Series| Désenchantées | Sybel

share sybel series logo

Partager

"Désenchantées" est un podcast d’investigation de huit épisodes. En octobre 2021, Audrey Vanbrabant et Marine Guiet, deux journalistes indépendantes, découvrent l’affaire #BalanceTonBar. En quelques heures seulement, des dizaines de témoignages abond...voir plus

episode sybel imglogo play

8 - Désenchantées - Episodes 8 - 1 an après #BalanceTonBar

Il y a un avant et un après #BalanceTonBar en Belgique. Un an après le début du mouvement qui dénonce les violences sexuelles en lien avec l’usage de drogues, le milieu de la nuit se remet-il en question ? Avant de clôturer leur enquête, Marine Guiet et Audrey Vanbrabant s’interrogent : quelles pistes de solutions pour renforcer la sécurité des femmes et des minorités de genre dans le monde de la nuit ? Certaines initiatives locales semblent déjà faire leurs preuves. Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Sources citées dans cet épisode : Diagnostic intersectionnel sur le sentiment d’insécurité dans le milieu festif ; réalisé par EgerieResearch pour la commune d’Ixelles (2022) Rapport sur le mouvement “Balance ton bar” ; publication d’Elsa Belgium Advocacy (2022) Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Audrey Vanbrabant et Marine Guiet. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Un podcast Tipik Réalisation et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Prise de son : Cabiria Chomel, Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault

episode sybel imglogo play

3 - Désenchantées - Episode 3 - Le CPVS

Dans les heures qui ont suivi le viol, Zoé est accueillie dans un Centre de Prise en Charge des Violences Sexuelles (CPVS). Un projet multidisciplinaire créé en 2017 en Belgique et qui offre aux victimes toute l’aide dont elles ont besoin : soins médicaux et examens médico-légaux, assistance psychologique, possibilité de déposer plainte sur place… Audrey Vanbrabant et Marine Guiet suivent le parcours de Zoé et se rendent dans ces CPVS : que sont exactement ces centres d’urgence, considérés comme une révolution dans l’accueil des victimes de violences sexuelles en Belgique ? Comment ça marche ? Et surtout, pourquoi ces lieux sont si importants pour les victimes qui, comme Zoé, s’apprêtent à entamer un parcours de combattante ? Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Sources citées dans cet épisode : “Le modèle CPVS” ; publications de l’Institut à l’égalité des Femmes et des Hommes (2021) “Rapport d'évaluation du projet-pilote des Centres de Prise en charge des Violences Sexuelles” ; Université de Gand (2019) Etude sur l’inclusivité dans les soins de santé dans les CPVS ; publication de l’International Journal of Health (2018) Plan d’action national de lutte contre les violences basées sur le genre 2021-2025 Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Marine Guiet et Audrey Vanbrabant. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Un podcast Tipik Réalisation, prise de son et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault

episode sybel imglogo play

7 - Désenchantées - Episode 7 - Palais de Justice

Il est temps de monter les marches des palais de Justice, dernière étape de ce système d’accueil des victimes de violences sexuelles. Des trois parcours que nous suivons depuis le début de cette enquête, seul celui de Zoé nous mène jusque-là. Rien d’étonnant puisqu’en Belgique, seules 4 victimes qui déposent plainte sur 100 arrivent devant la Justice. Dans cet épisode, Audrey Vanbrabant et Marine Guiet vous font vivre le procès de Zoé. Le duo de journalistes questionne le rôle des différents acteurs de la Justice, du procureur du Roi au juge-président d’un tribunal correctionnel. Elles tentent de comprendre : comment expliquer le nombre impressionnant de classements sans suite dans les affaires de violences sexuelles ? Quelle place la Justice accorde-t-elle aux victimes ? Et comment expliquer que pour certaines d’entre elles, la justice ne sert à rien ? Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Sources citées dans cet épisode : Le livre “Le viol, au-delà des idées reçues” de Danièle Zucker ; éd. Plon (2021) Rapport du Conseil Supérieur de la Justice vers une meilleure approche de la violence sexuelle (CSJ, 2020) Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Marine Guiet et Audrey Vanbrabant. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Un podcast Tipik Réalisation, prise de son et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault

