Podcast| Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat | Sybel

share sybel series logo

Partager

Et si nous avions tellement intériorisé*, accepté les règles du patriarcat sans nous en apercevoir, que nous-même étions devenues des freins à notre propre liberté ? Et comment est-ce qu’il a réussi à nous avoir ? Facile, il possède la grande usine à...voir plus

Production :
Garance Ouzy

episode sybel imglogo play

10 - 9. Qui a tué la Kennedy ? (Femmes et santé mentale)

La plupart des lobotomies ont été pratiquées sur des femmes. Pourquoi ? Parce que leurs cerveaux mi-morts ne les rendaient pas si différentes de ce que la société attendait d'elles : des femmes dociles, enfantines, dépendantes. L'histoire de la médecine mentale est pétrie d'une haine tenace des femmes. Comment les spécialistes d'aujourd'hui arrivent - ou n'arrivent pas - à se départir de cette longue histoire ? Les femmes restent plus diagnostiquées et plus médicamentées que les hommes (et ceci meme lorsque les sympotmes présentés sont équivalents), par des spécialistes qui oublient souvent la réalité sociale dans laquelle elles évoluent. Du syndrome pré-menstruel à la bipolarité, en passant par l'aliénation parentale et l'hystérie, nos représentations de la santé mentale des femmes doit changer. La prétendue irrationalité des femmes, très utile pour les hommes qui les entourent, ne doit plus etre appuyée par une pratique datée de la médecine.  « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.    Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.    Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.         Sources : Margaret W. Matlin, Psychologie des femmes V. Yzerbyt et O. Klein, Psychologie Sociale     Août 2022 - Marseille       www.touteslesfois.fr   

episode sybel imglogo play

9 - Séparer l'Art de l'Artiste : propagande et patriarcat

Ce qui m'inéteresse ce n'est pas la séparation de l'Homme et de l'Artiste, ce qui m’intéresse c’est la séparation entre l’Art et l’Artiste.  Ce n’est pas par volonté de les punir que je ne veux pas voir leurs films ou lire leurs livres, ni par pureté idéologique. C’est tout simplement parce que leur vision du monde, elle ne m’intéresse pas, je ne veux pas la voir. Et qu’est-ce que l’art si ce n’est une manière de raconter le monde tel qu’on le voit ?      Et non seulement, on doit se coltiner des livres des films et des récits en tout genre qui nous détestent, mais en plus on n’a pas vraiment le droit de décrire cette haine comme ce qu’elle est, puisque l’analyse esthétique de ces grandes œuvres prime sur l’analyse politique ou sociale des messages, surtout lorsqu’il s’agit d’une culture d’élite devant laquelle on doit rester la bouche ouverte et l’œil humide, en débranchant notre esprit critique et nos théories du genre.   La répétition infinie des mêmes schémas, des mêmes visions du monde, finissent par créer des normes, que nous pensons à la fin comme naturelles, et avec ces normes, les sanctions sociales que l’on risque si on s’en éloigne.   Et pour faire une révolution, il faut deux choses : de la violence, et de nouvelles histoires.  « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.    Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.    Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.         Sources : Geneviève Sellier, La drôle de guerre des sexes du cinéma français, 1930-1956  Laurie Laufer et Florence Rochefort, Qu’est-ce que le genre ?  Women's Stories, Movies and the Oscars – Feministe Frenquency  lecinemaestpolitique.fr Pascal Blanchard (coll, Sous la dir. de), Sexe, race & colonies        Juillet 2022 - Marseille       www.touteslesfois.fr   

episode sybel imglogo play

8 - 7. Salaire horaire : amour brut

Parlons un peu du travail gratuit des femmes. En France, les femmes continuent à faire 1h17 de travail domestique par jour de plus que leurs conjoints, lorsqu'elles vivent dans des couples hétérosexuels.  Ce qui fait que les deux tiers du temps travaillé par les hommes sont rémunéré. Mais chez les femmes c'est le contraire : elles passent deux tiers de leur temps travaillé à le faire gratuitement, en moyenne.  Elles ont été nombreuses à revisibiliser le travail gratuit et domestique effectué par les femmes, à vouloir lui rendre la valeur qui lui est due. Il ne me restait donc qu’une seule question, à laquelle il est difficile et douloureux de répondre. Comment expliquer que ceux sont que l’on aime nous oppressent, nous exploitent, et comment nous laissons nous faire, l’amour pour seul paiement ?  Pour commencer à y répondre, je vais vous raconter une histoire que j’ai écrite, qui ne parle pas de moi, mais peut être de nous.        « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.    Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.    Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.         Sources : bell hooks, De la marge au centre Maud Simonet, Travail gratuit, la nouvelle exploitation Chistine Delphy, Par ou attaquer le partage inégal du travail ménager ? Danièle Kergoat, Division sexuelle du travail et rapports sociaux de sexe    Juillet 2022 - Marseille       www.touteslesfois.fr 

