Podcast| Travail (en cours) | Sybel

share sybel series logo

Partager

Le podcast qui explore les bouleversements du travail et sa place dans nos vies....voir plus

episode sybel img

1 - Faire le deuil de son travail idéal

Est-ce que vous aussi, vous vous surprenez parfois à rêver à votre travail idéal ? Peut-être est-ce ce job qui vous permet de partir tous les jours à 17h ? Ou bien ce poste qui vous apporte un certain confort économique ? Très probablement, votre travail idéal combinerait les deux.Dans ses différents travaux, la sociologue Dominique Méda explique que les attentes qui sont placées sur le travail sont immenses, et qu’elles s’intensifient pour les jeunes générations. On attend de son travail non seulement un salaire, mais aussi un statut, des droits sociaux, du sens, une utilité, la possibilité d’exprimer sa créativité, de s’épanouir. Dans Travail (en cours), nous allons explorer les bouleversements du travail et sa place dans nos vies. Avant de vous apporter des éclairages et explications d’expert.e.s, de scientifiques, de sociologues, on vous propose dans ce premier épisode une histoire. Celle de Clémence Bodoc, l’ancienne rédactrice en chef de Madmoizelle.com, un magazine féminin en ligne. Au micro de Judith Chetrit, elle raconte toute la difficulté de trouver un travail qui nous convienne, qui réponde à tous nos critères. Clémence Bodoc a exploré les contrastes. Elle a démarré sa carrière dans un travail très stable et bien rémunéré dans le BTP, mais qu’elle quitte finalement après un burn-out. Par la suite elle est embauchée à Madmoizelle.com, un travail précaire mais qui la passionnait. Clémence Bodoc raconte aussi comment ses attentes se sont fracassées contre la violence du monde du travail, et les enseignements qu’elle en tire.Vous pouvez vous abonner à Travail (en cours) sur Apple Podcasts, sur Soundcloud, Spotify, YouTube, Google Podcasts, et toutes les applications de podcasts.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. La prise de son a été faite par Bernard Natier, le mix par Tristan Mazire et la musique est de Jean Thevenin . À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

2 - Pourquoi le télétravail ne deviendra pas la norme

Le coronavirus et les mesures de confinement ont brutalement précipité de nombreuses entreprises dans le 100% télétravail. Beaucoup goûtent aujourd’hui à marche forcée aux réunions par visioconférence, ou à la transformation de leur table à manger en bureau improvisé. Le travail à distance a toujours été un réservoir à fantasmes, et plein d’entreprises ont longtemps tourné autour, en se demandant si c’était vraiment une si bonne idée que ça. Selon une étude réalisée en 2019 par l’IFOP avec Malakoff Médéric-Humanis, 29 % des salariés des entreprises de plus de 10 salariés télétravaillent, de manière le plus souvent occasionnelle et non contractuelle. On s’est demandé pourquoi, avec les technologies et moyens de communication actuels, on ne télétravaille pas davantage en temps normal - hors période de confinement, quand les choses tournent à peu près rond. Et pourquoi on a l’intuition qu’on ne va pas vouloir prolonger ce télétravail obligatoire plus que de raison, une fois la crise passée.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. La prise de son a été faite par Bernard Natier, le mix par Olivier Bodin et la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

3 - Bonus confinement : Comment télétravailler quand on est prof ou kiné ?

Pour faire face à l’épidémie du coronavirus, toutes les personnes qui peuvent travailler de chez elles sont appelées à le faire. Pour certaines professions, c’est plutôt facile, avec les technologies et les outils de télécommunication actuels, de se mettre au 100% télétravail. Pour d’autres, c’est un véritable casse-tête.  Dans cet épisode bonus de Travail (en cours), nous vous proposons les témoignages de deux personnes dont le métier n’est pas du tout adapté au télétravail, mais qui doivent pourtant s’y plier en période de confinement. Géraldine Nguirane est professeur dans une école primaire. Son école a fermé ses portes pour une durée indéterminée, mais elle tente d’assurer, à distance, le suivi pédagogique de ses élèves. Elle nous explique toute la difficulté de sa tâche : “Les familles ne sont pas du tout équipées de la même manière, [...] il y en a qui ont ordinateurs et imprimantes, et il y a des élèves qui n’ont rien. ” (8:30) Loris Mangogna, lui, est kinésithérapeute. Le cabinet libéral dans lequel il travaille a aussi dû fermer, mais il ne veut pas abandonner ses patients : “On a des patients qui sortent d’hospitalisations et de chirurgies, ces gens là si on ne leur fait pas un suivi ils risquent des séquelles”. (01:59) Il nous explique comment il arrive à maintenir le lien avec ses patients, et à continuer à les soigner, à distance.   Et pour vous, comment est-ce que ça se passe le télétravail ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par Olivier Bodin et la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

4 - Comment la crise sanitaire renverse-t-elle la hiérarchie sociale des métiers ? avec Dominique Méda

D’habitude il·elle·s sont presque invisibles. Il·elle·s gagnent des petits salaires, et il·elle·s font des boulots souvent ignorés ou méprisés. Mais depuis le début de la crise sanitaire, on ne parle que d’eux·elles : ceux·elles qui ne sont pas confiné.e.s... parce qu’il·elle·s travaillent. Les travailleur·euse·s de l'hôpital evidemment, ceux·elles des supermarchés, ceux·elles qui traversent la France avec dans leur camion des tonnes de nourriture, ou ceux·elles qui continuent de ramasser nos poubelles. Tous ces travailleur·euse·s, qu’on ne voyait pas forcément hier, nous semblent aujourd’hui indispensables.  Dominique Méda, philosophe et sociologue du travail, voit dans cette crise sanitaire un renversement de la valorisation et de la hiérarchie sociale des métiers. Partant de ce constat, Dominique Méda trace, au micro d’Adrien Naselli, les lignes de ce à quoi pourrait ressembler le monde du travail à la sortie de cette crise, et évoque un renversement de la hiérarchie des salaires. Elle prône aussi une reconversion écologique où le travail aurait une place différente : “Avec la reconversion écologique on va avoir besoin de plus de travail humain, de plus d’huile de coude. J’imagine une société avec plus de métiers manuels, [...] une division internationale du travail beaucoup plus réduite et beaucoup plus de métiers finalement aisément accessibles à tous.” Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin, et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par Olivier Bodin et la musique est de Jean Thévenin. À la production de cet épisode : Louise Hemmerlé, avec Maureen Wilson, et Charlotte Pudlowski.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

4 - Donner aux salarié·e·s un pouvoir de décision aussi grand qu’aux actionnaires

Quand on regarde l’histoire de la démocratie, on remarque un affaiblissement progressif du lien entre propriété et droits politiques : aujourd’hui pour voter, on n’a plus besoin ni d’être propriétaire terrien, ni de démontrer un certain niveau de revenus. Mais s’il existe bien un endroit où la propriété de capital détermine encore les droits politiques aujourd’hui, c’est dans le cadre de l’entreprise capitaliste. Les prises de décisions stratégiques sont réservées aux actionnaires, et les travailleurs cantonnés à un rôle d’exécutants, voire de marchandises. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Isabelle Ferreras nous explique pourquoi il est nécessaire de réconcilier entreprise et gouvernement démocratique, et comment y parvenir. Sa théorie politique s’accompagne d’une proposition pour opérer cette transition : elle appelle cela le bicamérisme économique.Isabelle Ferreras est sociologue spécialiste du travail, maître de recherches du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) belge et professeure à l’université de Louvain, Directrice de la Classe technologie et Société de l’Académie royale de Belgique et chercheure associée senior au Labor and Worklife Program de l’université d’Harvard. Cet épisode a été enregistré en direct du Brussels podcast festival à Bruxelles, le 27 février. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Louise Hemmerlé. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

5 - Faire un métier plus grand que soi

En ces temps d’épidémie du coronavirus, on les appelle les “héro.ïne.s du quotidien”. Ceux et celles qui continuent de sortir de leur domicile pour aller travailler, car leur métier remplit une mission d’utilité publique. Dans leur travail, il.elle.s endossent une mission qui les transcende, et qui parfois, les dépasse. Comment vivent-ils leur mission, leur devoir déontologique, alors que la majorité de la population est appelée à rester chez elle pour se protéger ? Dans cet épisode, nous recueillons les témoignages de Fanny Maccagnan, caissière dans un supermarché à Carpentras ; de Matthieu Mondoloni, grand reporter à franceinfo, et de Marie-Solenn, une sage-femme qui est tombée malade du coronavirus. Cette situation les fait évaluer sous une nouvelle lumière l’importance de leur métier, et les risques qu’ils sont prêts à prendre pour l’accomplir : “Je pars du principe que quand je suis dehors, que je vais faire mon métier de journaliste, je risque de propager le virus. […] Est-ce que les reportages valent le coup ?” (10:31) Chacun d’eux a dû faire face à ses doutes et à ses peurs : “J’ai eu des moments très égoïstes où j'avais juste envie de penser à moi, mon mari et mes enfants. […] Et puis il y a quand même une partie de moi qui me dit que je ne suis pas là par hasard et qu’une crise sanitaire comme ça, je n’ai pas envie de la passer chez moi à regarder les choses avec mon téléphone, c'est aussi mon rôle.” (24:24) Travail (en cours) est un podcast de Louie Media présenté par Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thevenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

6 - L’ennui au travail peut détruire votre santé

En 2011, Christian Bourion, docteur en sciences économiques et spécialiste de la gestion du travail, étudie le syndrome du burn out (l’épuisement professionnel par excès de stress et de travail) avec un logiciel du CNRS qui permet de repérer des mots-clés utilisés par les internautes. Un jour il écrit “bore” au lieu de “burn”, et à cause de cette faute de frappe, il découvre que les gens souffrent d’ennui au travail. Selon les études, selon les années, on oscille entre 30 et 45% des salarié.e.s en France qui disent s’ennuyer au travail. Evidemment, là dedans il y en a qui s’ennuient juste un peu, parfois, mais il y en a d’autres qui n’ont quasiment rien à faire et qui sont victimes de “bore out” : le syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui. Dans cet épisode, Marie Semelin s’entretient avec Christian Bourion, auteur du livre le “BORE OUT syndrom - quand l’ennui au travail rend fou”, ainsi qu’avec Jeanne, 28 ans, qui travaille dans l’industrie du luxe, et qui pendant d’interminables mois, n’a eu aucune mission. Et vous, avez-vous déjà connu l’ennui au travail, et comment l’avez-vous vécu ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

7 - Où est passé le temps libre ?

