l’environnement ceux qui devraient être libres, je ne parle pas des entraîneurs et encore moins des dirigeants mais des aficionados, le deviennent très rapidement - esclaves..- (on nous explique et on constate d’ailleurs effectivement que c’est ainsi depuis bien longtemps, et que même, les enjeux aidant, ça ne cesse d’empirer.. donc ne nous posons pas trop de questions et restons soumis à ce qu’ils nous ont toujours dit, expliqué, dès notre plus jeune âge n’est-ce pas.. dans un sens c’est plus reposant d’avoir le cerveau « avachi »..), sans s’en rendre compte.. vous avez dit opium du peuple ? .. bref, pour ce podcast 42 nous allons nous pencher sur une action, de jeu, qui a beaucoup fait parler ce week-end.. divisant un peu le monde en 2 parties (sorte de guerre froide des temps modernes héhé..).. en effet il y a ceux qui la trouvent géniale, cette action, et les autres qui la considèrent.. hum déplacée pour des tas de raisons on dira.. qui peuvent certes la comprendre, notamment le processus qui l’entraîne, mais qui estiment que l’on pourrait peut-être trouver une parade afin d’y remédier.. disons au moins se pencher sur le problème.. voilà, pour eux cette action pose question.. contrairement aux autres qui la trouvent parfaitement naturelle, mieux, qui la placent sur un piédestal (ok normalement c’est quelqu’un que l’on place sur un piédestal, ben ici on dira que c’est une action.. pour les ronchons très à cheval sur la langue française, on dira que c’est l’auteur principal de l’action qui sera placé de la sorte, j’suis pas contrariant..).. 2 approches d’un sport donc.. et, vous le constaterez, juste une proposition pour les uns - pas de quoi fouetter un chat à première vue hein.. - , mais des boucliers d’indignation, que dis-je, des « épées » d’intolérance chez les autres.. c’est assez curieux mais c’est ainsi.. mais au-delà de cette passion exacerbée, aux relents un peu malsains et pour le moins étriqués - enfin selon moi.. mais pas que.. - , faisons en sorte de relâcher la pression, de prendre un peu de hauteur et ainsi de nous libérer de certaines odeurs un peu trop vives, tout cela afin de trouver quelques pistes intéressantes en creusant notamment dans l’histoire de ce sport, et notamment à travers quelques épisodes bien peu glorieux.. la lumière bizarrement venant parfois de certaines ténèbres, brrrr.. Allez les Braves, bonne écoute à toutes et à tous..

episode sybel imglogo play

41 - Qui a cassé le vase de Soissons ?

.. c’est la grande question n’est-ce pas.. et c’est certes un peu curieux comme titre pour un podcast lié à du football j’en conviens, mais vous me connaissez depuis le temps hein.. pfff j’ai pas vu le temps passer pour ce 41ème bébé, 1h20 à la clé tout de même.. faut dire qu’il y a un paquet d’anecdotes (du gong à gogo donc.. ), qu’on entre toutes les 30 secondes dans l’histoire du football, et même plusieurs fois dans le « Temple » de celui-ci (hurlements de loups, forcément..).. et qu’entre des commentateurs français et anglais, mais oui mais oui, il y a vous vous en doutez une réponse à la question (qui demande forcément une attention particulière, donc la sirène..).. et soirées pasta en veux-tu, en voilà houlala, en compagnie même, pour l’une d’entre elles, du sosie de Klaus Kinski (il aimait pas quand je le taquinais avec ça hahaha..).. et le Général De Gaulle évidemment pour conclure, mais pas que.. enfin bref, un podcast Roustan Foot en somme.. Bonne écoute aux Bravettes et aux Braves et Bonne année 2020 à tous, une santé de fer dans un gant de velours, et de l’amour encore et toujours !!!!

episode sybel imglogo play

40 - Jamais seul..

.. Never alone donc.. hum ça sent un podcast qui va vous parler de Liverpool les enfants, Liverpool sans doute futur champion d’Angleterre (pour la 1ère fois depuis 1990 !!!).. avec notamment une évolution fondamentale dans le football d’aujourd’hui, et cela dans le cœur du jeu, dans le réacteur de la machine infernale.. et puis David Peace and Love et Margret - et non magret.. - de canard, et puis Bill et Ness (Eliot..), bref des soirées « pasta » inoubliables.. et puis le début de cette histoire d’amour en août 1972.. et puis le Spécial Telefoot 1988 (on vous épargnera l’histoire de la plus belle femme du monde puisque 90% des Braves la connaissent désormais - l’histoire pas la femme hein, mais moi si nananère heu..- , tant pis pour les 10% restants, je ne peux pas non plus passer ma vie à donner des cours de rattrapage..).. et puis des chansons.. et puis sirène, loups, gong, et Général De Gaulle of course.. Bienvenue à tous pour le dernier podcast de l’année 2019, le quarantième.. rugissant..

episode sybel imglogo play

39 - De retour d'Argentine..

.. et même si c’était bien trop court à mon goût, un peu de changement, de décor, de climat, de gens, de football - puisque c’est de cela dont il est particulièrement question ici.. finalement.. - , ça reste évidemment indispensable à mon bien être car cela m’aide considérablement à entretenir le plaisir et l’enthousiasme.. une autre manière de penser foot, et d’en parler aussi, ne peut qu’enrichir et sur ce merveilleux sport davantage réfléchir.. à certaines doses en effet la manière d’envisager le football et de l’analyser dans mon pays ne cesse d’ankyloser les neurones footballistiques de mon cerveau et ces bols d’air m’ont toujours été indispensables je l’avoue, peut-être même au fil du temps de manière de plus en plus prononcée d’ailleurs.. bref on va parler dans ce podcast 39 de 2,3 choses concernant ce voyage (j’y reviendrai bien plus en détails d’ici quelques mois à l’occasion d’un documentaire sur La Chaîne L’Équipe, mais pour se faire il y aura dans l’intervalle un autre voyage, plus long celui-là, dans le pays de Diego Armando..), et puis comme promis on reviendra un peu sur cette belle première partie de championnat de l’OM, et un zeste du tirage au sort du tirage de la LDC, sur un aspect bien particulier on dira, conclura tout ça.. Bonne écoute à tous et longue vie aux Braves..

episode sybel imglogo play

38 - L'Or du Ballon..

