Radio| Entrez sans frapper | Sybel

share sybel series logo

Partager

Une sélection des interviews les plus marquantes d’Entrez sans frapper, l’émission de Jérôme Colin, depuis sa création en 2014. Entrez sans frapper, notre Catalogue de l’Été...voir plus

episode sybel imglogo play

46 - Entrez sans frapper 01/07/2022 - Paul Colize/Josef Schovanec/Jacques De Pierpont

La chronique de Josef Schovanec : Le ténébreux Professeur Moriarty, le plus redoutable ennemi de Sherlock Holmes. L’écrivain belge de polars Paul Colize pour son nouveau roman "Un monde merveilleux" (Éditions Hervé Chopin). Octobre 1973. Dans l’habitacle de la Mercedes 220D intérieur cuir rouge, le premier maréchal des logis Daniel Sabre, géant à la moustache noire impeccablement taillée, masque mal sa nervosité. Parti de Belgique le matin même, il doit rejoindre Lyon avant la nuit. Ses ordres ? Faire tout ce que sa passagère lui demandera, sans poser de questions. Durée de la mission ? Indéterminée. À l’arrière, une femme à la chevelure flamboyante tente, elle aussi, de dissimuler son impatience. Marlène était une parfaite inconnue pour lui avant ce matin et déjà il ne la supporte plus dans cet habitacle devenu un huis clos. Durant les prochaines heures, Daniel ne sait à quel point ses certitudes d’homme, de militaire, vont être ébranlées, ni comment cet itinéraire à travers l’Europe et l’Histoire va se confondre avec un voyage intérieur dont chacun sortira changé à jamais. La chanson de Pompon : Les chansons qui évoquent les premiers congés payés de 1936 en France : "Quand on s'promène au bord de l'eau" par Jean gabin, une chanson créée en 1936 pour le film "La Belle Équipe", réalisé par Julien Duvivier.

episode sybel imglogo play

45 - Paul Colize pour son nouveau roman "Un monde merveilleux" - Entrez sans frapper

L’écrivain belge de polars Paul Colize pour son nouveau roman "Un monde merveilleux" (Éditions Hervé Chopin). Octobre 1973. Dans l’habitacle de la Mercedes 220D intérieur cuir rouge, le premier maréchal des logis Daniel Sabre, géant à la moustache noire impeccablement taillée, masque mal sa nervosité. Parti de Belgique le matin même, il doit rejoindre Lyon avant la nuit. Ses ordres ? Faire tout ce que sa passagère lui demandera, sans poser de questions. Durée de la mission ? Indéterminée. À l’arrière, une femme à la chevelure flamboyante tente, elle aussi, de dissimuler son impatience. Marlène était une parfaite inconnue pour lui avant ce matin et déjà il ne la supporte plus dans cet habitacle devenu un huis clos. Durant les prochaines heures, Daniel ne sait à quel point ses certitudes d’homme, de militaire, vont être ébranlées, ni comment cet itinéraire à travers l’Europe et l’Histoire va se confondre avec un voyage intérieur dont chacun sortira changé à jamais.

episode sybel imglogo play

44 - Le ténébreux Professeur Moriarty - Entrez sans frapper

La chronique de Josef Schovanec : Le ténébreux Professeur Moriarty, le plus redoutable ennemi de Sherlock Holmes.

episode sybel imglogo play

43 - "Quand on s'promène au bord de l'eau" par Jean Gabin - Entrez sans frapper

La chanson de Pompon : Les chansons qui évoquent les premiers congés payés de 1936 en France : "Quand on s'promène au bord de l'eau" par Jean Gabin, une chanson créée en 1936 pour le film "La Belle Équipe", réalisé par Julien Duvivier.

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper 30/06/2022 - Fanny Ardant/Valentine Jongen/Sébastien Ministru

Feuilleton "L'histoire pas si classique des chansons cultes" de Valentine Jongen. Nombreuses sont les chansons du XXe et du XXIe siècle qui puisent leur inspiration dans la musique classique. Certains crient au scandale ou au plagiat mais Serge Gainsbourg disait lui-même "emprunter à la grande musique". Et il n'est pas le seul à avoir "emprunté" : Céline Dion, Elvis Presley, Sting, The Beatles... Beaucoup de tubes d'aujourd'hui cachent dans leurs harmonies des mélodies d'hier. Découvrez l'histoire et les secrets des plus grandes chansons… Ce jeudi : La Sonate au Clair de Lune de Beethoven : des Beatles à Vitaa, en passant par Alicia Keys... Fanny Ardant est l'invitée d'honneur de Bozar, de la Cinematek et du BRIFF, dans le cadre de la 5ème édition du Brussels International Film Festival (BRIFF) et de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne. Elle était en rencontre ces 28 et 29 juin et sera tout l'été, jusqu'au 19 août, à la Cinematek avec la projection d’une sélection d’oeuvres majeures auxquelles elle a pris part, comme comédienne ou réalisatrice. Elle est notre invitée ! Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : Un méli-mélo de livres de poches pour les vacances : - « Une vie comme les autres » d’Hanya Yanagihara - « L’anomalie » d’Hervé Le Tellier, Prix Goncourt 2020 - « Comédies françaises » d’Éric Reinhardt

episode sybel imglogo play

42 - Fanny Ardant - Entrez sans frapper

Fanny Ardant est l'invitée d'honneur de Bozar, de la Cinematek et du BRIFF, dans le cadre de la 5ème édition du Brussels International Film Festival (BRIFF) et de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne. Elle était en rencontre ces 28 et 29 juin et sera tout l'été, jusqu'au 19 août, à la Cinematek avec la projection d’une sélection d’oeuvres majeures auxquelles elle a pris part, comme comédienne ou réalisatrice. Elle est notre invitée !

episode sybel imglogo play

42 - Coline Pierré pour son roman "Pourquoi pas la vie" - Entrez sans frapper

Coline Pierré pour son roman "Pourquoi pas la vie" (L'Iconoclaste). Durant l’hiver 1963, à Londres, Sylvia Plath, jeune poétesse virtuose, vit seule avec ses deux enfants. Séparée de son mari, Ted Hughes, un poète de renom, dont la carrière a toujours primé sur la sienne, tiraillée entre son rôle de mère et son désir de liberté, elle ne cesse de tomber malade. Un matin, rongée par la solitude et le désespoir, elle met sa tête dans le four et meurt, intoxiquée par le gaz. Elle avait trente ans. Coline Pierré choisit de renverser son destin : sous sa plume, Sylvia Plath est sauvée in extremis. Au fil des quatre saisons qui structurent le roman, la poétesse retrouve le goût de l’écriture, impose au père de ses enfants la garde alternée, suit une thérapie et participe à un projet fou : l’adaptation de son unique roman, La Cloche de verre, inspiré de sa dépression, en comédie musicale. Avec cette mise en scène radicalement joyeuse et libre, elle signe sa revanche sur la vie.