Est-ce que vous aussi, il vous arrive d’avoir l’impression de courir sans arrêt après le temps ? Et en général, de manquer cruellement de temps libre ? Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Adrien Naselli s’entretient avec Jean Viard, sociologue spécialisé sur le temps libre et les loisirs. Auteur du livre Le Triomphe d’une utopie. Vacances, loisirs, voyages : la révolution des temps libres, Jean Viard décortique l’équilibre entre temps de travail et temps libre, et comment celui-ci a évolué au fil des siècles. En réalité, on n’a jamais eu autant de temps libre qu'aujourd'hui : “On travaille à peu près 10% de son existence aujourd'hui, alors qu'il y a un siècle, l'ouvrier et le paysan travaillaient à peu près 200 000 heures dans une vie de 500 000 heures”. (03:58) Comment le temps libre s’est-il installé dans nos quotidiens, comment les structure-t-il, et pourquoi avons-nous encore l’impression d’en manquer ? “On n'arrête pas de courir et on a le sentiment qu'on n'a plus de temps ; et on n'a plus de temps d'abord parce qu'on a tellement d'activités de temps libre !” (15:57) Jean Viard explique aussi que notre temps de travail et notre temps libre sont de moins en moins étanches à cause du numérique, et comment réussir à maîtriser ce mélange des temps.  Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

8 - Les leçons que tirent les chef.fe.s d’entreprise de la crise

Il y a d’abord eu l’urgence, la panique des premiers jours. L’annonce du confinement a précipité des milliers d’entreprises dans une crise brutale. Selon l’assureur-crédit Coface, les faillites devraient bondir de 15% en France cette année. Pourtant, malgré les nombreux commerces à l’arrêt, les chantiers interrompus, les salles de concert et les stades déserts, l'activité économique ne s’est pas complètement arrêtée pendant le confinement. Elle s’est poursuivie, à un autre rythme, complètement chamboulé. Dans un système économique féroce où il faut souvent s’adapter pour survivre, Louise Hemmerlé a demandé à six dirigeant.e.s d’entreprise comment il.elle.s avaient traversé cette période, et ce qu’il.elle.s allaient pouvoir en retenir. De l’agroalimentaire au conseil en passant par la cosmétique, il.elle.s racontent comment il.elle.s ont dû revoir des stratégies depuis longtemps en place, inventer de nouvelles manières de fonctionner, et les leçons qu’ils en tirent : sur leurs stratégies commerciales, sur la raison d’être de leur société, sur le télétravail, sur les rapports interpersonnels au travail en temps de pandémie.Et vous, quelle leçon tirez-vous de cette période si particulière par rapport à votre travail ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

9 - Pourquoi est-ce qu'on ne va pas au travail en short et en marcel ?

Est-ce que vous aussi, pendant cette période de confinement et de télétravail que nous laissons derrière nous avec précaution, il vous est arrivé de travailler une bonne partie de la journée en t-shirt, puis d’enfiler une chemise juste avant une visioconférence avec un client, ou votre patron.ne ? Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), on s’intéresse aux codes vestimentaires plus ou moins explicites qui régissent notre interface avec le monde, la manière dont on s’y présente, lorsqu’on travaille.   Globalement, 2 salariés sur 3 en France disent ne pas avoir de code vestimentaire imposé au bureau, selon un sondage Opinionway de 2015. Mais en réalité, 60% d’entre eux disent veiller à leur tenue au travail, dans le souci de ne pas nuire à l’image de l’entreprise. Quels sont, au juste, les enjeux qui pèsent sur notre manière de nous habiller au boulot ? Quelle image est-ce qu’on véhicule par nos vêtements, et pourquoi ça compte autant pour les entreprises ? Pour répondre à ces questions, l'historien Jérémie Brucker, qui est spécialiste de l'histoire du vêtement de travail du 19e siècle à nos jours, revient sur l’apparition du vêtement de travail et ses évolutions au cours du temps. Vous entendrez aussi Marie de Tilly, coach en bonnes manières, à qui des entreprises et particuliers font parfois appel au sujet des codes vestimentaires à respecter au travail.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

10 - La semaine de quatre jours pourrait-elle nous sortir de la crise ?

Avec la crise économique monstrueuse qui commence, et les vagues de licenciements qui s’annoncent, il y a beaucoup d’interrogation sur la meilleure façon d’adapter son temps de travail pour la surmonter. Pour certains, comme le président du Medef, il faut y mettre du sien et travailler plus. Fin mars, le gouvernement a aussi adopté temporairement une ordonnance qui a fait passer la durée hebdomadaire de travail maximale de 48 à 60 heures dans certains secteurs.Bien loin de chez nous, d’autres prônent au contraire la réduction du temps de travail. En Nouvelle-Zélande, la Première ministre Jacinda Ardern voudrait généraliser la semaine de quatre jours payés cinq pour aider notamment les secteurs du tourisme et de l'hôtellerie via la consommation. Alors on s'est demandé, dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), si la semaine de quatre jours pouvait sauver notre économie de la crise. Pour y voir plus clair, vous entendrez dans cet épisode Pierre Larrouturou : économiste de gauche, homme politique européen, il défend la semaine de travail de quatre jours depuis les années 1990. Pour explorer comment cette organisation peut être viable pour les entreprises, vous entendrez aussi Sébastien Antonio, qui travaille depuis 22 ans quatre jours payés cinq chez Yprema, une entreprise qui fait du recyclage de matériaux de BTP, ainsi que Jérémy Clédat, le PDG de Welcome to the Jungle, un média en ligne qui a adopté ce rythme récemment.Et vous, quel est votre rythme de travail en ce moment, pour surmonter la crise économique que nous traversons ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

11 - "Quand on débat du cas d'Adama ou de George Floyd à la machine à café, on débat de notre humanité"

En ce moment au travail, dans les open-spaces et à la cantine, des personnes noires sont sur-sollicitées parce que leurs collègues tiennent absolument à avoir leur avis sur les violences policières. Sur George Floyd, cet Afro-Américain mort asphyxié par un policier qui le plaquait au sol en mai dernier, ou sur Adama Traoré, mort dans le Val d’Oise en 2016 après son interpellation par les gendarmes.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), on s’est demandé quel impact ça avait, d’être essentialisé au travail, de se rendre chaque jour dans un endroit qui vous enferme dans une identité restreinte. Et comment répondre aux interpellations pour des débats sans fin, et ce que ça fait, d’affronter au travail des stéréotypes sur qui on est censé être et représenter.Vous entendrez le témoignage d’Olivia (son prénom et sa voix ont été modifiés), qui travaille dans le service marketing d’une grande entreprise, et Marie Dasylva, à qui Olivia a fait appel, et qui a un job qu’elle est probablement la seule à faire en France : “coach de survie pour les personnes racisées au travail”. Marie Dasylva a inventé un outil pour faire face aux injonctions à la pédagogie auxquelles font face les personnes racisées au travail : celui des 300 secondes. Selon elle, les personnes racisées ne doivent pas dédier plus de cinq minutes au racisme dans une journée. Donc pas le temps de se lancer dans une pédagogie éperdue, ou de faire des exposés à ses collègues : “Je pense que le temps, c'est le médium par lequel la domination passe. [...] L'idée, c'est de ne pas se laisser embarquer dans des discussions qui, au final, sont mortifères et toxiques.” Si vous aussi, vous vous êtes retrouvé dans des situations où vous avez été essentialisé dans votre travail, écrivez-nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

12 - Déconnexion : pourquoi votre cerveau a besoin de silence pour se régénérer

Vacances riment avec silence. Enfin, vous allez pouvoir éteindre votre réveil, vos notifications sur votre téléphone portable, fuir l’open space et son brouhaha. Grand bien vous fasse, car le silence est vital pour notre cerveau : c’est même ce qui lui permet de se régénérer. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), le neuroscientifique Michel Le Van Quyen, chercheur à l’Inserm et auteur du livre Cerveau et silence, nous explique ce qu’il se passe et ce qu’on observe dans notre cerveau lorsqu’il est au repos et dans un silence total. Et quand Michel Le Van Quyen parle de silence total, ce n’est pas seulement un silence auditif, mais aussi corporel, et attentionnel - être immobile, ne pas être dérangé dans ses rêveries : “Il n’y a pas que le silence acoustique. Il y a aussi d'autres formes de silence. D'après moi, chacun de ces silences ont des vertus particulières sur le corps et sur l'esprit.” Sandrine Gaussein-Casanova a compris ce besoin de silence pour notre cerveau, et c’est pourquoi elle a créé une agence de voyage qui s’appelle “Out of reach” (”Pas joignable” en français”) qui propose des séjours déconnectés. Si des cadres submergé.e.s par leur travail font appel à elle, elle note que peu sont ceux qui acceptent d’aller passer un séjour en zone blanche et d’être complètement déconnectés. D’ailleurs, selon un sondage de l’agence d’intérim Qapa, 63% des sondés envoient des emails professionnels en vacances. Et pour 20% d’entre eux, c’est parce que tout le monde le fait aussi. Alors n’hésitez pas à partager ce podcast dans votre entreprise : vraiment couper, et baigner dans un silence complet, c’est bénéfique aux cerveaux de tout le monde. Et vous, comment arrivez-vous à déconnecter du travail pendant vos congés ? Ecrivez-nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

13 - Comment devenir un.e feignant.e efficace ?

C’est la rentrée. Il faut trier une boîte mail qui déborde de tous les côtés, enchaîner les rendez-vous, rattraper son retard, ne pas se laisser dépasser, contrôler, organiser. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Marie Semelin s’est demandée si c’était possible, pour entamer cette rentrée du bon pied, d’apprendre à être organisé.e.s. Car en entreprise, la responsabilité de la gestion de son temps de travail et de ses tâches repose de plus en plus sur les individus, plutôt que sur les collectifs de travail. Dans cette quête d’une meilleure organisation, Marie Semelin a interrogé Géraldine Le Guillou, formatrice et fondatrice du cabinet Organiz'action, ainsi que Gaetan de Lavilléon, docteur en sciences cognitives et fondateur de l’agence de conseil Cog’x. Et vous, comment vous organisez-vous dans votre travail ? Ecrivez-nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

14 - Comment nos préjugés empoisonnent-ils la carrière des gros.ses ?

Regardez autour de vous. Est-ce que, au travail, vous avez beaucoup de collègues ou de supérieurs hiérarchiques gros.ses ? En 2018, les fondatrices du collectif Gras Politique, Daria Marx et Eva Perez-Bello, ont publié un livre qui s’appelle “Gros” n’est pas un gros mot. Chroniques d’une discrimination ordinaire. Et dans le chapitre qu’elles consacrent au travail, elles se demandent... “Où sont les gros ?”. En France, 17% des adultes sont obèses, 54% des hommes et 44% des femmes sont en surpoids. Mais si l’on regarde les statistiques, les gros·ses sont sous-représenté·e·s dans les entreprises. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Hélaine Lefrançois s’est interrogée sur l’impact de la grossophobie – l’attitude de stigmatisation et de discrimination envers les personnes obèses ou en surpoids – sur le parcours professionnel des personnes grosses. Elle a recueilli les témoignages d’Éléonore, la fondatrice de beauteronde.fr, et de Marie, sur leurs expériences de grossophobie en recherche d’emploi et en poste. Elle a aussi interrogé Jean-François Amadieu, directeur de l’Observatoire des discriminations à l’université Paris I, qui a publié plusieurs ouvrages sur l’importance de l’apparence physique, dont La Société du paraître en 2016. Il explique en détail les mécanismes qui excluent les personnes grosses du marché de l’emploi, et pourquoi les femmes sont les premières touchées par cette discrimination. “Le niveau de discrimination moyen pour tous les types d'emploi pour les personnes en surpoids est à peu près de 30%. Pour fixer l'ordre de grandeur, c'est une discrimination qui est à peu près équivalente à celle qu'on va trouver sur les origines”, explique Jean-François Amadieu. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Marie Semelin. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

15 - Peut-on être ami.e avec son/sa boss ?

