Radio| Entrez sans frapper | Sybel

share sybel series logo

Partager

Une sélection des interviews les plus marquantes d’Entrez sans frapper, l’émission de Jérôme Colin, depuis sa création en 2014. Entrez sans frapper, notre Catalogue de l’Été...voir plus

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper 02/12/2022 - Marie-Aurore D’Awans/Mounia Meddour/Xavier Vanbuggenhout/Hélène Maquet

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout. Marie-Aurore D’Awans pour la pièce "Mawda, ça veut dire tendresse", mise en scène avec Pauline Beugnies, à voir jusqu'au 10 décembre au Théâtre National à Bruxelles. Le 17 mai 2018, Mawda Shamdin Ali, deux ans, est dans une camionnette qui la ramène en Angleterre avec ses parents, son frère et une vingtaine d’autres personnes. La police poursuit la camionnette. Sur la E42, près de Mons, une nouvelle voiture de police s’engage. Un policier tire. La balle atteint Mawda en pleine tête. Elle meurt. Ses parents et son frère sont arrêtés et placés en détention. Mawda, ça veut dire tendresse tient de l’obstination de la metteuse en scène et actrice Marie-Aurore D’Awans, de la cinéaste et journaliste Pauline Beugnies, et de la dramaturge Kristin Rogghe. Avec méthode, elles rassemblent les faits, interviewent, suivent le fil ténu des procès à Liège et à Mons. Elles regardent autour d’elles pour mettre en lumière ce qui défaille : l’inégalité de traitement entre les protagonistes, la « déshumanisation des migrants qui se poursuit jusqu’au tribunal ». Elles distillent du contrechamp, en rentrant en conversation avec les parents de Mawda ou en décortiquant les théories médiatiques – erronées et dénoncées – de « l’enfant bouclier ». La 21ème édition du Festival Cinemamed se déroule du 2 au 10 décembre 2022 à Bruxelles. À cette occasion, nous recevons Mounia Meddour, la réalisatrice du film « Houria », présenté en avant-première belge ce samedi 3 décembre à 18h45 au Palace à Bruxelles. Il sortira chez nous le 16 mars prochain. Alger. Houria est une jeune et talentueuse danseuse. Femme de ménage le jour, elle participe à des paris clandestins la nuit. Mais un soir où elle a gagné gros, elle est violemment agressée par Ali et se retrouve à l’hôpital. Ses rêves de carrière de ballerine s’envolent. Elle doit alors accepter et aimer son nouveau corps. Entourée d’une communauté de femmes, Houria va retrouver un sens à sa vie en inscrivant la danse dans la reconstruction et sublimation des corps blessés… "Machins Machines" d'Hélène Maquet.

episode sybel imglogo play

42 - Entrez sans frapper - La réalisatrice Mounia Meddour pour son film « Houria »

La 21ème édition du Festival Cinemamed se déroule du 2 au 10 décembre 2022 à Bruxelles. À cette occasion, nous recevons Mounia Meddour, la réalisatrice du film « Houria », présenté en avant-première belge ce samedi 3 décembre à 18h45 au Palace à Bruxelles. Il sortira chez nous le 16 mars prochain. Alger. Houria est une jeune et talentueuse danseuse. Femme de ménage le jour, elle participe à des paris clandestins la nuit. Mais un soir où elle a gagné gros, elle est violemment agressée par Ali et se retrouve à l’hôpital. Ses rêves de carrière de ballerine s’envolent. Elle doit alors accepter et aimer son nouveau corps. Entourée d’une communauté de femmes, Houria va retrouver un sens à sa vie en inscrivant la danse dans la reconstruction et sublimation des corps blessés…

episode sybel imglogo play

45 - Entrez sans frapper 01/12/2022 - Laurie Anderson/Sébastien Ministru/Franck Istasse

"Le Classico" de Sébastien Ministru : "Les Souffrances du jeune Werther" de Goethe. « Werther. Je me souviens de l’avoir lu et relu dans ma première jeunesse pendant l’hiver, dans les âpres montagnes de mon pays, et les impressions que ces lectures ont faites sur moi ne se sont jamais ni effacées ni refroidies. La mélancolie des grandes passions s’est inoculée en moi par ce livre. J’ai touché avec lui au fond de l’abîme humain… Il faut avoir dix âmes pour s’emparer ainsi de celle de tout un siècle. » À ces lignes de Lamartine pourraient s’ajouter d’autres témoignages : très tôt, le livre entre dans la légende, jusqu’au suicide, dit-on, de certains de ses lecteurs. Si à sa parution, en 1774, il établit d’un coup la réputation du jeune Goethe encore presque inconnu, s’il est rapidement traduit en français, c’est sans doute parce que, dans ce roman par lettres dont la forme est depuis longtemps familière au lecteur, la voix même du personnage fait retentir l’intransigeance de la passion, mais c’est surtout que Werther, le premier héros romantique, exprime de manière éclatante la sensibilité aussi bien que le malaise de son temps où l’individu se heurte à la société. Icône de l’avant-garde new-yorkaise des années 70, compositrice d’albums hors-norme et d’au moins un tube planétaire (O Superman), performeuse et plasticienne expérimentale, réalisatrice, inventrice et on en passe : Laurie Anderson débarque à Bozar dans le cadre du festival Ars Musica, pour un feu d’artifice multidisciplinaire. Au programme son installation VR "To the Moon", imaginée avec l’aide de l’expert Hsin-Chien Huang et à voir jusqu'au 8 janvier, la projection de ses deux films Home of the Brave et Heart of a Dog, et deux concerts événements : l’un avec le Brussels Philharmonic pour une création mondiale, All the Animals, l’autre en duo avec le violoncelliste Rubin Kodheli… Ou plutôt en trio, puisque l’Intelligence Artificielle (IA) sera de la partie... Une interview signée Éric Russon ! "Inspiré de faits réels" de Franck Istasse : "Philiadelphia Experiment", film américain de science-fiction réalisé par Stewart Raffill en 1984 et qui s’inspire d’une expérience que les États-Unis auraient réalisée pour rendre leurs navires de guerre invisibles...

episode sybel imglogo play

44 - Entrez sans frapper - Laurie Anderson, icône de l’avant-garde new-yorkaise des années 70

Icône de l’avant-garde new-yorkaise des années 70, compositrice d’albums hors-norme et d’au moins un tube planétaire (O Superman), performeuse et plasticienne expérimentale, réalisatrice, inventrice et on en passe : Laurie Anderson débarque à Bozar dans le cadre du festival Ars Musica, pour un feu d’artifice multidisciplinaire. Au programme son installation VR "To the Moon", imaginée avec l’aide de l’expert Hsin-Chien Huang et à voir jusqu'au 8 janvier, la projection de ses deux films Home of the Brave et Heart of a Dog, et deux concerts événements : l’un avec le Brussels Philharmonic pour une création mondiale, All the Animals, l’autre en duo avec le violoncelliste Rubin Kodheli… Ou plutôt en trio, puisque l’Intelligence Artificielle (IA) sera de la partie... Une interview signée Éric Russon !

episode sybel imglogo play

45 - Entrez sans frapper 30/11/2022 - Anne Sylvestre/Véronique Mortaigne/Sébastien Ministru/Éric Russon

"Paroles, Paroles" de Sébastien Ministru. Véronique Mortaigne publie "Anne Sylvestre : Une vie en vrai" (Éditions des Équateurs). Figure majeure, et discrète, de la chanson française, Anne Sylvestre fustigeait avec drôlerie un monde peuplé « d’étagères qui se prennent pour des gens / Tout bien rangé dans la tête ». Alors que sa préférence à elle allait à « ceux qui doutent », « ceux qui paniquent ». Fille d’un collaborationniste notoire, Anne Sylvestre avait la guerre, les drapeaux et les discours populistes en horreur. Un brin râleuse, elle avait cependant beaucoup d’humour. Pour les enfants, elle avait écrit les Fabulettes pour « éviter la casse », due à une société prompte à nier la différence. Jugée « révoltée compatible » par Anne Sylvestre, Véronique Mortaigne a pu saisir en toute complicité les fêlures, et les forces, de cette résiliente à l’œil toujours malicieux. À travers un récit en jeux de miroirs et une relecture commune de chansons « où tout est dit », Véronique Mortaigne tisse les fils d’une histoire très personnelle, du renouveau féministe au Bataclan. Les sorties cinéma et les nouveautés sur les plateformes de streaming avec Éric Russon : - Saint Omer - Good Luck to you, Leo Grande - Le Torrent - Wednesday - Mammals

episode sybel imglogo play

44 - Entrez sans frapper - Véronique Mortaigne publie "Anne Sylvestre : Une vie en vrai" (Ed. des Équateurs)