episode sybel imglogo play

41 - Entrez sans frapper 29/06/2022 - Coline Pierré/Sébastien Ministru/Joëlle Scoriels/Hugues Dayez

"C’est un beau roman" de Sébastien Ministru : "Est-ce que tu viens pour les vacances ?" de David et Jonathan. Coline Pierré pour son roman "Pourquoi pas la vie" (L'Iconoclaste). Durant l’hiver 1963, à Londres, Sylvia Plath, jeune poétesse virtuose, vit seule avec ses deux enfants. Séparée de son mari, Ted Hughes, un poète de renom, dont la carrière a toujours primé sur la sienne, tiraillée entre son rôle de mère et son désir de liberté, elle ne cesse de tomber malade. Un matin, rongée par la solitude et le désespoir, elle met sa tête dans le four et meurt, intoxiquée par le gaz. Elle avait trente ans. Coline Pierré choisit de renverser son destin : sous sa plume, Sylvia Plath est sauvée in extremis. Au fil des quatre saisons qui structurent le roman, la poétesse retrouve le goût de l’écriture, impose au père de ses enfants la garde alternée, suit une thérapie et participe à un projet fou : l’adaptation de son unique roman, La Cloche de verre, inspiré de sa dépression, en comédie musicale. Avec cette mise en scène radicalement joyeuse et libre, elle signe sa revanche sur la vie. Nouvelle diffusion de la chronique "La La Langue" de Joëlle Scoriels : Un panaché Vatican-vagin-fagne-avocat-cornichon… Les sorties ciné avec Hugues Dayez : - Ich bin dein mensch (I'm Your Man) - Les goûts et des couleurs - Coupez !

episode sybel imglogo play

42 - Entrez sans frapper 28/06/2022 - Roméo Elvis/Xavier Vanbuggenhout/Gorian Delpâture

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout : - « Goat Mountain », d’après le roman de David Vann de O. Carol et Georges Van Linthout (Philéas) - « Adieu Triste Amour » de Mirion Malle (La Ville Brûle) - « Chloé Densité » (Intégrale) de Lewis Trondheim, Stan et Vince au dessin et Walter et Julia Leonidovna Pinchuk aux couleurs (Delcourt / Collection Shampooing) Roméo Elvis pour la sortie de son nouvel album "Tout peut arriver". Il sera en concert le 7 juin au Botanique à Bruxelles et le 17 juillet au Dour Festival. Le coup de coeur de Gorian Delpâture : "Lord Cochrane et le Trésor de Selkirk" de Gilberto Villarroel (Aux Forges de Vulcain). Le marin le plus audacieux de tous les temps revient pour une nouvelle aventure.Chili, 1822. Tremblement de terre et raz-de-marée à Valparaíso. Lord Cochrane, amiral de la flotte chilienne, sauve la vie du général Bernardo O’Higgins. En guise de remerciement, le général lui révèle que sur l’île principale de l’archipel de Juan Fernández, le corsaire Alexander Selkirk a caché en 1704 un trésor que personne n’a pu retrouver. Tout indique que le trésor est une relique que Selkirk a apportée avec lui d’une région du détroit de Magellan que les aborigènes appellent les Montagnes Hallucinées. Cet endroit aurait été la première demeure sur Terre d’un dieu venu des étoiles, l’immortel Cthulhu. Intrigué, Lord Cochrane part pour Juan Fernández avec son amie Maria Graham et le capitaine Eonet. Il est aussi poursuivi par un de ses vieux ennemis, le capitaine Gervasio Corrochano, un ancien officier de la marine espagnole qui commande désormais un bateau pirate, l’Águila. Cochrane est de retour pour élucider un ancien mystère et affronter de nouveaux dangers, cette fois dans les eaux dangereuses du Pacifique !

episode sybel imglogo play

41 - Roméo Elvis pour son nouvel album "Tout peut arriver" - Entrez sans frapper

Roméo Elvis pour la sortie de son nouvel album "Tout peut arriver". Il sera en concert le 7 juin au Botanique à Bruxelles et le 17 juillet au Dour Festival.

episode sybel imglogo play

40 - Entrez sans frapper 27/06/2022 - Spéciale Buster Keaton avec Dick Tomasovic/Michel Dufranne/Hélène Maquet

Polar et littérature de genre avec Michel Dufranne : Friandises et vieilles dentelles… des vieilleries rééditées qui se dégustent toujours avec plaisir : - Ernest Tidyman, Shaft Shaft Shaft !, Éd. Borderline - Horace McCoy, Les Rangers du ciel, Série Noire chez Gallimard - Jack Finney, Body Snatchers, Le Bélial Spéciale Buster Keaton, à l'occasion de la sortie du film "The Great Buster : Une célébration" de Peter Bogdanovich (Carlotta Films). Dans The Great Buster : Une célébration, le réalisateur et critique américain Peter Bogdanovich (The Last Picture Show) retrace la vie et la carrière de l’un des cinéastes et comédiens les plus influents des États-Unis, Buster Keaton, dont le style singulier et la production féconde à l’époque du muet ont fait de lui un véritable génie du cinéma. Cette plongée très personnelle dans les archives de la famille Keaton révèle un artiste visionnaire qui a tout risqué, même sa vie, pour faire rire les spectateurs du monde entier avec des œuvres précieuses comme Sherlock Junior (1924), Le Mécano de la Générale (1926) ou Cadet d’eau douce (1928). En mêlant extraits de films, éclairage critique de Peter Bogdanovich et témoignages d’une vingtaine de collaborateurs, réalisateurs, artistes, amis, comme Mel Brooks, Werner Herzog, Quentin Tarantino ou Bill Hader, The Great Buster : Une célébration rend le plus beau des hommages à « L’homme qui ne rit jamais » et à son empreinte indélébile sur la comédie moderne et la culture américaine en général. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg. "Machins Machines" d'Hélène Maquet : Post-vérité : le vocabulaire rationnel diminue au profit du vocabulaire émotionnel...

episode sybel imglogo play

39 - Spéciale Buster Keaton - Entrez sans frapper

Spéciale Buster Keaton, à l'occasion de la sortie du film "The Great Buster : Une célébration" de Peter Bogdanovich (Carlotta Films). Dans The Great Buster : Une célébration, le réalisateur et critique américain Peter Bogdanovich (The Last Picture Show) retrace la vie et la carrière de l’un des cinéastes et comédiens les plus influents des États-Unis, Buster Keaton, dont le style singulier et la production féconde à l’époque du muet ont fait de lui un véritable génie du cinéma. Cette plongée très personnelle dans les archives de la famille Keaton révèle un artiste visionnaire qui a tout risqué, même sa vie, pour faire rire les spectateurs du monde entier avec des œuvres précieuses comme Sherlock Junior (1924), Le Mécano de la Générale (1926) ou Cadet d’eau douce (1928). En mêlant extraits de films, éclairage critique de Peter Bogdanovich et témoignages d’une vingtaine de collaborateurs, réalisateurs, artistes, amis, comme Mel Brooks, Werner Herzog, Quentin Tarantino ou Bill Hader, The Great Buster : Une célébration rend le plus beau des hommages à « L’homme qui ne rit jamais » et à son empreinte indélébile sur la comédie moderne et la culture américaine en général. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg.