episode sybel imglogo play

7 - 6. Qui a le droit d'être universel ?

L’universalisme c’est une arnaque. L’universalisme, c’est du communautarisme d’hommes blancs et riches.    Et nous on doit continuer à se sentir coupables de ce qui nous arrive, de ce qu’on n’arrive pas à faire, parce qu’on aurait pu choisir autre chose. Mais moi je ne rentrais pas bien dans le schéma universel français et toutes ses opportunités, ça coinçait au niveau de l’entre-jambe quand je voulais entrer dans cet espace de liberté, et encore heureusement que j’avais la bonne couleur de peau pour être universelle.  L’universalisme, c’est un but à atteindre, pas quelque chose que l’on proclame une fois pour toutes et qui nous empêche de voir ce que les minorités vivent tous les jours.  L’universalisme auto-proclamé nous empêche de penser que c’est politique, en nous affirmant que nous vivons dans une société dans laquelle nous devons ignorer nos spécificités, nos particularismes pour faire partie d’un tout, mais ce n’est pas nous qui choisissons d’y être sans cesse rappelés.         « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.    Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.    Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.            Sources :   Robin DiAngelo, White Fragility: Why It's So Hard for White People to Talk About Racism               Juillet 2022 - Marseille         www.touteslesfois.fr 

episode sybel imglogo play

6 - 5. On me fait un compliment

De l’art dangereux de faire un compliment.      Est-ce un compliment ? ou un ordre ? ou une menace ? du harcèlement ? ou une manière de m’apprendre comment je dois agir, penser, vouloir ?  Des compliments j’en ai reçu des milliers, depuis le jour de ma naissance. Certains m’ont fait plaisir, d’autres m’ont fait rentrer chez moi en pleurant. Il y a aussi ceux que je n’ai jamais reçu, ceux que j’attends encore.            « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.    Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.    Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.            Sources :      Marie Sarlet et Benoit Dardenne, « Le sexisme bienveillant comme processus de maintien des inégalités sociales entre les genres »  Anouk Perry, « Comment le sexisme fait du mal aux enfants »  Charlotte Bienaimé, « Un podcast à soi, les femmes contre-attaquent »     ''GHB'' : aussi appelé "drogue du violeur", connu pour ses propriété sédatives et amnésiantes, il est psouvent utilisé à des fins de soumission chimique.        Juin 2022 - Marseille         www.touteslesfois.fr        

episode sybel imglogo play

5 - 4. Qui a peur du grand méchant loup ?

TW : cet épisode évoque les violences sexuelles.  94% des violences sexuelles sont commises par un proche, un homme de notre famille, un ami, un collègue, un amoureux. La plupart des viols n’ont pas lieu dans l’espace public, ne sont pas pas commis par un monstre, par des étrangers à la peau sombre, non ils ont lieu dans le secret de nos maisons, des lieux habituels, des voix habituelles. Le crime a le plus souvent lieu chez la victime, et la moitié pendant la journée. Alors pourquoi avons-nous surtout peur du viol qui se produirait la nuit, dans des ruelles, dauns parking mal éclairé, couteau au poing ? « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.   Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.   Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.  Sources : Qu’est-ce que le genre, Laurie Laufer & Florence Rochefort (dir.) Une culture du viol à la francaise, Valérie Rey-Robert « How has rape become such a common trope of television drama?”, Ellen Vanstone « Laclos, Casanova et la culture du viol, ou du danger de fétichiser le XVIIIE siècle », Maxime Triquenaux « Un viol disparait : zone grise et mère coupable », Anne de Womenandfictionblog En finir avec la culture du viol, Noémie Renard « Les mythes autour du viol », Noémie Renard Juin 2022 - Marseille  www.touteslesfois.fr