Figure majeure, et discrète, de la chanson française, Anne Sylvestre fustigeait avec drôlerie un monde peuplé « d’étagères qui se prennent pour des gens / Tout bien rangé dans la tête ». Alors que sa préférence à elle allait à « ceux qui doutent », « ceux qui paniquent ». Fille d’un collaborationniste notoire, Anne Sylvestre avait la guerre, les drapeaux et les discours populistes en horreur. Un brin râleuse, elle avait cependant beaucoup d’humour. Pour les enfants, elle avait écrit les Fabulettes pour « éviter la casse », due à une société prompte à nier la différence. Jugée « révoltée compatible » par Anne Sylvestre, Véronique Mortaigne a pu saisir en toute complicité les fêlures, et les forces, de cette résiliente à l’œil toujours malicieux. À travers un récit en jeux de miroirs et une relecture commune de chansons « où tout est dit », Véronique Mortaigne tisse les fils d’une histoire très personnelle, du renouveau féministe au Bataclan.

episode sybel imglogo play

42 - Entrez sans frapper - "Bobo", la série de bande dessinée franco-belge créée en 1961

La chronique de Josef Schovanec : "Bobo", la série de bande dessinée franco-belge créée en 1961 par Maurice Rosy et Paul Deliège, qui racontre les déboires du prisonnier Bobo qui cherche à s'évader mais rate toujours...

episode sybel imglogo play

41 - Entrez sans frapper - Brigitte Giraud, Prix Goncourt 2022 pour "Vivre vite"

L’écrivaine française Brigitte Giraud pour son roman "Vivre vite" (Flammarion), Prix Goncourt 2022. « J’ai été aimantée par cette double mission impossible. Acheter la maison et retrouver les armes cachées. C’était inespéré et je n’ai pas flairé l’engrenage qui allait faire basculer notre existence. Parce que la maison est au coeur de ce qui a provoqué l’accident. » En un récit tendu qui agit comme un véritable compte à rebours, Brigitte Giraud tente de comprendre ce qui a conduit à l’accident de moto qui a coûté la vie à son mari le 22 juin 1999. Vingt ans après, elle fait pour ainsi dire le tour du propriétaire et sonde une dernière fois les questions restées sans réponse. Hasard, destin, coïncidences ? Elle revient sur ces journées qui s’étaient emballées en une suite de dérèglements imprévisibles jusqu’à produire l’inéluctable. À ce point électrisé par la perspective du déménagement, à ce point pressé de commencer les travaux de rénovation, le couple en avait oublié que vivre était dangereux. Brigitte Giraud mène l’enquête et met en scène la vie de Claude, et la leur, miraculeusement ranimées.

episode sybel imglogo play

40 - Entrez sans frapper 28/11/2022 - Brigitte Giraud/Éric Russon/Laurence Bibot

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : La planète de Cornélius. L’écrivaine française Brigitte Giraud pour son roman "Vivre vite" (Flammarion), Prix Goncourt 2022. « J’ai été aimantée par cette double mission impossible. Acheter la maison et retrouver les armes cachées. C’était inespéré et je n’ai pas flairé l’engrenage qui allait faire basculer notre existence. Parce que la maison est au coeur de ce qui a provoqué l’accident. » En un récit tendu qui agit comme un véritable compte à rebours, Brigitte Giraud tente de comprendre ce qui a conduit à l’accident de moto qui a coûté la vie à son mari le 22 juin 1999. Vingt ans après, elle fait pour ainsi dire le tour du propriétaire et sonde une dernière fois les questions restées sans réponse. Hasard, destin, coïncidences ? Elle revient sur ces journées qui s’étaient emballées en une suite de dérèglements imprévisibles jusqu’à produire l’inéluctable. À ce point électrisé par la perspective du déménagement, à ce point pressé de commencer les travaux de rénovation, le couple en avait oublié que vivre était dangereux. Brigitte Giraud mène l’enquête et met en scène la vie de Claude, et la leur, miraculeusement ranimées. "J'entends des voix" de Laurence Bibot : La voix de la plume.

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper 25/11/2022 - Les 40 ans de la sortie de "E.T., l'extra-terrestre"/Dick Tomasovic/Hélène Maquet/Nicolas Herman

L'objet Pop de Nicolas Herman : Le panneau Hollywood. Les 40 ans de la sortie de "E.T., l'extra-terrestre" de Steven Spielberg. Le film est sorti en France le 1er décembre 1982. À cette occasion, Huginn et Muninn publie « E.T. L'Extra-terrestre, l'Histoire illustrée du film culte » de Caseen Gaines. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg. Une soucoupe volante atterrit en pleine nuit près de Los Angeles. Quelques extraterrestres, envoyés sur Terre en mission d'exploration botanique, sortent de l'engin, mais un des leurs s'aventure au-delà de la clairière où se trouve la navette. Celui-ci se dirige alors vers la ville. C'est sa première découverte de la civilisation humaine. Bientôt traquée par des militaires et abandonnée par les siens, cette petite créature apeurée se nommant E.T. se réfugie dans une résidence de banlieue. Elliot, un garçon de dix ans, le découvre et lui construit un abri dans son armoire. Rapprochés par un échange télépathique, les deux êtres ne tardent pas à devenir amis. Aidé par sa soeur Gertie et son frère aîné Michael, Elliot va alors tenter de garder la présence d'E.T. secrète. "Machins Machines" d'Hélène Maquet : « Caps Lock : comment le capitalisme s’est emparé du design graphique ».

episode sybel imglogo play

42 - Entrez sans frapper - Les 40 ans de la sortie de "E.T., l'extra-terrestre" avec Dick Tomasovic

Les 40 ans de la sortie de "E.T., l'extra-terrestre" de Steven Spielberg. Le film est sorti en France le 1er décembre 1982. À cette occasion, Huginn et Muninn publie « E.T. L'Extra-terrestre, l'Histoire illustrée du film culte » de Caseen Gaines. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg. Une soucoupe volante atterrit en pleine nuit près de Los Angeles. Quelques extraterrestres, envoyés sur Terre en mission d'exploration botanique, sortent de l'engin, mais un des leurs s'aventure au-delà de la clairière où se trouve la navette. Celui-ci se dirige alors vers la ville. C'est sa première découverte de la civilisation humaine. Bientôt traquée par des militaires et abandonnée par les siens, cette petite créature apeurée se nommant E.T. se réfugie dans une résidence de banlieue. Elliot, un garçon de dix ans, le découvre et lui construit un abri dans son armoire. Rapprochés par un échange télépathique, les deux êtres ne tardent pas à devenir amis. Aidé par sa soeur Gertie et son frère aîné Michael, Elliot va alors tenter de garder la présence d'E.T. secrète.

episode sybel imglogo play

44 - Entrez sans frapper - Spéciale Barbara avec Joël July et son livre "Barbara : L’intégrale des chansons"

Spéciale Barbara, dont on célèbre les 25 ans de la mort aujourd'hui. On en parle avec Joël July, auteur du livre "Barbara : L’intégrale des chansons" (L'Archipel). Dis quand reviendras-tu ?, Nantes, Une petite cantate, Le Mal de vivre, Marienbad, Sid’amour à mort… Quatre décennies durant, sur la scène de L’Écluse, de Bobino ou du Châtelet, Barbara (1930-1997) a promené sa « plus belle histoire d’amour » et chanté sans fausse pudeur les moindres tourments de sa vie. « Si j’ai pu toucher les gens, c’est sans doute parce que les histoires que je chante sont “sorties” de moi, qu’elles me sont arrivées », disait-elle. Car Barbara (1930-1997) mettait sa propre vie en scène chaque fois que le rideau se levait. Elle qui se défendait d’être poète aura révélé, disque après disque, une plume à la fois énigmatique et limpide, au charme sans pareil. Sont ici rassemblées les cent cinquante chansons qu’elle enregistra de 1957 à 1996. Barbara en a signé seule le plus grand nombre. D’autres, écrites pour elle ou avec sa collaboration, notamment par Georges Moustaki, Rémo Forlani ou Luc Plamondon, appartiennent à son univers. Ce recueil inclut quelques textes introuvables : présentation de spectacles, brouillons annotés de sa main, ébauches pour l’opéra Lily Passion, strophes inédites de Nantes, Perlimpinpin ou L’Aigle noir, transcriptions d’interviews radiophoniques… Une chronologie détaillée, une discographie, une bibliographie, des études sur son art poétique, musical et scénique complètent cet ouvrage.