episode sybel imglogo play

40 - Entrez sans frapper 24/06/2022 - Michel Hazanavicius/Éric Russon/Jacques De Pierpont

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : Deux frères. Le BRIFF (Le Brussels International Film Festival) a lieu jusqu'au 2 juillet. Le film "Coupez !" de Michel Hazanavicius, présenté en ouverture du 75ème Festival de Cannes, a aussi fait l'ouverture hier soir du BRIFF. Il sortira dans les salles le 29 juin. Un tournage de film de zombies dans un bâtiment désaffecté. Entre techniciens blasés et acteurs pas vraiment concernés, seul le réalisateur semble investi de l’énergie nécessaire pour donner vie à un énième film d'horreur à petit budget. L’irruption d’authentiques morts-vivants va perturber le tournage… La chanson de Pompon : "Buffalo Soldier" de Bob Marley (1983).

episode sybel imglogo play

43 - Entrez sans frapper 23/06/2022 - Les 40 ans de Front 242/Giordano Gederlini pour le BRIFF/Sébastien Ministru/Nicolas Herman

L'objet Pop de Nicolas Herman : L'Orient-Express. La 5ème édition du Brussels International Film Festival (BRIFF) s'ouvre aujourd'hui jusqu'au 2 juillet. On en parle avec Giordano Gederlini, dont le film "Entre la vie et la mort" est en Compétition nationale. À voir le 25 juin à 19h15 et le 26 juin à 17h30 à l'UGC De Brouckère à Bruxelles. Le film sortira sur nos écrans le 13 juillet. Leo Castaneda est espagnol, il vit a` Bruxelles, où il conduit les me´tros de la ligne 6. Un soir, il croise le regard d'un jeune homme au bord du quai. Des yeux fiévreux de détresse, un visage familier... Leo reconnait son fils Hugo, lorsque celui-ci disparait tragiquement sur les rails ! Leo qui ne l'avait pas revu depuis plus de deux ans, va découvrir qu'Hugo était implique´ dans un braquage sanglant. Il va devoir affronter de violents criminels pour tenter de comprendre les raisons de la mort de son fils. Patrick Codenys et Richard Jonckheere du groupe belge Front 242, pionniers de l’EBM (Electronic Body Music), fête leur 40ème anniversaire les 8 et 9 juillet à l'AB à Bruxelles. Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : "Tiens-toi bien !" de Sally Mann (Phébus). Tiens-toi bien !, récit littéraire à caractère intime, raconte une vie de femme artiste, libre et irrévérencieuse. Sally Mann a lutté contre la censure du puritanisme américain des Trente Glorieuses et a célébré la liberté d’expression. Depuis le succès de la rétrospective Sally Mann au Musée du Jeu de Paume, on connaissait la photographe, on découvre l’écrivaine. Ce texte autobiographique richement illustré par les photos de l’artiste et des archives personnelles inédites, célèbre, entre autres, les thèmes de l’éco-féminisme, du nature-writing, de la famille et de l’enfance en liberté. On découvrira une existence inspirante racontée par une plume sensible, littéraire et narrative. On pense à Just Kids de Patti Smith (verbatim en bande du livre), aux récits de Joan Didion. Véritable best-seller aux Etats-Unis avec plus de 100 000 exemplaires vendus, Tiens-toi bien ! est le premier livre de texte traduit en France de cette artiste protéiforme d’exception.

episode sybel imglogo play

42 - Les 35 ans de la mort de Fred Astaire - Entrez sans frapper

Ce mercredi 22 juin, c'est les 35 ans de la mort de Fred Astaire. On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg.

episode sybel imglogo play

42 - Virginie Ollagnier pour son roman "Ils ont tué Oppenheimer" - Entrez sans frapper

L’autrice française Virginie Ollagnier pour son roman "Ils ont tué Oppenheimer" (Anne Carrière Éditions). Robert Oppenheimer aimait les femmes, courser les trains au volant de sa puissante voiture, affronter les tempêtes à la barre de son bateau et galoper sur les chemins du Nouveau-Mexique. Par-dessus tout, il aimait la physique car elle réveillait en lui le philosophe, le poète. Un poète riche, un philosophe inquiet de l’avenir des pauvres, un philanthrope qui finança le parti communiste et les Brigades internationales luttant contre Franco en Espagne. Aussi, lorsque en 1942 le général Groves le choisit pour diriger les recherches sur la création de la bombe atomique à Los Alamos, les services secrets, le contre-espionnage et le FBI se liguent pour empêcher la nomination d’un communiste. Groves résiste, convaincu de la loyauté de Robert Oppenheimer. Trois ans plus tard, après les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, la célébrité et l’influence d’Oppenheimer sont immenses. Pour tous, il est devenu « Doctor Atomic ». Mais cet intellectuel sensible à l’art et aux exigences humanistes prend conscience de la responsabilité de la science et s’oppose à la volonté de la détourner au profit de l’armée. Il se fait de puissants ennemis au sein du complexe militaro-industriel, qui élabore un piège pour le faire tomber. Ils ont tué Oppenheimer nous plonge au cœur de la guerre froide et du redoutable dialogue entre la science et le pouvoir. C’est le livre d’une bascule du monde, engendrée par la course à l’armement, mais aussi celui, plus intime, d’un homme flou, à la fois victime et bourreau, symbole du savant tourmenté par les conséquences morales de ses découvertes. Virginie Ollagnier fait de Robert Oppenheimer un formidable personnage de fiction.

episode sybel imglogo play

41 - Entrez sans frapper 21/06/2022 - Virginie Ollagnier sur Robert Oppenheimer, père de la bombe atomique/Gorian Delpâture/Xavier Vanbuggenhout :