.. Mon Dieu ce que j'ai pu lire ou entendre au sujet de ce Ballon d'Or 2019.. mais cela semble être régulièrement le cas finalement ces dernières années, je me demande même si on ne peut pas parler désormais d'ailleurs de décennies.. mais encore assez récemment il me semble que par rapport au lauréat il y avait du côté du clan des déçus une sorte d'amertume (de frustration, de rancoeur..) qui s'exprimait dans.. dans une certaine mesure on dira.. aujourd'hui si l'on n'est pas d'accord entre nous il y a tout de suite, enfin pas toujours mais dans bien des cas, une forme de rage (de mépris à l'occasion..) qui s'invite dans la discussion, dans les échanges.. il faut dire que les gens de nos jours "savent", et enfermés dans leurs certitudes ils montrent vite les dents si on ne suit pas leur chemin.. c'est sans appel, puisqu'ils "savent" vous avez forcément tort, c'est d'une implacable logique n'est-ce pas, alors pourquoi abruti que vous êtes ces géants de la connaissance footballistique vous laisseraient un embryon de chance d'expliquer votre position.. mais il y a pire puisque avec cette nouvelle édition on a même parlé d'un éventuel racisme qui rôdait ici et là de manière plus ou moins latente.. je reviens du futur vous le savez, et je peux vous affirmer qu'à ce rythme il viendra un jour, malheureusement pas si lointain, où certains vous expliqueront que tel ou tel crack a en fait été lésé par une partie du jury en fonction de ses croyances ou quelque chose d'un niveau égal niveau débilité.. le football, et c'est bien regrettable pour bien des domaines, ne peut rester dans sa bulle - le revers de son succès on dira.. - , et pire puisqu'il devient si souvent le parfait réceptacle de bien des maux d'une société si perdue et chancelante sur ses bases.. on parle de tout cela dans ce podcast 38.. bonne écoute à toutes et à tous et longue vie à vous comme dirait le Général..

episode sybel imglogo play

37 - Les mystères du foot

.. voilà, y'a le Mystère de la Grande Pyramide, le Mystère de l'Atlantide, le Mystère de la chambre jaune.. les Mystères de l'Ouest, de l'Amour (houlala l'Amour et ses mystères les enfants..) etc.. et donc ceux du Foot.. où on le sait les choses sont si souvent irrationnelles et parfois pour tout dire.. bien mystérieuses.. il arrive qu'en creusant un peu et en allant se renseigner à la source on obtienne l'explication (ce sera le cas pour l'un des mystères évoqués dans ce podcast 37..), mais certaines fois no, non, nein.. le pharaon disparaît de la circulation avec son secret et cet infini mystère, brrrr.. Notez bien par ailleurs qu'il sera aussi question de remake de matchs, enfin ici d'un match, comme cela peut exister si souvent au cinéma.. sauf que pour le 7ème art c'est un choix, et les choses sont écrites (ou à l'occasion réécrites..) alors qu'en football (le Xème art ? mais déjà peut-on placer le foot à ce rang ? vaste question à laquelle nous essaierons de répondre un jour.. peut-être une idée de futur podcast, qu'en pensez-vous ? ..) hein, l'histoire se vit en direct.. et pourtant.. certains remakes semblent si incroyablement.. saisissants.. comme celui qui conclura ce podcast.. et au milieu de tout ce tralala coule une rivière, mais ici assez agitée car il sera question d'un club où les joueurs, enfin certains joueurs, semblent décidément en perdition psychologiquement, et cela de manière bien plus prononcée que bien des aficionados l'imaginent je crois.. cela a été légèrement évoqué ici où là mais insuffisamment à mon goût.. et oui, le foot, au-delà de la puissance de certains clubs, de ses stars qui illuminent les pelouses, de ses enjeux parfois délirants pour ne pas dire grotesques, de tous ses excès et de ses milliards d'euros qui tendent de plus en plus vers sorte d'obscénité, le foot oui, et c'est une espèce de miracle notez le bien, reste avant tout une "affaire" humaine.. comme à son petit niveau, enfin je l'espère, ces podcasts où gong, sirène, hurlements de loups, soirées pasta avec stars (je suis très showbizzzz vous le savez bien..) et évidemment Général De Gaulle, seront comme toujours de la partie.. Bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

36 - Platini et la Dolce Vita..

.. bon il ne l'a pas vraiment connue en Italie, tout au moins dans la vie quotidienne, puisque Turin ville ouvrière au Nord du pays n'est pas vraiment la ville appropriée pour cela on le sait.. La Dolce Vita (douce vie..) chère à Marcelo, Anita, Anouk, et les autres, sous la houlette du maestro FF (rien à voir avec France Football ou le Flash Foot.. encore que..) - Roooh on a fait de ces soirées pasta chez Federico.. !! - , c'était Rome évidemment.. et dans ce podcast 36 il y a du vécu du côté de la ville éternelle les enfants, avec un certain César, ça ne s'invente pas, comme guide principal.. ça vous en bouche un coin hein.. et oui, près de 40 ans en arrière c'était aussi, dans cette ville magnifique, avec comme toile de fond le football, une vraie Dolce Vita me concernant.. j'allais dire plus "La grande glandouille.." que "La grande vadrouille..", encore que.. finalement.. bon Platini alors, peut-on "Être après avoir été.." ? .. c'est pas facile certes, mais.. mais Platini, n'en déplaise à certains, doit encore représenter quelque chose dans le grand circus du ballon rond puisque chacune de ses sorties déclenche une multitude de commentaires.. pas forcément très agréables d'ailleurs.. il faut dire que l'on vit à une époque où - réseaux sociaux et surabondance de médias sans doute obligent.. - tout le monde y va désormais de son petit couplet avec une assurance - et souvent malveillance d'ailleurs.. - digne des plus grands spécialistes en la matière.. et pourtant bien souvent une grande méconnaissance, pour ne pas dire ignorance, est de la partie.. boudiou, j'ai lu ou entendu sur le sujet le ressenti de certains jeunes confrères, et, comment dire.. allez, on va rester soft et mesuré, en parlant de commentaires pitoyables - lamentables - .. et tellement hors sujet.. après Platoche a de son côté, c'est vrai, une petite part de responsabilité tant certaines de ses petites saillies sont, tels ses coups francs d'autrefois, particulièrement brossées - .. mais malheureusement insuffisamment travaillées, enfin je trouve, en amont.. tout au moins dans la forme.. (sur le fond pourtant.. mais comme désormais c'est la forme qui prédomine et, de fait, écrase la moindre visibilité du message, comment atteindre de visu l'étoile de mer si l'écume n'est pas parfaitement maîtrisée hein, je vous le demande messieurs dames !!) .. peut-être qu'en lui préparant des mannequins de mousse pour la prose et les métaphores, et comme interlocuteur pour s'entraîner l'équivalent d'un Jean-Michel Moutier histoire de se faire la main (enfin autrefois le pied et aujourd'hui la voix..) il serait plus performant, mais bon, ça le regarde aussi n'est-ce pas.. Bonne écoute à tous chers Braaaaves..

episode sybel imglogo play

35 - Le triomphe du mal..