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper 24/11/2022 - Spéciale Barbara avec Joël July/Franck Istasse/Sébastien Ministru

"Le Classico" de Sébastien Ministru : "Cent ans de solitude" de Gabriel García Márquez. À Macondo, petit village isolé d’Amérique du Sud, l’illustre famille Buendia est condamnée à cent ans de solitude par la prophétie du gitan Melquiades… Dans un tourbillon de révolutions, de guerres civiles, de fléaux et de destructions, elle vit une épopée mythique, à la saveur inoubliable, qui traverse les trois âges de la vie : naissance, vie et décadence… Ce roman époustouflant est un chef-d’œuvre du XXe siècle. Spéciale Barbara, dont on célèbre les 25 ans de la mort aujourd'hui. On en parle avec Joël July, auteur du livre "Barbara : L’intégrale des chansons" (L'Archipel). Dis quand reviendras-tu ?, Nantes, Une petite cantate, Le Mal de vivre, Marienbad, Sid’amour à mort… Quatre décennies durant, sur la scène de L’Écluse, de Bobino ou du Châtelet, Barbara (1930-1997) a promené sa « plus belle histoire d’amour » et chanté sans fausse pudeur les moindres tourments de sa vie. « Si j’ai pu toucher les gens, c’est sans doute parce que les histoires que je chante sont “sorties” de moi, qu’elles me sont arrivées », disait-elle. Car Barbara (1930-1997) mettait sa propre vie en scène chaque fois que le rideau se levait. Elle qui se défendait d’être poète aura révélé, disque après disque, une plume à la fois énigmatique et limpide, au charme sans pareil. Sont ici rassemblées les cent cinquante chansons qu’elle enregistra de 1957 à 1996. Barbara en a signé seule le plus grand nombre. D’autres, écrites pour elle ou avec sa collaboration, notamment par Georges Moustaki, Rémo Forlani ou Luc Plamondon, appartiennent à son univers. Ce recueil inclut quelques textes introuvables : présentation de spectacles, brouillons annotés de sa main, ébauches pour l’opéra Lily Passion, strophes inédites de Nantes, Perlimpinpin ou L’Aigle noir, transcriptions d’interviews radiophoniques… Une chronologie détaillée, une discographie, une bibliographie, des études sur son art poétique, musical et scénique complètent cet ouvrage. "Inspiré de faits réels" de Franck Istasse : Bob et Bobette et Goldorak qui s’inspirent de George Adamski, un « contacté » des années 50...

episode sybel imglogo play

44 - Entrez sans frapper 23/11/2022 - Sarah Jollien-Fardel/Sébastien Ministru/Joëlle Scoriels/Éric Russon

"Paroles, Paroles" de Sébastien Ministru : « Le Gorille » de Georges Brassens. La journaliste et romancière suisse Sarah Jollien-Fardel pour son premier roman "Sa préférée" (Sabine Wespieser), lauréate du Prix du Roman Fnac 2022 et Choix Goncourt de la Suisse. Dans ce village haut perché des montagnes valaisannes, tout se sait, et personne ne dit rien. Jeanne, la narratrice, apprend tôt à esquiver la brutalité perverse de son père. Si sa mère et sa sœur se résignent aux coups et à la déferlante des mots orduriers, elle lui tient tête. Un jour, pour une réponse péremptoire prononcée avec l’assurance de ses huit ans, il la tabasse. Convaincue que le médecin du village, appelé à son chevet, va mettre fin au cauchemar, elle est sidérée par son silence. Dès lors, la haine de son père et le dégoût face à tant de lâcheté vont servir de viatique à Jeanne. À l’École normale d’instituteurs de Sion, elle vit cinq années de répit. Mais le suicide de sa sœur agit comme une insoutenable réplique de la violence fondatrice. Réfugiée à Lausanne, la jeune femme, que le moindre bruit fait toujours sursauter, trouve enfin une forme d’apaisement. Le plaisir de nager dans le lac Léman est le seul qu’elle s’accorde. Habitée par sa rage d’oublier et de vivre, elle se laisse pourtant approcher par un cercle d’êtres bienveillants que sa sauvagerie n’effraie pas, s’essayant même à une vie amoureuse. "La La Langue" de Joëlle Scoriels : Une chronique sans risque, sur le travail du cuivre... Les sorties cinéma et les nouveautés sur les plateformes de streaming avec Éric Russon : - She Said - Pinocchio - La Conspiration du Caire - 1899 - People we hate at the Wedding

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper - Sarah Jollien-Fardel pour son premier roman "Sa préférée"

La journaliste et romancière suisse Sarah Jollien-Fardel pour son premier roman "Sa préférée" (Sabine Wespieser), lauréate du Prix du Roman Fnac 2022 et Choix Goncourt de la Suisse. Dans ce village haut perché des montagnes valaisannes, tout se sait, et personne ne dit rien. Jeanne, la narratrice, apprend tôt à esquiver la brutalité perverse de son père. Si sa mère et sa sœur se résignent aux coups et à la déferlante des mots orduriers, elle lui tient tête. Un jour, pour une réponse péremptoire prononcée avec l’assurance de ses huit ans, il la tabasse. Convaincue que le médecin du village, appelé à son chevet, va mettre fin au cauchemar, elle est sidérée par son silence. Dès lors, la haine de son père et le dégoût face à tant de lâcheté vont servir de viatique à Jeanne. À l’École normale d’instituteurs de Sion, elle vit cinq années de répit. Mais le suicide de sa sœur agit comme une insoutenable réplique de la violence fondatrice. Réfugiée à Lausanne, la jeune femme, que le moindre bruit fait toujours sursauter, trouve enfin une forme d’apaisement. Le plaisir de nager dans le lac Léman est le seul qu’elle s’accorde. Habitée par sa rage d’oublier et de vivre, elle se laisse pourtant approcher par un cercle d’êtres bienveillants que sa sauvagerie n’effraie pas, s’essayant même à une vie amoureuse.

episode sybel imglogo play

44 - Entrez sans frapper 22/11/2022 - Andreï Kourkov/Xavier Vanbuggenhout/Gorian Delpâture

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout : - « La Synagogue » de Joann Sfar (Dargaud) - « Kiss The Sky : Jimi Hendrix 1942-1970 Volume 1 » de Jean-Michel Dupont et Mezzo (Glénat) - « The Complete Crumb Comic Covers » de Robert Crumb (Cornélius) L'auteur ukrainien Andreï Kourkov pour son nouveau roman "L'Oreille de Kiev" (Liana Levi). Il est en rencontre à la Librairie Pax à Liège le jeudi 24 novembre à 18h30. Il vient de remporter le Prix Médicis étranger 2022 pour "Les abeilles grises" (Liana Levi). Kiev, 1919 : c’est la cacophonie révolutionnaire. Des armes à foison, de l’ordre nulle part, des bandits et des voleurs cent fois plus nombreux. La ville est tombée aux mains des bolcheviks en février et le nouveau pouvoir s’y met en place tant bien que mal alors que la guerre civile fait rage dans la région, en proie à des combats opposant blancs et rouges, anarchistes et nationalistes… Samson, jeune étudiant, se retrouve du jour au lendemain à devoir se débrouiller seul, après avoir perdu son père et son oreille droite sous le sabre d’un cosaque. Dès lors tout se précipite. Enrôlé presque par hasard dans la milice, Samson va bientôt se lancer dans une enquête ouÌ son oreille jouera un rôle quelque peu inattendu… Le coup de cœur de Gorian Delpâture : L'intégrale de "Chien Brun " de Jim Harrison (Flammarion). Jim Harrison a écrit six histoires, entre 1990 et 2013, mettant en scène son célèbre Chien Brun. Les voici réunies pour la première fois en un seul volume, traduit et préfacé par Brice Matthieussent.

