Radio| Enquête à la première personne | Sybel

share sybel series logo

Partager

Des séries d'enquêtes historiques, culturelles, parfois intimes,
d'intrigues à résoudre dans cette collection d'enquêtes documentaires immersives, racontées à la première personne. Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les a
...voir plus

Radio France - France Culture
episode sybel imglogo play

1 - Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

episode sybel imglogo play

2 - Qui est la tondue de Chartres ? 1/6 : Une photographie peut-elle servir de pièce à conviction ?

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - La Tondue de Chartres a un nom, elle s'appelle Simone Touseau. Rasée, une croix gammée sur le front, portant un enfant dans les bras : tous ces éléments visuels désignent la jeune femme comme coupable de collaboration. Mais que raconte cette image que l'on doit au célèbre photographe Robert Capa ? - invités : Fabrice Virgili Directeur de recherche au CNRS.; Gérard Leray Historien; Philippe Frétigné Historien

episode sybel imglogo play

3 - Qui est la tondue de Chartres ? 2/6 : Une scène préméditée ou improvisée ?

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - Sur la célèbre photo de Robert Capa, Simone Touseau apparaît marchant dans une rue de Chartres, escortée par des policiers et des résistants, mais libre. Que s'est-il réellement passé ce 16 août 1944, jour de la libération de la ville ? - invités : Fabrice Virgili Directeur de recherche au CNRS.; Gérard Leray Historien; Philippe Frétigné Historien

episode sybel imglogo play

4 - Qui est la tondue de Chartres ? 3/6 : Simone est-elle nationale-socialiste ?

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - Jusqu'au printemps 1944, Simone Touseau souhaitera la victoire de l'Allemagne. A-t-elle été fascinée par le Troisième Reich et ses idées de régénération populaire ? Était-elle une collaboratrice idéologique, voire antisémite ? - invités : Fabrice Virgili Directeur de recherche au CNRS.; Gérard Leray Historien; Philippe Frétigné Historien

episode sybel imglogo play

5 - Qui est la tondue de Chartres ? 4/6 : Simone était-elle amoureuse d’un nazi ?

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - A Chartres, Simone Touseau s’expose, affiche ses convictions d’extrême droite et reçoit des Allemands chez elle. Que cherche-t-elle en fréquentant les soldats ennemis ? Souhaite-t-elle quitter la France pour rejoindre l'Allemagne nazie ?

episode sybel imglogo play

6 - Qui est la tondue de Chartres ? 5/6 : Simone, une délatrice ?

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - L'histoire de la tonte de Simone Touseau cache un autre mystère. Ce que personne ne sait c'est que, trois jours après ce fameux 16 août 1944, une plainte est déposée par des voisins de Simone et de sa mère, Germaine, accusant les deux femmes de dénonciation. - invités : Gérard Leray Historien; Philippe Frétigné Historien

episode sybel imglogo play

7 - Qui est la tondue de Chartres ? 6/6 : Quelle peine pour Simone Touseau ?

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - A Chartres, l'affaire Touseau défraie la chronique. Quelques jours après avoir été tondues sur la place publique, Simone et sa mère Germaine comparaissent devant une cour de Justice. Les deux femmes encourent la peine de mort pour faits de collaboration mais elles éviteront de peu cette condamnation - invités : Fabrice Virgili Directeur de recherche au CNRS.; Philippe Frétigné Historien

episode sybel imglogo play

8 - Bande-annonce du podcast "Qui est la tondue de Chartres ?"

Enquête à la première personne - par : Nedjma Bouakra - Après-guerre, elles furent près de 20 000 à être tondues sur les places publiques, toutes accusées de collaboration. La plus célèbre fut la Tondue de Chartres, Simone Touseau, immortalisée par le photographe américain Robert Capa. Mais de quoi cette femme était-elle réellement coupable ?

episode sybel imglogo play

9 - Sur les traces de la Marianne noire : la bande-annonce

Enquête à la première personne - par : Gaël Gillon, Alain Lewkowicz - La Marianne noire interpelle par son absolue modernité, et le mystère qui l’entoure. Représentée sous les traits d’une femme africaine, on la découvre pour la première fois en 1848. Mais qui fut son créateur ? Quelle est sa véritable histoire ? Une enquête documentaire disponible le 10 mai 2022.