.. forcément si tout le monde reste là les bras croisés, se contentant de dénoncer, on ne va pas aller très loin c'est clair.. bon ils dénoncent mais avec la plus grande fermeté me direz-vous (encore qu'ici ben bof bof hein, limite ça fait partie du paysage..).. me fait doucement rigoler cette expression que l'on doit d'ailleurs aux politiques.. avec la plus grande fermeté, comme si ça allait changer quelque chose tiens.. nous fait une belle jambe leur histoire bidon de fermeté à la noix, mais passons.. d'autant plus qu'ici, je le répète, on dirait que c'est quelque chose avec laquelle il faudrait manifestement vivre jusqu'à la fin de la nuit des temps.. pourtant y'a des solutions, forcément, qui ne demandent même pas un décrochage de lune (sur laquelle on marche l'air de rien depuis 50 ans désormais je vous l'rappelle..) mais bon.. sinon attention aux âmes sensibles car ce podcast commence avec une digression, une parenthèse, assez conséquente.. et le problème c'est qu'il y a une parenthèse à l'intérieur de cette parenthèse.. et même une parenthèse à l'intérieur de la parenthèse de la parenthèse.. quelle vie hein.. à part ça y'a d'la sirène, du gong, du hurlement de loups.. du Einstein (et du De Gaulle, mais bon lui c'est un fidèle..).. et forcément quelques soirées "pasta.." .. bonne écoute à tous, et, vous l'avez bien compris, accrochez vous !!!!!

episode sybel imglogo play

34 - Le battement d'ailes..

.. du papillon.. dont l'OM semble encore victime ces derniers temps, et de manière très prononcée depuis les fameux 2 matchs contre le PSG puis Monaco.. du coup, et un peu contre toute attente, le Tsunami pourrait bien arriver à l'issue du match contre Lyon.. je précise contre toute attente car les gens, aficionados de France et de Navarre, et supporters phocéens, semblaient avoir compris la situation suite à la dernière saison catastrophique.. et comme il n'y a plus beaucoup de pesos dans les caisses.. bref les exigences ne semblaient pas démesurées, et une cote de sympathie, doublée d'une sorte de tranquillité, rôdaient, du côté de ce club, et également de celui son nouvel entraîneur.. et puis patatras.. et ironie de l'histoire, le même homme pourrait être encore le fossoyeur de l'OM (réalisant au passage donc le doublé coupe-championnat.. c'est beau !! ).. il n'empêche que certains battements d'aile ne viennent pas du cosmos, du hasard, ou de la faute à pas de chance, et nous allons en parler ici entre 2 soirées pastas.. bonne écoute à tous les Braves.. et longue vie à eux comme dirait le Général..

episode sybel imglogo play

33 - Aulas Space Oddity..

.. ces derniers temps Lyon est vraiment impayable, nous réservant chaque fois des surprises de premier ordre.. le choc est d'autant plus chaque fois détonant que l'on parle tout de même ici d'un club, que dis-je !!! , d'une institution hihihi, que l'on croyait encore, il y a peu, réglé comme du papier à musique, archi professionnel à tous les étages.. et c'est là où on atteint le "suprême" en quelque sorte.. alors ok, pour les supporters du club c'est à désespérer, mais pour l'observateur neutre (pléonasme un peu, désolé..), qui arrive à prendre du recul et à bien analyser, enfin j'espère, c'est.. si on est un poil cruel (mais un "cruel" sympa quand même hein..) à mourir de rire.. et si on est, mais alors sacrément !!(mais on l'est aussi, si si..), compréhensif et bienveillant, c'est à la limite du touchant (et même au-delà.. finalement..) tant tout cela est incroyablement grotesque, en fait je dirais plutôt burlesque.. oui, délicieusement burlesque.. et perso ça me va bien, car je suis un grand fan du burlesque.. au niveau des grands maîtres, de Molière au théâtre, à Charlie Chaplin au cinéma, et même en passant par Edika et autres pour la bande dessinée, ça reste quand même fabuleux, magique, extraordinaire.. mais on flirte littéralement avec les étoiles concernant l'OL, car ça en devient burlesque sans le savoir, sans le vouloir.. c'est donc de l'art et de l'art à l'état pur puisque ne se trouvent pas aux manettes des artistes de haut vol.. non, ici les maîtres d'œuvre sont des businessmen hahaha (qui auraient peut-être voulu être des artiiiiiiistes.. pour pouvoir faire leurs numéros n'est-ce pas ..).. incroyable non ? .. on touche donc en la circonstance à une forme de génie de l'absurde.. quelque part.. rendez vous compte, tu sors d'un véritable traumatisme, des longs mois durant pour ne pas dire plus, avec tes supporters, et hop !! , juste quelques semaines ensuite donc, la deuxième couche, la deuxième lame, un train peut en cacher un autre.. génial !! .. les supporters sont évidemment furieux, remarquez ça passera peut-être/sans doute si les résultats suivent, car les mecs (et femmes aussi bien sûr..) sont quelque part, on peut le supposer pour beaucoup en tout cas, épuisés, laminés, résignés.. c'est tellement énorme faut dire.. mais si on en rigole (avec cruauté ou affection, ou un mix des 2 je l'ai précisé..) il y a derrière tout cela malheureusement quelque chose d'assez triste pour le club, et ce quelque chose c'est le constat, d'autant plus édifiant qu'implacable, que l'on peut en tirer.. et dire que tout cela part, enfin à mon sens, d'une petite faille - mais après l'effet papillon, vous connaissez le principe.. le battement d'ailes d'un papillon qui provoque en bout de chaîne une tornade au Texas.. - du 1er dirigeant (le fameux !! celui qui a bâti à la sueur de son front, de son travail, de sa ténacité-pugnacité.. de son talent bien sûr, il faut également le souligner.. - de ses tours de passe-passe aussi parfois, mais bon.. - .. un véritable "empire"..), faille qui va vous être contée ici par le grand David Bowie en personne !!! (ben oui, Space Oddity, forcément..) .. et ouais, compte tenu de l'ampleur du sujet abordé, le podcast Roustan Foot sort les gros moyens.. et c'est bien normal.. on vous gâte les Braves, on vous gâte, mais vous le valez bien.. En conclusion de tout ça, n'y voyez pas méchante ironie ou malsaine malice de ma part vis à vis du fameux dirigeant en question.. car s'il est vrai que certaines méthodes, ou comportements, de JMA m'ont régulièrement agacé ces dernières décennies (et ceux qui me connaissent savent bien que je ne me suis d'ailleurs jamais gêné pour "monter au front" afin de les signaler, voire de les combattre.. de même que j'ai toujours mis en valeur le travail immense qu'il a réalisé au niveau de l'OL, et pareil pour certaines de ses grandes qualités..), il y a ici dans notre histoire quelque chose je trouve, de très humain, le transformant du coup "Gaston Lagaffe" sur les bords (j'adore aussi..), et me le rendant au bout du compte assez sympathique, car au final n'oublions jamais que ça ne reste que du football hein.. ok le supporter ne l'entendra pas de cette oreille, mais étant à mon niveau juste un "promeneur" de foot, j'avoue que toutes ces récentes "gamelles" m'attendrissent sans doute plus qu'autre chose.. et à ce rythme je me demande même si je ne vais pas finir par créer un fan club Jean Mimi hihi.. Bonne écoute à tous et portez-vous bien..