Dans une relation hiérarchique, il y a forcément des enjeux de pouvoir. Une amitié, dans l’idéal, c’est plus horizontal, d’égal à égal. Alors est-il possible d’être ami.e avec ses supérieurs hiérarchiques, ou à l’inverse, avec les gens qui travaillent pour nous ? Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), vous entendrez le témoignage de Lucie, une graphiste qui s’est demandée pendant plusieurs années si ses patrons étaient avant tout ses chefs, ou avant tout ses amis. Elle raconte les questionnements et les difficultés qui ont émergé de ce flou artistique. Elle décrit les week-ends à la campagne avec ses chefs, les moments partagés, la complicité : “j'ai le souvenir de jouer à beaucoup de jeux de société, de faire des Monts d’Or à la cheminée, de beaucoup rigoler à ce moment là”. Et puis, le lundi matin, la frustration des horaires, de la quantité de travail, du salaire. Elle témoigne aussi de la difficulté à trouver la bonne manière de communiquer lorsque l’on doit aborder des sujets professionnels difficiles avec des personnes qui nous sont proches.  Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

16 - Bonus. Quitter son travail pour sauver une amitié

Dans le dernier épisode de Travail (en cours), “Peut-on être ami.e avec son/sa boss”, on a exploré le flou qui peut exister lorsque l'on forge une amitié avec son/sa supérieur.e hiérarchique. Si notre boss est notre ami.e, alors la personne à qui on confie nos insomnies, ce sera aussi celle qui nous réprimandera pour un dossier mal géré, ou avec laquelle il faudra négocier son salaire.Il se trouve que c’est une question qui taraude pas mal de monde. Donc nous avons décidé de vous proposer en bonus des témoignages supplémentaires. Dans ce bonus, vous allez découvrir celui d’Elodie et Charlotte. Elles se sont rencontrées en 2018 dans un prestigieux restaurant parisien, où Charlotte a recruté Elodie. Elles sont devenues très proches, très vite. Elles parlent à deux voix, elles rient, elles s’écoutent, elles finissent leur phrases. Pourtant, à un moment, Elodie en a eu marre de son boulot. Elle est de moins en moins investie, et elle manque d’y perdre Charlotte, son amie et sa boss. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté par Clémence Lecart. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

17 - Bonus. Être ami.e avec son/sa boss sans faire de jaloux.se

Dans le dernier épisode de Travail (en cours), “Peut-on être ami.e avec son/sa boss”, on a évoqué les difficultés qui peuvent apparaître lorsqu’on devient ami.e avec son/sa supérieur.e hiérarchique. Il se trouve que c’est un sujet qui questionne pas mal de monde. Donc nous avons décidé de vous proposer des témoignages bonus pour nourrir votre réflexion. Dans ce second bonus, vous allez découvrir l’histoire de Jennifer, qui n’a jamais douté du fait que sa boss était aussi son amie. Ce n’est pas vraiment avec elle que cette relation a provoqué des ennuis, mais avec ses collègues, qui ont pensé qu’elle bénéficiait de faveurs. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté par Clémence Lecart. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

18 - Pourquoi une personne LGBT+ sur deux reste au placard au travail ?

Etre LGBT+ est encore loin d’être vécu comme un fait banal, en tous cas au travail. Selon le sondage "Coming out au travail, la fin du placard ?" réalisé par l’Ifop en 2019, seulement 48% des personnes LGBT+ interrogées affirment que leur orientation sexuelle est connue par au moins un de leurs collègues. Dans cet épisode, Judith Chetrit s’est penchée sur le choix des personnes LGBT+, de parler, ou pas, de leur orientation sexuelle au travail, et les stratégies qu’il.elle.s mettent en place en fonction de ce choix. Elle a échangé avec Lisa Wyler, qui, pendant son entretien d’embauche, n’a pas osé dire que son époux était une épouse. Judith Chetrit a aussi interrogé Thomas Delano, qui a lui choisi de rejoindre le réseau LGBT+ de son cabinet de conseil : “Le grand intérêt d'avoir rejoint le réseau est que ça a rendu le coming out aux autres collègues beaucoup plus simple”, explique-t-il.Judith Chetrit s’est aussi entretenue avec Emilie Morand, sociologue qui a écrit une thèse à l’université Paris-Descartes sur la gestion de l’identité homosexuelle dans la sphère professionnelle. Elle explique en quoi les choix qui s’offrent aux personnes LGBT+ au travail, entre coming-out et passing, peuvent être coûteux. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Judith Chetrit. Présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté, réalisé et mixé par Olivier Bodin. La musique est de Jean Thévenin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

19 - Les managers doivent-ils s’ouvrir aux émotions de leurs équipes ?

Voyez la scène : votre patron.ne, en réunion, vous accoste en vous disant : “Ah d’ailleurs, il faudra avancer le rendu du dossier mardi au lieu de vendredi, il y a eu du changement.” Ça propulse vos neurones à toute vitesse et intérieurement, vous criez vraiment très fort. Mais en apparence, vous restez impassible, et vous hochez la tête. Que faire de ce grand cri intérieur ? L’exprimer sans filtre, ou le réprimer totalement ? Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours) et d'Émotions, Marie Semelin s’interroge sur la place des émotions dans le monde du travail, et comment, après en avoir été totalement exclues, elles gagnent progressivement du terrain. Stéphane Jacquet, formateur en management, nous explique comment sa discipline a commencé à prendre en compte les émotions. Emma Vilarem, docteure en sciences cognitives, spécialiste des émotions, nous détaille quant à elle pourquoi il est important de réussir à exprimer ses émotions et à les considérer comme une partie intégrale du monde du travail. Enfin, Julien Brunet, manager dans l'ingénierie, nous raconte comment il a modifié la procédure des entretiens annuels dans son entreprise pour davantage prendre en compte les émotions des salariés, et les résultats qu’il a obtenus. Travail (en cours) est un podcast de Louie media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé et Cyrielle Bedu étaient en charge de la production et de l’édition. Charles De Cillia s’est occupé du montage et de la réalisation, Olivier Bodin du mixage. Le générique est de Jean Thévenin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com` Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

20 - Mohamed, Kevin, Claire... Comment votre prénom influence votre trajectoire professionnelle ?

Antoine, c'est le prénom que Mohamed Amghar a dû porter au travail de 1997 à 2017. Cet ancien ingénieur commercial, aujourd’hui à la retraite, poursuit son ancien employeur aux Prud'hommes pour lui avoir imposé de porter un autre prénom que le sien pendant 20 ans. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Judith Chetrit s’est intéressé au poids de nos prénoms dans le monde professionnel. Pourquoi ont-ils une quelconque importance ? Quels stéréotypes se cristallisent sur nos prénoms, et quelles sont les conséquences sur nos trajectoires professionnelles ? En plus du témoignage de Mohamed Amghar, vous entendrez dans cet épisode Baptiste Coulmont, professeur en sociologie à l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay et auteur de Sociologie des prénoms, et Anne-Laure Sellier, professeure à HEC en psychologie sociale et cognitive, autrice du livre Le pouvoir des prénoms. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Judith Chetrit. Présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté, réalisé et mixé par Olivier Bodin. La musique est de Jean Thévenin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

21 - Faut-il souffrir pour faire le bien ?

Un travail qui a du sens. C’est ce que voulait Juliette, jeune trentenaire. Pour elle, comme pour beaucoup de gens, surtout jeunes, avoir un travail qui a du sens est devenu un critère très important. Alors ils et elles sont nombreux.ses à se tourner vers le secteur de l’ESS, l’économie sociale et solidaire. Ce sont des entreprises et des organisations fondées sur l’utilité sociale et la solidarité. Mais souvent, les gens qui y travaillent font des horaires à rallonge, ont des salaires bas, et ils/elles subissent parfois des humiliations, du harcèlement, du népotisme. Une journaliste spécialiste de l’économie sociale et solidaire, Pascale-Dominique Russo, a écrit un livre, qui s’appelle Souffrance en milieu engagé. Elle affirme que c’est un problème systémique, que c’est tout le secteur qui est concerné, et qu’il est urgent de le réformer. Pourquoi systémique ? Parce qu’apparemment, agir au nom du bien légitime souvent d’abuser des gens. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Marie Semelin s’est demandée en quoi la souffrance au travail, dans ce milieu engagé, était liée à l’organisation actuelle du secteur. Elle interroge Pascale-Dominique Russo, ainsi que Juliette, qui vient de quitter l’association où elle travaillait depuis un an. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

22 - Comment les discriminations poussent à cacher son handicap au travail

Il y a des maladies et des problèmes de santé qui peuvent constituer un handicap et on ne le voit pas forcément. D’après la loi, le handicap, c’est tout ce qui limite l’activité ou restreint la participation à la vie en société. Au total, 80 % des handicaps sont invisibles. Et les personnes qui ont un handicap invisible ne demandent pas forcément à ce qu’il soit reconnu comme tel au travail. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Hélaine Lefrançois décortique en quoi le validisme - le fait de considérer que l’absence de handicap est la norme sociale - pousse les personnes qui ont un handicap invisible à le cacher à leur employeur, et les conséquences pour ceux qui choisissent de ne rien dire.Elle a recueilli le témoignage d’Eglentyne, qui a une scoliose évolutive et des problèmes de cervicales. Elle a mal tout le temps, et quand elle force trop, elle fait des crises de névralgie. Quand elle cherchait un emploi dans le commerce, elle n’en a pas parlé à ses recruteurs. Une fois en poste, elle a continué à cacher son handicap, quitte à mettre sa santé en danger. Hélaine Lefrançois a aussi interrogé Marie Catheline, qui a elle aussi longtemps gardé pour elle sa fibromyalgie, et n’a pas du tout été soutenue par son manager quand elle en a finalement parlé pour bénéficier d’aménagements d’horaires. Vous entendrez aussi Anne-Marie Waser, sociologue maître de conférences au Centre National des Arts et Métiers, et dont les recherches portent sur la relation entre santé et travail. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Marie Semelin. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

23 - Pourquoi les open-spaces vont survivre à la pandémie

Depuis plusieurs mois, si vous y retournez, la vie au bureau a un nouveau mobilier : des signes de circulation à suivre, des flacons de gel hydroalcoolique, des masques, des affiches collées sur les portes pour rappeler que cette salle est limitée à 10 personnes. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Judith Chetrit s’interroge sur le futur des open-spaces. Déjà largement critiqués pour leurs nuisances, ils semblent même risqués en période de pandémie. Mais alors pourquoi survivent-ils malgré tout ? Judith Chetrit a interrogé Pascal Dibie, ethnologue et auteur d’une Ethnologie du bureau. Selon lui, l’open-space est un serpent de mer dans l’histoire des aménagements des espaces de travail, c’est un questionnement qui n’arrête pas de revenir, de façon cyclique. Elle a aussi interrogé Olivier Cros, à la tête d’une équipe qui conseille les entreprises sur l’aménagement de leurs espaces de travail chez CBRE, un groupe américain de conseil en immobilier d’entreprise. Selon lui, c’est loin d’être la fin des open-spaces, qui garantissent beaucoup d’agilité aux entreprises. Mais si les open-spaces survivent, ils s’adaptent, notamment avec l’apparition du flex office. Judith Chetrit a aussi interrogé Laurent Bandelier, délégué central adjoint de la CFDT chez Orange, qui suit de près le développement de cette nouvelle organisation des espaces de travail.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Judith Chetrit. Présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan, et mixé par Olivier Bodin. La musique est de Jean Thévenin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

24 - Le deuil, un bouleversement négligé par le monde du travail

Lorsqu’on perd quelqu’un de proche, c’est d’abord un choc, puis une douleur intense, cuisante. C’est une période très difficile, que nous sommes tou·te·s amené·e·s à traverser. Au total, quatre Français·es sur dix disent être en deuil, selon le Crédoc. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Hélaine Lefrançois se demande quelle place est laissée au deuil dans le monde du travail. Car la loi octroie aux salarié·e·s une autorisation d’absence quand un membre de leur famille meurt : 7 jours pour le décès d’un enfant, et 3 jours pour le décès d’un conjoint, d’un parent, d’un frère, d’une soeur. Mais au-delà de ces quelques jours, la douleur, elle, persiste. Alors comment est-elle prise en compte quand la personne endeuillée retourne travailler ? Dans cet épisode, vous entendrez les témoignages d’Agnès Graingeot, qui a perdu son fils Jean-Baptiste subitement, à 21 ans. Vous entendrez aussi le témoignage de Thomas, qui a perdu sa fille Eva à l’âge de six ans. Agnès Graingeot s’est sentie très soutenue par son manager et son entreprise après le décès de son fils ; mais Thomas, lui, a fait face à des pressions pour revenir travailler rapidement à temps plein alors qu’il était d’abord en arrêt maladie, puis en mi-temps thérapeutique. Après s’être senti incompris par sa hiérarchie, il s’est progressivement aussi senti mis à l’écart, et il a fini par quitter cette entreprise. Si ces deux témoignages sont très contrastés, c’est d’abord parce que chacun vit son deuil différemment. Mais c’est aussi parce qu’il n’existe pas de politique managériale d’accompagnement des salarié·e·s endeuillé·e·s. Vous entendrez l’analyse et les explications de Tanguy Châtel, sociologue spécialisé dans l’accompagnement des vulnérabilités, et du deuil en particulier : “La plupart du temps, cette question-là n'a pas le droit de cité”, explique-t-il. “Et quand on croit que quelqu'un est en difficulté, on a tendance à externaliser la prestation, quitte à payer un psychologue ou lui recommander d'en prendre un à ses frais.”Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Marie Semelin. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Nous tenons à remercier l’association Apprivoiser l’absence pour leur aide précieuse.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

25 - Négociation salariale : pourquoi les femmes sont-elles désavantagées ?