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper - L'auteur ukrainien Andreï Kourkov pour son nouveau roman "L'Oreille de Kiev"

L'auteur ukrainien Andreï Kourkov pour son nouveau roman "L'Oreille de Kiev" (Liana Levi). Il est en rencontre à la Librairie Pax à Liège le jeudi 24 novembre à 18h30. Il vient de remporter le Prix Médicis étranger 2022 pour "Les abeilles grises" (Liana Levi). Kiev, 1919 : c’est la cacophonie révolutionnaire. Des armes à foison, de l’ordre nulle part, des bandits et des voleurs cent fois plus nombreux. La ville est tombée aux mains des bolcheviks en février et le nouveau pouvoir s’y met en place tant bien que mal alors que la guerre civile fait rage dans la région, en proie à des combats opposant blancs et rouges, anarchistes et nationalistes… Samson, jeune étudiant, se retrouve du jour au lendemain à devoir se débrouiller seul, après avoir perdu son père et son oreille droite sous le sabre d’un cosaque. Dès lors tout se précipite. Enrôlé presque par hasard dans la milice, Samson va bientôt se lancer dans une enquête ouÌ son oreille jouera un rôle quelque peu inattendu…

episode sybel imglogo play

42 - Entrez sans frapper 21/11/2022 - Spéciale Comte de Lautréamont avec Jean-Luc Sreinmetz/Éric Russon

« Les inconnus connus » d'Éric Russon : Bien dans ses bottes. Spéciale Comte de Lautréamont, l'auteur des Chants de Maldoror, disparu le 24 novembre 1870. On en parle avec Jean-Luc Steinmetz, qui a géré l'édition de ses Œuvres complètes, sorties à La Pléiade en 2009. Toutes les notions qui permettent de penser la littérature – auteur, lecteur, texte, genre, plagiat, parodie, humour, ironie – sont mises à la question par Lautréamont. Il nous requiert d’abord par une révolte majeure. Il nous intrigue non moins par les procédés auxquels il a recouru pour la dire : sa technique de combat. Et il nous aide à concevoir ce qu’est la fiction moderne. Mais combien de lecteurs a-t-il touché en son temps? Une dizaine peut-être. Ouvrages non diffusés, mort précoce : les conditions d’un oubli définitif étaient réunies. Il y eut pourtant renaissance, grâce à des entremetteurs avisés, et à des rééditions, comme celle des Poésies dont André Breton alla recopier à la Bibliothèque nationale les seuls exemplaires alors connus. Au fil des ans, le nombre des lecteurs s’est accru. Et parmi eux des écrivains, accompagnateurs distants ou prosélytes inconditionnels, ont reconstruit Lautréamont en édifiant leur œuvre propre. C’est pourquoi ce volume leur fait place : il propose une édition nouvelle de l'œuvre – parue sous l’anonyme en 1868 (le Chant premier), sous pseudonyme en 1869 (Les Chants de Maldoror par «le comte de Lautréamont»), sous patronyme en 1870 (Poésies I et Poésies II d’Isidore Ducasse) ; puis, dans un dossier de Lectures, il donne la parole aux écrivains : les premiers médiateurs, les surréalistes ensuite, pour qui Lautréamont représente le phénomène littéraire absolu, et enfin tous ceux qui, de Césaire à Le Clézio, de Ponge à Sollers, virent en Ducasse une pierre de touche. D'autres consciences, dans l’avenir, approcheront ces textes. Le mauvais esprit des Chants ne peut que provoquer une riposte. Et le ton formulaire des Poésies en fait un vocabulaire pour le futur. Un tel «Grand Combat» n’a pas de raisons de cesser. L’œuvre, pourtant, «s'échappe quand même» (Le Clézio). Sa violence, ses blasphèmes, ses perversions, son «cri d’ironie immense» couvrent à jamais Ducasse, irrégulier devenu régulateur, d’une enveloppe d’authentique mystère.

episode sybel imglogo play

41 - Entrez sans frapper - Spéciale Comte de Lautréamont avec Jean-Luc Steinmetz

Spéciale Comte de Lautréamont, l'auteur des Chants de Maldoror, disparu le 24 novembre 1870. On en parle avec Jean-Luc Steinmetz, qui a géré l'édition de ses Oeuvres complètes, sorties à La Pléiade en 2009. Toutes les notions qui permettent de penser la littérature – auteur, lecteur, texte, genre, plagiat, parodie, humour, ironie – sont mises à la question par Lautréamont. Il nous requiert d’abord par une révolte majeure. Il nous intrigue non moins par les procédés auxquels il a recouru pour la dire : sa technique de combat. Et il nous aide à concevoir ce qu’est la fiction moderne. Mais combien de lecteurs a-t-il touché en son temps? Une dizaine peut-être. Ouvrages non diffusés, mort précoce : les conditions d’un oubli définitif étaient réunies. Il y eut pourtant renaissance, grâce à des entremetteurs avisés, et à des rééditions, comme celle des Poésies dont André Breton alla recopier à la Bibliothèque nationale les seuls exemplaires alors connus. Au fil des ans, le nombre des lecteurs s’est accru. Et parmi eux des écrivains, accompagnateurs distants ou prosélytes inconditionnels, ont reconstruit Lautréamont en édifiant leur œuvre propre. C’est pourquoi ce volume leur fait place : il propose une édition nouvelle de l'œuvre – parue sous l’anonyme en 1868 (le Chant premier), sous pseudonyme en 1869 (Les Chants de Maldoror par «le comte de Lautréamont»), sous patronyme en 1870 (Poésies I et Poésies II d’Isidore Ducasse) ; puis, dans un dossier de Lectures, il donne la parole aux écrivains : les premiers médiateurs, les surréalistes ensuite, pour qui Lautréamont représente le phénomène littéraire absolu, et enfin tous ceux qui, de Césaire à Le Clézio, de Ponge à Sollers, virent en Ducasse une pierre de touche. D'autres consciences, dans l’avenir, approcheront ces textes. Le mauvais esprit des Chants ne peut que provoquer une riposte. Et le ton formulaire des Poésies en fait un vocabulaire pour le futur. Un tel « Grand Combat » n’a pas de raisons de cesser. L’œuvre, pourtant, «s'échappe quand même» (Le Clézio). Sa violence, ses blasphèmes, ses perversions, son «cri d’ironie immense» couvrent à jamais Ducasse, irrégulier devenu régulateur, d’une enveloppe d’authentique mystère.