episode sybel imglogo play

32 - Lyon, Apocalypse Now !!!

This is the end.. c'est écrit, programmé, bref on sait, oui on connaît désormais la fin de l'histoire.. reste la dernière ligne droite sur laquelle il n'y aura plus qu'à, grâce aux redoutables oiseaux de la mort, inonder de napalm les 2 terrains qui se présentent.. ensuite, au son des folles Walkyries, la tête tombera.. forcément.. Wagner-Werner c'est à vous de jouer désormais, soyez cliniques et impitoyables, merci.. on s'occupera du reste, on se goinfrera des restes.. et ne sera que littérature dans les manuels de foot le reste.. je crois que JMA devrait changer de conseiller et lorgner désormais du côté de JL (pas Jennifer Lopez hein..).. Bonne écoute de ce podcast 32 (chiffre magique me concernant...) à tous les Braves, et longue vie à eux aussi bien sûr.. 

episode sybel imglogo play

31 - Comme un volcan qui explose !!!

.. ou comme un ouragan qui passait par là si vous préférez.. "Comme un ouragan qui passait sur lui, l'amour a tout emporté" disait la chanson (.. enfin c'était sur elle à l'origine, ben ici c'est sur lui..) .. mais ici on dira plus précisément que c'est une forme de folie qui l'a submergé, entraînant alors l'une des chevauchées les plus fantastiques de l'histoire du foot.. il est parti loin, très loin, l'espace de quelques secondes et cela sur quelques dizaines de mètres.. et pourtant tout s'est ralenti dans sa tête.. en s'accélérant cependant.. c'est assez compliqué à expliquer tout ça je vous l'accorde, c'est pourquoi un peu plus de quarante minutes pour ce podcast 31 ne seront pas du luxe hahaha.. bon faut dire qu'il y a aussi du gong, de la sirène, des hurlements de loups, sans oublier le double barrissement de notre éléphant savant.. mais aussi Romy et Michel ("je ne sais plus t'aimer Hélène..").. et comme toujours 10.000 petites choses encore.. bonne écoute à tous les Braves !!! .. et longue vie à eux comme dirait le Général..

episode sybel imglogo play

30 - Kidnappez des martiens !!!

 .. il ne reste plus que ça à faire sinon je ne vois pas comment on pourrait s'en sortir puisque même en LDC, le must du must donc, ça demeure incompréhensible.. il faut à tout prix, et le plus rapidement possible à mon avis, passer un deal avec Redford du côté de Houston (three, two, one..) sinon toute la pluie continuera à tomber sur nous.. et on sera tous trempés comme de vieux rats.. à part ça comme toujours une sirène qui chante, des loups qui hurlent à l'amour, et un éléphant qui barrit.. 2 fois.. pas de gong ce coup ci, encore qu'avec la femme de Paul à l'occasion de soirée "pasta" du côté de New York, non j'déconne j'déconne.. et puis c'est si vieux tout ça.. Longue vie à vous chers Braves..

episode sybel imglogo play

29 - Paris sera toujours Paris..

.. c'est à dire bien souvent là où on ne l'attend pas, pour le meilleur comme pour le pire comme chacun sait.. faut dire qu'après un début de saison calamiteux dans le jeu (avec à la clé une défaite dès la 2ème journée de championnat..), le traumatisme de l'élimination face à Man.U encore bien présent dans certaines têtes - et d'une manière générale au sein du club.. - , une attaque décimée (et en prime un avant-centre en manque cruel de compétition, un défenseur central également d'ailleurs..), et pour couronner le tout un trio au milieu inédit (certes non exempt de talent mais..), il n'y avait vraiment pas de quoi se montrer optimiste vous en conviendrez - et je ne l'étais pas vraiment pour tout vous dire.. - , et ce, même si son adversaire du soir au nom prestigieux avait aussi son lot de problèmes.. alors oui, sans doute qu'ils allaient tout donner, que quelques occasions pouvaient se glisser ici et là, et qu'avec des circonstances des plus favorables il y aurait même peut-être, le football étant ce qu'il est, une issue plus ou moins heureuse.. mais de là à assister à un match aussi complet, avec une équipe à l'âme si valeureuse, portée par une telle idée directrice, alliée à une sacrée constance, dans le jeu, houlala faudrait se calmer un peu hein.. et pourtant.. et au final quel match !! pfff, incroyable, et du coup oui, décidément, Paris sera toujours Paris.. Bonne écoute de ce podcast 29 à tous les Braves..

episode sybel imglogo play

28 - Couper la tête à Neymar ?