Le 4 novembre 2020, à 16h16, les Françaises ont commencé à travailler gratuitement. Cette date est fixée chaque année par le collectif Les Glorieuses en fonction des données Eurostat sur les différences de salaire horaire entre les hommes et les femmes en France. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Louise Hemmerlé s’interroge sur l’un des mécanismes par lesquels cette inégalité se concrétise : celui de la négociation salariale. Car l’écart salarial se fige lorsque le salaire est arrêté, juste après le moment, délicat et tendu, de la négociation. Mais comment est-ce qu’on peut expliquer que les négociations salariales créent un tel écart entre les salaires des hommes et des femmes? Qu'est-ce qu'il se passe, autour de la table de négociation, pour en arriver là ?Pour le découvrir, Louise Hemmerlé a interrogé Thomas Bréda, chercheur au CNRS et spécialiste des inégalités de genre sur le marché du travail, qui explique que les femmes ont en moyenne des attentes salariales plus basses que celles des hommes. Noémie Le Menn, psychologue et coach en carrière féminine, ainsi que Laurence Dejouany, autrice du livre Les femmes au piège de la négociation salariale, nous expliquent où naissent ces différences de comportement des femmes en négociation, mais aussi comment les femmes sont perçues différemment des hommes quand elles négocient leur salaire. Louise Hemmerlé vous accompagnera aussi dans un atelier sur la négociation salariale animé par Guillaume Da Mota, DRH chez L’Oréal, et organisé par Gloria, un cabinet dédié à l’égalité hommes-femmes en entreprise. Mais au delà des tactiques de négociations individuelles, cet épisode abordera aussi les solutions pour résoudre les inégalités autour de la table des négociations, notamment la transparence des salaires en entreprise. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Marie Semelin. Journaliste : Louise Hemmerlé. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

28 - Choisir nos horaires de travail nous permet-il de mieux travailler ?

Avec le confinement, et maintenant le reconfinement, notre rapport aux horaires de travail a été bouleversé. Si vous aussi, vous êtes en télétravail, vous avez peut-être remarqué que vous n'avez jamais été aussi concentrés qu'avant 8 heures, quand le calme du petit matin règne encore. Ou alors, vous avez fini par décider que vraiment, impossible de travailler efficacement juste après le déjeuner.  Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Marion Bothorel s’interroge sur la flexibilisation des horaires de travail. La demande pour des horaires de travail plus souples est une tendance de fond : selon une étude Opinionway en 2019, 81% des salariés français souhaiteraient avoir des horaires plus flexibles. Mais est-ce qu’on a intérêt à s’affranchir des horaires de travail classiques, et travailler chacun selon le moment où on est le plus efficace ?Marion Bothorel a rencontré Jean-François Cauche, qui a quitté son poste de cadre en administration il y a huit ans pour pouvoir devenir auto-entrepreneur et travailler selon ses propres horaires, en l'occurrence, plutôt la nuit. Elle a aussi rencontré Caroline Leroy, la DRH de Payfit, une entreprise qui a décidé de flexibiliser ses horaires suite au premier confinement.Marion a aussi parlé au docteur Claude Gronfier, chronobiologiste à l'INSERM, qui nous explique que notre rythme biologique est déterminé génétiquement, et que si on ne le respecte pas, cela peut avoir de graves conséquences sur la santé. Vous entendrez aussi Jeanne Ganault, doctorante en sociologie, qui travaille pour le Center for Research in Economics and Statistics. Pour elle, la flexibilisation des horaires de travail peut creuser des inégalités sociales et économiques.  Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Marion Bothorel. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

29 - Engagées, responsables, bienveillantes : qu'attendons-nous de nos entreprises ?

Aujourd’hui, les entreprises ne sont plus perçues simplement comme un lieu de production de richesse économique. On s’attend aussi à ce qu’elles soient des lieux de production de richesse sociale : des espaces de bienveillance et de solidarité. Ces nouvelles attentes ont changé la relation entre l’entreprise, les citoyens et l’Etat. Et en cette période de crise sanitaire où les vulnérabilités sont exacerbées, cette relation est mise en tension. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Hélaine Lefrançois s’est entretenue longuement avec Tanguy Châtel. Il est sociologue, spécialiste des vulnérabilités au travail. Il a cofondé le Cercle Vulnérabilités et Société, qui est un groupe de réflexion qui étudie comment les vulnérabilités peuvent devenir un levier économique et social.Il explique que depuis les années 1970 et la sortie des Trentes Glorieuses, nous nous sommes “rapprochés de l’évidence de notre vulnérabilité”. Une exigence que les entreprises prennent en compte nos vulnérabilités a émergé : nos vulnérabilités individuelles, comme la maladie chronique, le handicap, le deuil, mais aussi nos vulnérabilités collectives, comme la crise écologique. L’entreprise a une responsabilité de plus en plus grande, vis-à-vis de ses salariés, mais aussi du reste de la société : “L’entreprise devient le haut lieu de l’invention du monde de demain. Il y a un rôle politique qui incombe désormais à l'entreprise”, explique Tanguy Châtel. “Je sais qu'il y a des entreprises qui se disent que le Covid actuellement est une opportunité pour revenir à des méthodes à l'ancienne parce que l'emploi va devenir plus rare, mais je crois que c'est un calcul à très court terme et qui va se trouver en divorce par rapport à une conscience collective”, estime Tanguy Châtel. Pour le sociologue, les vulnérabilités, quand elles sont bien prises en compte, peuvent être un facteur de richesse pour l’entreprise. A titre d’exemple, il travaille actuellement sur un projet pour valoriser en entreprise les compétences acquises par les salariés qui sont aussi aidants familiaux. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

30 - Émojis au travail : mode d'emploi

Si les émojis parsèment les messages que nous envoyons à nos proches, qu’en est-il dans le cadre professionnel ? Un petit sourire dans un email à un·e collègue, ça peut permettre d’humaniser les relations, et de renforcer le lien au sein des équipes. Mais parfois, l’émoji peut être perçu comme trop familier, voire même comme un signe d’un manque de compétences. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Camille Maestracci s’interroge sur l’usage des émojis dans le cadre du travail : à quoi servent-ils dans notre communication professionnelle, et y a-t-il des règles à respecter pour les utiliser ? Elle a interrogé Pierre Halté, maître de conférences en sciences du langage à l'Université de Paris-Descartes, et auteur d'une thèse sur les émoticônes et les émojis. Pour lui, leur utilisation de plus en plus fréquente naît d’un besoin de partager nos émotions pour fabriquer du sens. Il explique que dès les années 1970, quand des personnes interagissent pour la première fois par ordinateur interposé, elles utilisent déjà des petites images à côté de leurs textes. Ce qui explique cela, c'est la théorie du renforcement des indices sociaux, en psychologie sociale : à l’écrit, faute d’indicateurs comme les gestes ou l’intonation, nous allons redoubler d’efforts et d’inventivité pour transmettre tout le contexte émotionnel d’un message. A l’heure du télétravail généralisé, il est donc naturel que l’envie d’inclure un sourire dans nos emails nous démange. Chloé Léonardon, doctorante en sciences du langage à l'université Paris Nanterre, note également que plus on échange par écrit, plus ces échanges ressemblent à nos conversations orales. Mais l’utilisation de ce que les sociologues appellent le “langage commun” en entreprise, présente un paradoxe : l’homogénéisation des pratiques du langage se confronte à la nature des rapports sociaux en entreprises, qui eux, sont hiérarchisés. C’est pourquoi Carolina Dubois, cheffe de pôle à Business France qui utilise de plus en plus d’émojis avec ses collègues, explique qu’elle a dans un premier temps préféré attendre de voir si ses boss en utilisaient aussi. Et Manuel Le Bail, responsable qualité chez Parrot Drones, témoigne que pour lui aussi, l’utilisation des émojis au travail reste sujette à des règles. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice et journaliste : Camille Maestracci. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

30 - Pourquoi les infirmières sont-elles si peu payées en France ?

Pendant la première vague du coronavirus, on était beaucoup à applaudir à nos fenêtres tous les soirs à 20h, pour montrer notre soutien aux soignant·e·s. Et tout d’un coup, on a complètement arrêté de le faire pendant ce deuxième confinement. Parce qu’on s’est rendus compte que les soignants méritent bien plus que des applaudissements, ou bien parce que finalement, la société ne se soucie pas tant de leur sort ? Depuis le début de la crise sanitaire, nous n’avons jamais autant été face à cette contradiction qui veut que les métiers du soin soient si peu reconnus et si mal rémunérés.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Rozenn Le Carboulec s’est intéressée en particulier au cas des infirmières. En France, leur rémunération est bien inférieure à ce que touchent leurs consoeurs allemandes ou espagnoles. Pourquoi sont-elles si mal payées en France ? Pour y répondre, Rozenn Le Carboulec s’est entretenue longuement avec Muriel Salle, maîtresse de conférence à l’université Lyon 1 et spécialiste de l’histoire des femmes, du genre et de la médecine. Muriel Salle revient sur l’histoire de la profession des infirmières, une activité qui était dans un premier temps occupée par des religieuses et qui était dépréciée. Progressivement, les religieuses ont été remplacées par des personnels laïcs, mais la notion de dévouement est restée. Certaines figures, comme la britannique Florence Nightingale, vont contribuer à professionnaliser cette activité, et les infirmières deviennent reconnues peu à peu comme des techniciennes du soin. Mais la reconnaissance institutionnelle de cette profession en France est très récente. La création des instituts de formation en soins infirmiers date de 1992, et le diplôme d’Etat date seulement de 2009. “C’est à la fois une très vieille profession, et en même temps, c’est une profession toute jeune du point de vue de sa reconnaissance institutionnelle”, souligne Muriel Salle. Cette reconnaissance tardive, acquise péniblement, des compétences techniques des infirmières, joue aussi sur la rémunération. “En France, les infirmières touchent un salaire moyen mensuel brut qui est de l'ordre de 95 % du salaire moyen à l'échelle nationale, alors qu'en Allemagne, par exemple, elles touchent 113 % du salaire moyen, explique Muriel Salle, et ça dit quelque chose de la façon dont on les considère au regard d'autres professions”. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Rozenn Le Carboulec. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