episode sybel imglogo play

6 - Désenchantées - Episode 6 - Les agresseurs

Comment en arrive-t-on à des violences pareilles ? Qu’est-ce qu’il se passe dans la tête d’un agresseur pour qu’il décide de passer à l’acte ? Pourquoi s’en sent-il le droit ? Ces questions se sont imposées à Audrey Vanbrabant et Marine Guiet tout au long de leur enquête. Dans cet épisode, elles vont à la rencontre d’expertes et d’experts qui sont ou ont été en contact avec des délinquants sexuels pour tenter de comprendre leurs profils. Elles s’interrogent aussi : qu’est-ce que la Belgique met en place pour prendre en charge les auteurs de violences sexuelles ? Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Sources citées dans cet épisode : Le livre “Le viol, au-delà des idées reçues” de Danièle Zucker ; éd. Plon (2021) Rapport d’activité du Centre d’appui bruxellois (2020) “Sondage sur le viol en Belgique, chiffres de 2020” ; réalisé par Amnesty International Belgique Francophone et SOS Viol “La carrière criminelle des auteurs des faits de mœurs en Belgique” ; étude co-réalisée par l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC, 2021) Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Audrey Vanbrabant et Marine Guiet. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Un podcast Tipik Réalisation, prise de son et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault

episode sybel imglogo play

5 - Désenchantées - Episode 5 - Le suivi psychologique

Comment se réparer après avoir été brisée ? Pour Sofia, ce qui a été le plus difficile, c’est le manque de soutien de ses proches. La culpabilité et la honte qu’elle ressentait l’ont plongé dans le silence durant des années. Margot et Zoé ont souffert de conséquences sur leur santé mentale, comme 95% des victimes de violences sexuelles. Quelle est la réalité des séquelles psychotraumatiques des violences sexuelles sur les victimes ? Pour mieux comprendre des mécanismes neurobiologiques à l'œuvre, comme la sidération et la dissociation, Marine Guiet et Audrey Vanbrabant interrogent des psychotraumatologues. Elles vont comprendre qu’il y a encore une trop grande méconnaissance de ces réalités de la part des services de police et de justice. Ce qui a un impact direct sur la façon dont on prend en charge les victimes. Dans cet épisode, le duo de journalistes s’interroge aussi : y a-t-il d’autres solutions que le suivi psychologique pour soigner le corps et l’esprit ? Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Marine Guiet et Audrey Vanbrabant. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Un podcast Tipik Réalisation, prise de son et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault

episode sybel imglogo play

4 - Désenchantées - Episode 4 - La police

6 victimes de violences sexuelles sur 10 déposent plainte au sein d’un Centre de Prise en Charge des Violences Sexuelles en Belgique, 1 sur 10 seulement le fait en dehors de ces centres d’urgence. L’accueil dans les commissariats est vivement critiqué par les victimes, les militantes féministes, mais aussi par certaines avocates spécialisées. Alors dans cet épisode, le duo de journalistes s’interrogent : comment sont reçues les victimes qui rassemblent leur courage pour pousser la porte d’un commissariat et porter plainte ? Le personnel de police est-il formé à les accueillir ? Et si oui, comment ? Encouragée par #BalanceTonBar, Sofia décide sept ans après les faits de porter plainte contre l’homme qu’elle accuse de viol. Son histoire nous mettra sur la piste d’une solution concrète pour mieux accompagner les victimes dans cette épreuve qu’est le dépôt de plainte dans un commissariat. Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Sources citées dans cet épisode : “Enquête de suivi sur la prise en charge des victimes de violences intrafamiliales” ; publication du Comité P (2020) Rapport d’évaluation sur l’application de la Convention d’Istanbul par la Belgique ; Grevio (2020) Chiffres d’Unia (2021) Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Audrey Vanbrabant et Marine Guiet. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Réalisation, prise de son et montage : Marine Guiet et Audrey Vanbrabant Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault Production : lvdt‧studio