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout : - « Glace » de Matthew Dooley (Presque Lune) - « Happytech T1 : Le Bonheur nuit gravement à la santé » d’Éric Corbeyran, Alessia Fattore et Giulia Priori (Delcourt) - « Mauvaises filles », une réédition du roman graphique de Ancco (Cornélius) L’autrice française Virginie Ollagnier pour son roman "Ils ont tué Oppenheimer" (Anne Carrière Éditions). Robert Oppenheimer aimait les femmes, courser les trains au volant de sa puissante voiture, affronter les tempêtes à la barre de son bateau et galoper sur les chemins du Nouveau-Mexique. Par-dessus tout, il aimait la physique car elle réveillait en lui le philosophe, le poète. Un poète riche, un philosophe inquiet de l’avenir des pauvres, un philanthrope qui finança le parti communiste et les Brigades internationales luttant contre Franco en Espagne. Aussi, lorsque en 1942 le général Groves le choisit pour diriger les recherches sur la création de la bombe atomique à Los Alamos, les services secrets, le contre-espionnage et le FBI se liguent pour empêcher la nomination d’un communiste. Groves résiste, convaincu de la loyauté de Robert Oppenheimer. Trois ans plus tard, après les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, la célébrité et l’influence d’Oppenheimer sont immenses. Pour tous, il est devenu « Doctor Atomic ». Mais cet intellectuel sensible à l’art et aux exigences humanistes prend conscience de la responsabilité de la science et s’oppose à la volonté de la détourner au profit de l’armée. Il se fait de puissants ennemis au sein du complexe militaro-industriel, qui élabore un piège pour le faire tomber. Ils ont tué Oppenheimer nous plonge au cœur de la guerre froide et du redoutable dialogue entre la science et le pouvoir. C’est le livre d’une bascule du monde, engendrée par la course à l’armement, mais aussi celui, plus intime, d’un homme flou, à la fois victime et bourreau, symbole du savant tourmenté par les conséquences morales de ses découvertes. Virginie Ollagnier fait de Robert Oppenheimer un formidable personnage de fiction. Le coup de cœur de Gorian Delpâture : "Adieu Zanzibar" d'Abdulrazak Gurnah (Denoël), Prix Nobel de littérature 2021. Un matin de 1899, dans une petite ville côtière d’Afrique de l’Est, Hassanali se met en chemin pour la mosquée dont il est le muezzin. Sa marche est interrompue et son destin vacille lorsqu’il croise la route d’un Anglais épuisé qui s’effondre à ses pieds. Cet homme écrivain, voyageur et orientaliste, se lie bientôt avec le muezzin et lui raconte son existence chahutée. Rapidement, et malgré tout ce qui les sépare, l’étranger voyageur va tomber fou d’amour pour la sœur d’Hassanali. De cette passion interdite naîtra une fille, puis une petite-fille qui subiront à leur tour le bannissement. De l’Afrique coloniale au Londres des sixties, Abdulrazak Gurnah fait entendre la voix des bannis et des réprouvés.

episode sybel imglogo play

40 - La Petite Sirène - Entrez sans frapper

La chronique de Josef Schovanec : La Petite Sirène.

episode sybel imglogo play

39 - Spéciale Afghanistan avec Solène Chalvon-Fioriti - Entrez sans frapper

Solène Chalvon-Fioriti, grand reporter, réalisatrice de documentaires en Afghanistan, pour son livre "La femme qui s'est éveillée : Une histoire afghane" (Flammarion). En 2011, Solène Chalvon-Fioriti a vingt-quatre ans et découvre le métier de journaliste en Afghanistan. Lors d’un reportage à la faculté de droit de Kaboul, elle tombe sur un avortement qui dérape dans les toilettes de l’université, manœuvré par un groupe de jeunes étudiantes. La scène est irréelle en terre afghane, rigide et conservatrice. Elle va sceller la rencontre avec la Pill Force, réseau clandestin féministe qui distribue des pilules abortives partout dans le pays. Au centre de ce groupe et de ce récit il y a la meneuse, la puissante et caustique Layle, avec qui l’autrice se lie d’amitié et qui sera, sept ans plus tard, assassinée par son frère. À travers l’histoire de ces militantes qui se sont « éveillées », elle fait revivre, jusqu’aux dernières évacuations cet été, dix années d’un Afghanistan démocratique, entre promesses non tenues, désenchantement et violence endémique. Solène Chalvon-Fioriti nous embarque dans un voyage intime autant que politique au cœur d’un pays déchiré. Son écriture sait nous faire voir et comprendre la dureté des vies qu’elle a côtoyées quand son regard, lucidement tendre, parvient, lui, à rendre vivant ce « gang de filles » dont les longs et improbables road-trips tempèrent, par leur cocasserie, la tragédie quotidienne.

episode sybel imglogo play

38 - Entrez sans frapper 20/06/2022 - Solène Chalvon-Fioriti sur l'Afghanistan/Hélène Maquet/Josef Schovanec

La chronique de Josef Schovanec : La Petite Sirène. Solène Chalvon-Fioriti, grand reporter, réalisatrice de documentaires en Afghanistan, pour son livre "La femme qui s'est éveillée : Une histoire afghane" (Flammarion). En 2011, Solène Chalvon-Fioriti a vingt-quatre ans et découvre le métier de journaliste en Afghanistan. Lors d’un reportage à la faculté de droit de Kaboul, elle tombe sur un avortement qui dérape dans les toilettes de l’université, manœuvré par un groupe de jeunes étudiantes. La scène est irréelle en terre afghane, rigide et conservatrice. Elle va sceller la rencontre avec la Pill Force, réseau clandestin féministe qui distribue des pilules abortives partout dans le pays. Au centre de ce groupe et de ce récit il y a la meneuse, la puissante et caustique Layle, avec qui l’autrice se lie d’amitié et qui sera, sept ans plus tard, assassinée par son frère. À travers l’histoire de ces militantes qui se sont « éveillées », elle fait revivre, jusqu’aux dernières évacuations cet été, dix années d’un Afghanistan démocratique, entre promesses non tenues, désenchantement et violence endémique. Solène Chalvon-Fioriti nous embarque dans un voyage intime autant que politique au cœur d’un pays déchiré. Son écriture sait nous faire voir et comprendre la dureté des vies qu’elle a côtoyées quand son regard, lucidement tendre, parvient, lui, à rendre vivant ce « gang de filles » dont les longs et improbables road-trips tempèrent, par leur cocasserie, la tragédie quotidienne. "Machins Machines" d'Hélène Maquet : Merryl Goldberg : comment une saxophoniste a floué le KGB en cryptant de la musique ?

episode sybel imglogo play

41 - Daniel Prévost pour son livre "Autobiographie de moi par moi" - Entrez sans frapper

Le comédien et humoriste français Daniel Prévost pour son livre "Autobiographie de moi par moi" (Le Cherche Midi). Incontournable Daniel Prévost ! Acteur truculent du paysage culturel français depuis plus de cinquante ans, il a presque tout fait : amuseur pour la radio et la télé, chroniqueur inoubliable du Petit Rapporteur, il est avant tout un comédien boulimique de tournages et de scène… Depuis Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, de son ami Jean Yanne, jusqu’à Maison de retraite, de Kev Adams, en passant par Le Dîner de cons, pour lequel il a reçu le César du meilleur second rôle, il est une des figures emblématiques du cinéma populaire. On croit le connaître, il s’échappe à nouveau. La preuve en est avec cette Autobiographie de moi par moi (le personnage qu’il s’est forgé est connu pour sa « modestie »), qu’il déroule non pas date après date, mais pensée après pensée, dans un coq-à-l’âne réjouissant. C’est drôle, c’est décapant – il règle quelques comptes au passage –, mais pas seulement. Car derrière l’humoriste se découvre un acteur passionné, capable de jouer tous les registres, et un homme sensible, profondément marqué par son histoire familiale.