31 - Comment le présentéisme résiste aux confinements

Le présentéisme, en France, est solidement ancré : 30% des salariés français pensent qu'ils seront jugés par leurs collègues s'ils quittent le bureau avant 18h, selon un sondage Glassdor d'octobre 2019. Vous savez, le fameux, "tu prends ton aprem aujourd'hui ?". Et 26 % des sondés admettent rester au bureau uniquement pour "se faire bien voir". Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Marion Bothorel s’est demandée comment la culture du présentéisme a évolué depuis le début de la pandémie de coronavirus. Pour ce faire, elle s’est intéressée à un secteur en particulier, où le présentéisme est particulièrement fort : celui des cabinets d’avocats. Dans certains cabinets, la culture présentéiste n’a pas du tout fléchi, malgré les directives du gouvernement de mettre en place du télétravail dès que possible. Arthur*, stagiaire dans un cabinet parisien, témoigne que lors du deuxième confinement, “le taux de présence doit être autour de 70% à 80% au sein du cabinet”. Les stagiaires n’ont reçu aucune consigne par rapport au télétravail, mais des attestations dérogatoires pour pouvoir se déplacer au cabinet. Alors que selon Arthur, les tâches sont “100% télétravaillables”. Le cabinet d’Arthur n’est pas une exception. Au point que la ministre du travail, Elisabeth Borne, a dû contacter le bâtonnier de Paris et le conseil national du barreau, début novembre, pour rappeler aux représentants des avocats parisiens que "le télétravail n'était pas une option".Certains cabinets ont bien mis en place le télétravail, mais seulement pour que le présentéisme devienne virtuel, avec une surveillance des heures de connexion, comme en atteste Charlotte*, elle aussi stagiaire en cabinet d’avocats. Si le présentéisme persiste de manière si forte pour Charlotte et Arthur malgré le confinement, c’est qu’en temps normal, hors pandémie, c’est une culture très prégnante dans leur profession. “C'est peut être l'une des dernières bulles où le présentéisme est toujours très présent, mais également encouragé à mon sens”, estime Arthur. Valence Borgia, associée dans un cabinet d’arbitrage, secrétaire du conseil de l'Ordre des avocats du barreau de Paris, estime que les organisations de travail qui reposent sur cette culture présentéiste sont en contradiction avec le bon sens, et qu’ils poussent de nombreux avocats, et surtout des avocates, à quitter la profession. D’où la nécessité de réinventer ces modes de travail. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Marion Bothorel. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com*Les prénoms ont été changés à la demande des témoins. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

35 - D'où vient l'injonction à être passionné·e au travail ?

“Associer ‘travail’ et ‘passion’, c’est interroger les intersections de deux univers (celui de la contrainte sociale, de la subordination, et celui du libre tropisme individuel) qui paraissent n'avoir que peu de choses en commun”, peut-on lire dans Le travail passionné, paru en 2015. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Rozenn Le Carboulec se demande d’où vient l’injonction à être passionné·e par son travail. Pour ce faire, elle a interrogé Nathalie Leroux, co-autrice du livre Le travail passionné. Cette sociologue du travail est maîtresse de conférences à l'UFR STAPS de l'Université Paris Nanterre, et s’intéresse plus particulièrement aux modes d’organisation dans le secteur sportif, un milieu où la question de la passion est omniprésente. Elle explique que la valorisation de la passion au travail s’est développée à partir des années 1980, alors que la crise économique provoque des transformations structurelles majeures de l’économie, dont la tertiarisation. Par ailleurs, les modes d’organisation de travail donnent de plus en plus d’autonomie et de responsabilité aux managers. “La création de la valeur repose de plus en plus sur la mobilisation des savoirs des travailleurs, sur la qualité de leurs échanges, sur leurs initiatives et sur leur implication subjective”, note Nathalie Leroux. Certains secteurs professionnels sont particulièrement concernés par cette mobilisation de la passion : c’est le cas notamment de ceux qui touchent aux loisirs, comme le sport, la mode ou la culture. Mais même des secteurs qui n’ont à priori rien à voir avec la passion la mobilisent pour stimuler l’implication de leurs employé·e·s : c’est notamment le cas de la restauration rapide. Vous entendrez dans cet épisode le témoignage de Hélène Weber, sociologue et autrice du livre Du Ketchup dans les veines, qui a travaillé plusieurs années chez McDonald’s. Finalement, Nathalie Leroux alerte sur le fait que la mobilisation de la passion au travail masque des situations de travail dégradées, comme une forte précarité, ou des horaires à rallonge. Si on a souvent tendance à voir notre attachement à la passion au travail comme un trait psychologique, c’est justement le fait de le considérer comme faisant partie de notre identité qui nous empêche de revendiquer de meilleures conditions de travail. D’où l’importance, pour Nathalie Leroux, d’expliquer la passion au travail non pas par le prisme de la psychologie, mais de la montrer comme une construction qui est portée par des logiques sociales et surtout, économiques. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Rozenn Le Carboulec. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

36 - Comment l'incertitude bouleverse le monde du travail

Depuis le début de la pandémie, l’incertitude règne sur nos vies, sur nos activités, sur notre travail. On vit au jour le jour, ou en tout cas avec très peu de visibilité. Quand est-ce que la situation sanitaire va s’améliorer ? Quelles seront les prochaines mesures du gouvernement pour endiguer la propagation du virus ? On ne sait pas, on attend. Cette incertitude, elle est dure à supporter. Quel que soit notre secteur d’activité, et qu’on soit salarié·e, chef·fe d’entreprise, jeune diplômé·e ou demandeur·se d’emploi, on a du mal à se projeter. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Hélaine Lefrançois décortique les effets de l'incertitude au travail, à différentes échelles. Ses effets sur le moral des travailleurs, mais aussi ses conséquences sur l’activité des différents acteurs économiques. Elle a interrogé notamment Christophe Nguyen, psychologue du travail et des organisations ainsi que Fabien Tripier, professeur d’économie à l’Université de Paris-Saclay. Vous entendrez aussi le témoignage de Lucile Grentzinger, une entrepreneuse qui vient d’ouvrir une salle de parcours d’obstacles en région parisienne, et qui a beaucoup évolué sur sa gestion de l’incertitude au fil des différents confinements.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

37 - Pourquoi court-on tou·te·s après une promotion ?

Quand Elisabeth a choisi de redevenir assistante sociale alors qu’elle avait un poste de cadre, elle a senti une certaine défiance de la part de sa hiérarchie et de ses collègues. En allant à l’encontre du sens traditionnel de la progression d’une carrière, elle a eu l’impression d’être perçue comme un danger. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Lucile Rousseau-Garcia analyse l’injonction à la mobilité ascendante qui pèse sur nos carrières. Elle a interrogé Elisabeth, sa mère, qui lui raconte la violence qu’elle a ressentie lorsqu’elle a décidé de quitter ses fonctions de cadre pour retrouver le travail de terrain qui l’animait depuis toujours. Pour analyser cette injonction à la mobilité ascendante, Lucile Rousseau-Garcia a aussi interrogé Danièle Linhart, sociologue du travail, et spécialiste des violences institutionnelles au travail. Elle est directrice de recherche émérite au CNRS, et elle a notamment écrit l’ouvrage La comédie humaine du travail : de la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale. Danièle Linhart explique que la course à l’ascension hiérarchique est le résultat de pratiques managériales visant à individualiser les travailleurs et à les mettre en concurrence. Selon elle, cette course à l’ascension a comme conséquence la mise à mal des collectifs et des solidarités au sein des entreprises. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Lucile Rousseau-Garcia. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

38 - Les effets pervers de l'autonomie au travail

Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Camille Maestracci s’interroge sur notre besoin d’autonomie au travail. Est-ce qu’on gagne tous à décider de comment on exerce notre travail, à quel rythme, et dans quel but, ou est ce qu’on a aussi besoin de repères, d’un cadre, voire même d’une hiérarchie ? Est-ce que l’autonomie est forcément bénéfique, ou peut-elle aussi être toxique ?La question de l’autonomie est centrale dans les questions de qualité de vie au travail. A la fin des années 1970, Robert Karasek, un sociologue et psychologue américain, intègre cette notion dans un questionnaire qui étudie et mesure le stress au travail. Selon le modèle de Karasek, plus un salarié a d’autonomie, moins il a de stress, pour une charge de travail égale. C’est ce qu’explique Yves Roquelaure, professeur de médecine, santé au travail et ergonomie à l'Université d'Angers. D’ailleurs, un rapport remis en 2011 par le Collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail indique que le manque de latitude décisionnelle est un facteur de risque cardiovasculaire, et pour la santé mentale. C’est ce que soulève Agnès Parent-Thirion, sociologue, statisticienne et directrice de recherche à l’Eurofound, la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail. Cependant, si l’autonomie semble très positive, elle peut aussi avoir des effets toxiques, si elle n’est pas bien construite : si elle est prescrite, si les objectifs fixés sont trop ambitieux, ou si elle détruit les collectifs de travail. Et souvent, l’autonomie n’est qu’une façade, et s’accompagne de nombreuses contreparties, parmi lesquelles, et ça peut paraître paradoxal : plus de contrôle de la part des managers. C’est ce qu’a vécu Nathan, commercial dans une boîte de marketing digital. Vous entendrez aussi le témoignage de Chloé, chargée de production freelance. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice et journaliste : Camille Maestracci. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

39 - Les stages : nouveau Graal de l'intégration professionnelle

Les stages sont devenus un passage obligé pour décrocher un premier emploi. Dans un marché de l’emploi en crise, on demande aux étudiants d’accumuler un maximum d’expériences et des compétences professionnelles pour être employables rapidement. Mais depuis le début de la pandémie de coronavirus, cette course au stage s’est prise un mur. Lors du premier confinement, environ 250 000 stages ont été annulés, selon le ministère de l’Enseignement supérieur. C’est ce qu’a vécu Ayse. Elle a dû se réinscrire, comme une redoublante, en septembre 2020, alors qu’elle avait déjà validé tous ses examens au printemps 2020 - car l’obtention de son diplôme est conditionnée par la validation d’un stage. Dans ce premier épisode de la mini-série Travail (en cours) dédiée aux premiers emplois et pensée avec le média Tapage, Louise Hemmerlé se demande comment le stage est devenu à ce point un Graal, que ce soit pour l’intégration sur le marché du travail, mais aussi pour la validation de ses études supérieures ? Elle a interrogé Dominique Glaymann, professeur et chercheur en sociologie à l’université d’Evry. Il travaille sur la relation entre la formation et l’emploi, et sur l’employabilité des jeunes diplômés. Il a beaucoup étudié les stages, et il a observé leur inflation qu’il qualifie “d’incontrôlée”. Il explique quels courants politiques et économiques ont justifié la mise en place de stages pour répondre au chômage de masse des jeunes. Il détaille aussi les dérives des stages, entre ceux qui servent de substitut à un emploi salarié, les stages “2 mois moins 1 jour”, ou encore les stages extra-cursus, qui sont illégaux. Selon lui, le stage pensé comme un chausse-pied vers le premier emploi ne résout pas du tout le problème de l’intégration professionnelle des jeunes sur le long-terme.   Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Louise Hemmerlé. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

40 - Recrutement : le poids de notre image sur les réseaux sociaux

Dans la recherche d’un premier emploi, il faut bien sûr peaufiner son CV, la lettre de motivation, mais aussi, de plus en plus, ses réseaux sociaux…  Un employeur sur cinq dit avoir rejeté la candidature d’une personne après avoir consulté ses réseaux sociaux. Dans ce deuxième épisode de la mini-série de Travail (en cours) sur les premiers emplois pensée avec le média Tapage, Adrien Naselli s’interroge : Quelle place ont aujourd'hui les réseaux sociaux dans le recrutement ? Comment notre façon de nous représenter en ligne a-t-elle évolué pour prendre en compte ce facteur ? Pour y répondre, il a interrogé Lenna Jouot, 23 ans, qui a réussi à décrocher un contrat en faisant le buzz sur les réseaux sociaux avec un CV un peu décalé. Il a aussi interrogé Ana Fernandez, coach professionnelle, professeure associée à la Sorbonne et autrice du livre Utiliser internet et les réseaux sociaux pour trouver un emploi, pour glaner quelques conseils sur la manière d’utiliser ses réseaux sociaux quand on est en recherche d’emploi. Enfin, Adrien Naselli a aussi interviewé Christophe Alcantara, enseignant-chercheur en Sciences de l'information et de la communication, au sujet de la réputation en ligne. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Louise Hemmerlé. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