episode sybel imglogo play

4 - 3. Je suis si belle quand je suis faible

Je suis belle quand je suis faible. Je suis belle quand mon corps est enfantin, quand mon corps est peu musclé, ne prend pas beaucoup de place, est mince voire maigre, Je suis belle quand ils m’ouvrent la porte, quand je leur tends mon pot de cornichon, quand je souris à leurs blagues sexistes.   Je dois être assez faible pour que les hommes puissent me protéger (mais contre qui ?), assez petite pour pouvoir être rangée dans la cuisine.      Je dois faire du sport pour maigrir, pas pour gagner du muscle, je dois apprendre à être belle et me forcer à l’être, sinon je me laisse aller. Je dois être blanche, ne pas dépasser 40 ans, sinon ce sont des fautes de gout, des fautes morales. Et si je ne suis pas blanche, je dois accepter qu’on veuille me visiter comme on visiterait un pays qu’on dit exotique, pour prendre des photos, en parler aux amis, pour prouver qu’on est ouvert d’esprit.   « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.   Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.   Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.  Sources :  Noémie Renard, Antisexisme Mona Chollet, Beauté fatale Juin 2022 - Marseille  www.touteslesfois.fr

episode sybel imglogo play

3 - 2. Sortir de la grotte

« Tout ce qui a été écrit par les hommes sur les femmes doit être suspect, car ils sont à la fois juge et partie. » Poulain de la Barre      Comment est-ce que l’Histoire telle qu’on nous l’enseigne influe t’elle sur nos attentes et sur nos places dans la société ? L’Histoire a oublié les femmes, les a effacées, réduites, réinventées. Cette Histoire tronquée nous empêche d’imaginer une société humaine dans laquelle cet ordre des choses, cette domination, ne peut pas exister, elle nous empêche de voir que ce n’est pas naturel mais construit, et que ça se limite dans le temps, dans le passé mais aussi dans le futur.     « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.   Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.   Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.    Sources :   Titiou Lecoq, Les grandes oubliées  Marylène Patou-Mathis, L'homme préhistorique est aussi une femme  Mai 2022 - Marseille  www.touteslesfois.fr       

episode sybel imglogo play

2 - 1. Introduction - Le palais et l'ordinateur

Tiens, tiens, et si on nous avait menti ? et si l’Histoire telle qu’on la connait avait été un peu arrangée, et que nous, on y avait cru, à l’idée des femmes passionnées depuis la préhistoire par la cuisson des légumes ?   Qu’est-ce que cette accumulation d’imprécisions, ces blagues, ces récits, abiment dans nos représentions des autres femmes et de nous-même ?  Comment est-ce que ces représentations continuent à modeler nos choix, nos désirs, nos réflexes ?         « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.   Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro.   Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.     Mai 2022 - Marseille     www.touteslesfois.fr    

episode sybel imglogo play

1 - Bande Annonce - Disons nous la vérité

Et si nous avions tellement intériorisé*, accepté les règles du patriarcat sans nous en apercevoir, que nous-même étions devenues des freins à notre propre liberté ? Et comment est-ce qu’il a réussi à nous avoir ? Facile, il possède la grande usine à représentations : l’art, le cinéma, la littérature, la publicité, l’histoire, l’humour, les actualités, la philosophie, la pornographie, etc. Cette usine elle nous a formé au capitalisme, au racisme, à l’homophobie, à l’amour servile, à la haine de nous-même.   « Toutes les fois où je me suis faite avoir par le patriarcat » est un podcast de Garance Ouzy qui détricote les représentations de notre société, en s’attaquant avec humour à leur fabrication, leur diffusion et leurs effets sur nos vies.   Un podcast féministe à télécharger, à écouter le matin, en voiture, en courant, en travaillant, dans le métro pour entreprendre la révolution à l'intérieur et à l'extérieur. Entre la chronique de radio et le journal intime, ou bien les confidences et réflexions d’une amie à la terrasse d’un café mises bout à bout, ce podcast doit nous aider à aller mieux.     *Interioriser : Faire siennes des opinions, des règles jusque-là étrangères ou extérieures, au point de ne plus les distinguer comme extérieures, acquises    Garance Ouzy - Mai 2022 - Marseille   www.touteslesfois.fr