Radio| Les Belges du Bout du Monde - Émission radio | Sybel

share sybel series logo

Partager

Camp de base des compatriotes d'outre-mer, et de ceux qui viennent d'autres latitudes pour habiter notre pays de cocagne, Les Belges du bout du Monde réveillent les consciences des citoyens voyageurs depuis 30 ans !
La Planète est belle et fragile !
...voir plus

episode sybel imglogo play

5 - Les Belges du bout du monde - Asturies

Découvrez les Asturies avec Mélanie Moers C’est sur la côte atlantique espagnole, dans les Asturies, que vous emmènera Adrien Joveneau ! Une région dont on parle peu... Un petit paradis naturel qu’a découvert presque par hasard Mélanie Moers, une jeune belge professeur de langues mais aussi artiste qui a remporté le prix de la meilleure chanson folk asturienne. Après un séjour au Costa Rica pendant lequel elle a appris aux indigènes Bribris à jouer du ukulélé, Mélanie Moers continue à enseigner les langues dans sa région d’adoption mais elle partage son temps avec ses autres instruments, la contrebasse et l’accordéon ! Elle a monté le groupe Fabes de Mayo qui participe à de nombreux festivals en Espagne et en Europe. Une émission radio à réécouter ce dimanche sur La Première à 9 heures et à retrouver en vidéo en tout temps et tout lieu sur la Carte des Belges https://urlz.fr/iAdi Asturies - 26/06/22 nouvelle diffusion de l'émission du 12/12/21

episode sybel imglogo play

5 - Les Belges du bout du monde - Ukraine

Nous débarquons en Ukraine avec Anastacia Galouchka, fixeuse dans le Donbas, Micha, le présentateur radio de RTBF-Ukraine et l’artiste bourlingueuse B-Astre Avec un père ukrainien installé dans la région anversoise, Anastacia Galouchka découvre le pays toute petite. Après ses secondaires, elle se dirige vers le droit et obtient un Master of Laws à l’université de Leuven et de Tilburg. Passionnée par tout ce qui touche aux droits humains et très affectée par l’invasion russe, elle décide de ne pas rester les bras croisés et se rend dans le Donbas pour mettre ses connaissances au service des journalistes travaillant sur place Micha, alias Mykhailo, est un Ukrainien âgé de 25 ans. Il découvre la Belgique en 2016 et passe une année à Bruxelles. En vacances en Espagne au début de la guerre, il décide de revenir à Bruxelles et propose son aide au centre d’enregistrement du Heysel. Son constat est clair, les Ukrainiens qui arrivent chez nous sont en manque d’informations pratiques sur la vie en Belgique. Le 23 mars, Micha endosse le rôle de présentateur sur RTBF-Ukraine, une radio en langue ukrainienne au service des nouveaux arrivants Béa est une jeune auteure, compositrice, chanteuse belge dont la mère est moldave. Bourlingueuse dans l’âme, elle a voyagé dans de nombreux pays dont la Russie, la Mongolie, la Chine mais aussi aux Etats-Unis. Installée chez sa grand-mère moldave qui vit à Bruxelles, elle viendra nous parler de son projet B-Astre et des combats qui l’animent Comme chaque dimanche, construisons des ponts entre cultures et nations avec Adrien Joveneau et les Belges du bout du monde. A 9 heures sur La Première et dès 10 heures en podcast sur Auvio.be Ukraine - 19/06/22

episode sybel imglogo play

4 - Les Belges du bout du monde - Maroc

Nous prenons de la hauteur en débarquant au Maroc avec Frédéric Ramelot et Emmanuel Jehin Cap sur l’Atlas marocain où Frédéric Ramelot nous accueille avec sa femme Zhora, dans leur auberge Zaratoustra à Imlil, le camp de base idéal pour tout amateur de montagne qui souhaite partir à l’assaut du Toubkal. Nous irons aussi à la découverte de l’observatoire d’Oukaimeden avec l’astronome de l’ULG Emmanuel Jehin, responsable du projet TRAPPIST (TRansiting Planets & Planesteslmals Small Telescope), un téléscope dédié à l’étude des exoplanètes et des petits corps du système solaire. A 2750 mètres d’altitude, l’observatoire bénéficie de bonnes conditions d’observation en zone semi-désertique avec 250 nuits claires par an Une émission radio à écouter comme chaque dimanche sur La Première à 9 heures et à vivre avec www.lesbelgesduboutdumonde-experience.be Maroc - 12/06/22

episode sybel imglogo play

3 - Les Belges du bout du monde - Italie

Vivons la Dolce Vita sous le soleil avec Christel Deliège, designeuse en orfèvrerie installée à Rome et Pierre Vaïana, saxophoniste et importateur d’huile d’olive en provenance de la région natale de son grand-père Diplômée en Anthropologie, Christel Deliège travaille, entre autres, comme directrice du musée international du masque et du carnaval à Binche, terre d’immigration italienne. Elle rencontre alors, au musée de Tervuren, Alessandro, qui deviendra bientôt son mari. Tous deux très pris dans leurs fonctions, ils vivent séparés après leur union, elle en Belgique, lui en Italie. En 2016, avec la naissance de leurs enfants, Christel s’installe à Rome et crée son atelier de bijoux en moulage de cire. Elle se voit, peu après, décerner le prix des métiers d’art du Hainaut pour la création d’un magnifique collier en argent Né à Waterschei, Pierre Vaïana étudie à l’académie des Beaux-Arts et au conservatoire. Sa clarinette et lui sont des pros de la musique Jazz. Son père Francesco était arrivé en Belgique en 1951 avec l’accord charbon belgo-italien. Pierre, lui, après avoir arpenté le monde avec sa musique, décide un retour aux sources familiales, il redécouvre ainsi le petit village sicilien de son grand-père, Palazzo Adriano et son authenticité. Il commence alors à rapporter en Belgique de l’huile d’olives artisanale, un nectar dont ses amis et connaissances raffolent, un commerce nait, des emplois se créent... Quand l’immigration rime avec partage des traditions et des cultures, les Belges du bout du monde d’Adrien Joveneau sont là pour vous les faire découvrir. Chaque dimanche suivez-les sur La Première à 9 heures ou retrouvez le podcast de l’émission dès 10 heures sur Auvio.be 05/06/22 - Italie