episode sybel imglogo play

47 - Entrez sans frapper - Spéciale The Avengers

Spéciale The Avengers, à l'occasion de la sortie de "Marvel Comics Library. The Avengers. Vol. 1. 1963–1965" de Kevin Feige, Kurt Busiek et Stan Lee (Taschen). Début 1963, les fondations de l'ère Marvel sont posées. Après les Quatre Fantastiques en 1961, la maison présente l'extraordinaire (Spider-Man), le stupéfiant (Ant-Man), l'étrange (Docteur Strange), l'incroyable (Hulk), l'invincible (Iron Man) et le puissant (Thor). L'éditeur de Marvel Stan Lee trouve cependant qu'il manque encore quelque chose. « J'écrivais ces personnages et je me suis dit que ce serait amusant de les rassembler dans une équipe » se souvenait-il. C'est ainsi que Lee et l'artiste Jack Kirby réunirent Iron Man, Ant-Man et la Guêpe, Thor et Hulk pour former les Avengers. Dès ses premiers pas, l'équipe tranche sur ses prédécesseurs. Si les Quatre Fantastiques étaient une famille, les Avengers sont des collègues par obligation. L'entente ne règne pas entre tous ses membres - Hulk se bat contre tout le monde - mais en unissant leurs forces ils parviennent à vaincre les pires méchants de Marvel, comme Loki, Kang le Conquérant alias Immortus et les Maîtres du Mal. La composition de l'équipe change en permanence: Hulk s'en va, Captain America arrive et Ant-Man se mue en Giant-Man. Quand soudain, les méchants Hawkeye, Vif-Argent et la Sorcière rouge deviennent les nouveaux héros vengeurs et les membres fondateurs du groupe disparaissent du jour au lendemain, laissant Captain America à la tête d'un groupe tout neuf. Retrouvez ces classiques que sont les vingt premières aventures des Avengers dans une édition format XXL, plus grosse que le poing de Hulk, plus lourde que le marteau de Thor et plus riche en accessoires que l'armure d'Iron Man… On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg.

episode sybel imglogo play

50 - Entrez sans frapper 17/11/2022 - Mathias Malzieu et Daria Nelson/Louis Héliot/Sébastien Ministru/Franck Istasse

"Le Classico" de Sébastien Ministru : « Mémoires d’Hadrien » de Marguerite Yourcenar. "J'ai formé le projet de te raconter ma vie." Sur son lit de mort, l'empereur romain Hadrien (117-138) adresse une lettre au jeune Marc Aurèle dans laquelle il commence par donner "audience à ses souvenirs". Très vite, le vagabondage d'esprit se structure, se met à suivre une chronologie, ainsi qu'une rigueur de pensée propre au grand personnage. Derrière l'esthète cultivé et fin stratège qu'était Hadrien, Marguerite Yourcenar aborde les thèmes qui lui sont chers : la mort, la dualité déroutante du corps et de l'esprit, le sacré, l'amour, l'art et le temps. À l'image de ce dernier, ce "grand sculpteur", elle taille, façonne, affine avec volupté chacun des traits intérieurs du grand homme à qui elle fait dire : "Je compte sur cet examen des faits pour me définir, me juger peut-être ou tout au moins pour me mieux connaître avant de mourir." Marguerite Yourcenar trouva un jour, dans la Correspondance de Flaubert, une phrase inoubliable : « Les dieux n'étant plus, et le Christ n'étant pas encore, il y a eu, de Cicéron à Marc Aurèle, un moment unique où l'homme seul a été. » Et l'auteur des Mémoires d'Hadrien ajoute : « Une grande partie de ma vie allait se passer à essayer de définir, puis à peindre, cet homme seul et d'ailleurs relié à tout. » Louis Héliot, Conseiller cinéma et responsable de la programmation cinéma du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris depuis 1992, pour son livre "Ces Belges qui font le cinéma français" (Les Impressions Nouvelles). Le cinéma belge et le cinéma français sont à la fois proches géographiquement et linguistiquement (pour la partie francophone belge qui nous occupe), mais aussi très différents. Qu’est-ce qui caractérise les deux cinématographies et qu’est-ce qui fonde leurs distinctions ? Les liens cinématographiques entre les deux pays existaient déjà aux premiers temps du cinéma. Les artistes belges, quel que soit leur mode d’expression – c’est vrai pour la littérature, la musique, les arts plastiques, le théâtre comme le cinéma – ont toujours eu besoin d’être d’abord reconnus par la France pour être considérés et reconnus dans leur pays. La Belgique est aussi célèbre par la qualité de ses chefs opérateurs ; on parle même « d’une école belge de la photographie » ! Comment expliquer pourquoi tant de Belges francophones contribuent à la réussite du cinéma français ? C’est précisément la question qui est abordée dans cette série d’entretiens. Il s’agit de cerner au plus près les méthodes de travail de ces professionnels qui reviennent sur leurs parcours artistiques, leurs rencontres créatrices et leur rôle emblématique qui en font des figures majeures du cinéma français, et de comprendre avec eux s’il y a derrière chaque personnalité individuelle un plus vaste ensemble qui se dessine. Ces rencontres mettent notamment à l’honneur une actrice et un acteur qui ont en commun d’avoir été révélés au cinéma par Jean-Pierre et Luc Dardenne : Émilie Dequenne et Olivier Gourmet. Un acteur devenu essentiellement réalisateur : Lucas Belvaux. Deux cinéastes belges qui ont développé une œuvre bien reconnaissable, dans des styles très différents : Fabrice du Welz et Joachim Lafosse. Une productrice belge qui vit et crée à Paris : Anne-Dominique Toussaint. Ainsi que deux grandes techniciennes et artistes : la scripte Véronique Heuchenne et la créatrice de costumes Pascaline Chavanne. Mathias Malzieu et Daria Nelson pour la sortie de l'album "La Symphonie du temps qui passe". Ils seront sur scène le 16 mars 2023 à La Madeleine à Bruxelles sous forme d'une comédie musicale 2.0. "Inspiré de faits réels" de Franck Istasse : "La Voix des morts" (ou "Interférences"), un film réalisé par Geoffrey Sax, sorti en 2005 avec Michael Keaton. Ce film est totalement inspiré de la T.C.I., la transcommunication instrumentale, qui consiste à enregistrer des voix des morts grâce à un magnétophone...

episode sybel imglogo play

53 - Entrez sans frapper - Jonathan Coe/Sébastien Ministru/Éric Russon

"Paroles, Paroles" de Sébastien Ministru : "La chanson des vieux cons" de Vanessa Paradis. L’écrivain britannique Jonathan Coe pour son nouveau roman "Le royaume désuni" (Gallimard). Bienvenue à Bournville, charmante bourgade proche de Birmingham connue pour sa célèbre chocolaterie. C’est à l’occasion de la victoire de mai 1945 que nous y rencontrons la petite Mary Clarke, émerveillée par les festivités organisées autour de sa maison. Elle y croise alors le chemin d’un certain Geoffrey Lamb, fils d’un collègue de son père travaillant aussi dans l’usine de chocolat. Nous retrouvons Mary et Geoffrey en 1953, fiancés et fascinés par le couronnement de la reine Élisabeth II que leurs familles respectives regardent ensemble sur le premier poste de télévision de Bournville. Treize ans plus tard, le couple a trois fils épris de football, qui s’extasient devant le match opposant les Anglais aux Allemands lors de la Coupe du monde de 1966. Nous les verrons à leur tour grandir et tracer leurs routes au fil de l’investiture du prince de Galles, du mariage de Charles et Diana, de la mort de cette dernière, de l’arrivée de Boris Johnson en politique, pour finalement retrouver Mary lors du 75e anniversaire de la Victoire, en plein confinement. En sept parties scandant les sept temps majeurs de l’histoire de l’Angleterre moderne, Le royaume désuni mêle brillamment les destins d’un pays dysfonctionnel, d’une irrésistible famille anglaise et d’une chocolaterie. Jonathan Coe signe ici un roman de grande ampleur dans la lignée si charming et piquante de Testament à l’anglaise et du Cœur de l’Angleterre. Les sorties cinéma et les nouveautés sur les plateformes de streaming avec Éric Russon : - Bardo - Les Amandiers - Vous n’aurez pas ma haine - Overdose - Inside Man

episode sybel imglogo play

52 - Entrez sans frapper - Jonathan Coe pour son roman "Le royaume désuni"