episode sybel imglogo play

2 - Désenchantées - Episode 2 - Zoé, Sofia & Margot

Attention, cet épisode comporte plusieurs scènes de violences sexuelles susceptibles de heurter votre sensibilité. Pour commencer cette enquête, il faut faire ce qu’on ne fait pas encore assez : écouter les victimes. Dans cet épisode, Zoé, Sofia et Margot brisent le silence et confient leur histoire, celle d’une femme sur cinq en Belgique victime de viol. Un soir de mars 2019, Zoé était de sortie dans un bar bruxellois. Au moment de quitter l’établissement, un des agents en charge de la sécurité la coince dans les toilettes et lui impose un acte sexuel. L’histoire de Sofia remonte à plus loin. Alors qu’elle réalisait un stage dans l’entreprise de ses rêves, un des employés abuse de sa confiance et la viole après l’avoir ramenée chez lui, en état d'inconscience. #BalanceTonBar est un déclencheur pour Sofia : et si son état s’expliquait par une drogue placée dans son verre ? Margot quant à elle, n’a aucun souvenir de la nuit qui a fait basculer sa vie. Après une soirée à fêter un anniversaire, elle se réveille à moitié nue à un arrêt de tram, avec des traces sur le corps. Quatre ans après les faits, elle ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé. A-t-elle été droguée elle aussi ? #BalanceTonBar a dénoncé les cas de soumissions chimiques et l’usage du GHB, appelé “la drogue du viol”. Première étape de cette enquête : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet cherchent à comprendre ce qui caractérise le viol aux yeux de la loi belge, mais aussi ce qu’il en est du GHB, largement médiatisé lors de cette affaire. Mais est-ce la seule drogue utilisée pour soumettre chimiquement les victimes ? Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Sources citées dans cet épisode : “Sondage sur le viol en Belgique, chiffres de 2020” ; réalisé par Amnesty International Belgique Francophone et SOS Viol Étude sur l’intérêt d’analyses toxicologiques en cas de violences sexuelles ; co-réalisée par l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC, 2021) Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Audrey Vanbrabant et Marine Guiet. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Réalisation, prise de son et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault

episode sybel imglogo play

1 - Désenchantées - Episode 1 - #BalanceTonBar

11 octobre 2021, Bruxelles. Un message circule sur Instagram : deux étudiantes auraient été droguées puis violées par un serveur d’un bar d’un quartier estudiantin. C’est le début de #BalanceTonBar. Audrey Vanbrabant et Marine Guiet sont deux journalistes indépendantes qui travaillent sur le dossier. En l’espace de quelques jours et grâce aux militantes féministes, le mouvement prend une ampleur nationale, puis internationale. Le duo de journalistes fait alors la rencontre de Zoé, Sofia et Margot, qui deviennent le fil rouge de cette investigation. Ces trois jeunes femmes, victimes d’agressions sexuelles et de viol, livrent leurs récits. Ceux de combattantes dont le parcours pour être reconnues victimes est semé d’embûches. C’est le début d’un an d’enquête sur le système de prise en charge des victimes de violences sexuelles en Belgique. Si vous êtes victime de violences sexuelles ou en êtes témoin, vous pouvez trouver de l’aide sur violencessexuelles‧be ou en appelant gratuitement SOS Viol au 0800 98 100. Crédits : “Désenchantées” est une enquête réalisée par Marine Guiet et Audrey Vanbrabant. Un podcast Tipik/RTBF, produit par lvdt‧studio, avec le soutien du Fonds pour le journalisme. Réalisation, prise de son et montage : Audrey Vanbrabant et Marine Guiet Production : lvdt‧studio Mixage : David Henrard Illustration : Jeanne Saboureault