Notez bien chers Braves que le titre aurait pu être : "Le grand secret.." ou "L'incroyable révélation", et ici cela n'a rien à voir avec Neymar, mais avec le football oh que oui !!!! Un secret, une révélation, dont vous ne sortirez pas indemnes autant vous prévenir.. cette histoire qui vous est contée dans la 2ème partie de ce podcast va en effet très très loin.. alors comment suis-je misérable humain au courant ? pour ma sécurité, et celle de quelques autres dans le renseignement, je ne puis vous le dire.. mais vous connaissez mon lien de parenté avec un certain Roustanovitch hein.. enfin bref.... initialement le texte de présentation de ce podcast était le suivant : Attention, le titre de ce podcast 28 n'a rien à voir avec son accueil au Parc pour le match contre Strasbourg.. d'ailleurs je n'en sais strictement rien à ce sujet puisque ce podcast 28 a été enregistré la veille de ce match.. ici, que les supporters parisiens en veuillent pour certains - et à des degrés divers.. - au brésilien n'est pas le thème proposé.. non, ici il est question de jeu, et de savoir si Neymar pourra, dans un proche avenir en tout cas, exprimer son art sur une pelouse d'une manière tout à fait normale.. perso j'ai de sacrés doutes sur le sujet et je pense que les arbitres (qui eux pour le coup n'ont rien à voir avec les états d'âme de l'intéressé et son comportement plus ou moins discutable ces derniers temps avec son club..) devraient être vigilants sur ce point.. sinon autant lui couper directement la tête et qu'on en parle plus.. il sera aussi question dans ce podcast 28 de bon nombre d'aficionados qui, sous le coup de leur colère, perdent toute lucidité "footballistique" vis à vis de notre "lascar".. Bonne écoute à tous les Braves.. Voilà le texte se terminait ainsi.. et puis il s'est passé ce qui s'est passé contre Strasbourg, et du coup ce lourd secret que je garde depuis quelques années étaient de plus en plus lourd à porter, et je me suis dit qu'en tant que Grand Chef des Braves (enfin Grand Grand, hiérarchiquement sous Cléopâtre cependant..) je devais vous transmettre "Le Grand Secret".. dois-je vous préciser qu'il est recommandé de n'en parler à personne autour de vous ? même sous la torture !!! je compte sur votre sens des responsabilités, sur votre honneur aussi.. il y aura donc, concernant votre relation au football, un avant et un après podcast 28.. mais c'est la vie..

episode sybel imglogo play

27 - La colère me monte..

.. ok colère est un bien grand mot, agacement serait peut-être ici plus adapté.. sidération aussi.. on fait en gros comme si on ne savait pas, ou alors on ne réalise pas.. du coup ce podcast mettra je l'espère un peu certains en mode "alerte", et pour d'autres ben il éclairera les lanternes on va dire.. mais ensuite, et peu importe que vous fassiez partie de la première ou deuxième  catégorie, vous serez encore nombreux je le crains à être, hum comment dire.. passifs.. voilà, des gens qui disent, qui se disent : "that's just the way it is, some things will never change..", ce que l'on pourrait traduire par "c'est comme ça..(genre c'est une fatalité quoi), certaines choses ne changeront jamais.." .. bien peur que cela constitue au final une majorité de personnes.. mais alors si vous pigez ce que je vous explique dans ce podcast 27 (et il n'y a rien de plus simple.. au-delà d'être imparable !!), mais que vous viendriez à être contaminés par cette sorte de fatalité, comme dans la fameuse chanson de Bruce Hornsby, je vous rajouterais : "but don't you believe them - mais ne les crois pas.." .. et oui, y'a pas d'histoire que c'est comme ça et puis voilà, faut pas croire ces choses là, car bien sûr que les choses peuvent évoluer et en bien.. mais pour ça faut se bouger un peu le popotin voyez vous..

episode sybel imglogo play

26 - Maradona est arrivé..

.. sans se presser, c'est le cas de le dire hein.. mais au-delà de la démarche hésitante, balbutiante, et donc à des années-lumière évidemment de ce fameux "cerf-volant cosmique..", où, muni de semelles de vent, il "enrhumait" quelques anglais du côté de Mexico lors d'un été 86, il y a cette relation unique avec les aficionados du monde entier (et ici plus précisément argentins, et encore plus précisément ceux du club de Gimnasia y Esgrima La Plata..) qui ne cesse de nous éblouir.. et nous émouvoir.. Maradona est un survivant, il le sait, nous le savons tous (enfin je suppose..), et le revoir repartir encore et toujours, sur le si lourd et tortueux bien souvent, chemin de la compétition, force le respect.. enfin je trouve.. ces images diffusées dans le monde entier ont suscité beaucoup de joie et de plaisir en général, car Maradona est le football, et aussi "l'émotion.." .. mais en France c'est curieusement toujours un peu plus compliqué..

episode sybel imglogo play

25 - Sacré anniversaire !!!!

Évidemment avec le recul on en garde un merveilleux souvenir puisque globalement tout s'est bien passé.. pour quelque chose qui paraissait, il faut le reconnaître, un peu fou au départ quand même.. et pour ne rien arranger nous avons eu droit au scénario catastrophe.. pour le 1er coup dur je veux bien, ça arrivait de temps à autre dans certains stades, en particulier ceux de l'Est de l'Europe.. en Amsud aussi en y réfléchissant bien.. mais pour les 2 coups bas portés dans la foulée alors là les enfants c'est du jamais vu.. et même dans les 4 décennies qui allaient suivre d'ailleurs il faut le souligner, à croire que le gars était sans le savoir maudit jusqu'à la 23ème génération !!!! Mais c'est le football, le très haut niveau haha, et tu n'as pas le choix, trop tard pour pleurnicher dans les jupons de sa mère, ça passera ou ça cassera.. car ensuite les circonstances atténuantes pour se justifier n'auraient pas pesé bien lourd c'est évident par rapport à la catastrophe - ou pour le moins le raté (pas le mec mais le pari..) - , et si le gars échouait on aurait mis ça sur le coup de folie de son "entraîneur", et sur des capacités, concernant cette fois le principal intéressé, finalement seulement supposées.. bref on l'avait vu trop beau, et l'histoire, elle, était bien trop.. romantique, romancée.. pfff quelle aventure le foot hein..

episode sybel imglogo play

24 - Rongier le joker fou..