L’écrivain britannique Jonathan Coe pour son nouveau roman "Le royaume désuni" (Gallimard). Bienvenue à Bournville, charmante bourgade proche de Birmingham connue pour sa célèbre chocolaterie. C’est à l’occasion de la victoire de mai 1945 que nous y rencontrons la petite Mary Clarke, émerveillée par les festivités organisées autour de sa maison. Elle y croise alors le chemin d’un certain Geoffrey Lamb, fils d’un collègue de son père travaillant aussi dans l’usine de chocolat. Nous retrouvons Mary et Geoffrey en 1953, fiancés et fascinés par le couronnement de la reine Élisabeth II que leurs familles respectives regardent ensemble sur le premier poste de télévision de Bournville. Treize ans plus tard, le couple a trois fils épris de football, qui s’extasient devant le match opposant les Anglais aux Allemands lors de la Coupe du monde de 1966. Nous les verrons à leur tour grandir et tracer leurs routes au fil de l’investiture du prince de Galles, du mariage de Charles et Diana, de la mort de cette dernière, de l’arrivée de Boris Johnson en politique, pour finalement retrouver Mary lors du 75e anniversaire de la Victoire, en plein confinement. En sept parties scandant les sept temps majeurs de l’histoire de l’Angleterre moderne, Le royaume désuni mêle brillamment les destins d’un pays dysfonctionnel, d’une irrésistible famille anglaise et d’une chocolaterie. Jonathan Coe signe ici un roman de grande ampleur dans la lignée si charming et piquante de Testament à l’anglaise et du Cœur de l’Angleterre.

episode sybel imglogo play

50 - Entrez sans frapper - La Linea, personnage de série télé italienne

La chronique de Josef Schovanec : La Linea, personnage d'une série télévisée d'animation italienne créée par le dessinateur Osvaldo Cavandoli.

episode sybel imglogo play

49 - Entrez sans frapper - Simon Liberati pour son nouveau roman "Performance"

Le journaliste et écrivain français Simon Liberati sur son nouveau roman "Performance" (Grasset). Victime d’un AVC, un romancier de 71 ans est en panne, tétanisé, incapable d’écrire une ligne. La commande d’une mini-série sur les Rolling Stones par des producteurs en vue est un miracle inespéré. Il accepte sans hésiter, lui qui méprise les biopics, le milieu du cinéma et les inusables clichés sur les années pop. Voilà l’apprenti scénariste lancé dans un projet sur la première époque des Stones, entre l’arrestation de Keith Richards et Mick Jagger pour usage de stupéfiants, en 1967, et la mort stupéfiante de Brian Jones, en 1969. Intitulée Satanic Majesties, la série montrera comment des voyous, compilateurs de musique afro-américaine, devinrent en l’espace de deux ans les stars androgynes que l’on sait. Apaisé, le septuagénaire peut poursuivre la passion scandaleuse qu’il partage avec Esther, sa ravissante belle-fille de 23 ans. Mais tous deux le savent, leur amour sera éphémère. Il ne durera que ce que durera chez elle la beauté du diable, tandis que ses forces à lui déclinent tout aussi diaboliquement. D’où la coloration sombre et émouvante de leur histoire ; d’où la souffrance que leur cause la moindre séparation. L’écrivain de nouveau inspiré se prend au jeu de Satanic majesties. Par la grâce d’Esther, il renoue avec une part d’innocence et fait ressurgir Marianne Faithfull, Anita Pallenberg ou Brian Jones de l’abîme du temps. Et si l’innocence de l’homme s’enfuit avec les années, l’exceptionnel brio de ce roman prouve si besoin était le souffle éblouissant de Simon Liberati. Parfois burlesque, souvent bouleversante, addictive, effrénée, la plus belle aventure d’un écrivain saisissant au vol les dernières bribes que la vie lui accorde.

episode sybel imglogo play

48 - Entrez sans frapper 14/11/2022 - Raphael/Simon Liberati/Éric Russon/Laurence Bibot

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : Radio Résiste. Raphael pour son nouveau spectacle "Bande Magnétique", à voir au Cirque Royal à Bruxelles le 18 janvier prochain. Une cabine de prise de son est posée au milieu de la scène. Des techniciens s’affairent à des branchements. Des bruits de forêts. Raphael entre sur scène, il y a un piano droit, un vieil ampli avec une guitare électrique dans un étui. Trois magnétos à bandes. Une pile de bandes. Raphael pose son tabouret, s’assied au piano, commence à chanter, les magnétos se mettent à tourner. Depuis sa cabine sur la scène, un étrange ingénieur du son dirige la séance. Raphael est interrompu, questionné par l’ingénieur, sommé de montrer ce en quoi il croit , d’aller plus loin dans l’intimité de ces chansons, d’améliorer ses versions. S’agit-il d’un réenregistrement live de ses anciens albums, l’enjeu ne serait-il pas en réalité bien plus important ? "J’ai toujours rêvé de proposer autre chose qu’un concert, éternelle géographie du chanteur et son groupe qui l’accompagne, l’idée de « Bande magnétique » est de revisiter toutes ces chansons, de différentes périodes à partir des pistes studios originales réorchestrées en live et envoyées dans des magnétos à bandes par un ingénieur du son un peu particulier qui connaîtrait intimement le contexte de ces chansons, le vrai, le faux, aurait accès à des informations qu’il ne peut pourtant pas connaitre, ne se privant pas de les partager, permettant une mise en abyme aussi amusante que troublante". Le journaliste et écrivain français Simon Liberati pour son nouveau roman "Performance" (Grasset). Victime d’un AVC, un romancier de 71 ans est en panne, tétanisé, incapable d’écrire une ligne. La commande d’une mini-série sur les Rolling Stones par des producteurs en vue est un miracle inespéré. Il accepte sans hésiter, lui qui méprise les biopics, le milieu du cinéma et les inusables clichés sur les années pop. Voilà l’apprenti scénariste lancé dans un projet sur la première époque des Stones, entre l’arrestation de Keith Richards et Mick Jagger pour usage de stupéfiants, en 1967, et la mort stupéfiante de Brian Jones, en 1969. Intitulée Satanic Majesties, la série montrera comment des voyous, compilateurs de musique afro-américaine, devinrent en l’espace de deux ans les stars androgynes que l’on sait. Apaisé, le septuagénaire peut poursuivre la passion scandaleuse qu’il partage avec Esther, sa ravissante belle-fille de 23 ans. Mais tous deux le savent, leur amour sera éphémère. Il ne durera que ce que durera chez elle la beauté du diable, tandis que ses forces à lui déclinent tout aussi diaboliquement. D’où la coloration sombre et émouvante de leur histoire ; d’où la souffrance que leur cause la moindre séparation. L’écrivain de nouveau inspiré se prend au jeu de Satanic majesties. Par la grâce d’Esther, il renoue avec une part d’innocence et fait ressurgir Marianne Faithfull, Anita Pallenberg ou Brian Jones de l’abîme du temps. Et si l’innocence de l’homme s’enfuit avec les années, l’exceptionnel brio de ce roman prouve si besoin était le souffle éblouissant de Simon Liberati. Parfois burlesque, souvent bouleversante, addictive, effrénée, la plus belle aventure d’un écrivain saisissant au vol les dernières bribes que la vie lui accorde. "J'entends des voix" de Laurence Bibot : La voix de la diététique à la belge.

episode sybel imglogo play

54 - Entrez sans frapper - Le Joker

La chronique de Josef Schovanec : Le Joker.

episode sybel imglogo play

53 - Entrez sans frapper 11/11/2022 - Miguel Bonnefoy/Josef Schovanec/Laurence Bibot

"J'entends des voix" de Laurence Bibot : La voix du café et de la tartine (Partie 2). L’écrivain franco-vénézuélien Miguel Bonnefoy pour son roman "L'inventeur" (Rivages). Voici l'extraordinaire destin d’Augustin Mouchot, fils de serrurier, professeur de mathématiques, qui, au milieu du XIXe siècle, découvre l'énergie solaire. La machine qu’il construit, surnommée Octave, finit par séduire Napoléon III. Présentée plus tard à l’Exposition universelle de Paris en 1878, elle parviendra pour la première fois, entre autres prodiges, à fabriquer un bloc de glace par la seule force du soleil. Mais l’avènement de l’ère du charbon ruine le projet de Mouchot que l’on juge trop coûteux. Dans un ultime élan, il tentera de faire revivre le feu de son invention en faisant "fleurir le désert" sous le soleil d’Algérie. Avec la verve savoureuse qu'on lui connaît, Miguel Bonnefoy livre dans ce roman l'éblouissant portrait d’un génie oublié. La chronique de Josef Schovanec : Le Joker.