episode sybel imglogo play

40 - Entrez sans frapper 17/06/2022 - Daniel Prévost/Éric Russon/Jacques De Pierpont

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : Un souffle noir. Le comédien et humoriste français Daniel Prévost pour son livre "Autobiographie de moi par moi" (Le Cherche Midi). Incontournable Daniel Prévost ! Acteur truculent du paysage culturel français depuis plus de cinquante ans, il a presque tout fait : amuseur pour la radio et la télé, chroniqueur inoubliable du Petit Rapporteur, il est avant tout un comédien boulimique de tournages et de scène… Depuis Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, de son ami Jean Yanne, jusqu’à Maison de retraite, de Kev Adams, en passant par Le Dîner de cons, pour lequel il a reçu le César du meilleur second rôle, il est une des figures emblématiques du cinéma populaire. On croit le connaître, il s’échappe à nouveau. La preuve en est avec cette Autobiographie de moi par moi (le personnage qu’il s’est forgé est connu pour sa « modestie »), qu’il déroule non pas date après date, mais pensée après pensée, dans un coq-à-l’âne réjouissant. C’est drôle, c’est décapant – il règle quelques comptes au passage –, mais pas seulement. Car derrière l’humoriste se découvre un acteur passionné, capable de jouer tous les registres, et un homme sensible, profondément marqué par son histoire familiale. La chanson de Pompon : BUFFALO SPRINGFIELD, "For What It's Worth" (1967).

episode sybel imglogo play

40 - Cendrillon - Entrez sans frapper

La chronique de Josef Schovanec : Cendrillon.

episode sybel imglogo play

39 - Asia Argento pour le film "Sans soleil" - Entrez sans frapper

L’actrice, réalisatrice, scénariste, productrice, mannequin, DJ et chanteuse italienne Asia Argento pour le film "Sans Soleil" de Banu Akseki, sorti hier. Alors que des éruptions solaires affectent la terre, Joey, un adolescent adopté par un couple aisé voit surgir une femme ressemblant à sa mère biologique disparue dix ans plus tôt. Figure fantasmée, marginale, excessive, elle va bouleverser les fondements de sa personnalité.

episode sybel imglogo play

40 - Entrez sans frapper 15/06/2022 - J.R. dos Santos/Marcel Leroy/Sébastien Ministru/Hugues Dayez

"C’est un beau roman" de Sébastien Ministru : "Fils de joie" de Stromae. J.R. dos Santos pour son roman "Âmes animales" (Éditions Hervé Chopin). Lisbonne. Un scientifique est retrouvé mort, flottant dans le bassin aux orques de l’Oceanário. Tout accuse Maria Flor, la femme de Tomás Noronha, qui travaillait sur un projet secret avec ce grand spécialiste de l’intelligence animale. Pour prouver l’innocence de sa femme, le célèbre cryptologue va devoir découvrir le véritable auteur du crime. Il se trouve alors confronté aux intérêts d’une ancienne confrérie surgie du passé et à l’un des plus mystérieux secrets de la nature : l’intelligence, les émotions, la conscience des animaux. Que cherche-t-on à cacher à tout prix ? Quelle est la relation entre ce meurtre et le génocide perpétré par les êtres humains contre la vie sur la planète ? Qui sont les véritables bêtes, les animaux ou les hommes ? Romans cultes et livres de traverse avec Marcel Leroy : « Girl Driver » de Jan Kerouac (Denoël). Jack, lui, retourné une fois de trop chez " Mémère ", allait mourir deux ans plus tard. Que ce succédané - par le hasard de la naissance - de la génération beatnik qui a suivi la génération psychédélique, une suite d'instantanés si fidèles, si tumultueux, si bariolés, voilà qui ferait volontiers croire à la filiation spirituelle même si le test en question n'avait rien prouvé. Difficile, en tout cas d'oublier la voix violente de cette fille, qui mettant ses pas dans ceux de son père, martèle sur un rythme à deux temps, un voyage bien à elle, vers le sud, toujours vers le sud. Les sorties ciné avec Hugues Dayez : - El Buen Patrón - Incroyable mais vrai - Buzz l’Éclair

episode sybel imglogo play

39 - Les 75 ans du Journal d’Anne Frank avec Philippe Robinet et Annette Wieviorka - Entrez sans frapper

Philippe Robinet, Directeur général des Editions Calmann-Lévy et Annette Wieviorka, historienne française, spécialiste de la Shoah et de l'histoire des Juifs au XXe siècle pour les 75 ans de la première publication du "Journal d’Anne Frank", le 25 juin 1947. À cette occasion, Calmann-Lévy ressort une nouvelle édition du Journal d’Anne Frank, traduite du néerlandais par Philippe Noble et Isabelle Rosselin. Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés, vraisemblablement sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.

episode sybel imglogo play

38 - Entrez sans frapper 14/06/2022 - Les 75 ans du Journal d’Anne Frank avec Annette Wieviorka et Philippe Robinet/Gorian Delpâture/Xavier Vanbuggenhout

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout : - « Monte-Cristo Tome 1 : Le Prisonnier » de Jordan Mechner et Mario Alberti (Comix Buro) - « Silence Radio : 36 mois pour me relever d’un AVC » de Xavier Bétaucourt, Bruno Cadène et Olivier Perret (Delcourt) - « Dans la boîte » de signé Lénaïc Vilain (Delcourt) - « Le Mirage de croissance verte » d’Anthony Auffret (Delcourt) Philippe Robinet, Directeur général des Editions Calmann-Lévy et Annette Wieviorka, historienne française, spécialiste de la Shoah et de l'histoire des Juifs au XXe siècle pour les 75 ans de la première publication du "Journal d’Anne Frank", le 25 juin 1947. À cette occasion, Calmann-Lévy ressort une nouvelle édition du Journal d’Anne Frank, traduite du néerlandais par Philippe Noble et Isabelle Rosselin. Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés, vraisemblablement sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi. Le coup de sœur de Gorian Delpâture : "Sorrowland" de Rivers Solomon (Aux Forges de Vulcain). Vern est enceinte de sept mois et décide de s’échapper de la secte où elle a été élevée. Cachée dans une forêt, elle donne naissance à des jumeaux, et prévoit de les élever loin de l’influence du monde extérieur. Mais, même dans la forêt, Vern reste une proie. Forcée de se battre contre la communauté qui refuse son départ, elle montre une brutalité terrifiante, résultat de changements inexplicables et étranges que son corps traverse. Pour comprendre sa métamorphose et protéger sa petite famille, Vern doit affronter le passé…