Le foot marche décidément sur la tête, quand le mercato est terminé y'en a encore.. et pas qu'un peu dans le règlement vous le constaterez ici.. au-delà de ce transfert à la "mords-moi l'noeud.." (.. si vous me permettez.. oh ça va hein, c'est juste une expression..), digne des aventures des Pieds Nickelés, enfin vu de l'extérieur, car nous avons eu droit finalement peut-être à 2 grands stratèges dignes du grand Sun Tzu, il y aura of course un peu de musica (The Beatles, The Who, Serge et Jane..), des animaux ici et là, 1 ou 2 rires sataniques, un train d'un autre monde (plus vétuste et plus lent tu meurs..), un accouchement sur une table de cuisine (it's a boy !!), un cousin anglais - capitaine d'un club mythique quand même.. - , un rouquin malingre qui nous à fait pleurer, un match scandaleux où les joueurs arbitrent, et 2, 3 petites babioles encore.. bref un joyeux bordel sans quoi, vous le savez bien, ce ne serait pas vraiment un podcast made in Rourou..

episode sybel imglogo play

23 - Mercato enfin terminé..

Un peu fatiguant je trouve ce mercato, surtout vampirisé par qui vous savez.. et tous ces tours du Monopoly 2 mois durant pour, au final, ne jamais atteindre la case départ, pfff tu parles d'un truc.. décidément "l'incroyable rendez-vous secret" (remember le podcast 20..) aura peut-être bel et bien existé.. ou pas.. mais peu importe après tout.. bon dans ce podcast 23 on chantonne du Mike Brant, on danse un petit slow avec le couple Icardi, on pleure les malheurs de l'OM (merde on passe donc à côté d'un PowerPoint.. la tuile..), on découvre le boss du Real Madrid dans les 2 ans, on se marre avec Leonardo, on connaît enfin le prochain James Bond, le tout avec un zeste de Zizou et de Michael Jordan, qui se baladent dans une superbe Rolls Royce bariolée et très Peace and Love que Janis Joplin n'aurait pas reniée.. sans oublier un étrange pirate venu d'une lointaine planète.. un joyeux bordel en somme hahaha...

episode sybel imglogo play

22 - Juste une mise au point..

.. car à un moment "les portugaises ensablées" ça suffit hahaha.. et encore nous évitons au moins "la peau de saucisson dans l'œil" puisque sur ce support, pas la moindre image.. Neymar, Sono, Psychose, Les dents de la mer, le loup qui hurle à la mort - ou à la vie, à l'amour ? - , nouveau jingle héhé.. etc etc.. comme toujours vous trouverez un peu de tout dans ce podcast 22 v'la les flics !!

episode sybel imglogo play

21 - Entre vous et moi..

Voilà, ce podcast 21 est tout d'abord une conversation privée entre les Braves et leur chef.. (ok le vrai chef est la reine Cléopâtre, mais passons..).. car j'ai une idée, et je veux vous la soumettre, vous la faire partager.. je pense, j'espère, qu'elle vous plaira et qu'elle nous permettra, une fois concrétisée, de passer un exercice 2019-20 encore plus riche que prévu.. au-delà de notre échange on parlera foot bien évidemment avec quelque chose, vous le constaterez, d'assez déroutant.. invraisemblable pour tout dire, et pourtant.. et puis bien sûr de la "sirène", du "gong", quelques chansons, et même des coucous et des hiboux aussi.. Quelle aventure les enfants, quelle aventure !!!

episode sybel imglogo play

20 - L'incroyable rendez-vous secret..

Les Braves sont gâtés car ils vont avoir quelque chose d'exceptionnel en exclusivité.. et d'ailleurs à ce sujet rien ne dit que tout ce que vous allez découvrir dans la 2ème partie de ce podcast sera dévoilé un jour (à supposer déjà que hein.. que quoi ? ça vous le comprendrez plus tard).. à mon avis l'existence, ainsi que les tenants et aboutissants de cet "incroyable rendez-vous secret.." ne sortiront jamais en effet.. (si finalement bien sûr.. si finalement quoi ? vous le découvrirez plus tard..).. à moins qu'1 des 5 protagonistes de ce "grand secret" ne parle un jour sur son lit de mort.. mais en écoutant le podcast 20, les Braves, eux, sauront héhé.. (mais toujours à supposer que.. j'insiste.. à supposer que quoi ? vous le comprendrez plus tard..).. Par ailleurs vous devez savoir aussi qu'initialement ce podcast 20 avait un autre titre, mais.. qu'au départ ce podcast 20 avait un autre thème, mais.. qu'à un moment je ne voulais plus diffuser ce podcast 20 (enfin ce que j'avais alors enregistré.. certes il y aurait eu un jour un podcast 20, mais du coup complètement différent quoi..), mais.. tout cela parait bien compliqué je vous l'accorde, mais don't worry be happy, tout est bien expliqué à l'intérieur du podcast.. Je vous souhaite à tous une bonne écoute (soyez attentif hein.. y'a d'ailleurs au moins 3 sirènes haha..) ainsi qu'une bonne reprise.. enfin pour ceux dont les vacances sont terminées puisqu'ils y a toujours des petits Sioux rusés qui partent en septembre hihi..

episode sybel imglogo play

19 - Maman j'ai raté le crack !!!!!

Incroyable tout de même, comment ai-je pu passer à côté d'un tel phénomène ? .. un grand mystère je vous l'accorde.. et depuis bien sûr un fort sentiment de honte.. - de culpabilité aussi.. - m'habite.. j'en ai fait d'ailleurs des cauchemars horribles la nuit dernière, et ne tournons pas autour du pot, il y aura désormais un avant et un après.. ça va pas être facile de vivre avec ce fardeau, et le regard réprobateur des gens croisés dans les rues me sera bien évidemment insupportable.. mais je n'ai pas le choix, voilà, après 43 ans dans ce métier, et les multiples honneurs que nous savons - .. ne jouons pas les faux modestes hein.. - , la terrible boulette.. va falloir assumer, et ça ne va pas être de la tarte je le sens.. mais tout cela ne nous empêchera pas de conclure ce podcast 19 avec une anecdote.. rigolote.. à vivre en tout cas, et à écouter pour vous je l'espère.. LONGUE VIE AUX BRAVES !! .. et encore désolé de vous avoir déçu de manière assez lamentable comme vous allez le comprendre au bout d'une dizaine de minutes.. à la louche.. pfff j'ai raté le crack, et pas n'importe quel crack hein.. c'est pitoyable..

episode sybel imglogo play

18 - Rouge Fabregas.. et Zidane aussi.. ?