episode sybel imglogo play

52 - Entrez sans frapper - Miguel Bonnefoy pour son roman "L'inventeur"

L’écrivain franco-vénézuélien Miguel Bonnefoy pour son roman "L'inventeur" (Rivages). Voici l'extraordinaire destin d’Augustin Mouchot, fils de serrurier, professeur de mathématiques, qui, au milieu du XIXe siècle, découvre l'énergie solaire. La machine qu’il construit, surnommée Octave, finit par séduire Napoléon III. Présentée plus tard à l’Exposition universelle de Paris en 1878, elle parviendra pour la première fois, entre autres prodiges, à fabriquer un bloc de glace par la seule force du soleil. Mais l’avènement de l’ère du charbon ruine le projet de Mouchot que l’on juge trop coûteux. Dans un ultime élan, il tentera de faire revivre le feu de son invention en faisant "fleurir le désert" sous le soleil d’Algérie. Avec la verve savoureuse qu'on lui connaît, Miguel Bonnefoy livre dans ce roman l'éblouissant portrait d’un génie oublié.

episode sybel imglogo play

58 - Entrez sans frapper - Eddy Mitchell et Ralph Meyer pour la BD "Des Lilas à Belleville"

Eddy Mitchell et Ralph Meyer pour la BD "Des Lilas à Belleville" (Dargaud). Paris, années cinquante. P'tit Claude a 14 ans. Trop grand pour être encore un enfant, trop petit pour être vraiment un adulte. Pour un peu, il serait nostalgique de sa jeunesse... Ce mercredi de septembre, P'tit Claude s'ennuie. Ce sont les vacances, il n'a rien à faire. Il zone dans le Paris populaire, celui de Belleville et de la Place des Fêtes. Il traîne du côté des « fortifs », là où vivent ceux que la société rejette. Il s'arrête devant les cinémas et les kiosques à journaux, où s'empilent tous ces illustrés qui le font rêver. Un jour, un certain Pépé leur propose, à lui et à son copain Marcel, de « croquer » sur son prochain coup. Rien à craindre, que du pognon facile à gagner, promet Pépé. Avec cet argent, Claude pourra s'offrir un électrophone et un costard. Peut-être même une moto. Et séduire les filles, enfin... On ne présente plus Eddy Mitchell, Claude Moine, de son vrai nom. « Monsieur Eddy » raconte sa jeunesse de titi parisien. Le texte est agrémenté d'illustrations de Ralph Meyer qui dépeint avec tendresse les déambulations de P'tit Claude. Enfant de l'est de Paris également, le dessinateur d'Undertaker délaisse le temps d'un livre les plaines du Far-West pour explorer celles du 19e arrondissement parisien. Lesquelles ne sont pas forcément moins exotiques ni moins dangereuses !

episode sybel imglogo play

57 - Entrez sans frapper 10/11/2022 - Eddy Mitchell et Ralph Meyer/Franck Istasse

"Inspiré de faits réels" de Franck Istasse : "Cowboys et Envahisseurs" (ou "Cowboys et Aliens"), un film western-science-fiction américain réalisé par Jon Favreau, sorti en 2011 avec Daniel Craig et Harrison Ford... Eddy Mitchell et Ralph Meyer pour la BD "Cowboys et Envahisseurs" (Dargaud). Paris, années cinquante. P'tit Claude a 14 ans. Trop grand pour être encore un enfant, trop petit pour être vraiment un adulte. Pour un peu, il serait nostalgique de sa jeunesse... Ce mercredi de septembre, P'tit Claude s'ennuie. Ce sont les vacances, il n'a rien à faire. Il zone dans le Paris populaire, celui de Belleville et de la Place des Fêtes. Il traîne du côté des « fortifs », là où vivent ceux que la société rejette. Il s'arrête devant les cinémas et les kiosques à journaux, où s'empilent tous ces illustrés qui le font rêver. Un jour, un certain Pépé leur propose, à lui et à son copain Marcel, de « croquer » sur son prochain coup. Rien à craindre, que du pognon facile à gagner, promet Pépé. Avec cet argent, Claude pourra s'offrir un électrophone et un costard. Peut-être même une moto. Et séduire les filles, enfin... On ne présente plus Eddy Mitchell, Claude Moine, de son vrai nom. « Monsieur Eddy » raconte sa jeunesse de titi parisien. Le texte est agrémenté d'illustrations de Ralph Meyer qui dépeint avec tendresse les déambulations de P'tit Claude. Enfant de l'est de Paris également, le dessinateur d'Undertaker délaisse le temps d'un livre les plaines du Far-West pour explorer celles du 19e arrondissement parisien. Lesquelles ne sont pas forcément moins exotiques ni moins dangereuses !

episode sybel imglogo play

60 - Entrez sans frapper - "Les Reines" d'Emmanuelle Pirotte

Dans le cadre de la troisième édition de la campagne "Lisez-vous le belge?", qui a lieu jusqu'au 30 novembre et qui vise à promouvoir le livre « belge », Emmanuelle Pirotte est notre invitée pour son nouveau roman "Les Reines" (Le Cherche Midi). Sur les ruines de nos civilisations, un nouveau monde s’est bâti. L’humanité a renoncé au progrès matériel et retiré au sexe masculin ses anciens privilèges. Les royaumes sont désormais gouvernés par des femmes, autant de Reines que l’épreuve du pouvoir révèle parfois autoritaires et souvent rivales. Dans ce monde aux immenses espaces sauvages, des groupes de nomades, artisans, chasseurs et comédiens se croisent sur les vestiges des routes d’autrefois. Parmi ces communautés, celle des Britannia, où les jeunes Milo et Faith brûlent d’un désir réciproque et néanmoins interdit. Leur attirance va provoquer le bannissement de Milo. Commence alors pour le jeune homme une longue errance à travers les terres du Nord ; mais si Milo espère retrouver Faith, il n’imagine pas combien son voyage obéit aux lois de la destinée – ce grand compas qui, toujours, nous entraîne vers nos origines. Sous la surface agitée de l’épopée, Emmanuelle Pirotte installe le décor et les enjeux de la tragédie antique. Jalousies, tensions amoureuses, filiations cachées, prophéties et vœux de vengeance électrisent les personnages qui se donnent à toutes les passions. Et l’on retrouve enfin, loin des potions prudentes et morales, la plus aberrante et la plus formidable des littératures.

episode sybel imglogo play

59 - Entrez sans frapper 09/11/2022 - Emmanuelle Pirotte/Sébastien Ministru/Éric Russon/Joëlle Scoriels

"Paroles, Paroles" de Sébastien Ministru : « Résidents de la République » d’Alain Bashung. Dans le cadre de la troisième édition de la campagne "Lisez-vous le belge?", qui a lieu jusqu'au 30 novembre et qui vise à promouvoir le livre « belge », Emmanuelle Pirotte est notre invitée pour son nouveau roman "Les Reines" (Le Cherche Midi). Sur les ruines de nos civilisations, un nouveau monde s’est bâti. L’humanité a renoncé au progrès matériel et retiré au sexe masculin ses anciens privilèges. Les royaumes sont désormais gouvernés par des femmes, autant de Reines que l’épreuve du pouvoir révèle parfois autoritaires et souvent rivales. Dans ce monde aux immenses espaces sauvages, des groupes de nomades, artisans, chasseurs et comédiens se croisent sur les vestiges des routes d’autrefois. Parmi ces communautés, celle des Britannia, où les jeunes Milo et Faith brûlent d’un désir réciproque et néanmoins interdit. Leur attirance va provoquer le bannissement de Milo. Commence alors pour le jeune homme une longue errance à travers les terres du Nord ; mais si Milo espère retrouver Faith, il n’imagine pas combien son voyage obéit aux lois de la destinée – ce grand compas qui, toujours, nous entraîne vers nos origines. Sous la surface agitée de l’épopée, Emmanuelle Pirotte installe le décor et les enjeux de la tragédie antique. Jalousies, tensions amoureuses, filiations cachées, prophéties et vœux de vengeance électrisent les personnages qui se donnent à toutes les passions. Et l’on retrouve enfin, loin des potions prudentes et morales, la plus aberrante et la plus formidable des littératures. "La La Langue" de Joëlle Scoriels : Passion ménage et solutions anti-poussière... Les sorties cinéma et les nouveautés sur les plateformes de streaming avec Éric Russon : - Black Panther : Wakanda Forever - Rodeo - Causeway - My Policeman

episode sybel imglogo play

60 - Entrez sans frapper 08/11/2022 - Maya Duverdier et Amélie van Elmbt/Sylvestre Sbille et Renaud Rutten/Nicolas Herman/Gorian Delpâture