41 - Premier job, premier burn-out

L’image caricaturale du burn-out, c’est un épuisement qui affecterait des personnes sur des très gros postes, avec d’énormes responsabilités… disons, des quadragénaires ou des quinquagénaires, qui s’effondrent un matin après des décennies d’épuisement. Alors comment imaginer que ça puisse arriver lors d'un premier job, où on débarque, normalement, tout frais ? Dans ce troisième épisode de la mini-série de Travail (en cours) sur les premiers emplois pensée avec le média Tapage, Marion Bothorel s’interroge : Comment expliquer que des jeunes fassent des burn-out dès leurs premiers postes ? Marion Bothorel a recueilli le témoignage d’Anissa, 25 ans, ingénieure qui a fait un burn-out dans son tout premier job. Au regard des témoignages reçus par Marion Bothorel pour cet épisode, Anissa est loin d’être là seule. S’il n’existe pas de statistiques précises sur le surmenage des jeunes, un jeune sur dix âgé de 15 à 29 ans se sent vidé affectivement par son travail, et un sur cinq se dit épuisé à la fin d’une journée de travail, selon une étude sur l’épuisement professionnel réalisée en 2014 par le cabinet Technologia. Pour bien cerner ce que l’on entend par “burn-out”, qui n’est ni reconnu comme maladie professionnelle, ni comme maladie par l’OMS, Marion Bothorel est allée interroger le professeur François Marchand, psychiatre à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et auteur de Burn-out, le mal du siècle. Ensuite, pour analyser l’épuisement professionnel précoce des jeunes, Marion Bothorel s’est entretenue avec Marc Loriol, sociologue spécialiste de la fatigue au travail. Selon lui, il y a plusieurs clés d’explication : la surdiplomation des jeunes et la forte désillusion qu’ils rencontrent dans leur premier emploi, le manque d’échanges intergénérationnels dans l’entreprise, ainsi que des techniques de management qui poussent les individus à un surinvestissement et à l’épuisement.  Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Marion Bothorel. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

42 - Stabilité de l'emploi : à quoi rêvent les jeunes ?

Quitter un travail est toujours stressant, mais quand il s’agit de quitter un premier emploi, cela peut-être un véritable dilemme - selon une récente étude de l’observatoire Enedis, lorsqu’ils pensent à la recherche ou au changement d’emploi, les jeunes Français évoquent spontanément des moments compliqués, jalonnés de « difficultés », de « stress ». Pourtant, les jeunes changent souvent d’emploi en début de carrière : la moitié des premiers emplois chez les jeunes de 18 à 30 ans durent moins d’un an, selon une étude de l'observatoire du premier emploi mené par Opinionway en 2017, et 58% des jeunes quittent ce premier job volontairement. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), et le dernier de notre mini-série sur le premier emploi pensée avec le média Tapage, Malika Ung étudie justement cette forte mobilité professionnelle des jeunes. Est-ce dû à la volatilité de leur tempérament ? Ou bien à la dureté du marché du travail ? Ou encore à l’accroissement de leurs exigences ?Pour y répondre, Malika Ung a recueilli le témoignage de Denise, 28 ans, conseillère dans un office de tourisme qui pense à quitter son job. Elle a aussi interrogé Emmanuel Sulzer, chargé de recherche et sociologue au Céreq, spécialiste du rapport des jeunes au travail, et Véronique Bordes, chercheuse et professeure à l’université de Toulouse en sciences de l'éducation, spécialiste des jeunes et de leur socialisation professionnelle. Ils expliquent qu’il y a une certaine mythologie autour de la mobilité professionnelle des jeunes, et que ceux-ci aspirent en réalité avant tout à de la stabilité. Ce sont les conditions du marché de l’emploi qui les poussent à s’adapter. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Malika Ung. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

43 - Rendre un chômage réparateur possible

Le chômage, en France, touche environ 8 à 9% de la population. Mais si elle est très répandue, cette situation est encore stigmatisée. Le chômage reste un horizon qui fait peur, qu'on associe souvent à l'instabilité et au déclassement.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Fabien Jannic-Cherbonnel se demande si, malgré les pressions financières et sociales, il est possible de vivre cette période sans emploi non pas comme un anéantissement, mais comme une reconstruction ? Il a interrogé Marie Pezé, psychanalyste et initiatrice de la première consultation « Souffrance au travail » en France. Docteure en psychologie, elle accompagne de nombreuses personnes au chômage dans leur reconstruction. Il a aussi interrogé Ginette Herman, sociologue et professeure émérite de l’université de Louvain en Belgique. Elle travaille sur l’impact du chômage sur la santé mentale et physique des demandeurs d’emploi. "Être chômeur, c'est être au centre d’un maelström d'injonctions paradoxales”, explique Marie Pezé. Dans cet épisode, Fabien Jannic-Cherbonnel explore différentes pistes pour s’en défaire.  Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Fabien Jannic-Cherbonnel. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

44 - A qui profite la pause café ?

Espresso, ou café long ? Avec ou sans sucre ? Dans toutes les entreprises, des petits ateliers où on se cotise pour acheter une cafetière à filtre, aux grands groupes qui installent des machines automatiques, le café est toujours là. Il embaume les couloirs, tâche les bureaux, remplit les poubelles de gobelets en plastique ou les éviers de tasses jaunies. Partout, l’accès au café est facilité. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Clara Baillot se demande comment les entreprises bénéficient de la pause café de leurs salariés. Les pauses café sont d’abord au service de la cohésion sociale de l’entreprise, c’est ce qu’explique Cécilia Brassier-Rodrigues, maître de conférence en sciences de l'information et de la communication à l'Université Clermont-Auvergne, qui a mené avec ses étudiants une enquête sur les comportements des salariés lors des pauses-café : “Ces moments de pause café vont permettre de créer de la cohésion entre les membres d'une équipe. C'est pour ça aussi que les entreprises ont intérêt à organiser, ou en tout cas à favoriser ces temps de pause collectifs”. Ensuite, le café sert la performance des salariés, qui seront plus réactifs, plus vigilants, plus concentrés, en somme, plus efficaces. C’est la raison pour laquelle un petit fabricant de cravates à Denver aux Etats-Unis avait par exemple rendu la pause café obligatoire pour ses salariés pendant la seconde guerre mondiale. Suite à cela, en 1956, une cour d'appel fédérale entérine la pause café dans la société américaine : parce qu'elle augmente la productivité, la pause café bénéficie autant à l'entreprise qu'aux travailleurs, et doit donc être comptée comme du temps de travail rémunéré.Mais parfois, la consommation de café sur le lieu de travail peut devenir excessive, et causer des désagréments de santé : c’est ce qui est arrivé à David, ingénieur d’affaires, et qu’explique Astrid Nehlig, directrice de recherche émérite à l'Inserm, qui travaille depuis près de 40 ans sur les effets du café sur la santé. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Fabien Jannic-Cherbonnel. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

45 - Où naissent les vocations ?

Initialement emprunté à l’histoire religieuse et au domaine de la théologie, la vocation désigne avant tout un “appel de Dieu”. Mais la vocation semble aujourd’hui avoir envahi tous les univers professionnels. On parle de vocations dans le monde artistique, sportif, politique, ou dans le secteur de la santé par exemple. On dit souvent de ces personnes qu’elles ont de la chance d’avoir trouvé leur voie, leur destinée… Mais est-ce que ça leur est simplement tombé dessus ? En fait, comment et où naissent les vocations ?Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Rozenn Le Carboulec s’est entretenue avec Céline Bessière, professeure de sociologie à l’Université Paris-Dauphine et membre du laboratoire IRISSO, l’Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales. Au travers de ses activités d’enseignement, elle s’intéresse également à la sociologie du genre, et à la sociologie du travail. Dans l’ouvrage De génération en génération, elle a étudié les transmissions familiales des exploitations viticoles de Cognac. Elle s’intéresse au rôle de la socialisation, dans le cadre de la famille notamment, dans la construction des vocations. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Rozenn Le Carboulec. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

46 - Mieux mesurer votre charge de travail

Avoir toujours plus à faire au travail, ne plus voir le bout des tâches à effectuer : cette réalité-là, c’est le lot de pas mal de travailleurs aujourd’hui. Selon une enquête de la Dares, 40% des salariés jugent leur charge de travail excessive. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Judith Chetrit se demande comment mesurer avec précision la charge de travail, et sur la base de cette grille là, l’encadrer ? Elle a interrogé Raphaël, dont on a changé le prénom, un responsable informatique de 57 ans qui a subi un burn-out à cause d’une charge de travail excessive, ainsi que Thierry Rousseau, chargé de mission à l’Agence nationale de l’amélioration des conditions de travail. Il détaille le modèle de mesure de la charge du travail développé par l’Agence nationale de l’amélioration des conditions de travail, et explique qu’il faut prendre en compte tout un tas d'autres éléments que la quantité des tâches à accomplir. Judith Chetrit a aussi interrogé Lisa Jeanson, une ergonome qui a essayé de mesurer la charge mentale des travailleurs dans une usine PSA. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Judith Chetrit. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

47 - Le revenu universel, un remède face à la crise ?

L'idée du revenu universel n’est pas vraiment neuve - elle est débattue depuis les années 1970 - mais elle revient fréquemment sur le devant de la scène médiatique et politique. Et depuis le début de la crise liée au coronavirus, certain·e·s expliquent que l'initiative aurait pu éviter à des milliers de personnes de tomber dans la pauvreté.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Fabien Jannic-Cherbonnel s’interroge sur les effets du revenu universel, notamment sur l'emploi. Pour y répondre, il a mené un grand entretien avec Guillaume Allègre, économiste à l’OFCE et à Science Po, et spécialiste du revenu universel.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Fabien Jannic-Cherbonnel. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

49 - Le droit à la déconnexion à l'épreuve du télétravail

Avec les confinements et le télétravail, nos outils de travail sont dans nos salons, dans nos chambres, dans notre intimité. Et mécaniquement, la sur-connexion en dehors des heures de travail empire. Pendant le premier confinement en mai 2020, une enquête de l’Ugict-CGT réalisée avec la Dares a montré que “près de 80 % des télétravailleurs” disaient ne pas disposer d’un droit à la déconnexion. Techniquement, le droit à la déconnexion est apparu dans la loi française pour tous les salariés en 2017 dans la loi Travail, pour “assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale”. Mais la loi n’est pas contraignante pour les entreprises, et dans les faits elle n’est pas toujours appliquée. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Judith Chetrit explore comment le télétravail généralisé révèle les faux-semblants du droit à la déconnexion. Elle a interrogé Arthur Vinson, fondateur de la société Mailoop qui analyse les flux d’emails en entreprise, Audrey Probst, avocate spécialiste du droit du travail, et Francis Jauréguiberry, sociologue spécialiste des usages des technologies. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Judith Chetrit. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

50 - Là où le chômage n'existe plus

Dans l’article 5 du préambule de la constitution française, il est écrit : “Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi.” Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Hélaine Lefrançois s’intéresse à une expérimentation lancée par l’Etat qui vise à faire de ce droit au travail une réalité : les territoires zéro chômage de longue durée.Le principe de ce projet, c’est de proposer un CDI payé au SMIC à tout demandeur d’emploi depuis plus d'un an volontaire, domicilié depuis au moins six mois sur le territoire concerné. En novembre 2016, l’Assemblée nationale a voté en faveur de son expérimentation, sur 10 territoires et pour une durée de cinq ans. Fin novembre 2020, l’expérimentation a été prolongée de cinq ans et étendue à 50 nouveaux territoires - cette nouvelle phase va commencer en juillet 2021. Mais comment fonctionne ce dispositif, et quel est le bilan des premières expérimentations ? Pour le savoir, Hélaine Lefrançois a interrogé Olivier Bouba Olga, qui préside le comité d’évaluation scientifique de l’expérimentation, Denis Prost, le chef de projet territoire zéro chômeur de longue durée à Pipriac et Saint Ganton en Ille-et-Vilaine, et Serge Marhic, directeur de TEZEA, l’entreprise à but d’emploi qui s’y est implanté. Elle y a aussi recueilli le témoignage de nombreux salariés, anciens chômeurs de longue durée.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

51 - Concilier travail et famille : dilemme en haute mer

Camille et Jérémy sont à un tournant dans leur vie. Ils sont tous les deux marins, tous les deux passionnés par leur métier. Au sein de leur couple, ils ont trouvé leur équilibre, même s’ils ne se voient que quelques mois par an. Mais comment cet équilibre résistera-t-il face à la perspective d’avoir un jour des enfants ? “Aujourd'hui, en naviguant tous les deux, on ne peut pas avoir d'enfant, c'est irresponsable. Qu'est-ce qu'on en fait de nos enfants ?”, s’interroge Jérémy. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Claire Morand interroge Jérémy et Camille sur leur manière de préserver l’équité au sein de leur couple, alors que leur métier exacerbe encore davantage les dilemmes que l’on peut rencontrer à terre, quand on tente de concilier du mieux possible travail et famille.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Claire Morand. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

52 - Pourquoi le travail artistique ne paye (souvent) pas ?