episode sybel imglogo play

37 - Spéciale musique soul avec Patrice Blanc-Francard - Entrez sans frapper

Le journaliste musical et producteur audiovisuel français Patrice Blanc-Francard pour son livre "Rock my Soul" (Calmann-Lévy). C’est l’histoire d’une musique, née dans les communautés d’esclaves noirs, forgée dans la souffrance, et qui devint universelle. Une musique qui continue encore aujourd’hui à parler à la plus mystérieuse partie de notre être, notre âme. Cette âme est devenue verbe, et le verbe musique : soul music. Mais ce n’est qu’au sortir de la Seconde Guerre mondiale que la soul a pris sa forme la plus populaire, avec les débuts de ce que l’on a appelé le rhythm & blues, fl eurissant dans des villes devenues mythiques, de Memphis à Détroit en passant par La Nouvelle-Orléans, traversé et façonné par les événements historiques et politiques du XXe siècle américain. Une musique portée par des labels et des producteurs qui ont parfois commencé avec rien, au fond d’un garage, avant d’entrer dans la légende, comme Atlantic ou la Motown. Rock my soul retrace le parcours souvent chaotique de stars aux noms qui font rêver : James Brown, Otis Redding, Aretha Franklin, Stevie Wonder, Marvin Gaye, Ray Charles, Diana Ross, Tina Turner, Michael Jackson et Prince, des artistes immenses qui ont porté la gloire de la soul à son zénith ; sans oublier, tout récemment, Anderson .Paak ou Leon Bridges, emblèmes de la nouvelle génération…

episode sybel imglogo play

36 - Entrez sans frapper 13/06/2022 - Patrice Blanc-Francard sur la musique Soul/Laurence Bibot/Hélène Maquet

"J'entends des voix" de Laurence Bibot : La voix des folklores. Le journaliste musical et producteur audiovisuel français Patrice Blanc-Francard pour son livre "Rock my Soul" (Calmann-Lévy). C’est l’histoire d’une musique, née dans les communautés d’esclaves noirs, forgée dans la souffrance, et qui devint universelle. Une musique qui continue encore aujourd’hui à parler à la plus mystérieuse partie de notre être, notre âme. Cette âme est devenue verbe, et le verbe musique : soul music. Mais ce n’est qu’au sortir de la Seconde Guerre mondiale que la soul a pris sa forme la plus populaire, avec les débuts de ce que l’on a appelé le rhythm & blues, fl eurissant dans des villes devenues mythiques, de Memphis à Détroit en passant par La Nouvelle-Orléans, traversé et façonné par les événements historiques et politiques du XXe siècle américain. Une musique portée par des labels et des producteurs qui ont parfois commencé avec rien, au fond d’un garage, avant d’entrer dans la légende, comme Atlantic ou la Motown. Rock my soul retrace le parcours souvent chaotique de stars aux noms qui font rêver : James Brown, Otis Redding, Aretha Franklin, Stevie Wonder, Marvin Gaye, Ray Charles, Diana Ross, Tina Turner, Michael Jackson et Prince, des artistes immenses qui ont porté la gloire de la soul à son zénith ; sans oublier, tout récemment, Anderson .Paak ou Leon Bridges, emblèmes de la nouvelle génération… "Machins Machines" d'Hélène Maquet : L’histoire d’Andy Hildebrand, créateur de l’Auto-Tune...

episode sybel imglogo play

35 - "Pop et Psy : Comment la pop culture nous aide à comprendre les troubles psychiques" de Jean-Victor Blanc - Entrez sans frapper

Jean-Victor Blanc, médecin psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine à Paris (spécialisé dans la prise en charge des nouvelles addictions et du trouble bipolaire) et enseignant à Sorbonne Université, pour son livre "Pop et Psy : Comment la pop culture nous aide à comprendre les troubles psychiques" (Plon). La représentation des troubles mentaux est généralement erronée et paradoxale. D'un côté, ils exercent une fascination, des tabloïds aux nombreuses œuvres mettant en scène des troubles psychiques ; de l'autre, ils font peur, et leurs approches artistiques, souvent terrifiantes, sont prises pour argent comptant. Fréquemment abordée, la maladie mentale reste pourtant mal comprise. Se rase-t-on forcément la tête comme Britney Spears lorsqu'on est bipolaire ? La schizophrénie ressemble-t-elle à un dédoublement de la personnalité façon Black Swan ? Une série Netflix peut-elle déclencher des suicides ? Si je prends des antidépresseurs, vais-je me retrouver dans Requiem for a Dream ? Répondre à ces questions en mixant culture pop et psychiatrie, tel est le pari du Dr Jean-Victor Blanc dans ce livre à la fois sérieux, scientifique et divertissant. Ainsi souhaite-t-il rendre sa discipline, encore méconnue, accessible au grand public afin de diminuer la stigmatisation dont les personnes touchées par les troubles psychiques sont victimes.

episode sybel imglogo play

34 - Entrez sans frapper 10/06/2022 - Youssef Swatt's/"Pop et Psy" de Jean-Victor Blanc/Hélène Maquet/Éric Russon

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : Le petit détail qui tue. Jean-Victor Blanc, médecin psychiatre à l'hôpital Saint-Antoine à Paris (spécialisé dans la prise en charge des nouvelles addictions et du trouble bipolaire) et enseignant à Sorbonne Université, pour son livre "Pop et Psy : Comment la pop culture nous aide à comprendre les troubles psychiques" (Plon). La représentation des troubles mentaux est généralement erronée et paradoxale. D'un côté, ils exercent une fascination, des tabloïds aux nombreuses œuvres mettant en scène des troubles psychiques ; de l'autre, ils font peur, et leurs approches artistiques, souvent terrifiantes, sont prises pour argent comptant. Fréquemment abordée, la maladie mentale reste pourtant mal comprise. Se rase-t-on forcément la tête comme Britney Spears lorsqu'on est bipolaire ? La schizophrénie ressemble-t-elle à un dédoublement de la personnalité façon Black Swan ? Une série Netflix peut-elle déclencher des suicides ? Si je prends des antidépresseurs, vais-je me retrouver dans Requiem for a Dream ? Répondre à ces questions en mixant culture pop et psychiatrie, tel est le pari du Dr Jean-Victor Blanc dans ce livre à la fois sérieux, scientifique et divertissant. Ainsi souhaite-t-il rendre sa discipline, encore méconnue, accessible au grand public afin de diminuer la stigmatisation dont les personnes touchées par les troubles psychiques sont victimes. Le rappeur tournaisien Youssef Swatt’s pour son troisième album "Pour que les étoiles brillent". En concert : Fêtes de la Musique à Bruxelles le 19 juin Dour le 15 juillet Esperanzah le 31 juillet Les Solidarités à Namur le 28 août "Machins Machines" d'Hélène Maquet : Le « parentage », quand les parents partagent la vie de leurs enfants en ligne...