episode sybel imglogo play

10 - Sur les traces de la Marianne noire 1/8 : Où l'on découvre une nouvelle incarnation de la République

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - Si tous les présidents ont voulu la leur, Marianne n’a toujours été qu’une femme "sis", blanche et hétérosexuelle. La découverte de la Marianne noire de Toulouse nous ouvre le chapitre d’une histoire qui va totalement habiter l’existence de quatre passionnés, auteurs de sa biographie.

episode sybel imglogo play

11 - Sur les traces de la Marianne noire 2/8 : Où l’on découvre le créateur de la Marianne noire

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - Qui est l’auteur de ce buste totalement baroque, une Marianne noire coiffée d’un bonnet phrygien ? Tout mène sur la piste d’un sculpteur toulousain, Bernard Griffoul-Dorval qui, alors que la république est menacée, ose l’incarner ainsi.

episode sybel imglogo play

12 - Sur les traces de la Marianne noire 3/8 : Où l’on découvre une femme noire bel et bien vivante

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - La Marianne noire était-elle le fruit de l’imagination de son créateur ou la véritable reproduction d’une femme noire ? Était-elle sa muse ou sa maîtresse ? Malgré le mystère insondable qui l'entoure, le destin de la Marianne ne va cesser d'accompagner celui de la France. - invités : Stephen Sondheim Compositeur et parolier de comédies musicales américain ( New York, 1930 - Roxbury, 2021)

episode sybel imglogo play

13 - Sur les traces de la Marianne noire 4/8 : Où l’on découvre que notre Marianne est aussi maçonnique

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - C’est sur cette terre d’Occitanie que la Marianne noire, créée par le sculpteur Griffoul-Dorval voit le jour. Derrière cette création se cache une commande des loges maçonniques de Toulouse, afin de célébrer l’abolition de l’esclavage et les valeurs de cette République de plus en plus menacée.

episode sybel imglogo play

14 - Sur les traces de la Marianne noire 5/8 : Où l’on découvre que la Marianne noire va être assassinée

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - Marianne porte sur elle des cicatrices et des marques de mutilation comme si l'on s’était acharné sur elle, pour en découdre définitivement. La violence avec laquelle elle a été traitée est à la hauteur de la haine que les valeurs qu’elle incarne ont suscitée.

episode sybel imglogo play

15 - Sur les traces de la Marianne noire 6/8 : Où l’on découvre les résultats de l’autopsie de la Marianne noire

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - Cela n’avait échappé à personne. La Marianne noire possédait en plein milieu de la poitrine un orifice cylindrique ayant possiblement été provoqué par un projectile tiré par une arme à feu. Qui avait pu ainsi abhorrer la République et autant détester celle qui était devenue synonyme de résilience ? - invités : Philippe Klein médecin, directeur de clinique AEMC INTERNATIONAL SOS à Wuhan

episode sybel imglogo play

16 - Sur les traces de la Marianne noire 7/8 :  Où l’on découvre que la Marianne a deux pères

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - Octobre 2020, coup de théâtre. L’auteur véritable de la Marianne noire n’est peut-être pas Bernard Griffoul-Dorval. Un nouveau nom et une autre date venaient d’apparaître sur le buste. Une nouvelle qui remet en cause toutes les conclusions préétablies … - invités : Philippe Klein médecin, directeur de clinique AEMC INTERNATIONAL SOS à Wuhan

episode sybel imglogo play

17 - Sur les traces de la Marianne noire 8/8 : Où l’on découvre les premiers pas de la Marianne noire vers l’Assemblée nationale

Enquête à la première personne - par : Alain Lewkowicz - 25 juin 2021, le hall d’entrée du musée de la franc-maçonnerie est bondé. Le Grand maître du Grand Orient de France s’apprête à accueillir une copie du buste de la Marianne noire. Est-ce le premier pas vers l’Assemblée nationale ? Peut-on l’imaginer un jour trôner dans la maison du peuple ?