Depuis le début de la pandémie, est-ce que vous avez pu échapper un moment au déluge d’informations liées au covid en vous plongeant dans un livre, en regardant un film, en feuilletant une BD, ou même en likant une photo sur internet ? Si oui, vous avez apprécié le fruit du travail d’un artiste-auteur.Mais s’ils permettent d’infuser un peu de beauté dans nos quotidiens, ces créateurs d'œuvres originales vivent de plus en plus dans la précarité financière. Un rapport de janvier 2020 commandé par le ministère de la Culture fait le constat d’une érosion durable des revenus des artistes et auteurs, pourtant déjà faibles, depuis 20 ans. Une étude de 2019 montre, par exemple, que 73% des plasticiens perçoivent moins de 15 000€ par an, ou 1250 euros par mois. Et pour ce qui concerne les auteurs et autrices, selon la Ligue des Auteurs Professionnels, entre 41 et 53% d’entre eux gagnent moins que le SMIC. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Katie Kheriji-Watts s'est demandée en quoi cette souffrance économique répandue chez les artistes-auteurs est liée à leur envie -ou non- de se revendiquer pleinement en tant que travailleur·se·s comme les autres. Elle a échangé avec Lisa Mandel, une illustratrice qui porte un nouveau projet – une maison d'édition alternative – pour lutter contre la précarité des créateurs et créatrices de bande-dessinées, comme elle. Katie Kheriji-Watts a aussi interrogé Emmanuel Ruben, un écrivain qui dirige un lieu de résidence littéraire sur les bords de Loire, et Grégory Jérôme, responsable des informations juridiques à la Haute École des Arts du Rhin et membre du collectif Économie Solidaire de l’Art. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Katie Kheriji-Watts. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

53 - Réseaux sociaux : quand les salariés deviennent ambassadeurs de leur entreprise

Est-ce que vous aussi, vous voyez fleurir sur les réseaux sociaux des publications de vos connaissances qui mettent en avant les accomplissements de leur entreprise ? Sur LinkedIn bien sûr, mais aussi sur Facebook, Twitter, Instagram… Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Adélaïde Tenaglia décortique la stratégie d’”employee advocacy”, qui consiste pour une société à mobiliser ses salariés pour être des ambassadeurs de l’entreprise non seulement dans leur vie professionnelle, mais aussi dans leur sphère privée, notamment sur les réseaux sociaux. Adélaïde Tenaglia a recueilli des témoignages de salarié·e·s qui se sont vus subir une pression parfois insidieuse de la part de leur management de véhiculer une image positive et des messages de leur entreprise. Elle a aussi interrogé Laurent Assouly, ethnologue en entreprise, sur la montée en puissance de cette pratique, ainsi que Elise Fabing, avocate en droit du travail, sur les manières de s’en protéger. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Adélaïde Tenaglia. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

54 - La compétition entre collègues, moteur ou travers ?

Qu’est-ce qui nous pousse à faire du bon travail ? Margot Cherrid, journaliste, est très compétitrice, et c’est parfois le fait de s’imaginer en concurrence avec ses pairs qui la motive à se dépasser. Mais souvent, ce sont les entreprises qui imposent à leurs employés d’entrer dans une logique de concurrence avec leurs collègues. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Margot Cherrid s’interroge sur les ressorts de la mise en compétition des salariés au travail, et ses conséquences. Elle a interrogé Cécile Vaesen, experte en management, et Didier Bille, ancien DRH et auteur de l’essai DRH, la machine à broyer, qui dénonce notamment la technique de sous-notation forcée. Elle a aussi recueilli le témoignage de salariés qui ont été mis en concurrence avec leurs collègues, et qui nous racontent la manière dont ils l’ont vécu, et comment ils y ont réagi. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Margot Cherrid. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

55 - De la confiance à l'emprise

Au bout de dix ans de collaboration avec un homme qui a été son employeur, son mentor puis son collaborateur, Liv a fait une découverte qui a complètement bouleversé son regard sur le monde du travail. Ce nouvel épisode de Travail (en cours), à travers le témoignage de Liv, interroge ce qui fait germer l’emprise dans le contexte du travail. L’histoire de Liv, dont on a modifié le prénom et la voix, commence en 2008. C’est l’histoire d’une trahison révélée par accident, et d’une emprise dont on découvre toute l’ampleur à rebours, quand il est déjà trop tard. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice, journaliste et chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, qui a aussi réalisé cet épisode. Le mix a été fait par Bernard Natier. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

56 - Peintre / chasseur immobilier / coach : les “slasheurs” ont-ils la clé de la liberté ?

Depuis une dizaine d’années, on entend parler de “slasheur”. Ce mot désigne les personnes qui exercent non pas un, mais plusieurs métiers à la fois. Le terme est tiré de la barre oblique qu’on trouve sur les claviers d’ordinateur, le “slash” en anglais. Parce qu’ils trouvent qu’un seul intitulé de poste ne pourrait pas contenir leur multiples talents, parce qu’ils ne se voient pas fréquenter le même bureau tous les jours de la semaine, ils sont menusiers / consultants / photographes, elles sont formatrices / cheffes d’entreprise / autrices. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Soukaïna Qabbal s’interroge sur ce mode d’organisation du travail, et se demande quel point “slasher” peut être émancipateur. Pour comprendre la réalité que recouvre ce drôle de néologisme, elle a rencontré Monique Dagnaud, sociologue et professeur à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Elle a aussi interrogé Christophe Tessier, slasheur, Clara Delétraz, co-fondatrice du Switch collective. Elle a aussi échangé avec Edouard Bernasse, qui a été parmi les premiers livreurs à vélo des plateformes de livraison de nourriture, et qui a cofondé le CLAP, un syndicat de défense des droits et des conditions de travail des travailleurs des plateformes. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Soukaïna Qabbal. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, qui a aussi réalisé cet épisode. Le mix a été fait par Bernard Natier. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

57 - Pourquoi les seniors quittent-ils le marché de l'emploi avant l'âge de la retraite ?

Retarder l’âge de départ à la retraite de notre population vieillissante, ça, c'est la volonté de l'Etat pour pallier au déficit du système de retraites. Mais dans les faits, les entreprises et les travailleurs seniors s'accordent souvent pour que le départ à la retraite arrive beaucoup plus tôt. Selon l'OCDE, en 2019, la France est même le pays où l'on sort le plus tôt du marché du travail, à 60,8 ans en moyenne. Un chiffre inférieur de 4 ans à la moyenne des pays de l’OCDE. Avec la crise liée au coronavirus, cette tendance à quitter précocement l'emploi s'est encore accentuée avec le retour des plans de départ en pré-retraites.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Marion Bothorel se demande pourquoi les départs en pré-retraite semblent arranger tout le monde, sur le court-terme : les salariés, et les entreprises. Elle explore aussi ce que cela veut dire sur le plus long terme, pour les travailleurs, pour les entreprises, pour la société, de pousser les seniors vers la sortie en période de crise. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Marion Bothorel. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, qui a aussi réalisé cet épisode. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

58 - Allongement du congé paternité : une avancée pour l'égalité salariale ?

A partir du 1er juillet 2021, le congé paternité en France passe de 11 jours à 25 jours, en plus des trois jours de congés naissance prévus par le code du travail. Derrière cette avancée, il y a l’idée que le congé paternité est essentiel pour que le père puisse s’investir dès le début de la parentalité. Mais cet allongement n’a pas que des répercussions dans la sphère familiale - il affecte aussi celle du travail.  Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), le journaliste Antoine Lalanne Desmet explore quelles vont être les conséquences de cet allongement du congé paternité sur les inégalités hommes femmes dans le monde du travail. Il a interrogé Hélène Périvier, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques de Sciences Po, et directrice de Présage, un programme de recherche et d'enseignement des savoirs sur le genre. Antoine Lalanne Desmet a aussi interrogé un couple, Patrice Bonfy et Marion de Bonneville, sur leur expérience de la parentalité. Il a aussi interviewé Véronique Marimon, chief of staff chez l’entreprise Salesforce, sur les congés parentaux proposés par les entreprises, et qui sont parfois plus longs que ceux garantis par la loi. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Louise Hemmerlé. Journaliste : Antoine Lalanne Desmet. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, qui a aussi réalisé cet épisode. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

59 - Travailler avec ses proches : mission impossible ou bénédiction ?

Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Pauline Josse se demande comment font les personnes qui travaillent avec leurs proches. Pour ça, elle s’est plongée dans le monde des artistes, où l’interpénétration entre vie professionnelle et personnelle est souvent une source d’inspiration essentielle. Elle s’est rendue à Arles, où se tiennent du 4 juillet au 26 septembre 2021 les Rencontres d’Arles, un festival annuel de photographie dont nous sommes très heureuses chez Louie d’être partenaires cette année ! Pauline Josse a interrogé deux couples d’artistes qui y sont exposés et qui travaillent ensemble au quotidien : Smith et Nadège Piton, ainsi que le binôme Chow et Lin. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Pauline Josse. Présentatrice et chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, et l’épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par Bernard Natier. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

60 - Déconnexion : pourquoi votre cerveau a besoin de silence pour se régénérer [Rediffusion]

Travail (en cours) prend une pause pendant les vacances d'été. Pendant ce temps, nous vous proposons de réécouter d'anciens épisodes qui nous ont particulièrement marqués. Celui-ci a été diffusé pour la première fois le 9 juillet 2020.Vacances riment avec silence. Enfin, vous allez pouvoir éteindre votre réveil, vos notifications sur votre téléphone portable, fuir l’open space et son brouhaha. Grand bien vous fasse, car le silence est vital pour notre cerveau : c’est même ce qui lui permet de se régénérer. Dans cet épisode de Travail (en cours), le neuroscientifique Michel Le Van Quyen, chercheur à l’Inserm et auteur du livre Cerveau et silence, nous explique ce qu’il se passe et ce qu’on observe dans notre cerveau lorsqu’il est au repos et dans un silence total. Et quand Michel Le Van Quyen parle de silence total, ce n’est pas seulement un silence auditif, mais aussi corporel, et attentionnel - être immobile, ne pas être dérangé dans ses rêveries : “Il n’y a pas que le silence acoustique. Il y a aussi d'autres formes de silence. D'après moi, chacun de ces silences ont des vertus particulières sur le corps et sur l'esprit.” Sandrine Gaussein-Casanova a compris ce besoin de silence pour notre cerveau, et c’est pourquoi elle a créé une agence de voyage qui s’appelle “Out of reach” (”Pas joignable” en français”) qui propose des séjours déconnectés. Si des cadres submergé.e.s par leur travail font appel à elle, elle note que peu sont ceux qui acceptent d’aller passer un séjour en zone blanche et d’être complètement déconnectés. D’ailleurs, selon un sondage de l’agence d’intérim Qapa, 63% des sondés envoient des emails professionnels en vacances. Et pour 20% d’entre eux, c’est parce que tout le monde le fait aussi. Alors n’hésitez pas à partager ce podcast dans votre entreprise : vraiment couper, et baigner dans un silence complet, c’est bénéfique aux cerveaux de tout le monde. Et vous, comment arrivez-vous à déconnecter du travail pendant vos congés ? Ecrivez-nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.comTravail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