episode sybel imglogo play

33 - L'histoire de la mythique Route One avec Michel Moutot - Entrez sans frapper

Michel Moutot, reporter à l'Agence France-Presse, spécialiste des questions de terrorisme international. Lauréat du prix Albert-Londres en 1999, pour son roman "Route One" (Seuil). À l’aube du XXe siècle, des hommes intrépides bâtissent la mythique route One, balcon sur l’océan Pacifique qui longe la côte ouest des États-Unis, de la Californie du Sud aux confins du Canada. Mais le destin du jeune ingénieur chargé de tracer la voie sur ces terres sauvages va croiser celui du dernier grand propriétaire terrien de Big Sur, mormon polygame à la fortune mystérieuse, prêt à empêcher toute intrusion dans son domaine et préserver ses secrets. La construction de la route One, c’est aussi la parabole de la fin d’un monde, poussé dans les oubliettes de l’Histoire par un autre. Le XXe siècle et ses machines rugissantes remplacent le XIXe siècle, la pelle mécanique chasse le grizzly. À l’autre bout de l’Amérique, la dernière route part à l’assaut des falaises du Pacifique et met le point final à la conquête de l’Ouest.

episode sybel imglogo play

32 - Entrez sans frapper 09/06/2022 - L'histoire de la mythique Route One avec Michel Moutot/Laurence Bibot/Sébastien Ministru

"J'entends des voix" de Laurence Bibot : La voix des génériques (la suite). Michel Moutot, reporter à l'Agence France-Presse, spécialiste des questions de terrorisme international. Lauréat du prix Albert-Londres en 1999, pour son roman "Route One" (Seuil). À l’aube du XXe siècle, des hommes intrépides bâtissent la mythique route One, balcon sur l’océan Pacifique qui longe la côte ouest des États-Unis, de la Californie du Sud aux confins du Canada. Mais le destin du jeune ingénieur chargé de tracer la voie sur ces terres sauvages va croiser celui du dernier grand propriétaire terrien de Big Sur, mormon polygame à la fortune mystérieuse, prêt à empêcher toute intrusion dans son domaine et préserver ses secrets. La construction de la route One, c’est aussi la parabole de la fin d’un monde, poussé dans les oubliettes de l’Histoire par un autre. Le XXe siècle et ses machines rugissantes remplacent le XIXe siècle, la pelle mécanique chasse le grizzly. À l’autre bout de l’Amérique, la dernière route part à l’assaut des falaises du Pacifique et met le point final à la conquête de l’Ouest. Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : Deux premiers romans belges : - « Lucia » de Pierre André (Grasset) - « Fils de prolétaire » de Philippe Herbet (Arléa)

episode sybel imglogo play

31 - Spéciale "Breaking Bad" avec Arthur Cerf - Entrez sans frapper

Arthur Cerf, collaborateur à Society et Vanity Fair, pour son livre sur la série culte "Breaking Bad" (Capricci). Au fil de cinq saisons pleines de twists, de trahisons et de morts violentes, Walter White – ce bon prof de chimie sans histoires – est devenu le baron de la drogue le plus terrifiant des années 2000, entraînant les spectateurs dans les confins les plus poisseux de l’âme humaine. Peut-être plus encore que The Wire ou Les Soprano, Breaking Bad fait toujours l’objet d’un culte intact, sans commune mesure dans l’histoire de la télévision américaine. Walter White, 50 ans, est professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique. Pour subvenir aux besoins de Skyler, sa femme enceinte, et de Walt Junior, son fils handicapé, il est obligé de travailler doublement. Son quotidien déjà morose devient carrément noir lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un incurable cancer des poumons. Les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre. Pour réunir rapidement beaucoup d'argent afin de mettre sa famille à l'abri, Walter ne voit plus qu'une solution : mettre ses connaissances en chimie à profit pour fabriquer et vendre du crystal meth, une drogue de synthèse qui rapporte beaucoup. Il propose à Jesse, un de ses anciens élèves devenu un petit dealer de seconde zone, de faire équipe avec lui. Le duo improvisé met en place un labo itinérant dans un vieux camping-car. Cette association inattendue va les entraîner dans une série de péripéties tant comiques que pathétiques.

episode sybel imglogo play

30 - Entrez sans frapper 08/06/2022 - Spéciale "Breaking Bad" avec Arthur Cerf/Joëlle Scoriels/Sébastien Ministru/Hugues Dayez

"C’est un beau roman" de Sébastien Ministru : "Mourir sur scène" de Dalida. Arthur Cerf, collaborateur à Society et Vanity Fair, pour son livre sur la série culte "Breaking Bad" (Capricci). Au fil de cinq saisons pleines de twists, de trahisons et de morts violentes, Walter White – ce bon prof de chimie sans histoires – est devenu le baron de la drogue le plus terrifiant des années 2000, entraînant les spectateurs dans les confins les plus poisseux de l’âme humaine. Peut-être plus encore que The Wire ou Les Soprano, Breaking Bad fait toujours l’objet d’un culte intact, sans commune mesure dans l’histoire de la télévision américaine. Walter White, 50 ans, est professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique. Pour subvenir aux besoins de Skyler, sa femme enceinte, et de Walt Junior, son fils handicapé, il est obligé de travailler doublement. Son quotidien déjà morose devient carrément noir lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un incurable cancer des poumons. Les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre. Pour réunir rapidement beaucoup d'argent afin de mettre sa famille à l'abri, Walter ne voit plus qu'une solution : mettre ses connaissances en chimie à profit pour fabriquer et vendre du crystal meth, une drogue de synthèse qui rapporte beaucoup. Il propose à Jesse, un de ses anciens élèves devenu un petit dealer de seconde zone, de faire équipe avec lui. Le duo improvisé met en place un labo itinérant dans un vieux camping-car. Cette association inattendue va les entraîner dans une série de péripéties tant comiques que pathétiques. "La La Langue" de Joëlle Scoriels : Minette et midinette (en passant par le mégot). Les sorties ciné avec Hugues Dayez : - Jurassic World : Le monde d’après - Eux (Men) - Nowhere Special

episode sybel imglogo play

29 - Le Petit Nicolas - Entrez sans frapper

La chronique de Josef Schovanec : Le Petit Nicolas.

episode sybel imglogo play

28 - Entrez sans frapper 07/06/2022 - Juicy/Stefano Dionisi/Josef Schovanec/Gorian Delpâture