Ça y est, la L1 est repartie pour 38 tours de manège, et avec elle les éternels débats, en particulier ceux concernant l'arbitrage.. bref rien de nouveau sous le soleil, mais pour le rouge de Fabregas - .. lors de Monaco-Lyon donc.. - , autant vous prévenir que mes commentaires qui reviendront sur le sujet dans ce podcast vont sans doute faire bondir beaucoup d'entre vous.. désolé par avance mais je pense que ça en valait le détour.. sinon on parlera aussi, bien évidemment, de quelques petites choses repérées ici et là à l'occasion de cette 1ère journée.. et après un intermède musical qui fera hurler Marlène Schiappa, et des "Moteur.. Moteur.. Moteur !!!!" incessants de Jean-Pierre Mocky, nous finirons notre petite balade du côté de la Casa Blanca.. maison blanche, qui pourrait être paraît-il la prochaine demeure de Neymar Junior - .. et du coup celle également de Neymar Senior héhé.. - , ce qui serait alors du coup, il faut bien le noter, un sacré camouflet - .. au-delà de constituer un sacré casse-tête chinois.. - infligé à un certain Zinedine Zidane..

episode sybel imglogo play

17 - C'est la reprise !!

La reprise de la saison, de L1 en particulier, et la reprise des podcasts mes très chers Braves.. avec des choses qui agacent déjà (un discours à mourir..), d'autres qui réjouissent (un bien joli texte..) .. des questions (pour le PSG et d'autres équipes aussi..), et des petites excitations (ticket Juninho-Sylvinho.. et Benedetto par exemple..) - en grattant un peu certes.. -  en perspective.. et évidemment entre une sirène et un gong quelques petits délires, avec ici notamment G.Moustaki, S.Reggiani, M.Mastroianni, B.Tapie, c'est bon pour la rime tout ça.. Bonne écoute à tous..

episode sybel imglogo play

16 - Neymar nid d'espions !!!

Curieux titre n'est-ce pas.. mais il se passe des choses tellement troublantes en ce moment que je trouve que cette saga Neymar dépasse, par certains côtés, l'entendement.. alors certes le podcast 15 portait déjà sur la diva brésilienne et je n'étais pas très chaud, du coup, pour remettre le couvert ici, mais tout cela me paraît si savamment orchestré, que je pense que ça méritait finalement un nouveau détour.. bienvenue dans le monde des agents très spéciaux..

episode sybel imglogo play

15 - Neymar est dans la ratière ?

Hum.. disons que pour ce podcast 15 nous allons essayer de répondre à cette question.. voir la marge de manœuvre de notre diva, ainsi que celle de Leonardo et du PSG, qui semble à première vue plus grande.. Bon, à supposer que le brésilien reste (mais déjà à ce sujet quel est le véritable souhait de Doha ? ..), il faudra être sacrément subtil pour faire en sorte que le jeu de Ney (rien à voir avec le maréchal - mon préféré de l'époque, allez savoir pourquoi.. -, ne mélangeons pas tout please..) soit alors plus au service de l'équipe.. car niveau discipline et caprices, en rusant un peu, on pourra toujours s'arranger je pense.. pour être plus généreux auprès de ses partenaires, et gommer certains aspects "narcissiques" de son jeu en revanche.. pas de la tarte hein.. c'est pourquoi, par l'intermédiaire d'un extrait d'une chanson très connue de John Lennon, nous lui soufflons en fin de podcast la réponse.. the answer donc (mon côté bilingue, on ne se refait pas héhé..)..

episode sybel imglogo play

14 - Cruyff, entre songe et réel..

À partir du moment où le chiffre 14 s'inscrit quelque part (ici le 14ème podcast donc..), et ce qu'importe le sujet, le nom de famille de Maitre Johan touche les cœurs et esprits des aficionados de foot que nous sommes.. mais ici tout ne sera pas si simple, surtout qu'un grand 10 va rapidement être de la partie, sans oublier le très célèbre William Shakespeare !!!.. et un rêve un peu étrange pour couronner le tout.. et je ne parle même pas de Stoitchkov, Bowie, et Moustaki.. pfff quelle vie..

episode sybel imglogo play

13 - La ruée vers l'or..

Elle fait tourner les têtes, forcément.. on imagine le rêve le plus fou, l'aboutissement ultime.. le souci c'est que vu sous un tel angle il ne peut y avoir d'alternatives, et s'il n'y a pas d'or il n'y a rien en somme.. bon, revenons ici donc sur cette course à la terre, sur cette conquête, et après les loups de Francfort et la panthère de Rio de Janeiro sur.. les serpents à sonnette du Nevada.. Brrrrrrr...

episode sybel imglogo play

12 - Le salaire de la peur..

Tout comme Yves et Charles les footballeurs connaissent une peur si particulière.. et celle-ci est à son paroxysme bien souvent à un moment très précis.. avec, de longues secondes durant, une bonne dose de nitroglycérine dans leurs bagages..

episode sybel imglogo play

11 - Incroyable France-Brésil !!

Nous allons fêter un anniversaire dans ce podcast 11.. et pas n'importe lequel.. la tête dans les étoiles (aux doux frou-frou..), ayant bon an, mal an, géré une envie irrépressible de sommeil en juin 70, puis échappé aux griffes d'une panthère (ou à une crise cardiaque..) en mars 1982, je me trouvais alors au beau milieu d'une immense et bruyante foule jaune le 21 juin 1986.. la suite fait partie de l'histoire, de la grande histoire.. qui vous est donc contée ici..

episode sybel imglogo play

10 - Messi doit quitter la sélection..

Après des éliminatoires pour accéder à la phase finale de la dernière Coupe du Monde qui ont longtemps frôlé la catastrophe.. après un insignifiant passage qui a suivi en Russie.. voilà que l'Argentine a une nouvelle fois atteint les sommets de médiocrité dans son match d'ouverture de Copa America devant la Colombie.. avec son capitaine Messi, une fois n'est pas coutume, semblant à nouveau perdu au milieu des flots de cette équipe en bois, sans boussole, sans gouvernail, et sans âme.. Comment, lentement mais sûrement, l'Albiceleste a-t-elle pu tomber si bas ? et quelle est la véritable responsabilité de sa figure de proue dans ce désastre.. vous avez, enfin j'espère, des éléments incontournables dans ce podcast, 10ème du nom, qui vous permettront de répondre à ces 2 questions..

episode sybel imglogo play

9 - Mbappé doit-il partir ?

Sous-entendu vous l'aurez compris, doit-il quitter le PSG.. ? est-ce son intérêt en somme.. C'est la 1ère question à laquelle s'en ajoutent forcément 2 autres : est-ce l'intérêt du PSG de le laisser partir ? et.. va-t-il au final partir ? Bref dans ce podcast 9 vous allez avoir droit à 3 sirènes.. et 1 baril d'Ariel en prime héhé..

episode sybel imglogo play

8 - Soyez logiques avec vous-mêmes !!!