L'objet Pop de Nicolas Herman : Les Moon Boot. Maya Duverdier et Amélie van Elmbt pour leur docu. "Dreaming Walls : Inside the Chelsea Hotel", qui sort ce mercredi. Il est Compétition nationale dans le cadre du Brussels Art Film Festival et sera projeté ce vendredi 11 novembre à 19h00 à Cinematek à Bruxelles. Ce docu. fait aussi partie de la sélection du Mois du Doc. Dans moins de deux ans, le mythique Chelsea Hotel, refuge d’artistes à New York depuis plus d’un siècle et emblème de la contre-culture des années 60, sera transformé en hôtel de luxe. Cinquante et un résidents désormais âgés y vivent encore, au beau milieu des travaux. Entre crainte et excitation, la chorégraphe octogénaire Merle Lister, le gourou Baba, la performeuse trans-genre Rose Wood et les autres se préparent au grand bouleversement. Alors que la machine capitaliste s’apprête à avaler le Chelsea, le film interroge ce qui semble la faire dérailler : des lois, des humains et leurs rêves.. Sylvestre Sbille et Renaud Rutten pour le film "Les grands Seigneurs", qui sort ce mercredi. Roger est dans la mouise, mais il va rebondir, grâce au prêt octroyé par son banquier. Mais Monsieur Durieu le prend de haut. Humilié, Roger décide de passer à l’action : le ban- quier se réveille menotté dans une grange abandonnée. Après trois jours à dépérir avec les chaînes aux poignets, Monsieur Durieu propose une solution : forcer la salle des coffres de la banque d’en face, celle de son ennemi juré. Les deux hommes fraternisent autour de leur nouvelle cause commune, celle qui pourrait enfin faire d’eux des Grands Seigneurs... Le coup de cœur de Gorian Delpâture : "Le Magicien" de Colm Tóibín (Éditions Grasset). Personne n’aurait pu prédire un avenir aussi extraordinaire à ce garçon né dans une famille provinciale, bourgeoise et aisée du nord de l’Allemagne. Mais le jeune homme s’appelle Thomas Mann, et il se forgera un destin hors du commun. Une œuvre littéraire couronnée par le prix Nobel, une vie familiale mouvementée et souvent dramatique, et la traversée de toutes les tragédies politiques de la première moitié du siècle – voilà comment on pourrait résumer la vie du grand écrivain. Colm Tóibín a choisi de nous la raconter de l’intérieur et dans toute sa dimension romanesque. Cette existence est peuplée d’autres figures inoubliables. Au tout premier plan, son épouse, la fascinante Katia Pringsheim. Avec et grâce à elle, Thomas Mann construit patiemment une œuvre protéiforme en même temps qu’une apparence de vie confortable qui le protège de ses démons : son attirance pour les hommes. Pour ses six enfants nés entre un voyage à Venise et un séjour au sanatorium – qui seront transposés dans La Mort à Venise et La Montagne magique – il restera à jamais ce chef distant d’une famille où l’on ne sait pas très bien comment s’aimer. Son frère Heinrich, ses enfants Klaus et Erika Mann, Christopher Isherwood, Bruno Walter, Alma Mahler et Franklin Delano Roosevelt – tous joueront un rôle dans la mue du grand bourgeois conservateur en intellectuel engagé face à la montée du nazisme, ou croiseront sa route dans l’épreuve de l’exil. Mais Colm Tóibín évoque avec autant de puissance les élans intimes et douloureux d’un homme secret en quête d’un bonheur impossible. Tous ces fils littéraires, sentimentaux, historiques et politiques s’entretissent dans une fresque qui se confond avec l’émouvant roman d’une vie : celle d’un génie littéraire et d’un homme seul qu’on appelait Le Magicien.

episode sybel imglogo play

60 - Entrez sans frapper 07/11/2022 - Karin Viard/Michel Dufranne/Éric Russon

Polar et littérature de genre avec Michel Dufranne : De la SF sur fond d'écologie avec : - "L'île de Silicium" de Chen Qiufan (Rivages) - "Les Flibustiers de la mer chimique" de Marguerite Imbert (Albin Michel Imaginaire) Karin Viard est mise à l’honneur pour sa carrière dans le cadre du Festival international du Film de Comédie de Liège (FIFCL) qui se déroule jusqu’à ce lundi. 80 films, 49 millions de spectateurs, 3 Césars… Karin Viard figure sans ostentation (et avec un sourire contagieux) parmi les actrices françaises les plus populaires de ces 30 dernières années. Le FIFCL entend bien saluer son immense talent lors de cette 7e Édition, en lui offrant une dalle sur le Walk of Fame et en lui remettant un Taureau de Cristal pour l’ensemble de sa carrière. "Les inconnus connus" d'Éric Russon : C’est vivant !

episode sybel imglogo play

59 - Entrez sans frapper - Karin Viard pour le Festival international du Film de Comédie de Liège (FIFCL)

Karin Viard est mise à l’honneur pour sa carrière dans le cadre du Festival international du Film de Comédie de Liège (FIFCL) qui se déroule jusqu’à ce lundi. 80 films, 49 millions de spectateurs, 3 Césars… Karin Viard figure sans ostentation (et avec un sourire contagieux) parmi les actrices françaises les plus populaires de ces 30 dernières années. Le FIFCL entend bien saluer son immense talent lors de cette 7e Édition, en lui offrant une dalle sur le Walk of Fame et en lui remettant un Taureau de Cristal pour l’ensemble de sa carrière.

episode sybel imglogo play

60 - Entrez sans frapper 04/11/2022 - Gérard Jugnot/Dick Tomasovic/Hélène Maquet/Xavier Vanbuggenhout/Valentine Jongen

Nouvelle diffusion de la chronique « Machins, Machines » d'Hélène Maquet : L’histoire d’Andy Hildebrand, créateur de l’Auto-Tune... Nouvelle diffusion : Les 30 ans de la sortie du film « C'est arrivé près de chez vous » en mai 1992. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg. Nouvelle diffusion des sorties BD avec Xavier Vanbuggenhout : « Perpendiculaire au soleil » de Valentine Cuny-Le Callet (Delcourt/Encrages) ; « Keeping two » de Jordan Crane (Ça et Là et L’Employé du moi) ; « Caboche » de Joshua Hale Fialkov et Noel Tuazon (Sonatine) Gérard Jugnot pour son film « Le Petit Piaf », en Compétition dans la catégorie Longs Métrages dans le cadre du Festival international du Film de Comédie de Liège (FIFCL), qui a lieu jusqu'au 7 novembre. Le film a fait l'ouverture du festival et sortira dans les salles le 21 décembre. Dans un village de La Réunion, Nelson, 10 ans, rêve de devenir un grand chanteur et ainsi rendre fière sa mère qui l'élève seule. Après avoir postulé à l'émission télévisée Star Kids avec l'aide de ses amis Mia et Zizou, ils décident de trouver un coach pour préparer son concours. Par chance, Pierre Leroy, chanteur célèbre à la carrière en berne, est en tournée sur l'île. Mais le courant passe difficilement entre Pierre, solitaire et désenchanté, et Nelson fier et obstiné. Leur seul point commun, l'amour du chant. Sera-t-il assez fort pour les rapprocher ? Assez fort pour que Nelson renoue avec sa mère et que Pierre retrouve l'envie de ses débuts ? Feuilleton « L'histoire pas si classique des chansons cultes » de Valentine Jongen – Episode 19 : La Tocatta en Ré mineur de J.S. Bach dans « L’exorsiste », chez Supertramp, chez Muse, Rick Wakeman, Eminem, ...