La chronique de Josef Schovanec : Le Petit Nicolas. L’acteur italien Stefano Dionisi pour son récit autobiographique "Jeudi, le jour du barbier" (Accro éditions). En proie à une violente crise psychotique, un acteur célèbre abandonne un tournage à gros budget pour fuir à travers champs dans la nuit de l'Estrémadure espagnole. On le retrouve à l’aube dans un hameau abandonné, perché sur le toit d'une maison. Ainsi débute l’odyssée de Stefano Dionisi dans l’enfer de la folie. Jeune, beau, intelligent, aimé de tous et de toutes, l’étoile montante du cinéma italien se retrouve, du jour au lendemain, enfermé de force dans un établissement psychiatrique. Dans le rôle du personnel soignant : le Prof, avec son maudit sourire, et ses assistants Dévoreur et Talon Aiguille. Dans le rôle des patients : le Furieux, Jean le Baptiste, le Comte, le Pilote, le Taulard et la mystérieuse Margareth – autant de protagonistes hauts en couleur et profondément humains, soignés par psychotropes, psychothérapie, électrochocs et thérapie de groupe. Sans oublier Tchouf-tchouf, figé jour après jour devant une fenêtre hermétiquement close dans l’attente anxieuse d’un train qui est toujours en retard. Le duo bruxellois Juicy pour leur premier album "Mobile", sorti en mars dernier. Elles seront en concert le 16/07 au Dour Festival, le 21/07 au Kingdom Festival à Genappe, le 22/07 aux Francofolies de Spa et le 08/09 au Reflektor à Liège. Le coup de cœur de Gorian Delpâture : « Il est 15h30 et nous sommes toujours vivants » d’Evguenia Belorusets (Christian Bourgois). Dès le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022, l’écrivaine et photographe Evgenia Belorusets a entrepris de tenir un journal, dans lequel elle raconte le quotidien des habitants de Kiev : le sifflement des bombes, le silence des rues dévastées, la sidération, l’effroi, l’incertitude. Mais la vie, aussi, qui continue vaille que vaille à travers les gestes les plus anodins – échanger quelques mots avec un voisin, s’asseoir un moment sur un banc dans un parc, attraper au vol le miracle d’un sourire, d’un rayon de soleil, d’une minute de répit. Avec ce document exceptionnel, dans lequel dialoguent textes et photographies, Evgenia Belorusets fait acte de résistance à sa manière intime, tentant, par les seules armes de l’art et de la littérature, de nous faire prendre la mesure exacte, à hauteur d’humanité, du drame qui se joue aujourd’hui à nos portes.

episode sybel imglogo play

27 - Interview de Salvador Dali par Marc Danval - Entrez sans frapper

Au tout début de sa carrière, Marc Danval a rencontré Salvador Dali à l'hôtel Meurice à Paris, alors qu'il travaillait à Paris pour Radio Luxembourg. On vous diffuse une partie de cette interview.

episode sybel imglogo play

26 - Entrez sans frapper 06/06/2022 - Art et Médecine avec Alexis Drahos/Interview de Dali par Marc Danval/Michel Dufranne/Jacques De Pierpont/Xavier Vanbuggenhout

Nouvelle diffusion des sorties BD avec Xavier Vanbuggenhout : - « Naphtaline » de Sole Otero (Ça et Là) - « La Part merveilleuse Tome 2 : Les yeux de Juliette » de Ruppert et Mulot (Dargaud) - « Les cabanes de Nylso » (Misma) Au tout début de sa carrière, Marc Danval a rencontré Salvador Dali à l'hôtel Meurice à Paris, alors qu'il travaillait à Paris pour Radio Luxembourg. On vous diffuse une partie de cette interview. Polar et littérature de genre avec Michel Dufranne : Deux romans qui (en apparence) ne donnent pas envie d'être lus mais qui sont passionnants à lire : - Jean-Baptiste Naudet, Seul pour tuer Hitler, Novice - Jeff Lindsay, Riley tente l'impossible, Gallimard/Série Noire Alexis Drahos pour son beau livre "Art et Médecine" (Citadelles et Mazenod). Nouvel opus articulant l'art et la science, « Art et médecine » offre au lecteur un aperçu clair et précis des relations qui se sont nouées entre le monde artistique et la médecine. Des premières scènes de dissection de l'Antiquité aux découpes anatomiques dérangeantes de Damien Hirst en passant par les représentations de nains et de bouffons de Vélasquez, l'ouvrage revisite la grande épopée de l'histoire de la médecine tout en mettant à l'honneur des figures incontournables de la médecine comme Hérophile, Galien, Vésale, Laennec, Semmelweis ou Charcot. Grâce à une multitude de dessins, gravures, peintures et sculptures, il explore l'évolution, à travers les siècles, des disciplines médicales telles que la chirurgie, la dentisterie, l'ophtalmologie ou encore la cardiologie, la cancérologie et la psychiatrie. L'étude d'oeuvres d'art soigneusement choisies, aussi bien auprès de grands maîtres qu'auprès d'artistes moins connus, est l'occasion de faire revivre les grandes découvertes anatomiques et médicales telles que la circulation du sang, le vaccin, l'invention du stéthoscope, la théorie microbienne, l'anesthésie, la transplantation cardiaque... mais également de passer à la loupe les grands chefs-d'oeuvre de Van Eyck, Michel-Ange, Goya ou Munch sous le prisme souvent méconnu des pathologies. Nouvelle diffusion de la chanson de Pompon : "Oxford Town" de Bob Dylan (1963).

episode sybel imglogo play

25 - Art et Médecine avec Alexis Drahos - Entrez sans frapper

Alexis Drahos pour son beau livre "Art et Médecine" (Citadelles et Mazenod). Nouvel opus articulant l'art et la science, « Art et médecine » offre au lecteur un aperçu clair et précis des relations qui se sont nouées entre le monde artistique et la médecine. Des premières scènes de dissection de l'Antiquité aux découpes anatomiques dérangeantes de Damien Hirst en passant par les représentations de nains et de bouffons de Vélasquez, l'ouvrage revisite la grande épopée de l'histoire de la médecine tout en mettant à l'honneur des figures incontournables de la médecine comme Hérophile, Galien, Vésale, Laennec, Semmelweis ou Charcot. Grâce à une multitude de dessins, gravures, peintures et sculptures, il explore l'évolution, à travers les siècles, des disciplines médicales telles que la chirurgie, la dentisterie, l'ophtalmologie ou encore la cardiologie, la cancérologie et la psychiatrie. L'étude d'oeuvres d'art soigneusement choisies, aussi bien auprès de grands maîtres qu'auprès d'artistes moins connus, est l'occasion de faire revivre les grandes découvertes anatomiques et médicales telles que la circulation du sang, le vaccin, l'invention du stéthoscope, la théorie microbienne, l'anesthésie, la transplantation cardiaque... mais également de passer à la loupe les grands chefs-d'oeuvre de Van Eyck, Michel-Ange, Goya ou Munch sous le prisme souvent méconnu des pathologies.