Ça part dans tous les sens, on se dit les choses dans les yeux, mais en chansons parfois.. y'a 2 équipes de poissons ici, de la mauvaise daube là, et Sherlock Holmes et Watson qui, une fois avoir fait pipi sur un mur, se retrouvent sur une étrange piste au beau milieu des hautes herbes.. et le tout en vélo ou trottinette.. bien sûr cela paraît un peu confus expliqué de la sorte, mais, entre 2 redoutables sirènes, c'est finalement assez compréhensible au fil du récit, et bien sûr au contact de ma grosse, mais tendre cependant, voix.. enfin j'espère..

episode sybel imglogo play

7 - EDF, fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve..

Ici la fuite par rapport aux codes existants s'impose car sinon, et l'histoire le prouve, ce n'est même plus/ce n'est même pas, une question de peur, puisque le bonheur lié aux succès tout simplement, et surtout inéluctablement, se sauvera.. et les vrais ennuis-problèmes commenceront alors (je parle d'ennuis, de problèmes, et non pas de malheur - le véritable opposé pourtant de bonheur.. -, car ce mot me paraît trop fort.. ce n'est après tout que du football..) .. mais cette fuite, synonyme de changement radical à la tête du navire de l'EDF, n'était pas facile évidemment, dans la mesure où certains codes en matière de football sont particulièrement ancrés.. il faut pourtant les casser, ces codes, et notamment, vous l'aurez compris, celui qui nous intéresse ici.. c'est maintenant de toute manière trop tard, mais tout n'est pas complètement perdu cependant, à condition bien sûr que.. Dans ce texte de présentation tout ce qui est écrit depuis le début est, j'en conviens, totalement incompréhensible hahaha.. mais à l'écoute de ce 7ème podcast ce sera bien plus simple, rassurez-vous..

episode sybel imglogo play

6 - Neymar et ses sirènes..

Comme Hubert le chantait : "Quand les vérités sont banales, elles s'étalent dans le journal, il vaut mieux tourner la page, partir en voyage.. J'irai voir, tôt ou tard, si les sirènes existent, sur le dos des baleines, je suivrai leur piste, car nul ne résiste, au charme doux, de leur chant d'amour.." .. Ici le chant de nos sirènes ne parle pas d'amour, et il manque bien souvent de douceur, mais c'est un autre débat.. quoique.. sur la blessure de Neymar nous y allons tous en effet de notre petit couplet en guise d'explication, en omettant peut-être,sans doute, un élément capital.. enfin ce n'est que mon avis.. et au-delà de le partager, je vous en fait part..

episode sybel imglogo play

5 - Le crépuscule de Platini..

Platini a donc convoqué à Paris 7 représentants de la presse internationale de football à 2 jours du 69ème congrès de la FIFA, qui aura lieu à.. Paris.. le timing et le lieu ne doivent évidemment rien au hasard.. Au final, et comme je le craignais, il n'en sera ressorti que des déclarations toujours, enfin plus ou moins, au ras du gazon, ce qui m'attriste assez je l'avoue.. bien sûr je peux comprendre son amertume, sa rancoeur et sa colère, vis à vis de certaines personnes, de même que ses sentiments pour l'essentiel revanchards, parfois "haineux" - possible que le mot employé ici soit légèrement exagéré.. -, suite à ce qu'il vient de vivre ces dernières années.. cependant il me semble qu'il ne pourra trouver l'ouverture, devant un adversaire aussi regroupé, qu'en jouant de manière bien plus... "aérienne" .. mais en a-t-il l'envie, le besoin, et surtout l'envergure et la stature ? Hum, pas sûr.. et ce sera bien dommage car cela signifierait alors qu'à 63 ans seulement, il soit déjà à un degré de crépuscule qui précède l'inéluctable nuit noire, synonyme de petite mort.. la 3ème alors en ce qui le concerne, en attendant la 4ème et ultime..

episode sybel imglogo play

4 - Le penalty de la discorde en Champions League..

Le penalty accordé à Liverpool juste après le coup d'envoi de cette finale a beaucoup fait parler certaines personnes, que dis-je, hurler plutôt, en France (pas forcément à l'étranger je pense, au pire de manière bien moins virulente on dira, d'ailleurs Lloris et Pochettino notamment, ne remettaient pas spécialement en cause la décision de Monsieur Skomina en interview à l'issue du match..), et nombreux y sont allés de leur couplet, rabaissant ou injuriant l'arbitre, parlant de vol, de honte, de scandale etc.. d'autres, s'ils reconnaissent que par la force des choses ce 1er but si rapide a forcément changé la physionomie du match (puisque entraînant une équipe de Liverpool bien plus prudente qu'elle ne l'aurait été à 0-0..) se sont montrés plus mesurés.. bienvenue dans le podcast 4..

episode sybel imglogo play

3 - Bizarreries à Bakou !!!

Poil au loup.. étrange finale n'est-ce pas que celle de l'Europa League mercredi dernier entre Chelsea et Arsenal.. le match en lui-même, et l'environnement aussi on dira.. tout cela va curieusement nous amener du côté de Francfort, avec peut-être au loin, tendez bien l'oreille, des hurlements de loups.. il y a en effet dans le secteur je le sens une sacrée meute, avec des loups plus affamés les uns que les autres, et tout cela m'angoisse considérablement vous vous en doutez.. pourrais-je alors sortir indemne d'une éventuelle attaque sauvage ? vous le saurez en écoutant ce podcast 3.. loin ici des bizarreries de Bakou, j'ai la vague impression que le monde est fou, que le monde est loup !!!

episode sybel imglogo play

2 - Le nouvel entraîneur de l'OM !!

Bienvenue pour ce podcast 2 avec l'arrivée donc d'André Villas-Boas à la tête du navire phocéen.. que pensez de ce choix de capitaine sur ces eaux méditerranéennes si souvent tumultueuses ? On en parle ici..

episode sybel imglogo play

1 - L'homme qui sauva le PSG..

L'homme qui sauva le PSG.. Le prestigieux club de la capitale est un peu dans la panade on le sait, mais par bien des côtés certains problèmes paraissent insolubles.. Le PSG n'a donc pas le choix, il se doit désormais de prendre l'homme providentiel.. et celui-ci existe.. !!