61 - L’ennui au travail peut détruire votre santé [Rediffusion]

Travail (en cours) prend une pause pendant les vacances d'été. Pendant ce temps, nous vous proposons de réécouter d'anciens épisodes qui nous ont particulièrement marqués. Celui-ci a été diffusé pour la première fois le 16 avril 2020.En 2011, Christian Bourion, docteur en sciences économiques et spécialiste de la gestion du travail, étudie le syndrome du burn out (l’épuisement professionnel par excès de stress et de travail) avec un logiciel du CNRS qui permet de repérer des mots-clés utilisés par les internautes. Un jour il écrit “bore” au lieu de “burn”, et à cause de cette faute de frappe, il découvre que les gens souffrent d’ennui au travail. Selon les études, selon les années, on oscille entre 30 et 45% des salarié.e.s en France qui disent s’ennuyer au travail. Evidemment, là dedans il y en a qui s’ennuient juste un peu, parfois, mais il y en a d’autres qui n’ont quasiment rien à faire et qui sont victimes de “bore out” : le syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui. Dans cet épisode, Marie Semelin s’entretient avec Christian Bourion, auteur du livre le “BORE OUT syndrom - quand l’ennui au travail rend fou”, ainsi qu’avec Jeanne, 28 ans, qui travaille dans l’industrie du luxe, et qui pendant d’interminables mois, n’a eu aucune mission. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Marie Semelin. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale.Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

62 - Pourquoi court-on tou·te·s après une promotion ? [Rediffusion]

Travail (en cours) prend une pause pendant les vacances d'été. Pendant ce temps, nous vous proposons de réécouter d'anciens épisodes qui nous ont particulièrement marqués. Celui-ci a été diffusé pour la première fois le 21 janvier 2021.Quand Elisabeth a choisi de redevenir assistante sociale alors qu’elle avait un poste de cadre, elle a senti une certaine défiance de la part de sa hiérarchie et de ses collègues. En allant à l’encontre du sens traditionnel de la progression d’une carrière, elle a eu l’impression d’être perçue comme un danger. Dans cet épisode de Travail (en cours), Lucile Rousseau-Garcia analyse l’injonction à la mobilité ascendante qui pèse sur nos carrières. Elle a interrogé Elisabeth, sa mère, qui lui raconte la violence qu’elle a ressentie lorsqu’elle a décidé de quitter ses fonctions de cadre pour retrouver le travail de terrain qui l’animait depuis toujours. Pour analyser cette injonction à la mobilité ascendante, Lucile Rousseau-Garcia a aussi interrogé Danièle Linhart, sociologue du travail, et spécialiste des violences institutionnelles au travail. Elle est directrice de recherche émérite au CNRS, et elle a notamment écrit l’ouvrage La comédie humaine du travail : de la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale. Danièle Linhart explique que la course à l’ascension hiérarchique est le résultat de pratiques managériales visant à individualiser les travailleurs et à les mettre en concurrence. Selon elle, cette course à l’ascension a comme conséquence la mise à mal des collectifs et des solidarités au sein des entreprises. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Lucile Rousseau-Garcia. Louise Hemmerlé est chargée de production. Cet épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. La musique est de Jean Thévenin et le mix a été fait par Olivier Bodin. Marion Girard est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

63 - Tests de personnalité : outil magique ou arnaque ?

Quand vous postulez pour un nouveau job, rien de plus classique que d’envoyer un CV et une lettre de motivation. Ensuite, éventuellement, de passer un entretien. Mais peut-être avez-vous déjà dû aussi passer un test de personnalité. En 2019, selon une enquête de l’Association pour l’emploi des cadres, 22% des entreprises ont eu recours à cette technique pour l’embauche des cadres en France. Pour les sociétés de 250 salariés ou plus, ce chiffre s’élève à 37%. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Margot Cherrid se demande pourquoi ces tests de personnalité s’immiscent dans les recrutements : quel est le lien entre personnalité et performance, et ces tests sont-ils fiables ? Pour le savoir, elle a recueilli les témoignages d’Aurélie et de Gaëlle, et est allée interroger Jean Pralong, psychologue et chercheur en gestion des ressources humaines, ainsi que Sylvie Guerrero, docteur en sciences de gestion, et co-directrice de la chaire de gestion des compétences à l’École des Sciences de la Gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Margot Cherrid. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin. Le montage et la réalisation ont été faits par Cyril Marchan. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. Anaïs Dupuis est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

64 - Pourquoi rêve-t-on de tout plaquer pour élever des chèvres ?

Maï Lan est psychologue, et pendant le premier confinement, elle a eu, comme beaucoup, l’envie de faire quelque chose de ses mains. Elle s’est mise au tricot, et en a fait tellement qu’elle a décidé d'adopter des moutons pour en récupérer la laine, fabriquer des objets et les vendre en ligne. Aujourd’hui, cela représente 50% de son activité, à côté de ses consultations. Les récits de trajectoires de néo-artisans comme Maï Lan ne sont pas nouveaux, mais ils donnent toujours lieu à de la curiosité, de la fascination, voire de l’envie. Les chiffres montrent bien que cet attrait est généralisé: par exemple, selon un sondage BVA de 2017, 58% des personnes interrogées se verraient travailler dans le secteur de l’artisanat s’ils en avaient la possibilité.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Clara Baillot s’est demandée pourquoi nous sommes si nombreux à être attirés par l’idée de faire un travail manuel. Elle est allée interroger Maï Lan, qui a franchi le pas, et Laurence Decréau, agrégée de lettres classiques et autrice des livres Tempête sur les représentations au travail et L’élégance de la clé de douze. Elle y revient sur l’histoire de la valorisation réservée aux métiers manuels, la manière dont cela a évolué dans les dernières décennies, et elle explique pourquoi, selon elle, l’antithèse entre métier manuel et intellectuel n’a pas lieu d’être. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Présentatrice : Camille Maestracci. Journaliste : Clara Baillot. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin. Le montage et la réalisation ont été faits par Cyril Marchan. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. Anaïs Dupuis est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

65 - Call, meeting, brainsto : ce que les anglicismes disent de nous

“Je suis overbooké·e, j’ai encore un call, mais après on va prendre notre lunch ?” Ces anglicismes, on les utilise fréquemment au travail, à plus ou moins forte dose, et parfois sans s’en rendre compte. Ils ont envahi notre manière de parler. Pourtant, on n’est pas toujours forcément à l’aise avec l’image qu’ils renvoient de nous, et on adore les détester.Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Hélaine Lefrançois se demande pourquoi les anglicismes s’imposent et dérangent autant dans le monde du travail. Pour le savoir, elle a interrogé Julie Neveux, linguiste et dramaturge, autrice du livre Je parle comme je suis : ce que les mots disent de nous, Antoine Gouritin, auteur de l’essai Le Startupisme : le fantasme technologique et économique de la start-up nation, et Loïc Coudret, le directeur de l'1Kubator de Rennes, un incubateur de start-ups. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Hélaine Lefrançois. Présentatrice : Camille Maestracci. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, et l’épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par Bernard Natier. Anaïs Dupuis est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

65 - Pourquoi n'êtes-vous pas syndiqué·e ?

Est-ce que vous vous souvenez de la dernière fois que vous avez croisé la route d’un syndicat sur votre lieu de travail ? Il y a cinquante ans, le taux de syndicalisation en France était deux fois plus important qu'aujourd'hui. En 1970, environ 20% des salariés étaient syndiqués. Aujourd’hui, ils ne sont plus qu’entre 7 et 11% selon les dernières estimations du ministère du travail. Et ce chiffre est particulièrement faible chez les moins de 30 ans. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Pauline Josse s’interroge sur la baisse du taux de syndicalisation en France, et son impact dans les luttes de pouvoir au travail. Elle a interrogé Michel Pigenet, historien spécialiste du travail et des mouvements sociaux, Michel Delaporte, un cheminot à la retraite syndiqué depuis plus de 40 ans, et Louise, 29 ans, professeure de lettres classiques syndiquée chez Sud-Education. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Pauline Josse. Présentatrice : Camille Maestracci. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, et l’épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par le studio la Fugitive. Anaïs Dupuis est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

67 - D'Instagram aux métiers du soin : quand l'algorithme est votre patron

Tout comme il est inimaginable pour beaucoup de personnes aujourd’hui de travailler sans ordinateurs, pour de plus en plus de personnes, il devient inimaginable de travailler sans les réseaux sociaux. Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), Aloïs Guinut se demande ce que cela provoque, comme charge mentale, de voir son travail dépendre d’outils numériques en général, et des réseaux sociaux en particulier. Pour ce faire, elle a interrogé Ludovic Bugand, qui est chargé de mission pour l’Anact, l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, qui s’intéresse à la massification des usages de technologies de l’information et de la communication, et au management algorithmique. Elle a aussi interrogé l’influenceuse Adeline Rapon sur son rapport à son outil de travail, et Caroline Cuny, docteure en psychologie cognitive qui a travaillé sur l’impact de la digitalisation sur les processus cognitifs et a écrit un guide pratique intitulé Halte à la sursollicitation numérique. Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste : Aloïs Guinut. Présentatrice : Camille Maestracci. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, et l’épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par le studio la Fugitive. Anaïs Dupuis est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

episode sybel img

68 - A quoi rêve la génération Z ?

La génération Z comprend toutes les personnes nées après 1995 : ce sont eux et elles qui vont composer le monde du travail de demain.  Mais comment les Z envisagent-ils leur rapport au travail ? Comment expliquer à la fois leurs nouvelles exigences et en même temps une certaine mise à distance du travail ? En quoi est-ce différent des générations précédentes, et quel impact cela peut avoir sur le monde professionnel  ?Dans ce nouvel épisode de Travail (en cours), la journaliste Camille Maestracci a cherché à savoir si on peut effectivement dégager des grandes tendances pour mieux comprendre cette génération. Pour ce faire, elle s’est entretenue avec Elodie Gentina. Elle est enseignant chercheur à l'IESEG School of Management, autrice d’une thèse de doctorat sur le comportement des ados, et de plusieurs ouvrages sur la génération Z, notamment le livre Génération Z : Des Z consommateurs aux Z collaborateurs aux éditions Dunod.Travail (en cours) est un podcast de Louie Media. Journaliste et présentatrice : Camille Maestracci. Chargée de production : Louise Hemmerlé. La musique est de Jean Thévenin, et l’épisode a été monté et réalisé par Cyril Marchan. Le mix a été fait par le studio la Fugitive. Anaïs Dupuis est responsable de production, et Maureen Wilson responsable éditoriale. Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski à la direction éditoriale. Pour que les podcasts de Louie soient accessibles à toutes et tous, des retranscriptions écrites des épisodes sont disponibles sur notre site internet. Si celle de l’épisode que vous cherchez n’est pas encore disponible, vous pouvez nous écrire à hello@louiemedia.com Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Produit par :
Louie Media

Écrit par :
Marie Semelin & Camille Maestracci

Présenté par :
Marie Semelin & Camille Maestracci

Réalisé par :
Cyril Marchan

Musique composée par :
Jean Thevenin

Équipe de production :
Louise Hemmerlé

Illustration :
Gabrielle Monceaux